La langue française

Honteuse

Sommaire

  • Définitions du mot honteuse
  • Étymologie de « honteuse »
  • Phonétique de « honteuse »
  • Citations contenant le mot « honteuse »
  • Traductions du mot « honteuse »
  • Synonymes de « honteuse »
  • Antonymes de « honteuse »

Définitions du mot honteuse

Trésor de la Langue Française informatisé

HONTEUX, -EUSE, adj.

A. −
1. Qui (montre qu'on) éprouve un sentiment pénible, une gêne à l'idée d'enfreindre certaines convenances sociales, culturelles, morales, ou en prenant conscience de son infériorité, de son imperfection vis-à-vis de quelqu'un/quelque chose. Synon. confus, gêné; anton. effronté, éhonté.Se sentir honteux; geste, sourire, visage honteux; face, grimace honteuse. Vous l'avez rendu honteux par les reproches que vous lui avez faits (Ac.). Son attention fut détournée par trois ouvriers qui passaient, levaient la tête de son côté, avec un rire gouailleur (...). Humilié d'être là, d'y être vu, il se retira d'un haut-le-corps honteux (Vogüé, Morts,1899, p. 301).Deux yeux verts (...) qui exprimèrent (...) une gaieté où je crus discerner un peu de timidité, d'une timidité honteuse et fanfaronne (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 792) :
1. Albert s'approcha de Berthe, qui détourna la tête pour essuyer sa plume, l'air absorbé, fuyant et comme honteux. − Elle a besoin de me parler pour son divorce. C'est tout naturel. Chardonne, Épithal.,1921, p. 273.
[Avec un compl. introd. par de indiquant la raison pour laquelle on est honteux]
Honteux de + subst.Je suis honteux de ce que j'ai à dire, madame, reprit Leuwen, mais enfin mon devoir d'homme d'honneur veut que je parle (Stendhal, L. Leuwen, t. 2, 1835, p. 69) :
2. − Valdemar, fis-je d'une voix qui devait être pathétique et dont je le vis ému, crois-tu, toi, comme tant de gens, que la science... Je m'arrêtai, honteux de ma question, honteux de moi-même. Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 204.
Honteux de + inf.N'êtes-vous pas honteux de vous être emporté de la sorte? Il devrait être honteux d'avoir manqué de parole (Ac.). Excusez-moi, madame, je suis honteuse de pleurer comme ça devant vous, mais je ne peux pas retenir mes larmes (Becque, Corbeaux,1882, II, 1, p. 101) :
3. « Salaud! Si j'ai eu la panne, c'est ta faute, avec ta rage de voler à deux mille, en plein dans les courants contraires! Si tu m'avais suivi plus bas, nous serions déjà à Port-Étienne! » Et l'autre qui offrait sa vie se découvrait honteux d'être un salaud. Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 251.
Emploi subst. Personne qui éprouve de la honte (cf. ce mot B) ou une grande réserve. Les maîtresses d'officiers français, les honteuses et les affichées, les enceintes et les sveltes, couraient après leurs amants à cheval (Morand, Flagell. Séville,1951, p. 346).
Proverbe. Il n'y a que les honteux qui perdent. Par manque d'audace on rate les bonnes occasions. J'ai fait ce que j'ai dû faire, et ce serait à refaire que je le referais... Dans la vie, il n'y a que les plus honteux qui perdent (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 35).
2.
a) Vieilli. Qui est d'une timidité telle qu'il éprouve habituellement de la honte (cf. ce mot B). Synon. timide; anton. déluré, hardi.La plupart des enfants sont honteux devant les personnes qu'ils ne connaissent pas (Ac.1835-1935).Mais Madeleine, qui s'était imaginé pouvoir questionner tout tranquillement le champi, se trouva du coup interdite et honteuse comme une fille de quinze ans (Sand, F. le Champi,1848, p. 190).De l'adolescent hérissé, honteux, qu'il était encore, elle avait fait un homme nouveau qu'il devait être à tout jamais (Mauriac, Désert am.,1925, p. 12).
b) Subst. exprimant un état + honteux.Qui a honte ou qui se cache d'être tel qu'il est. Inverti honteux. Vêtus comme des pauvres honteux qui conservent un extérieur décent et qui hésitent à demander l'aumône (Balzac, Rech. absolu,1834, p. 324).Nietzsche est un athée qui tire durement et logiquement toutes les conséquences de son athéisme. Mais M. Bataille, lui, est un chrétien honteux (Sartre, Sit. I,1947, p. 178).
