La langue française

Hyades

Définitions du mot « hyades »

Trésor de la Langue Française informatisé

HYADES, subst. fém. plur.

ASTRON. Les sept étoiles qui forment le front de la constellation du Taureau. L'astrologie plaçait une partie de ces puissances dans les astres; ainsi les Hyades présidaient aux pluies, Orion aux tempêtes, Sirius aux grandes chaleurs, le Bélier aux troupeaux, etc. (Dupuis, Orig. cultes,1796, p. 61).
Rem. L'emploi du sing. est rare. S'en fut l'hyade pluvieuse à la recherche du mot pur (Saint-John Perse, Exil, 1942, p. 215).
Prononc. : [jad] et [iad]. Étymol. et Hist. 1562 (Du Pinet ds FEW t. 4, p. 521a); 1611 (Cotgr.). Empr. au lat. class.Hyades, nymphes, sœurs d'Hyas, changées en une constellation qui annonce la pluie, empr. au gr. Υ α ́ δ ε ς « nom d'une constellation, les Hyades ».

Littré (1872-1877)

HYADES (i-a-d') s. f. pl.
  • 1 Terme de mythologie. Filles d'Atlas qui pleurèrent tant leur frère Hyas, que Jupiter les transporta au ciel et les changea en astres.
  • 2 Terme d'astronomie. Constellation de sept étoiles à la tête du Taureau et dont les anciens croyaient que le lever et le coucher étaient toujours accompagnés de pluie. Les sombres, les tristes Hyades. Cérès s'enfuit éplorée De voir en proie à Borée Ses guérets d'épis chargés ; Et sous les urnes fangeuses Des Hyades orageuses Tous ses trésors submergés, Boileau, Ode sur la prise de Namur.

    Depuis longtemps ces locutions ont cessé d'être en rapport avec l'état du ciel : les hyades se lèvent et se couchent aujourd'hui en d'autres saisons qu'alors.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

HYADES, s. f. pl. (terme d’Astronomie.) ce sont sept étoiles fameuses chez les Poëtes, qui, selon les anciens, amenoient toujours la pluie.

C’est pour cette raison qu’on les a appellées Hyades, du mot grec ὗειν, pluere, pleuvoir.

La principale est l’œil gauche du taureau appellé par les Arabes aldebaran. Voyez Aldebaran & Taureau.

Les Poëtes ont feint que les hyades sont filles d’Arlaf & de Pleione, & que leur frere Hyaf ayant été déchiré par une lionne, elles pleurerent sa mort avec tant de douleur, que les dieux touchés de compassion, les transporterent au ciel & les placerent sur le front du taureau où elles pleurent encore.

D’autres représentent les hyades comme les nourrices de Bacchus, que Jupiter transporta au ciel pour les mettre à couvert de la colere de Junon. Chambers. (G)

Les anciens, comme nous l’avons déja dit, regardoient la constellation des hyades comme apportant la pluie, témoin ce vers de Virgile : Archerum, pluviasque hyadas geminosque triones. Les philosophes reconnoissent unanimement aujourd’hui que les étoiles sont trop éloignées de nous pour causer aucuns changemens ni aucune altération dans notre athmosphere ni dans notre terre. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « hyades »

Ὑάδες, de ὕειν, pleuvoir.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « hyades »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
hyades jad

Traductions du mot « hyades »

Langue Traduction
Anglais hyades
Espagnol hyades
Italien iadi
Allemand hyaden
Chinois 海德斯
Arabe أقزام
Portugais hyades
Russe hyades
Japonais hyades
Basque hyades
Corse hyades
Source : Google Translate API

Synonymes de « hyades »

Source : synonymes de hyades sur lebonsynonyme.fr

Hyades

Retour au sommaire ➦

Partager