La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « guerpir »

Guerpir

Définitions de « guerpir »

Wiktionnaire

Verbe - ancien français

guerpir \Prononciation ?\ transitif (voir la conjugaison)

  1. Quitter, laisser tomber, abandonner.
    • Ne guerpirons nostre chemin — (Floire et Blancheflor, manuscrit 19152 français de la BnF. Disponible sur Wikimedia Commons ici.)
  2. Rejeter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Encyclopédie, 1re édition (1751)

GUERPIR, v. act. (Jurisp.) se disoit anciennement pour ensaisiner, transférer, mettre en possession, du mot allemand verp ou guerp, qui signifie possession ou l’héritage dont on est vêtu, & ensaisiner : de-là on a fait déguerpir, qui est opposé à guerpir, pour dire quitter la possession d’un héritage. Dans la suite on a quelquefois dit guerpir pour déguerpir ; comme guerpir l’hommage du roi, dans la chronique de Flandre, chap. xcviij. c’est refutare feudum regium. Voyez Loyseau, traité du déguerpissement, liv, I. chap. ij. n. 4. & Déguerpissement. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « guerpir »

Avec, pour variante, werpir, de l’ancien bas vieux-francique *werpjan[1] « jeter », apparenté au néerlandais werpen (« jeter »), à l’allemand werfen (« lancer, jeter »), au suédois värpa (« pondre »), au wallon diwerpi, à l’ancien occitan degurpir. (Vers 980) gurpir.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « guerpir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
guerpir gɛrpir

Guerpir

Retour au sommaire ➦

Partager