B. −
1. Emploi épithète ou attribut. Qui fait qu'on éprouve de la honte (cf. ce mot B 2) ou qui entraîne un effet social d'opprobre (vis-à-vis de quelque chose qui offense l'honneur ou la décence). Synon. déshonorant, ignoble, ignominieux, infamant; anton. honnête, probe.Crime, procédé honteux; pensées, propositions honteuses; honteux trafic. Pendant qu'on pressure, qu'on écrase, qu'on pille son peuple, Abbas-Pacha vit grassement (...), entouré de ses honteux favoris (Du Camp, Nil,1854, p. 151).Ces lettres honteuses, elles contenaient des injures et quelquefois des menaces grossières (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 162).À Limburg, et dans la plupart des stalags, le magasin d'habillement donna lieu à de honteux profits (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 162).
Spécialement
Vieilli. Parties honteuses. Organes sexuels externes. La phtisie fait son feu; les parties honteuses moisissent comme le bois (Claudel, Tête d'Or,1890, 1repart., p. 41).Il n'existe rien de plus honteux que la mort et les hommes sont sages de se la cacher, comme les fils de Noë les parties honteuses de leur père (Nizan, Conspir.,1938, p. 219).
Maladie honteuse. Maladie vénérienne. J'éprouvais une attirance malsaine pour cette prostituée de la place d'Italie. Toute jeune, pourrie de maladies honteuses (Daniel-Rops, Mort,1934, p. 267) :
4. Ô pédérastes incompréhensibles, ce n'est pas moi qui lancerai des injures à votre grande dégradation (...). Il suffit que les maladies honteuses, et presque incurables, qui vous assiègent, portent avec elles leur immanquable châtiment. Lautréam., Chants Maldoror,1869, p. 302.
MÉD., vieilli. [En parlant de certains éléments anatomiques] Qui se rapporte aux organes génitaux. Artère honteuse interne; plexus nerveux honteux. La grande échancrure sciatique dans laquelle passent (...) les artères, veines et nerfs fessiers, ischiatiques et honteux internes (G. Gérard, Anat. hum.,1912, p. 166).
2. Emploi impers.
a) Il est honteux de + inf.; il est honteux que + subst.Faire telle ou telle chose est une honte (cf. ce mot C). Il est moins honteux de convenir de ses torts que de chercher à les justifier (Ac.). Il est vraiment honteux que le gouvernement ne veuille pas agir avec vigueur. Les églises se vident, nous allons à des catastrophes (Zola, Nana,1880, p. 1162).
b) C'est honteux à + inf.Faire telle ou telle chose est une honte (cf. ce mot C). C'est honteux à entendre. Longtemps contre ma tempe. Et je n'ai pas tiré. Je n'ai pas pu... Au dernier moment, c'est honteux à dire... Je n'ai pas eu le courage de tirer (Gide, Faux-monn.,1925, p. 1132).
c) [Avec une intonation exclam.; s'emploie pour exprimer que qqc. est une honte (cf. ce mot C)] C'est honteux! (si) c'est pas honteux! est-ce pas honteux (de + inf.). Il balbutia, les lèvres tremblantes d'indignation : « C'est honteux! On devrait les noyer comme des chiennes, avec une pierre au cou » (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Femme de Paul, 1881, p. 1220).Si c'est pas honteux d'ameuter comme ça le monde après nous! (Martin du G., Vieille Fr.,1933, p. 1085) :
5. Eux, les sales pingres, ils distribuent, quoi?... Du pain, ma chère demoiselle. Et pas même du pain blanc, du pain de première qualité... Non... du pain d'ouvrier... Est-ce pas honteux... des personnes si riches?... Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 40.
Prononc. et Orth. : [ɔ ̃tø] init. asp., fém. [-ø:z]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. a) Ca 1135 hontos « qui éprouve de la honte » (Couronnement Louis, éd. E. Langlois, 1794 et 1830); b) ca 1165 hontos « qui cause de la honte » (B. de Ste-Maure, Troie, éd. L. Constans, 6337 et 13185); 2. fin xiies. « qui a une certaine timidité, qui éprouve de la confusion » (Naissance du Chevalier au cygne, éd. H.A. Todd, 496). Dér. de honte*; suff. -eux*, -euse. Fréq. abs. littér. : 2 359. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 3 513, b) 3 651; xxes. : a) 3 951, b) 2 701.

