La langue française

Irrationnelle

Sommaire

  • Définitions du mot irrationnelle
  • Phonétique de « irrationnelle »
  • Citations contenant le mot « irrationnelle »
  • Traductions du mot « irrationnelle »
  • Synonymes de « irrationnelle »
  • Antonymes de « irrationnelle »

Définitions du mot « irrationnelle »

Trésor de la Langue Française informatisé

IRRATIONNEL, -ELLE, adj.

Qui n'est pas rationnel.
A. − [Qualifie l'être humain, l'exercice de sa pensée, et son comportement]
1. [En parlant d'un mode d'action, de connaissance] Qui n'appartient pas au domaine de la raison, ne provient pas du raisonnement. Activité, méthode, philosophie irrationnelle. L'esprit de l'Encyclopédie (...) ne voit de source de vérité que dans la raison claire, (...) proclame déraisonnable tout ce qu'on trouve d'irrationnel dans le monde (Barrès, Cahiers, t. 10, 1913, p. 221).La raison ne se prêche pas, ou si elle prêche, elle n'est plus la raison. C'est pourquoi la raison historique est une raison irrationnelle et romantique (Camus, Homme rév.,1951, p. 273):
Ce qu'il importe de constater, c'est cette incomparable audace, cette merveilleuse et hardie tentative de réformer le monde conformément à la raison, de s'attaquer à tout ce qui est préjugé, établissement aveugle, usage en apparence irrationnel, pour y substituer un système calculé comme une formule, combiné comme une machine artificielle (...). Cela, dis-je, est unique et sans exemple dans tous les siècles antérieurs... Renan, Avenir sc.,1890, p. 26.
Emploi subst. masc. sing. à valeur de neutre. Ce qui dépasse l'intellect, le raisonnement; ce qui s'oppose à la raison. La croyance en l'existence de la vérité, absurde du point de vue intellectuel, conditionne l'existence du réel qui se fonde sur l'arbitraire et sur l'irrationnel (Gaultier, Bovarysme,1902, p. 298).Un semblable désespoir, une semblable nostalgie de l'irrationnel orientaient les esprits dans leur recherche de nouvelles raisons de vivre (Béguin, Âme romant.,1939, p. x).
2. Qui n'obéit pas, n'est pas conforme au bon sens, à la logique.
a) [En parlant d'une pers.] Ces êtres nerveux, passionnés, irrationnels, qu'on appelle les femmes, qui, de toutes les formes du raisonnement ne connaissent que l'exemple, et rien de plus (Barb. d'Aurev., Memor. 2,1838, p. 358).C'est un rêveur et un esprit essentiellement irrationnel. Que vient-il faire aux Études rationalistes? (Duhamel, Maîtres,1937, p. 88).
b) [En parlant d'une manifestation de l'esprit humain] Synon. absurde, illogique, insensé.Comportement irrationnel; impulsion, passion irrationnelle. Le totalitarisme fasciste ou raciste éveille et emploie ainsi des forces irrationnelles puissantes (Maritain, Human. intégr.,1936, p. 296).L'inconscient méprisé (...) surgit dans la bonne ordonnance de la conscience claire par irruptions plus ou moins brutales : sentiments soudains et irrationnels, bizarreries, actes manqués (Mounier, Traité caract.,1946, p. 280).
B. − [Qualifie une réalité mesurable] Qui n'a pas de rapport avec l'unité de mesure fondamentale.
1. MATHÉMATIQUES
Nombre irrationnel ou, subst., un irrationnel. Nombre qui ne peut avoir de quotient exprimable en nombre entier ou en fraction. Une justification théorique de la légitimité des opérations faites déjà par les Grecs sur les irrationnels (Gds cour. pensée math.,1948, p. 381).La théorie des nombres étudie (...) les nombres irrationnels algébriques ou transcendants et les liens qui les unissent aux nombres rationnels (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 13).
Racine irrationnelle. Nous savons par Platon (Théétète, 147 d) que Théodore avait construit les racines irrationnelles jusqu'à √17, et que Théétète avait proposé une méthode de construction de la suite indéfinie de ces mêmes racines (Log. et connaissance sc.,1967, p. 441 [Encyclop. de la Pléiade]).
Équation irrationnelle ou, subst., une irrationnelle. Équation algébrique comportant un ou plusieurs radicaux. Le problème de la résolution « par radicaux » n'est qu'un cas particulier, assez artificiel, du problème général de la classification des irrationnelles (Bourbaki, Hist. math.,1960, p. 106).Des classes très étendues de quantités dont la valeur n'est ni algébrique, ni même réductible à des irrationnelles algébriques (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 76).
P. métaph. Tous ces états à demi impossibles, qui introduisent, dirait-on, des valeurs approchées, des solutions irrationnelles ou transcendantes dans l'équation de la connaissance (Valéry, Variété [I], 1924, p. 205).
2. VERSIF. Pied irrationnel. ,,Les anciens appelaient pied irrationnel (...) un pied dont la durée totale théorique est supérieure à celle du pied fondamental, par exemple un spondée (-), un dactyle (-uu) ou un anapeste (uu-) employés dans la versification iambo-trochaïque (u-,-u)`` (Mar. Lex. 1933, p. 144).
REM. 1.
Irrationalisation, subst. fém.Action de rendre (quelque chose) irrationnel; résultat de cette action. La pensée de l'époque (...) ne cesse d'osciller entre l'extrême rationalisation du réel qui pousse à le fragmenter en raisons-types et son extrême irrationalisation qui pousse à le diviniser (Camus, Sisyphe,1942, p. 69).
2.
Irrationnellement, adv.De manière irrationnelle. Les plus audacieuses attaques directes contre les anciens principes politiques, si l'on n'y eût irrationnellement maintenu les croyances correspondantes (Comte, Philos. posit., t. 5, 1835-42, p. 568).On ne saurait (...) compromettre l'équilibre économique d'installations nouvelles de ce genre en les situant irrationnellement (Qq. aspects équip. agric.,1951, p. 31).
Prononc. et Orth. : [iʀ(ʀ)asjɔnεl]. Att. ds Ac. 1694-1718, ensuite 1762-1935. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1370 « non doué de raison » (Oresme, Ethiques, éd. A. D. Menut, fol. 115b, p. 328 : la partie de l'ame qui a en soy differe de la partie qui est irracionele); b) 1836 « contraire à la raison; qui n'est pas du domaine de la raison » choses irrationnelles (Chateaubr., Paradis perdu, p. 339); d'où 1866 l'irrationnel (Amiel, Journal, p. 85); 2. 1549 math. Proportion Irrationnelle (J. Peletier, L'Aritmetique, fo60 vods Quem. DDL t. 4). Empr. au lat.irrationalis « dépourvu de raison; où la raison n'intervient pas », lui-même dér. du lat. rationalis « raisonnable, rationnel »; préf. in-1*. Fréq. abs. littér. : 224. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 4, b) 31; xxes. : a) 141, b) 846.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

