La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « gerbière »

Gerbière

Variantes Singulier Pluriel
Féminin gerbière gerbières

Définitions de « gerbière »

Trésor de la Langue Française informatisé

GERBIÈRE, subst. fém.

A. − Gros gerbier :
... il n'y a qu'à charger et à emporter le blé. On ne l'engrange plus. On l'entasse en gerbière, vaste meule rectangulaire, élevée en dos d'âne, les épis en dedans, les tiges en dehors, sauf sur la ligne de faîte, où les fruits sont placés à l'extérieur. Ainsi la pluie, s'il en tombe, prend la pente et ruisselle. On construit des gerbières afin de servir de plus près et plus vite la batteuse. Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 56.
B. − Charrette employée pour le transport des gerbes. Une lourde gerbière, à la roue de laquelle poussait Manon, avançait (...) pour doubler la grille (La Varende, Man' d'Arc,1939, p. 305).
C. − Région. (Lorraine et Ouest). ,,Ouverture pratiquée dans un des murs de face d'un grenier, et par laquelle on fait passer le foin et la paille, etc., pour les serrer`` (J.-F. Michel, Expr. vic., 1807, p. 101). La gerbière est la fenêtre par laquelle on loge les fourrages et les céréales, et aussi les fagots (Coulabin, Dict. loc. pop. Rennes,1891).Des gerbières s'ouvraient, laissant passer des monceaux de paille sèche (Moselly, Terres lorr.,1907, p. 246).
Prononc. : [ʒ ε ʀbjε:ʀ]. Étymol. et Hist. 1. 1560 « lucarne par laquelle les gerbes sont introduites dans la grange » (Le Journal du Sieur de Goubeville ds Poppe, p. 122); 2. 1600 « meule » (Ol. de Serres, Le theatre d'agriculture et mesnage des champs, 130); 3. a) 1736 charrette gerbière « charrette destinée au transport des gerbes » (L. Liger, Nouvelle Maison rustique, I, 573); b) 1803 gerbière « id. » (Boiste). Dér. de gerbe*; suff. -ière*. Fréq. abs. littér. : 10.

Wiktionnaire

Nom commun - français

gerbière \ʒɛʁ.bjɛʁ\ féminin

  1. (Régionalisme) (Vieilli) Sorte de grande meule de gerbes ; gerbier de grande dimension.
    • Lorsque la moisson est entièrement terminée, on procède à l’enlèvement des gerbes, et on en compose une meule ou gerbière, toujours placée près de l’aire dépiquatoire. Cette gerbière est ordinairement en plein air; […]. — (Mémoires d’agriculture, d'économie rurale et domestique, t.2, 1827, page 258)
    • Tandis que d’un suprême effort d’apothéose
      L’or des gerbières monte en promesse de pain.
      — (Rose Dujardin-Beaumetz, Août à Charles Décamps ouvrier agricole, in Lemoine-beaumetz, Poésie des mots et des couleurs, page 76, 2010, Mon Petit Editeur)
  2. (Lorraine) (Bretagne) (Vieilli) Sorte d'ouverture dans le mur d’un grenier ou d’une grange pour passer les gerbes ou le foin.
    • Le patron était apparu à la gerbière au dessus de la porte de l’étable, une fourche à la main. — (Hervé Baslé, Le Champs Dolent, Éd. J.-C. Lattès, 2002)
    • Le manœuvre n’avait que de une à trois pièces pour sa famille, une pièce à l’arrière pour ses quelques poules, son cochon , éventuellement une chèvre ou une vache. Il entrait son foin dans le grenier par la gerbière, ouverture située juste au-dessus de la porte d’entrée. — (Daniel Bontemps, Au temps de la soupe au lard, éditions Serpenoise, 1993, ISBN 978-2-87692-179-5)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Littré (1872-1877)

GERBIÈRE (jèr-biè-r') s. f.
  • Charrette pour porter les gerbes.

    Tas de gerbes.

HISTORIQUE

XVIe s. Pour parer les gerbes des pluies, elles sont entassées en gerbiers de figure pyramidale, ou en gerbieres dextrement arrangées ainsi que pierres de bastiment, De Serres, 130.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « gerbière »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
gerbière ʒɛrbjɛr

Évolution historique de l’usage du mot « gerbière »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « gerbière »