Wiktionnaire

Nom commun

honteuse (h aspiré)\ɔ̃.tøz\ féminin

  1. (Vieilli) (Par dérision). Homme qui n’assume pas son homosexualité.
    • Tel un mal hypodermique, la honteuse m’avait déjà investi. Mais à l’époque, je brassais des idées aussi étriquées que ma bite avait la vue basse. — (Henri de Portzamparc, Assis-pas-bouger! Témoignage d’un homo, catho, aristo, Paris, éditions Odin, 2005, page 179)

Forme d’adjectif

honteuse \ɔ̃.tøz\

  1. Féminin singulier de honteux.
    • Si tu ne te repens pas de ta conduite honteuse et si tu ne changes pas, je t’enverrai dans un reformatorio. — (Xavier Huetz de Lemps et Jean-Philippe Luis, Sortir du labyrinthe: études d’histoire contemporaine de l’Espagne : hommage à Gérard Chastagnaret, Madrid, Casa de Velázquez, 2012, page 403)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

HONTEUX, EUSE. (H est aspirée.) adj.
Qui éprouve de la honte. N'êtes-vous pas honteux de vous être emporté de la sorte? Ne sont-ils pas honteux de mener une telle vie? Il devrait être honteux d'avoir manqué de parole. Il est tout honteux de sa faiblesse. Elle est toute honteuse quand on lui parle de cela. Vous l'avez rendu honteux par les reproches que vous lui avez faits. La plupart des enfants sont honteux devant les personnes qu'ils ne connaissent pas. Il a l'air honteux, bien honteux. Ne soyez donc pas si honteux. Prov., Il n'y a que les honteux qui perdent, Faute de hardiesse et de confiance, on manque de bonnes occasions. Pauvre honteux, Pauvre qui cache sa misère, qui n'ose demander l'aumône publiquement. Il signifie aussi Qui cause de la honte. C'est une chose honteuse. Une conduite honteuse. Une fuite honteuse. Une action honteuse. Un crime honteux. Un honteux trafic. Un procédé honteux. Il est moins honteux de convenir de ses torts que de chercher à les justifier. Fam., Le morceau honteux, Le morceau qui reste le dernier sur le plat. Les parties honteuses, Les organes sexuels.

Étymologie de « honteuse »

(XXe siècle) Du féminin de l’adjectif honteux.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « honteuse »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
honteuse ɔ̃tøz

Citations contenant le mot « honteuse »

