La langue française

Idéaux

Sommaire

  • Définitions du mot idéaux
  • Phonétique de « idéaux »
  • Citations contenant le mot « idéaux »
  • Traductions du mot « idéaux »
  • Antonymes de « idéaux »

Définitions du mot « idéaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

IDÉAL1, -ALE, -ALS ou -AUX, adj.

A. − [P. oppos. à réel] Qui n'a qu'une existence intellectuelle, sans être ou sans pouvoir être perçu par les sens; en partic. qui a les caractères de l'idée. Synon. abstrait, idéel, théorique.Figure idéale; personnage, type idéal; êtres idéaux. Quel que soit l'objet idéal, nombre carré, ligne droite, figure, solide géométrique, vitesse, masse, force, si la définition qu'on en fournit est bien faite, il est entièrement et exactement exprimé par elle (Taine, Intellig., t. 2, 1870, p. 409).[Dans la démarche kantienne, les objets fournis par la raison] ne sont pas des objets, mais des schèmes idéaux sous lesquels se représente une unité systématique des objets donnés, achèvement de leur unité empirique (V. Delbos, La Philos. pratique de Kant, Paris, F. Alcan, 1926 [1905], p. 204) :
1. Tout ce qui est apparence pour les yeux, tout ce qui est idéal, non substantiel, n'existe pas pour le peuple. Il n'admet que le réel. Quand il a dit : « Cela n'existe pas », tout est fini. Renan, Drames philos., Caliban, 1878, IV, 4, p. 421.
Littér. Qui n'existe que dans l'imagination. Synon. chimérique, irréel.Il chiffonnait de la main un jabot idéal (Murger, Scènes vie boh.,1851, p. 177).
Spécialement
LITT. (symbolisme). Qui renvoie, qui correspond à l'Idée (v. ce mot II A 1) :
2. Ils [les Symbolistes] peuplaient leurs parcs enchantés et leurs sylves évanescentes d'une faune toute idéale. Chaque chose était allusion; rien ne se bornait à être; tout pensait, dans ces royaumes ornés de miroirs; ou, du moins, tout semblait penser... Valéry, Variété [I], 1924, p. 107.
SOCIOL. Type idéal. Type ou concept ayant une valeur purement opératoire, permettant en particulier de formuler des hypothèses, d'établir des comparaisons entre les différents faits de la réalité historico-sociale. Citons, à titre d'exemple, le type idéal que Weber construit du capitalisme, du charisme, de la bureaucratie, de l'artisanat (Sociol.1970) :
3. Max Weber a appliqué sa méthode de compréhension interprétative des sens internes conduisant aux types idéaux, en particulier à la sociologie des religions, à la sociologie juridique, à la sociologie politique et à la sociologie économique. Traité sociol.,1967, p. 56.
B. − [Non exclusif de A] Cour. Qui a toutes les qualités propres à son type, à son modèle et correspond à l'idée que l'on se fait de la perfection; qui présente le caractère élevé de la perfection. Monde idéal; femme, pureté, société idéale. Elle était d'une beauté splendide, grave, pâle, idéale, et que je ne lui connaissais pas (Barb. d'Aurev., Memor. 1,1838, p. 209).Tout homme qui se compare à un homme idéal, par exemple savant, tempérant, courageux, juste, se trouve aussitôt bien petit (Alain, Propos,1913, p. 154).Saint-Just rêve de la cité idéale où les mœurs, enfin conformes aux lois, feront éclater l'innocence de l'homme et l'identité de sa nature avec la raison (Camus, Homme rév.,1951, p. 159) :
4. Quand nous pensons, nous détachons de la réalité perçue comme un reflet embelli d'elle-même, nous projetons en avant de nous la vision d'un avenir où le présent se déploierait meilleur, nous créons un type supérieur au fait; et, à l'aide de cette forme idéale, nous mesurons le fait lui-même, nous l'apprécions. La notion du mieux est nécessaire à toute qualification. A. Ricardou, De l'Idéal, Paris, F. Alcan, 1890, p. 45.