  • Si on n’avait pas de hangar, on plantait dans le sol derrière la maison un grand piquet très haut, tout autour, on allait faire ce qu’on appelle la gerbière, c’est-à-dire qu’on plaçait les gerbes de manière à ce que le grain ne se mouille pas en cas de pluie. C’était tout un art de faire cela. Dans la commune, il y avait quatre ou cinq personnes spécialisées là-dedans et qui étaient mobilisées chez les propriétaires. , Quand le battage était l'occasion de se retrouver et de s'amuser... - Le journal du Gers
  • Ensuite, c’est le travail en commun pour ramener la récolte, à chaque ferme l’une après l’autre, et construire la gerbière (2) où le grain achève de mûrir. , Nogaro – La vie en Bas-Armagnac au XXe siècle - Le journal du Gers
  • Comme chaque année, l’association Maintien des Traditions et son président, Bruno Cagnati, y organisaient des démonstrations de techniques anciennes de moisson et de dépiquage. De nombreux curieux et amateurs se sont succédé autour d’une des dernières batteuses, fabriquées en France dans les années 50, qui dévorait allégrement la récolte de blé effectuée un mois auparavant et entreposée dans la gerbière. Dans le bruit et la poussière, une dizaine d’hommes s’activait autour de la batteuse, l’alimentant en gerbes de blé et récupérant le grain et la paille, sous le regard des anciens qui revivaient leur jeunesse et des plus jeunes et des touristes intéressés par ces techniques agricoles d’un autre âge. SudOuest.fr, Moisson et dépiquage
  • Une femme, isolée dans son exploitation nous raconte : « J’ai été si heureuse dans la ferme où travaillaient mes parents quand j’étais petite que j’ai voulu la même girouette placée sur le toit de mon enfance dans ma ferme afin qu’elle m’apporte autant de bonheur ! » C’était une jolie gerbière tirée par deux chevaux. Les deux fois où Paulette s’est rendue sur place, la girouette était entourée de colombes … Club de Mediapart, Paulette, une femme dans le vent. | Le Club de Mediapart
  • 21 h 30, c'est l'ébullition dans le centre de la bastide : les vieux tracteurs commencent à pétarader, une épaisse fumée blanche s'échappant des pots d'échappement annonce le départ des festivités. La gerbière récemment déposée sur la place de l'Eglise, alimente batteuse et presse qui tournent à plein régime, c'est la moisson. Toute la nuit, transformée en ferme géante, la bastide sera envahie par les nombreux badauds venus spécialement pour l'occasion découvrir ou redécouvrir les machines agricoles et les métiers d'autrefois, dont cette année une nouveauté très remarquée, la trépigneuse ou manège à plan incliné, un outil agricole de plus de 150 ans utilisé d'antan, constitué d'un plan incliné à tablier (un tapis roulant) qui se déroule sous le pied du cheval de trait (qui devait être le plus lourd possible) permettant de transmettre la force nécessaire afin d'entraîner la batteuse. La mise en marche de cette trépigneuse fut une aubaine pour Louis Marette (dont on connaît la passion pour les vieilles machines agricoles), mais également pour les visiteurs qui ont pu assister à plusieurs démonstrations. Comme chaque année, la foire Al Païs a remporté un franc succès, sûrement grâce aux bénévoles et à la qualité du travail qu'ils fournissent, permettant à Mazères de conserver sa réputation de ville festive. ladepeche.fr, Mazères. A la découverte de la trépigneuse - ladepeche.fr
  • Dans les campagnes de l'avant et de l'après-guerre, la tradition voulait que le premier charretier amène la dernière « gerbière » devant la maison et offre le bouquet a la patronne. Aussitôt celle-ci aidée de sa petite bonne préparait un plantureux repas souvent très arrosé de cidre et de calvados. Fidèle à cette tradition, Simone Damblé, la présidente actuelle, a accueilli une soixantaine de convives autour de tables joliment décorées. www.lechorepublicain.fr, La tradition de la Passée d’Août perdure - Rueil-la-Gadelière (28270)
  • Il possède une cinquantaine d’engins, essentiellement en bois : tombereau, araire, gerbière, herse, buttoir, semoir, arracheuse de pomme de terre, planteuse à choux, pressoir ambulant, chèvre pour tombereau, mais aussi faucheuse, faneuse, écrémeuse, baratte, calèche, roulotte… Il collectionne également les vieux tracteurs. , Idée de sortie. À Poilley, il expose une cinquantaine d'engins agricoles d'un autre siècle | La Gazette de la Manche
  • Le rendez-vous est donc fixé au 26 août prochain, pour la 48e Fête de la Moisson de Provins. Au programme, grande parade de chars décorés de blé, défilés de tracteurs et véhicules anciens, battage à l'ancienne, chevaux de trait et retour de la dernière gerbière, danses folkloriques, véhicules, tracteurs et matériels anciens, manèges de chevaux de bois côtoient allègrement jazz et musiques du monde. Pour cette édition 2018, le thème sera “le bestiaire de la ferme”. Le Moniteur de Seine-et-Marne, ÉVÉNEMENT, dimanche 26 aout Fête de la Moisson à Provins

Traductions du mot « gerbière »

Langue Traduction
Anglais stacker
Espagnol apilador
Italien che impila
Allemand stapler
Chinois 堆垛机
Arabe مكدس
Portugais empilhador
Russe укладчик
Japonais スタッカー
Basque pilatzailea
Corse impilatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « gerbière »

Source : synonymes de gerbière sur lebonsynonyme.fr

Gerbière

Retour au sommaire ➦

Partager