La langue française

Imitative

Sommaire

  • Définitions du mot imitative
  • Phonétique de « imitative »
  • Citations contenant le mot « imitative »
  • Traductions du mot « imitative »
  • Synonymes de « imitative »

Définitions du mot « imitative »

Trésor de la Langue Française informatisé

IMITATIF, -IVE, adj.

A. − [Correspond à imiter I A 1]
1. [En parlant d'un comportement, d'un geste] Qui imite. Il n'y a guère de cérémonies où quelque geste imitatif ne nous soit signalé (Durkheim, Formes élém. vie relig.,1912, p. 504).Magie imitative et contagieuse. − L'une de ces notions très répandues est la conviction qu'on peut parvenir à ses fins en imitant l'événement souhaité (Lowie, Anthropol. cult.,1936, p. 325).
2. [En parlant d'un objet concret] Rare. Les brachmanes de l'Inde exprimaient la même idée cosmogonique par une statue imitative du monde (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 82).
3. Qui suscite l'imitation. Léonide rit plus fort. La colère est imitative, comme toutes les excitations nerveuses. Attaqué avec l'arme du rire, Maurice rit aussi (Gozlan, Notaire,1836, p. 165).
4. [En parlant d'un animé] Vx. Qui a la faculté, l'habitude d'imiter. Le singe est un animal imitatif (Littré). Synon. imitateur.
B. − [Correspond à imiter I B 3; en parlant d'un comportement] Qui imite consciemment ou non quelqu'un d'exemplaire par son savoir, sa force, son âge. Les Kamtschadales ont l'esprit imitatif, ils adoptent presque tous les usages de leurs vainqueurs (Voy. La Pérouse,t. 3, 1797, p. 147).Il y entre une grande part de manie imitative [dans la passion linguistique] (Larbaud, Vice impuni,1941, p. 10).
[P. allus. aux jeux d'imitation] :
1. Par exemple, dans le jeu de l'épervier pratiqué dans le sud-ouest de la France, les enfants doivent passer d'une extrémité de la cour à l'autre sans se faire prendre par celui qui « fait » l'épervier et qui évolue au centre de la cour. Mais, malgré ses origines imitatives évidentes, ce jeu n'est plus qu'un jeu traditionnel réglé. Nos enfants ne pensent point qu'ils « font » des passereaux poursuivis par un rapace... Jeux et sports,1967, p. 85.
C. − BEAUX-ARTS. [Correspond à imiter I C 1] Qui cherche à imiter la nature. La peinture n'est pas plus une représentation de la vie que ne l'est la musique, même quand, par une hérésie foncière, elle se prétend « imitative » (Mauclair, De Watteau à Whistler,1905, p. 77).[L'impressionnisme] récupère, lui aussi, cette vertu positive, agissante, cette volonté de création qu'ignore le réalisme stérilement imitatif, donc négatif, où se complaisent les publics abâtardis (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 142).
MUS. M. Pector venait de lancer les premières notes du Duel, qui est un morceau imitatif du temps du Directoire. Au début on entendait une sorte de querelle entre deux individus. Le basson, avec sa voix grave, semblait une sorte de personnage grave qui a été insulté dans un endroit public par un être d'un caractère léger et pointu, représenté par la petite flûte (Champfl.Bourgeois Molinch.,1855, p. 53).Il n'est même pas rare que la musique décrive par le bruit imitatif (Alain, Beaux-arts,1920, p. 132).[La musique] cherchera à reproduire les bruits naturels et deviendra ainsi une musique imitative ou descriptive (La Laurencie, Éc. fr. violon,1924, p. 189).
Harmonie imitative. Le critique [A.B. Marx] prête (...) à Beethoven, non plus seulement un programme spirituel, mais un parti pris de recherche descriptive, voire d'harmonie imitative (le grincement des archets!) [dans son quatuor op. 132] (Marliave, Quat. Beethoven,1925, p. 363).L'idée d'un concert et d'une harmonie imitative, qu'il [le chanteur] puise dans le chant des oiseaux! (La Hêtraie, Chasse, vén., fauconn.,1945, p. 147).
Emploi subst. neutre :
2. ... tout a contribué à altérer le titre des termes d'abord représentatifs, à les faire passer insensiblement, et par un effet même de l'habitude, du propre au figuré, du sensible à l'abstrait, de l'imitatif à l'arbitraire... Maine de Biran, Influence habit.,1803, p. 144.
LING. (Expression, mot, vocable) imitatif/ive. Qui reproduit les impressions auditives de la réalité. La dent se casse, le crac! de l'enfant associe l'idée de cette cassure au bruit imitatif; ce bruit figure seul dans la parole (Bally, Lang. et vie,1952, p. 83).Quand le langage est imitatif, on l'appelle onomatopée, sans beaucoup songer à détacher celui qui reste interjection (cocorico! pif, paf, pouf!) de celui qui change de nature (un cocorico assourdi, le glouglou du flacon) (J. Pohl, Six esquisses ds Fr. mod. t. 35, 1967, pp. 13-14).
Prononc. et Orth. : [imitatif], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1978. Étymol. et Hist. 1466 « qui imite » (P. Michaud, Doctrinal, éd. Th. Walton, XXXIV, 220); 1761 (J.-J. Rousseau, Nouv. Héloïse, 1repart., lettre XLVIII, éd. B. Gagnebin et M. Raymond, p. 132 : ... l'harmonie... n'est qu'un accessoire éloigné de la musique imitative; il n'y a dans l'harmonie proprement dite aucun principe d'imitation); 1771 harmonie imitative (Trév. : l'harmonie imitative est une convenance, une proportion que le son des mots doit avoir avec les pensées pour contenter l'âme. Racine [texte non identifié]). Empr. au b. lat.imitativus « qui reproduit, imite; qu'on fait par imitation ». Fréq. abs. littér. : 55.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