Souvent fam. [En parlant d'une pers. ou d'une chose] Qui a ou semble avoir toutes les qualités que l'on peut souhaiter. Synon. parfait, rêvé.Couple, gendre idéal; maison idéale; vacances idéales. Un mari charmant, parfait, idéal, dont vous raffolerez, j'en suis sûr (Gautier, Fracasse,1863, p. 480).Je recommence à chasser cet animal aussi rare qu'il est farouche : l'appartement idéal (Green, Journal,1937, p. 112) :
5. Le vêtement (...) a subi en 1936 un profond changement pour s'adapter au nouveau style de vie. Le pantalon de golf et les chaussettes de laine, qui évoquaient jusque-là, dans les caricatures, le personnage de l'Anglais globe-trotter, se révélèrent comme la tenue idéale pour pédaler à l'aise... Cacérès, Hist. éduc. pop.,1964, p. 100.
Spécialement
BEAUX-ARTS. [P. oppos. à beauté naturelle] Beau idéal. La perfection dans l'art par opposition à la pure imitation de la réalité (v. idéalisme B 2). Ceux dont l'âme est ouverte au beau idéal, au sentiment ineffable que cause la perfection dans l'art (Balzac, Cous. Pons,1847, p. 154).Le réalisme, malgré les sursauts spectaculaires du caravagisme, avait été peu à peu résorbé, remis à sa place sous la férule de la beauté idéale (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 153) :
6. ... pourquoi une Vénus de Praxitèle toute nue, charme-t-elle plus notre esprit que nos regards? C'est qu'il y a un beau idéal, qui touche plus à l'âme qu'à la matière. Chateaubr., Génie, t. 1, 1803, p. 324.
MATH. Nombres idéaux. Classe de nombres possédant les propriétés de divisibilité des nombres entiers. Les nombres idéaux, comprenant les entiers algébriques mais pour lesquels la notion du pgcd[plus grand commun diviseur] reprend sa signification classique (Gds cour. pensée math.,1948, p. 84) :
7. ... les travaux de Kummer avaient ouvert tout un nouveau domaine de recherches, celui des corps de nombres algébriques. Sa théorie des nombres idéaux fut en particulier transformée par Dedeking, en 1871, en celle des idéaux qui se révéla des plus fécondes. Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 75.
PSYCHANAL. Moi idéal. ,,Formation intrapsychique que certains auteurs, la différenciant de l'idéal du moi, définissent comme un idéal de toute-puissance narcissique forgé sur le modèle du narcissisme infantile`` (Lapl.-Pont. 1967, s.v. moi). Le Moi Idéal conçu comme un idéal narcissique de toute-puissance ne se réduit pas à « l'union du Moi et du Ça », mais comporte une identification primaire avec un autre être, investi de la toute-puissance, c'est-à-dire à la mère (D. Lagache, La Psychanalyse et la structure de la personnalité ds La Psychanalyse, 1961, no6, p. 43) :
8. Pour ma part, je n'ai pas jugé nécessaire de distinguer entre Idéal du Moi et Moi idéal, dans la mesure où toute étude de l'Idéal du Moi implique celle des différents modes des reconquêtes du narcissisme perdu. J. Chasseguet-Smirgel, L'Idéal du Moi, Paris, Tchou, 1975, p. 267.
Prononc. et Orth. : [ideal], masc. plur. [-o]. Ac. 1694-1740 : ideal, ensuite -é-. Ac. 1762, 1798 ,,Il n'a point de plur. au masc.`` Ac. 1935 tolère un plur. idéals. Étymol. et Hist. a) 1551 formalité Ideale « qui participe à la nature des idées, et n'existe ou ne peut exister que dans l'intelligence ou dans l'imagination » (Du Parc Champenois, Trad. : L. Hébreu, Philosophie d'amour, 431-2 ds Quem. DDL t. 7); b) 1758 « qui réunit toutes les perfections que l'esprit peut concevoir, indépendamment de la réalité » (Buffon, Hist. nat., t. 7, p. 26). Empr. au lat. médiév.idealis « relatif à l'idée », dér. du lat. idea (v. idée); pour l'hist. de ce mot v. FEW t. 4, pp. 536-537. Bbg. Dub. Pol. 1962, p. 318. - Duch. Beauté 1960, p. 137.