  • Honteux comme un renard qu'une poule aurait pris. Jean de La Fontaine, Fables, le Renard et la Cigogne
  • C'est la réaction de ce maire et des journalistes en général qui est honteuse !!! Que de soutiens pour cet afghan débouté !!! L'Obs, « Honteuse » : le maire de Villeurbanne fustige la réaction de l’extrême droite après l’attaque au couteau
  • José Mourinho, entraîneur de Tottenham et éternel rival de Pep Guardiola, a assuré que la décision du TAS était un « désastre » qui actait la fin du fair-play financier. « C’est une décision honteuse, car si Manchester City n’est pas coupable, alors être puni avec quelques millions est une honte. Si vous n’êtes pas coupable, vous n’êtes pas puni. En revanche, si vous êtes coupable, vous devriez être banni, c’est donc aussi une décision honteuse. En tout cas, la décision est un désastre », a expliqué le Portugais. , Fair-play financier : Guardiola « incroyablement heureux », Mourinho parlé d’une « décision honteuse »
  • Dans une décision cinglante de 97 pages, la magistrate qualifie cette saga de « honteuse vengeance politique ». Le Journal de Québec, Fin d’une «honteuse» saga à Lachute | Le Journal de Québec
  • C’est une demande honteuse et antisportive qu’ont effectué les dirigeants du CA Brive auprès de la Ligue Nationale de Rugby au sujet du calendrier du Top 14 version 2020 / 2021. Minute Sports, Les dirigeants de Brive effectuent une demande honteuse à la Ligue Nationale de Rugby - Minute Sports
  • Pour l’entraîneur de Tottenham, José Mourinho, la décision du Tribunal arbitral du sport à l’encontre de Manchester City est « honteuse ». La juridiction a décidé d’annuler la suspension du club mancunien de toutes compétitions européennes pendant de deux ans, tout en maintenant une amende de 10 millions d’euros. CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU, Tottenham - Mourinho juge 'honteuse' la décision du TAS à l'encontre de Man City - CAMEROON MAGAZINE - CAMEROUN INFO - CAMEROUN ACTU
  • Ensuite, le Portugais a été interrogé sur l'épineux cas de Manchester City, qui a vu le TAS rendre un verdict favorable aux Citizens. « La décision du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) est honteuse. Si Manchester City n'est pas coupable, alors punir le club d'une amende de plusieurs millions est une décision honteuse. S'ils ne sont pas coupables, ils ne doivent pas être punis. Et s'ils sont coupables, ils devraient être bannis de la compétition. Dans tous les cas, cette décision est désastreuse. Je ne dis pas que Manchester City est coupable. Je dis que si vous n'êtes pas coupable, vous ne payez pas d'amende. Vous n'êtes pas punis. Même pas un centime. Je sais que l'argent n'est pas un problème pour eux mais c'est une question de principe. Pourquoi payez-vous 8 ou 9 millions si vous n'êtes pas coupable ? (...) Ma critique ne vise pas Manchester City, je ne suis personne pour les critiquer, je ne suis personne pour savoir s'ils sont coupables. Ma critique s'adresse à ceux qui prennent les décisions », s'est notamment questionné l'entraîneur de Tottenham. Orange Sports, Tottenham : Mourinho évoque la situation d'Aurier
  • Une campagne honteuse et immorale se développe pour tenter de saper le moral de la population, éprouvée par la persistance de la pandémie, et perturber la sortie rapide et sans préjudice de la crise sanitaire. Au comportement très étrange d’une minorité, encouragée par les apôtres de la fitna à braver le confinement et le dispositif de lutte contre la Covid-19, se conjuguent désormais des attaques incessantes lancées, au plus fort moment de la recrudescence de l’épidémie, contre le corps médical au bord de l’épuisement et soumis à de fortes tensions. Coïncidence ? Il s’agit effectivement de s’interroger sur les motivations profondes de cette guerre de l’ombre, planifiée à l’aune d’une alliance contre nature par diverses obédiences, dont la mouvance dite démocratique, et relayée, malgré les mises en garde du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Ammar Belhimer, par une certaine presse en perte de crédibilité et de professionnalisme. Les résidus du néo-Hirak dévoyé font cause commune pour cibler le corps médical, en première ligne dans le combat contre la Covid-19, et poursuivre leur besogne visant