imitative \i.mi.ta.tiv\

  1. Féminin singulier de imitatif.

Adjectif

imitative \Prononciation ?\

  1. Imitatif.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IMITATIF, IVE. adj.
T. didactique. Qui imite. Il se dit en parlant des Choses et spécialement dans cette expression. Harmonie imitative. Voyez HARMONIE.

Phonétique du mot « imitative »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
imitative imitativ

Citations contenant le mot « imitative »

  • Dans Différence et répétition, Deleuze précise que la pensée de Platon tourne autour d’une distinction particulièrement importante, celle de l’original et de l’image, celle du modèle et de la copie. Le modèle est censé jouir d’une identité originaire supérieure : l’Idée n’est pas autre chose que ce qu’elle est. Par exemple, seul le Courage est courageux, et la Piété pieuse. Tandis que la copie se juge d’après une ressemblance intérieure dérivée. En ce sens, la différence ne vient qu’au troisième rang, après l’identité et la ressemblance, et ne peut être pensée que par elles. Pour Deleuze, la différence n’est pensée que dans le jeu comparé de deux similitudes, la similitude exemplaire d’un original identique et la similitude imitative d’une copie plus ou moins ressemblante. El Watan, L’angle mort du hirak : la subversion | El Watan
  • Il s’agit notamment de la position attentiste, défense, et imitative de la plupart des autorités avec un absence total de stratégie et d’anticipation… Le professeur est revenu sur les enjeux internationales, les interrogations par l’humanité mais également les magouilles des multinationales pharmaceutiques… Senego.com - Actualité au Sénégal, toute actualité du jour, Covid-19 : Le Sociologue Pr Diop déplore la position attentiste et imitative des autorités... - Senego.com
  • Un collectif « Soutenons nos fromages, nos terroirs et nos producteurs » a ainsi vu le jour, à l’imitative du Conseil national des Appellations d’origine laitières (Cnaol) et ses partenaires (*) afin de soutenir les 50 Appellations d’origine protégée (AOP), les 10 Indications géographiques protégées (IGP) laitières ainsi que tous les opérateurs touchés par la crise sanitaire. www.lamontagne.fr, Des personnalités de la télé, du cinéma, du sport ou de la cuisine au secours des fromages français - Ambert (63600)
  • Le véritable défi : passer d'une économie imitative à une économie plus innovante. euronews, Spotlight : l'économie polonaise en plein boom | Euronews
  • Le problème de la voix se pose en effet de manière particulière à cette époque dite « pré-classique » et « classique », où prédomine encore une conception largement orale voire oratoire de la littérature. Ainsi, au XVIe siècle, la volonté d’« imiter la nature » dans toute sa richesse, visuelle mais aussi sonore, se traduit par des tentatives mimétiques qui prennent la forme, dans certains poèmes de Ronsard et surtout de Peletier du Mans ou de Bertrand Berger, de véritables « tableaux » sonores reposant notamment sur des jeux d’harmonie imitative et sur les ressources de l’onomatopée. La lecture à haute voix et l’art de bien prononcer restent profondément ancrés dans les pratiques culturelles et littéraires. Ronsard, qui dans Les Amours de 1552 fait l’éloge d’une Cassandre à la voix enchanteresse, préconise encore, dans son Abrégé de l’art poétique de 1565, de bien « prononcer les vers » pour faire résonner le texte poétique et lui donner un surcroît de sens. Quant aux auteurs dramatiques, comme Jodelle, ils fondent le renouvellement du genre tragique sur une pratique essentiellement déclamatoire du texte théâtral. , Colloque : "Présences de la voix - XVIe-XVIIIe siècles" (Toulouse)

Traductions du mot « imitative »

Langue Traduction
Anglais imitative
Espagnol imitativo
Italien imitativo
Allemand nachahmend
Chinois 模仿的
Arabe مقلد
Portugais imitativo
Russe подражательный
Japonais 模倣
Basque imitaziozko
Corse imitativu
Source : Google Translate API

Synonymes de « imitative »

Source : synonymes de imitative sur lebonsynonyme.fr
Partager