irrationnelle \i.ʁa.sjɔ.nɛl\

  1. Féminin singulier de irrationnel.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IRRATIONNEL, ELLE. adj.
Qui n'est pas conforme à la raison. Il se dit, spécialement, en termes de Géométrie, des Quantités qui n'ont aucune commune mesure avec l'unité, c'est-à-dire qui ne peuvent être représentées ni par des nombres entiers, ni par des fractions. Nombre irrationnel. Quantité irrationnelle.

Phonétique du mot « irrationnelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
irrationnelle irasjɔnɛl

Citations contenant le mot « irrationnelle »

  • Dorval AM: une reprise boursière moins irrationnelle qu’on le dit BOURSE, Dorval AM: une reprise boursière moins irrationnelle qu’on le dit
  • A l’aune d’un contexte national difficile provoqué par la chute brutale des prix des hydrocarbures et par les retombées de la pandémie de la Covid-19, le Gouvernement agit sur plusieurs fronts : protéger la santé du citoyen, redynamiser l’appareil de production, préserver les postes de travail et le pouvoir d’achat, en particulier celui des couches les plus vulnérables. L’Etat s’acquitte donc de son devoir de protection sociale de la population. C’est ainsi que 65,53 milliards de dinars ont été consacrés à la lutte contre la pandémie, a annoncé, hier, le ministre des Finances, Aymen Benabderrahmane. L’effort est considérable. Et pour cause l’Algérie a pris très précocement les mesures nécessaires pour faire face à la propagation de la pandémie. Des mesures inscrites dans le cadre des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé, adaptées à la situation, traduites par la mobilisation totale du Gouvernement et de l’ensemble des acteurs de la riposte avec, au premier rang, la totalité du personnel de santé, auquel il faut rendre un grand hommage. Face aux partenaires sociaux et aux opérateurs économiques réunis pour mettre en place la commission de sauvegarde chargée d’évaluer les incidences de la pandémie du nouveau Coronavirus, le Premier ministre, Abdelaziz Djerad a été catégorique. «Il ne s’agit pas de rechercher l’opportunité d’accéder aux ressources publiques sans contrepartie ou d’obtenir d’indus avantages, il est plutôt question d’une opération indispensable pour assurer une meilleure répartition des ressources.» Le langage est clair. Il faut reconnaitre que le modèle dépensier adopté par les gouvernements successifs a beaucoup et longtemps profité à une minorité de faux entrepreneurs dont le seul souci était de s’enrichir avec l’argent de la collectivité aggravant la fracture sociale et accentuant les inégalités. Dans cette propension irrationnelle à dépenser avec force prodigalité, la valeur travail a connu un déplorable délitement au sein d’un Etat prétendument providentiel. La relance socio-économique ne peut se concrétiser sans des entreprises équilibrées, productives, compétitives, gérées selon des normes modernes, l’on saisit là toute la portée de l’engagement du Président de la République à mettre fin à des pratiques antiéconomiques qui ont lourdement pénalisé les entrepreneurs et les hommes d’affaires honnêtes et installé l’Algérie dans une logique rentière. Ce faisant, l’absence de contrôle, la prévarication et la corruption ont laminé toutes les tentatives de développer un tissu industriel et économique viable. Désormais, il ne sera question que d’une équité totale dans le soutien aux entreprises et aux travailleurs en difficulté, que ce soit des entreprises publiques ou privées. C’est là une nouvelle vision qui permettra d’asseoir les fondements d’une économie bâtie sur l’innovation et l’initiative et sur des projets à forte valeur ajoutée. Une économie saine qui ne se limite pas aux seules injections financières dans les circuits économiques mais qui repose sur un terreau de compétences qu’il conviendra de mobiliser, de réhabiliter et de motiver. Il ne s’agit pas d’une vue de l’esprit, la crise sanitaire a mis en exergue une prometteuse ingéniosité chez les jeunes, les étudiants, les chercheurs… Ce qui amène à penser que le pays est capable de se développer grâce aux efforts de tous et à un haut sens de la responsabilité. M. Bouraib , Eclairage : Surmonter la crise