IDÉAL2, -ALS ou -AUX, subst. masc.

A. − [Avec une valeur relative : un idéal particulier]
1. Ce que l'on conçoit comme conforme à la perfection et que l'on donne comme but ou comme norme à sa pensée ou son action dans quelque domaine que ce soit. Oui, mon cher Marsal, je me marie, et j'ai trouvé l'idéal. Vous m'entendez, l'idéal (Bourget, Sens mort,1915, p. 21).Le Cervin qui fut, dans une heure brève, le but de désirs ardents, et dont les échos retentissent de cris de douleur et de cris de victoire, le Cervin passera comme ont passé d'autres idéals (Peyré, Matterhorn,1939, pp. 18-19).Je ne connais pas d'idéal politique (...) qui vaille la mort d'un homme (Abellio, Pacifiques,1946, p. 389) :
1. Il me fallait trouver, non pas en dehors, mais au-dessus des conceptions passagères de l'humanité, au-dessus de moi-même, un idéal de force, de vérité, un type de perfection immuable à embrasser, à contempler, à consulter et à implorer sans cesse. Sand, Hist. vie, t. 4, 1855, p. 54.
SYNT. Avoir, (s'efforcer d') atteindre, poursuivre, servir, (faire) triompher un idéal; se dévouer, être fidèle, (se) sacrifier à un idéal; combattre, mourir pour un idéal; trahir son idéal; idéal bourgeois, démocratique, économique, moral, olympique, religieux, républicain, révolutionnaire, romantique, social, socialiste; idéal grec, médiéval; idéal impossible, irréalisable; grand, haut idéal; idéal de l'anarchiste, de l'artiste, de la chevalerie, du poète; idéal d'une société, d'une vie; idéal d'ascétisme, de beauté, de bonheur, de fraternité, d'humanité, de justice, de liberté, de vertu.
En partic. Ce, celui, celle qui représente ou incarne cette perfection. Synon. modèle (du genre).L'idéal de la beauté; un idéal de vertu. L'idéal du calme est dans un chat assis (Renard, Journal,1889, p. 21).Les prières de saint Thomas d'Aquin, c'est pour moi l'idéal même de la prière (Du Bos, Journal,1927, p. 381) :
2. Sa physionomie, noble et vide, annonçait des idées convenables et rares : l'idéal de l'homme aimable, l'horreur de l'imprévu et de la plaisanterie, beaucoup de gravité. Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 266.
Spécialement
BEAUX-ARTS. Modèle parfait conçu par l'artiste :
3. Cette double et inconciliable définition du mot « idéal » qui pour Ingres désigne un principe parfait, unique et commun à tous, et pour Delacroix la manifestation la plus privée des émotions de l'individu, repose sur le conflit entre les recherches plastiques, d'une part, et les recherches expressives d'autre part, que trop d'esthétiques, au gré des tempéraments, prônent contradictoirement. Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 267.
MATH. Idéal à gauche (ou à droite) de l'anneau A. Tout sous-groupe additif J de A tel que, pour tout élément x de A et pour tout élément y de J l'élément xy (ou yx) appartient à J (d'apr. Chamb. 1972). V. idéal1ex. 7.On dit qu'une partie I d'un anneau commutatif A constitue un idéal de A si : 1) I est un sous-groupe du groupe additif constitué par A; 2) les relations x ∈ I et y ∈ I entraînent xy ∈ I (J. Lelong-Ferrand, Ensembles algèbre et analyse, Paris, A. Colin,1964, p. 212).
PHILOS. [Chez Kant] Être individuel dont les caractères sont déterminés par l'idée, modèle suprême dont la perfection ne peut être égalée :
