Immoraux : définition de immoraux


Immoraux : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

IMMORAL, -ALE, -AUX, adj.

A. − [En parlant d'une pers.] Qui a une conduite contraire aux principes de la morale. Synon. corrompu, cynique, débauché, dépravé, dévergondé, dévoyé, impur, vicieux.Si le cœur des mortels se montrait à découvert, on ne ferait peut-être pas un pas dans la société sans rencontrer un être corrompu ou un homme immoral (Guilbert de Pixer., Coelina,1801, II, 9, p. 37).Un homme si décidé, si dur, si brutal, si parfaitement immoral qu'il en recevait une sorte de pureté, d'intégrité (Camus, Requiem,1956, 2epart., 4etabl., p. 880).
En partic. [En parlant d'un artiste ou d'un auteur] Dont les productions sont contraires à la morale. Vos regards se seraient détournés avec dégoût de l'auteur immoral, et votre conscience n'aurait pas attendu, pour se soulever, les syllogismes d'un orateur (Courier, Pamphlets pol., Procès, 1821, p. 111).
Emploi subst. Les immoraux et les athées, ce sont ces hommes, fermés à tous les airs venant d'en haut (Renan, Avenir sc.,1890, p. 78).
Les Immoraux. Partisans de Robespierre (ainsi nommés par les partisans de Danton). [Les résultats] des Jacobins ou ceux des Immoraux auraient-ils été supérieurs? (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 1, 1823, p. 867).
B. − [En parlant d'un inanimé] Qui est contraire à la morale ou aux bonnes mœurs. Synon. déréglé, dissolu, honteux, inconvenant, indécent, licencieux, malsain, obscène :
... la plupart des gens, quand ils n'avaient pas entièrement déserté leurs devoirs religieux, ou quand ils ne les faisaient pas coïncider avec une vie personnelle profondément immorale, avaient remplacé les pratiques ordinaires par des superstitions peu raisonnables. Camus, Peste,1947, p. 1397.
En partic. [En parlant d'une production littér. ou artistique] Qui est contraire à la morale ou aux bonnes mœurs (dans sa forme ou dans son contenu). Les livres obscènes ne sont même immoraux que parce qu'ils manquent de vérité (Flaub., Corresp.,1876, p. 285).On était las des ouvrages sans moralité, je ne veux pas dire des ouvrages immoraux, mais des livres qui ne prouvent rien (Barrès, Cahiers, t. 10, 1913, p. 183).
Prononc. et Orth. : [im(m)ɔ ʀal], masc. plur. [-ʀo]. Att. ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. [Av. 1662 « contraire à la morale » (Pasc. ds Besch. 1845)]; 1770 (Raynal, Hist. phil., XIX, 6, éd. 1780 ds Littré). Dér. de moral*; préf. in-1* négatif; cf. l'angl. immoral (1660 ds NED). Fréq. abs. littér. : 385. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 662, b) 516; xxes. : a) 621, b) 421.
DÉR.
Immoralement, adv.D'une façon immorale. Je suis sans cesse sur le point d'envoyer immoralement au diable soit l'Académie des sciences morales qui m'a imposé cette grande tâche, soit la politique qui m'empêche de la remplir (Tocqueville, Corresp. [avec Gobineau], 1843, p. 60).[im(m)ɔ ʀalmɑ ̃]. 1reattest. 1836 (Ac. Suppl.); de immoral, suff. -ment2*.
BBG. Barb. Loan-words 1921, p. 259. - Frey 1925, pp. 202-203. - Gohin 1903, p. 281. - Undhagen (L.). Morale et les autres lexèmes formés sur le radical moral-. Lund, 1975, p. 174.

Immoraux : définition du Wiktionnaire

Forme d’adjectif

immoraux \i.mɔ.ʁo\

  1. Masculin pluriel de immoral.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Immoraux : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMMORAL, ALE. adj.
Qui est contraire à la morale. Doctrine immorale. Ouvrage immoral. Livres immoraux. Il signifie aussi Qui est sans principes de morale. C'est un homme immoral.