  • La montée irrationnelle de mouvements collectivistes de plus en plus radicaux et violents ne doit rien au hasard et présage d’un futur bien sombre. Contrepoints, 2020 : une année radicalisée | Contrepoints
  • Ah ces rabat-joie, plutôt ces cassandres puisqu’on ne les écoute pas, qui gâchent le plaisir d’une normalité retrouvée. C’est l’été, bon sang ! Stop à la parano, stop à la peur irrationnelle qu’on agite pour faire le buzz, stop au pessimisme, maintenant qu’on a un nouveau premier ministre jeune et fougueux, un vrai start-uppeur qui va nous décrasser la bureaucratie… Opinion Internationale, Va-t-on reconfiner ? Le masque ou la mort ! L’édito de Michel Taube - Opinion Internationale
  • C’est un discours largement diffusé, avec ses sondages, ses études statistiques, ses indices, et ses relais médiatiques : les démocraties contemporaines seraient malades de l’adhésion irrationnelle d’un nombre croissant de citoyens à un ensemble de fake-news, contre-vérités et théories complotistes (les vaccins sont mauvais pour la santé, la théorie de l’évolution est un mensonge, le réchauffement climatique n’aura pas lieu). Sans que ne soit jamais analysé s’il s’agit là d’un désaveu des théories, des protocoles, des scientifiques, des institutions de recherche, des applications techniques de la science ou de ses usages politiques. Un flou dans la description du phénomène qui permet de ramener systématiquement cette défiance à un phénomène unique : le populisme, désigné pêle-mêle comme cause et effet du règne de l’erreur et du mensonge. L'Obs, Le populisme contre la science : un nouveau clivage politique ?
  • Adapté d'un comic book américain à succès, « The Old Guard » met en scène une poignée de soldats « immortels » ou presque, qui protègent, dans l'ombre, les humains des dangers qui les guettent (guerres, terrorisme…). Le récit débute de nos jours et suit cinq miliciens : leur leader Andromaque la Scythe (Charlize Theron), qui semble accomplir sa mission depuis des millénaires, un couple de garçons qui s'est connu durant les croisades, un logisticien rescapé des guerres napoléoniennes (Matthias Schoenaerts) et une nouvelle recrue qui découvre à peine ses fabuleux pouvoirs cicatrisants. Tandis qu'on apprend que leur immortalité s'amenuise avec le temps de façon irrationnelle, la troupe est traquée par un responsable du FBI de mèche avec le patron d'un grand labo pharmaceutique souhaitant utiliser ces soldats hors-norme comme cobayes pour trouver un remède miracle contre la mortalité. Et, pire que tout, le secret de leur présence sur Terre est de plus en plus menacé à cause des réseaux sociaux… leparisien.fr, «The Old Guard» : 5 raisons de regarder le film fantastique de Netflix - Le Parisien

Traductions du mot « irrationnelle »

Langue Traduction
Anglais irrational
Espagnol irracional
Italien irrazionale
Allemand irrational
Chinois 非理性的
Arabe غير منطقي
Portugais irracional
Russe иррациональный
Japonais 不合理な
Basque irrazional
Corse irrazionale
Source : Google Translate API

Synonymes de « irrationnelle »

Source : synonymes de irrationnelle sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « irrationnelle »

Partager