à affaiblir l’Etat national et empêcher l’avènement d’une nouvelle Algérie du changement radical. Face à cette grave dérive, le temps de la rigueur a sonné pour mettre fin aux agissements d’une minorité et garantir impérativement la protection de la famille des blouses blanches, quotidiennement agressées dans l’exercice de leur mission. Des actes inadmissibles ont été outrageusement commis contre des patients, atteints dans leur dignité. Des équipements médicaux et des établissements de santé ont été saccagés. Ces comportements étrangers à notre société ont pris une proportion dangereuse, au moment où tous les efforts doivent converger vers la prise en charge des malades et une pleine reconnaissance des sacrifices du corps médical, dans toutes ses composantes. Face à cette situation intolérable, le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a instruit le Premier ministre de prendre les mesures idoines pour renforcer le dispositif de protection du personnel médical, paramédical et administratif, victime de la montée en cadence des agressions physiques et verbales. La loi dans toute sa rigueur doit être appliquée contre les auteurs des attaques et de la dégradation des biens publics, qui devront répondre de leurs actes devant la justice. EL MOUDJAHID  , Le temps de la rigueur
  • Elle revient alors sur l'événement dont elle a été victime. "À la fin de la semaine, on est sortis et quand on est rentrés chez lui, il m'a donné un verre, un genre de cocktail, et après l'avoir bu, je me sentais vraiment bizarre, les sons étaient différents. Il m'a dit 'viens te reposer dans mon lit'. (...) Je me souviens que c'était flou, qu'il m'a poussée sur son lit et qu'il m'a arraché mes vêtements. Le lendemain, je me suis réveillée nue dans son lit, avec des bleus sur les jambes et un kimono que je ne connaissais pas sur mes épaules. Quand j'ai réalisé ce qui s'était passé, je me sentais tellement mal, honteuse, et sale. Je suis partie sans dire au revoir, j'ai pris le premier train pour Bruxelles. Les jours suivants, j'étais vraiment mal et je ne me sentais pas moi-même."  LExpress.fr, Affaire Epstein : une victime présumée raconte son calvaire avec Jean-Luc Brunel - L'Express
  • La députée fédérale de la Gaspésie et des Îles trouve honteuse la façon dont Air Canada a suspendu ses vols au Québec. Radio-Gaspésie, Honteux le choix d'Air Canada selon Diane Lebouthillier - Radio-Gaspésie
  • José Mourinho tacle l'annulation par le TAS de la sanction de Manchester City : « Une décision honteuse » https://t.co/DI5JD2shR5 pic.twitter.com/gwaA3RBstR WebGirondins, Planète Foot : Stéphane Ruffier, mis à pied ! - Autour des Girondins- Girondins actualité par WebGirondins, Girondins de Bordeaux : Mercato infos et Transferts depuis 2001 avec le 1er e média indépendant sur les Girondins
  • Problème : les participants, qui dansent très près les uns des autres, ne respectent pas franchement la distanciation sociale. Ils sont également peu à porter un masque. Ce qui va à l'encontre des mesures édictées la veille par le ministre de la Culture. Une attitude qualifiée de « honteuse » par des internautes, qui disent craindre de voir émerger un « nouveau foyer de Covid-19 », alors que l'épidémie n'est pas entièrement circonscrite. leparisien.fr, Fête de la musique : des milliers de fêtards à Paris malgré le virus - Le Parisien
  • Quand elle a appris qu’elle obtenait le Grand Prix suisse de musique décerné par l’Office fédéral de la culture, sept ans après avoir remporté un «petit prix», Erika Stucky a été prise par le genre de crise d’illégitimité qui la tenaille régulièrement. Elle n’a parlé à personne de cette récompense, comme d’une chose honteuse. Même sa mère Ruthli devrait l’apprendre en lisant le Walliser Bote. Stucky ne se rend pas du tout compte à quel point ces dernières années ont été plus prolifiques encore que les précédentes, à quel point ce qui relevait parfois d’une quête de spectaculaire a mûri en un geste artistique sans précédent. Erika Stucky est unique. C’est à cela qu’on la reconnaît. Le Temps, Erika Stucky, la Suisse de l’intérieur - Le Temps