Phonétique du mot « immoraux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
immoraux imɔro play_arrow

Citations contenant le mot « immoraux »

  • Ainsi, «luxurieux» n’est pas «luxuriant». Le premier désigne ce qui est «très sensuel» quand le second signifie «surabondant». On dit d’un malade qu’il va «recouvrer la santé» et non «recouvrir la santé». On parle de la «tendreté» d’une viande et de la «tendresse» d’un parent. Si nous avons une conduite «contraire aux principes de la morale», nous sommes «immoraux» et non «amoraux». En effet, ce qui est «amoral» est «étranger à la morale». Le Figaro.fr, Aurez-vous 10/10 à ce test de français en trouvant le mot juste?
  • La Chine a fustigé vendredi des propos «immoraux», après que l'un des fils du président brésilien Jair Bolsonaro a accusé Pékin d'avoir dissimulé des informations sur le Covid-19, ouvrant une crise diplomatique avec le géant asiatique. Le Figaro.fr, Virus: Pékin juge «immoraux» les propos du fils Bolsonaro
  • C’est le sac qui focalise l’attention. La rencontre avec ses différents propriétaires est absolument passionnante à découvrir, d’autant que tous sont plus ou moins immoraux et ne reculent devant rien pour mettre la main sur une somme qui ne leur appartient pas. Unification France, Lucky Strike : La critique - Unification France
  • John Edward Zeretzke, 61 ans, a comparu mercredi devant la Cour suprême du comté d’Orange, aux Etats-Unis, pour six chefs d’accusation d’actes immoraux. Radio Capitole, Un professeur de musique remplissait de sperme les flûtes de ses élèves - Radio Capitole
  • Le distributeur Warner Bros France ressort en salles et en versions restaurées dix films pré-codes impérissables qui dévoilent la sexualité débridée d’une époque effervescente où les stars féminines trustaient les écrans pour leur sex-appeal à l’apogée d’une liberté de ton sans fards. Délicieusement immoraux. Il était une fois le cinéma, Forbidden Hollywood ou quand les studios se jouaient de la censure - Il était une fois le cinéma
  • Personne n'attend d'un escroc une éthique à toute épreuve. Mais de là à ce que certains osent profiter d’une pandémie des plus meurtrières… Début mars, à peine le coronavirus arrivait-il sur notre territoire que des cyberattaques de toutes envergures se propageaient. Ici, de faux sites d'e-commerce volaient des internautes inquiets en leur promettant gels et masques. Là, des pirates exploitant l'isolement de salariés en télétravail multipliaient les mails frauduleux pour pénétrer les réseaux des entreprises et en piller les données. Les hackers les plus immoraux ont même attaqué les systèmes d’information de plusieurs hôpitaux afin d’en bloquer toute activité… Capital.fr, Internet : êtes-vous bien protégés ? - Capital.fr
  • Dans le domaine spécifique de la finance, les délits d’initié sont des actes immoraux d’enrichissement illicite. Par exemple, un banquier qui exploite des informations privilégiées (non diffusées au public) pour augmenter sa propre richesse (ou la richesse de ses proches, en l’occurrence) est coupable d’un comportement hautement répréhensible. Aux États-Unis ainsi que dans d’autres pays du monde, les sanctions pour les délits d’initié sont claires : elles sont passibles à plus de dix ans de prison. L'Orient-Le Jour, Corruption, justice et culture - L'Orient-Le Jour
  • Nous appelons dangereux ceux qui ont l'esprit fait autrement que nous et immoraux ceux qui n'ont pas notre morale. De Anatole France / Le jardin d’Epicure
  • Non seulement la fin ne justifie pas les moyens, mais des moyens immoraux entachent la fin elle-même. De Michel Houellebecq / Le Point, 12 février 2015
  • Il n'existe pas de livre moral ou immoral. Un livre est bien écrit ou mal écrit, c'est tout. Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, Le Portrait de Dorian Gray, Préface The Portrait of Dorian Gray, Preface
  • Les livres que le monde appelle immoraux sont ceux qui lui montrent sa propre ignominie. Oscar Fingal O'Flahertie Wills Wilde, Le Portrait de Dorian Gray The Portrait of Dorian Gray

Traductions du mot « immoraux »

Langue Traduction
Corse immorale
Basque immoral
Japonais 不道徳
Russe аморальный
Portugais imoral
Arabe عديم الاخلاق
Chinois 不道德
Allemand unmoralisch
Italien immorale
Espagnol inmoral
Anglais immoral
Source : Google Translate API

Synonymes de « immoraux »

Source : synonymes de immoraux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « immoraux »



mots du mois

Mots similaires