4. Un idéal est un individu, non plus une généralité comme une idée ou une loi. Le sage, l'homme vertueux est un idéal, tandis que la sagesse, la vertu sont des idées. L'idéal qui contient en lui toutes les perfections et les ramène à l'unité, c'est l'idée de Dieu. E. Boutroux, La Philos. de Kant, Paris, Vrin, 1926, p. 232.
PSYCHANAL. Substitut de la perfection narcissique marquant le début de l'autonomie de l'enfant, résultat d'identification aux parents, à leurs substituts ou à des idéaux collectifs. [J. Sandler, A. Holder et D. Meers] soulignent que, dans l'évolution du concept, Freud est passé d'un Idéal du Moi que le sujet constitue pour lui-même (afin de reconquérir sa perfection perdue) à celle d'un Idéal se référant aux modèles parentaux (J. Chasseguet-Smirgel, L'Idéal du Moi, Paris, Tchou, 1975, p. 265) :
5. Les divers âges de la vie produisent en fait plusieurs « idéals du moi »; le refoulement doit choisir entre leurs sollicitations divergentes : n'y aurait-il pas là l'image d'un sujet qui se cherche? Mounier, Traité caract.,1946, p. 581.
2. [Avec indication du domaine envisagé] Ce qui représente la perfection pour quelqu'un dans ce domaine. L'idéal pour Javert, ce n'était pas d'être humain, d'être grand, d'être sublime; c'était d'être irréprochable (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 582).Mon idéal personnel c'est de faire de la France un paradis terrestre où l'homme n'ait plus rien d'autre à faire que de bien manger, bien boire et s'amuser (Aymé, Travelingue,1941, p. 261) :
6. Maintenant, mon idéal serait un vieux château patriarcal, rempli d'enfants qui chantent, de filles et de garçons qui folâtrent, où tout le monde mangerait, boirait, danserait, vivrait de moi. Renan, Drames philos., Eau Jouvence, 1881, III, 2, p. 482.
Loc. (Ne pas) être l'idéal (souvent fam.). (Ne pas) être ce qu'il y a de mieux, la meilleure solution. L'idéal pour toi est évidemment la bourse de licence à Paris. Là tu pourras bûcher à l'aise les math. (Alain-Fournier, Corresp. [avec Rivière], 1905, p. 44).Jonas regardait la chambre conjugale. Bien sûr, ce n'était pas l'idéal, le lit était très large. Mais la pièce était vide toute la journée (Camus, Exil et Roy.,1957, p. 1643) :
7. [La] liberté de l'avortement entre les mains des médecins et des commissions que nous préconisons est loin d'être l'idéal. Il vaut mieux, toujours, prévenir que guérir. Il serait donc préférable d'éviter les grossesses « insupportables » et, pour cela, éduquer les femmes et leur donner les possibilités de n'être mères qu'à bon escient. Biot, Pol. santé publ.,1933, p. 46.
L'idéal est, serait de + inf., que + subj.Le mieux est, serait de, que. L'idéal, vois-tu, ce serait de ne prêcher l'Évangile qu'aux enfants (Bernanos, Journal curé camp.,1936, p. 1073).L'idéal, dans un ménage, c'est que la femme comprenne la division du travail (Abellio, Pacifiques,1946, p. 335) :
8. ... la critique externe est toute préparatoire; elle est un moyen, non un but; l'idéal serait qu'elle eût été suffisamment pratiquée pour qu'il fût désormais possible de s'en dispenser; ce n'est qu'une nécessité provisoire. Langlois, Seignobos, Introd. ét. hist.,1898, p. 92.
B. − [Avec une valeur absolue : l'idéal]