  • Cette façon d’agir, en douce, est indigne et honteuse. Les salariés sont floués, les collectivités locales trompées. A maintes reprises, l’entreprise a été soutenue dans ses projets, que ce soit par des fonds Feder ou des aides d’Agglopolys, du Conseil régional et départemental. France 3 Centre-Val de Loire, Blois : "colère" contre Tecalemit Aerospace, qui délocalise son activité et 160 salariés vers la Sarthe
  • Donner un prix à la vie est en soi une pratique honteuse. Kant ne disait-il pas que seules les choses ont un prix et que les hommes ont une dignité ?  Nous discuterons de cette question avec Ariel Colonomos, chercheur au CERI et auteur d'Un prix à la vie : le défi politique de la juste mesure (PUF, 2020). France Culture, Pourquoi cette pratique demeure-t-elle honteuse ? - Ép. 5/5 - Otages : rompre le silence
  • L’élégance du film de James Gray réside dans cette manière, unique, de faire ressentir les forces contradictoires qui entraînent le désir d’aventure et de savoir de Fawcett et s’y opposent tout autant. L’expression rentrée, voire coincée, des sentiments y souligne paradoxalement la mégalomanie d’un personnage espérant conjurer le sort de sa paternité honteuse et qui, pour cela, peut-être, entraînera son fils dans ce qui n’aura sans doute été (le doute demeurera) qu’un songe fatal. Le Monde.fr, L’épopée humaine, géographique et historique de James Gray
  • «La paralysie du Conseil de sécurité face à la COVID-19 est honteuse. Pour des millions de gens, elle est aussi incompréhensible», souligne David Miliband, chef de International Rescue Committee. Le Soleil, L'inaction du Conseil de sécurité de l'ONU est «honteuse», selon des ONG | Monde | Actualités | Le Soleil - Québec
  • On en a vu, des tentatives de flopping honteuses. Celle de Bradley Beal face aux Celtics, en 2017, fait partie de cette catégorie. Et dire que les arbitres ont gobé la scène… Parlons Basket, NBA - L'action la plus honteuse de chaque star (Partie 1)
  • Ensuite, ma priorité, c’est la capacité pour l’Europe d’être à la fois respectée et respectable. Respectée : cela veut dire une Europe souveraine, qui ne se laisse pas dicter son destin par d’autres puissances. Je souhaite que ce ne soit ni la Chine, ni les États-Unis ou la Russie, qui décident de ce que doit être demain l’Union européenne, mais que nous puissions décider nous-mêmes. Et respectable : on en revient à la question des valeurs de l’État de droit, de la démocratie, des libertés, des non-discriminations. L’Europe est un modèle de coopération unique au monde. Nous avons parlé de la crise du Covid-19 et de ce que l’Europe n’a pas assez fait ; mais nous devons tout de même aussi éprouver une certaine fierté : l’Europe est le seul endroit au monde où des pays ont songé à coopérer entre eux dans cette crise. Partout ailleurs, cela a été le chacun pour soi, la loi de la jungle. Il y a un espace au monde où l’on a essayé de coopérer, de se coordonner, de s’harmoniser – sûrement pas assez vite, et sûrement pas assez, mais au moins nous avons fait cet effort et nous continuons à le faire – : c’est l’Europe. Il y a un endroit au monde où l’on valorise au même niveau l’esprit d’entreprise, la liberté individuelle et la solidarité ; nulle part ailleurs, vous ne trouvez ces trois valeurs portées avec la même force et la même conviction qu’en Europe. Cela, c’est tout sauf obsolète, et la crise que nous traversons nous montre au contraire que ces valeurs, nous ne les avons pas encore assez défendues, et que nous ne les avons pas encore assez répandues ailleurs sur la planète. Je voudrais que nous arrêtions d’avoir l’Europe honteuse, d’être une Europe qui s’excuse. Je voudrais que nous sortions de cette crise en disant : « En fait, c’est nous qui avions raison, c’est nous qui avions compris. » La Règle du Jeu, Maria de França, Nathalie Loiseau : « Arrêtons d’avoir l’Europe honteuse » - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts
  • Alors qu'élections après élections, les mouvements populistes gagnent du terrain dans de nombreux États membres, Pierre Moscovici rappelle que "l'Europe est toujours forte de ses institutions et de ses convictions". Toutefois, conseille-t-il, face au populisme qui est "un danger", et est "menaçant en Italie, en France", il faut que "les pro-européens aient un agenda plus offensif". Et de marteler : "Il ne faut pas avoir l'Europe timide et honteuse. Il faut arrêter de subir (…) et sortir le drapeau de sa poche".  Europe 1, Face aux populismes, "il ne faut pas avoir l'Europe honteuse", appelle Pierre Moscovici