1. Ce qui satisferait toutes les exigences du cœur et de l'intelligence, par opposition à la réalité limitée et décevante. L'idéal purifie en nous l'amour charnel, Et le terrestre amour nous fait voir l'éternel (Brizeux, Marie,1840, p. 35).Chimère pour chimère, je crois qu'il vaut mieux que l'idéal soit terrestre, parce que cela donne aux hommes un principe inépuisable d'activité (Barrès, Cahiers, t. 6, 1908, p. 69) :
9. Comment te consolerai-je du tourment qui accable ton âme? Quel remède à ces cris de découragement? Non, mon ami, l'idéal n'est pas incompatible avec la nature humaine. Non, ce n'est pas seulement une chimère enfantée à travers quelque rêve de poète! L'idéal pour moi, (c'est difficile à expliquer) mais, pour moi, c'est mêler du grand aux plus humbles choses terrestres... Martin du G., Thib., Cah. gr., 1922, p. 621.
2. Ensemble des valeurs intellectuelles, morales, esthétiques par opposition aux intérêts matériels particuliers. Aspirer à l'idéal; s'élever, tendre vers l'idéal; goût, recherche de l'idéal. La classe sérieuse et lettrée, qui pratique le devoir, le travail, la pensée et conserve le culte de l'idéal (Amiel, Journal,1866, p. 541) :
10. La politique de Carthage. C'est le « enrichissez-vous » (...). On voit son plan : une société sans idéal, purement matérialiste; il n'aspire qu'à dire au peuple : tu auras du cinéma, des bons dîners, des filles... Barrès, Cahiers, t. 11, 1917, p. 307.
Prononc. et Orth. : [ideal], plur. [-o]. Att. ds Ac. dep. 1835. Le plur. idéals est, d'après Ac. 1935, littér.; v. Peyré, loc. cit. et ex. 5. L'usage sc. a toujours idéaux, v. Bourbaki, Hist. math., 1960, p. 123. ,,En fait l'usage n'a pas tranché et l'on évite le pluriel`` (Lar. Lang. fr.). À rapprocher de l'observation ds Ac. 1762, 1798 sous idéal1. Étymol. et Hist. 1. 1746 « ensemble des représentations abstraites les plus adéquates se rapportant à un être ou à un objet particulier » (Batteux, Les Beaux-Arts, p. 109); 2. a) 1765 « modèle intérieur guidant un artiste dans l'exécution de son œuvre » (Diderot, Salon, éd. J. Seznec et J. Adhémar, t. 2, p. 149); b) 1799 « assemblage abstrait de perfections spirituelles et esthétiques dont l'âme se forme la notion sans pouvoir y atteindre complètement » (Senancour, Rêveries, p. 12); 3. 1831 « l'ensemble des valeurs esthétiques, morales ou intellectuelles, par opposition aux intérêts matériels » (Hugo, Feuilles automne, p. 768); 4. 1836 « ce qui réalise la perfection dans le domaine envisagé et donne pleine satisfaction » (Stendhal, H. Brulard, t. 2, p. 335). Empr. à l'all. philos.Ideal, lui-même empr. au lat. médiév. idealis (v. idéal1). Ce mot, véhiculé par les ouvrages de Kant [1724-1804] (cf. 1781, Critique de la Raison pure, livre II, ch. III, § 2 : Von dem transcendentalem Ideal, prototypon transcendentale cité par Lal., p. 435) et de Lessing [1729-1781], semble avoir été employé pour la première fois par Francesco De Lana [1631-1687] (1670, Prodromo, chap. 2 cité ds Historisches Wörterbuch der Philosophie, éd. J. Ritter et K. Gründer, IV, col. 25); pour l'hist. de ce mot v. FEW t. 4, pp. 536-537. Fréq. abs. littér. : 4 261. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 443, b) 8 327; xxes. : a) 8 220, b) 5 777.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

idéaux \i.de.o\ masculin

  1. Pluriel de idéal.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

IDÉAL, ALE. adj.
Qui n'existe ou ne peut exister que dans l'entendement, dans l'imagination. Il s'oppose à Réel. Les choses que désignent les mots abstraits n'ont qu'une existence idéale. Le héros de ce poème est un personnage idéal. Il signifie aussi Qui réunit toutes les perfections, ou qui est plus beau que les modèles offerts par la nature. Beauté, perfection idéale. Formes idéales. Type idéal. On l'emploie quelquefois comme nom masculin dans cette dernière acception et il se dit de Ce qui donnerait à l'intelligence, à la sensibilité humaine une satisfaction parfaite. Nous concevons Dieu comme l'idéal de la bonté, de la puissance. Il faut viser à l'idéal, tendre à l'idéal. Rêver un idéal impossible. Rencontrer son idéal.

IDÉAL s'applique aussi à Tous les intérêts moraux, intellectuels, esthétiques, qui s'opposent à ceux de la vie matérielle et qui les dépassent. Sacrifier ses droits à son idéal. Dans un sens plus restreint, il est quelquefois simplement synonyme de Modèle. Cet homme est l'idéal du fonctionnaire.

IDÉAL fait au pluriel Idéaux ou Idéals. Idéaux est employé plutôt dans la langue technique de la Philosophie et des Mathématiques, Idéals dans le langage de la Littérature, des Beaux-Arts et de la Morale.

IDÉAUX, en termes d'Arithmétique supérieure, se dit de Certains ensembles de nombres dont la considération permet d'étendre sans réserve aux nombres algébriques les théories élémentaires fondamentales de la divisibilité et des nombres premiers.

Phonétique du mot « idéaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
idéaux ideo

Citations contenant le mot « idéaux »