  • « Il n’y a pas d’étiquette LREM honteuse. À Évreux par exemple, Guillaume Rouger la porte fièrement. Mais dans une logique de rassemblement, une liste n’est pas 100 % LREM, donc elles ne sont pas LREM. L’Eure compte cinq parlementaires, 2 000 adhérents et 27 comités locaux qui doivent être encore plus actifs pour convaincre les électeurs. On commence à s’implanter grâce, notamment, aux réseaux des ministres Bruno Le Maire et Sébastien Lecornu. La majorité présidentielle est extrêmement bien représentée dans ce territoire. » www.paris-normandie.fr, Pour le n° 2 de LREM en visite dans l’Eure, « il n’y a pas d’étiquette LREM honteuse »
  • Une poignée de membres du collectif Résistance 16 ont organisé ce mercredi une manifestation symbolique devant la permanence de campagne du maire sortant d’Angoulême, Xavier Bonnefont, rue de la Corderie. "Nous sommes ici devant la permanence d’un candidat qui a été investi par LREM (La République en marche). Mais Xavier Bonnefont a l’investiture honteuse : il garde bien cette étiquette au fond de sa poche. Notre présence est là pour le rappeler", expliquait sur place Jean-Pierre Bellefaye, l’un des membres du collectif. SudOuest.fr, Angoulême : ils reprochent au maire sortant son "investiture LREM honteuse"
  • C’est en accompagnant son mari à l’hôpital, lui aussi touché par le nouveau virus, que cette retraitée a découvert sa contamination. Un coup de massue : "Je ne voulais pas en parler au début, parce qu’on est choqué. C’est une maladie qui est nouvelle. Elle n’est pas honteuse, mais c’est comme si c’en était une. Pendant cette période de confinement, j’avais mon téléphone qui ne s’est pas arrêté de sonner. Je passais ma journée au téléphone avec la famille, les connaissances, les amis, mon patron… Ils me laissaient tous des messages sympas." LCI, "C'est comme si c'était une maladie honteuse" : guérie du coronavirus, Anne, 70 ans, raconte son expérience éprouvante | LCI
  • « Ils ne sont pas nombreux les Rétais de souche », s'exclame au téléphone Sandrine, gérante de camping. Aux premières loges pour accueillir les juillettistes de 2020, elle rappelle que les Franciliens « ont des résidences, payent des impôts et ont tout à fait le droit de venir ». Dont acte, puisque le tourisme génère l'essentiel des revenus de l'île avec, dans la balance, des milliers d'emplois saisonniers. « Le tourisme, c'est la maladie honteuse de l'île de Ré alors pourquoi taper sur le touriste déjà qu'on a une image de riche ? » s'interroge Sandrine dans la chaleur de cet été pour le moins anormal. « Chez moi, on les appelle les notre-île parce qu'ils le répètent tout le temps », ajoute-t-elle. Qui ? Difficile à dire, mais la confusion est facile tant les touristes sont nombreux à arpenter les rues du centre-ville. « L'autre jour, on m'a dit de rentrer chez moi », témoigne une passante, « mais j'habite ici ! ». Le Point, Île de Ré : au secours, les Parisiens reviennent ! Et le virus avec ? - Le Point
  • Daria Marx En France il y a vraiment cette confusion, même au niveau de l’État et du milieu médical. On pense judicieux d’enfoncer les obèses plutôt que de proposer des solutions de soins à l’obésité. On jette une sorte de couverture honteuse sur les obèses, en espérant qu’ils disparaissent au plus vite, au lieu de s’attaquer à la racine du problème. Il n’a jamais été question de dire que l’obésité est une chose géniale. Nous demandons juste de pouvoir vivre comme tout le monde. L'Humanité, Daria Marx : « On jette une couverture honteuse sur les obèses » | L'Humanité
  • Ce jeudi 12 mars, Bernard Montiel a fait une révélation inattendue dans TPMP. Le chroniqueur a provoqué le dégoût de ses collègues en leur dévoilant son habitude la plus honteuse. Voici.fr, VIDEO Bernard Montiel : cette habitude honteuse qui a dégoûté les chroniqueurs de TPMP - Voici
  • A. C. : Souvent, la négociation est considérée comme honteuse : celui qui s’y livre est suspecté de faiblesse, de laisser primer la volonté de son adversaire et donc finalement de céder. C’est presque une question d’honneur. Concernant Fariba Adelkhah et Roland Marchal, on sent d’ailleurs une gêne. La négociation pour la libération d’otage est aussi une souillure. La Croix, Otages en Iran : « Il n’y a rien de honteux à négocier pour sauver des vies »
  • En plus d'une tristesse et d'une colère sourde, cela m'a fait me sentir honteuse et coupable. Mais les mots ne sont que des paroles en l’air... Je veux tellement aider, mais je ne sais pas quoi faire, à part participer activement ce que je m’engage à faire." Tennis World FR, Chris Evert:"Le meurtre de Floyd m’a rendu triste, coupable et honteuse"
  • La mort de Jacques Chirac rend orpheline la droite honteuse. Partout, elle s’est transformée en machine à perdre. Ce week-end, en Autriche, le chancelier conservateur Sebastian Kurz a remporté haut la main les législatives après une campagne décomplexée contre «l’immigration illégale» et «l’islam politique». Du coup, l’extrême droite (FPÖ) a perdu dix points. Tant que la question identitaire ne sera abordée qu’avec des pincettes par Les Républicains, ils n’auront aucune chance de retrouver leurs électeurs perdus. Il y a un an, Valérie Pécresse (LR) déclarait: «Ni Orban ni Salvini ne sont des modèles pour la droite française.» Ce genre de réflexion ne satisfait qu’un progressisme en sursis: il surnage en insultant ceux qui craignent que les Français ne deviennent, demain, minoritaires dans leur pays envahi. Cela fait cinquante ans que les lanceurs d’alerte, à commencer par le conservateur britannique Enoch Powell en 1968, sont ainsi traqués par les dénonciateurs et les censeurs à cartes Le Figaro.fr, Ivan Rioufol: «Jacques Chirac, père de la droite honteuse»
  • « J’ai été horrifiée et profondément honteuse », a-t-elle dit à propos de la fusillade de Yom Kippour survenue le 9 octobre dans une synagogue de la ville de Halle, au cours de laquelle deux personnes ont été tuées à l’extérieur de la synagogue. The Times of Israël, Susanne Wasum-Rainer, "honteuse et horrifiée" par l'antisémitisme post-Shoah | The Times of Israël
  • « Ce n’est pas vendre des masques qui m’intéresse. C’est surtout la santé publique en tant que pharmacien » lance Benoît Bout, pharmacien à Berguette qui dénonce « une honteuse mascarade ». La Voix du Nord, Coup de gueule du pharmacien de Berguette à propos des masques, «une honteuse mascarade»
  • Dans ce contexte, notre rapport à la vieillesse, et à travers elle, à la mort, est un symbole extraordinaire de notre faillite humaine collective. Les personnes âgées semblent être devenues la part d’ombre honteuse de notre société. Celle que nous mettons trop souvent sous le tapis. Nous les reléguons, non sans mauvaise conscience - il ne faut voir dans ce constat nulle leçon de morale donnée à quiconque - parce qu’elles nous rappellent à la finitude de notre condition, à la tragédie de la vie. Or, cette finitude que l’Homme a toujours peiné à affronter, devient d’autant plus gênante de nos jours qu’elle empêche le développement de l’économie libidinale, pour reprendre le concept freudien. Vieillir, c’est échapper à la légèreté des temps dont se nourrit notre économie, celle de l’anthropocène, du gaspillage. Le concept d’utilité économique est donc au fondement de cette relégation. Les vieux ne sont plus productifs, plus agiles… Cela pourrait nous mener au monde de Soleil vert; pour que la mort, finalement devienne elle aussi utile à l’économie. Le Figaro.fr, «Les personnes âgées sont devenues la part d’ombre honteuse de notre société»
  • « La première mi-temps a été honteuse, a lâché le coach portugais après le match. On a beaucoup parlé à la mi-temps. On a dit que ce n’était pas possible de proposer cela. C’est incroyable de faire la comparaison entre la première et la 2e mi-temps. C’est venu mais trop tard dans le match. On cherche des réponses à cette première mi-temps. » , Monaco-OM : « La première mi-temps a été honteuse », Villas-Boas en colère après l’élimination

Traductions du mot « honteuse »

Langue Traduction
Anglais shameful
Espagnol vergonzoso
Italien vergognoso
Allemand beschämend
Chinois 可耻
Arabe مخجل
Portugais vergonhoso
Russe постыдный
Japonais 恥ずかしい
Basque lotsagarria
Corse vergogna
Source : Google Translate API

Synonymes de « honteuse »

Source : synonymes de honteuse sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « honteuse »

Partager