  • Le cinéma est le terrain où l’on peut poser autant de fantasmes que d’idéaux. De Emmanuel Mouret / Evene.fr - Juin 2009
  • Sans le pouvoir, les idéaux ne peuvent être réalisés ; avec le pouvoir, ils survivent rarement. De Fidel Castro
  • Les hommes rêvent, se fabriquent des mondes idéaux et des dieux. Les femmes assurent la solidité et la continuité du réel. De René Barjavel / Une rose au paradis
  • Est-ce qu'au moins ceux qui ont enlevé aux autres leurs idéaux en ont eux-mêmes ? De Stanislaw Jerzy Lec / Nouvelles pensées échevelées
  • Garder ses idéaux, c’est essentiel. C’est ce qui permet de survivre à toutes les petites désillusions du quotidien. De Houda Rouane / Evene.fr - Octobre 2006
  • Les hommes finissent toujours par trahir leurs idéaux. De Victor Del Arbol / Libération Livres, 19 février 2015
  • La ville est le lieu où le jeune homme perd ses idéaux et la jeune fille sa vertu. De Serge Daney / Cités Cinés
  • Les idéaux ont de curieuses qualités, entre autres celles de se transformer brusquement en absurdité quand on essaie de s'y conformer strictement. De Robert von Musil / L'homme sans qualités
  • Le génie est le talent doté d’idéaux. De Somerset Maugham
  • Les archéologues font des maris idéaux. Plus leur femme vieillit, plus ils l'apprécient. De Agatha Christie
  • Il y a quelque chose de plus triste que de rater ses idéaux : c'est de les avoir réalisés. De Cesare Pavese / Le métier de vivre
  • On a besoin d'idéaux, si on veut être humain. La force, c'est bon pour les bêtes. De Jean-François Somcynsky / Encore faim
  • Trop de jeunes sont laissés dans un abandon culturel, à un âge où on a envie de se donner des idéaux. De André Dussollier / Le Figaro et vous, 26 décembre 2014
  • Il faut se méfier des couples idéaux : ils aiment trop être beaux ; ils se forcent à sourire, comme s'ils assuraient la promotion d'un nouveau film au Festival de Cannes. De Frédéric Beigbeder / "L'amour dure trois ans"
  • Dans certains cas simples, tous les idéaux d'un anneau A sont principaux. Si A est considéré comme un module sur lui-même, ses idéaux sont alors des sous-modules engendrés par un élément. Cette situation (En géographie, la situation est un concept spatial permettant la localisation relative d'un espace par rapport à son environnement proche ou non. Il inscrit un lieu dans un cadre plus...) n'est cependant pas générale. Techno-Science.net, 🔎 Anneau noethérien - Définition et Explications
  • Avec le Père Jean-François NOEL, curé d'Istres, Fos-sur-Mer et Saint-Mitre-les-Remparts dans le diocèse d'Aix et d'Arles, et psychanalyste à Aix-en-Provence, nous clôturons cette série d'émissions sur la vocation et les idéaux avec l'idéal de tendresse. Bien compris cet idéal peut être un chemin d'ouverture à l'autre. , Ajuster ses idéaux (4) : la tendresse
  • Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois (PCC), a encouragé les membres du Parti à bâtir des idéaux et des convictions solides et à s'efforcer de remplir l'aspiration initiale et la mission du Parti. , Xi Jinping encourage les membres du PCC à avoir des idéaux et des convictions solides
  • - Pour l’anthropologue que je suis, les files au McDo, c’est génial, car cela confirme cette théorie qui veut que nous soyons «des menteurs de bonne foi». L’être humain est hyper-paradoxal, toujours coincé entre les idéaux et la réalité. Le McDo symbolise notre modernité confortable, fragilisée par la pandémie, et par ricochet la peur de perdre ce confort. Chacun dans sa voiture retrouve un espace de liberté dans une hyper-modernité à laquelle il ne veut pas renoncer. Les gens veulent vivre différemment, mais pas forcément vivre moins bien! Faire mieux, et en même temps se sentir bien. Durant le confinement, des marques et des produits très nostalgiques, sources de réconfort, ont été consommés: Nutella, Kit Kat, Kinder, raviolis… Ce même besoin de réconfort se retrouve dans les théories du complot qui ont ressurgi dans cette période. Quand les gens ont peur, on voit réémerger de l’irrationnel, du magique, voire du complot, parce qu’ils n’arrivent pas, émotionnellement, à gérer les informations. Dans «Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique» (disponible en poche), le sociologue français Michel Callon plaide pour des «forums hybrides», où il n’y aurait pas cette opposition entre professionnels et profanes. , «L'humain est hyper-paradoxal, coincé entre idéaux et réalité» | Illustré
  • Cette photo fige de jeunes sportifs locaux du passé. Ils ont fière allure et l’esprit rempli d’idéaux, prêts à défendre les couleurs de leur club - ici l’US Toul. On notera l’impeccable tenue de leurs accompagnateurs. Et l’autocar d’une autre époque. Sortie d’un carton d’archives, elle ne précise ni l’identité des figurants, ni l’époque. Lecteurs toulois, vous reconnaissez-vous sur cette photo ? , Autres | Les jeunes conquérants d’autrefois
  • Dans un contexte différent, ces attaques pourraient effectivement porter. Disney dépend de plus en plus de l'argent des producteurs chinois pour ses films. Apple donne trop souvent l'impression de tout céder à la Chine sans faire beaucoup de cas de ses grands idéaux (lire : Apple cède-t-elle à la pression chinoise ?). MacGeneration, William Barr, le procureur général US, accuse Apple et Disney d'obéir trop facilement à Pékin | MacGeneration

Traductions du mot « idéaux »

Langue Traduction
Anglais ideals
Espagnol ideales
Italien ideali
Allemand ideale
Chinois 理想
Arabe المثل العليا
Portugais ideais
Russe идеалы
Japonais 理想
Basque idealen
Corse ideali
Source : Google Translate API

Antonymes de « idéaux »

Partager