La langue française

Généraux

Définitions du mot « généraux »

Trésor de la Langue Française informatisé

GÉNÉRAL1, -ALE, -AUX, adj. et subst.

I. − Adjectif
A. − Qui se rapporte à la totalité des cas ou des individus. Anton. particulier, singulier, spécial.
1. Au plan abstr.
a) Qui est le fait de tous. Sa confiance juvénile, succédant sans transition aux vues les plus pessimistes, symbolisait assez bien le désarroi général (Martin du G., Thib., Été 14, 1936, p. 565).Les coups que nous infligerions aux Allemands sur ce théâtre auraient leur répercussion sur la situation générale (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 158) :
1. ... l'aménagement du territoire ne se réalisera pas sans l'action régionale. J'entends ce type d'action dont beaucoup d'animateurs régionaux nous ont donné l'exemple et qui situe l'intérêt régional en fonction de l'intérêt général du pays... Amén. terr.,1964, p. 7.
SYNT. Anéantissement, assaut, assentiment général; acclamation, amnistie, appréciation, approbation, grève, mêlée, mobilisation, offensive, stupéfaction générale.
[En considération d'une perception globale] Allure, impression générale.
b) Qui concerne le tout. Annuaire, cadre, catalogue, classification, équilibre, évolution, inventaire, politique, théorie général(e). Le coût de subsistance du travail salarié est une partie des frais généraux ou coûts fixes de la nation (Perroux, Écon. xxes., 1964, p. 343).Équilibre général du budget (Fonteneau, Conseil munic.,1965, p. 79).
Répétition générale, ou, absol., la générale. Ultime répétition d'une pièce donnée sous forme de représentation devant un public de choix. Rostand s'ennuie et voudrait aller à Cambo. Il n'assistera même pas à la répétition générale (Renard, Journal,1909, p. 1258).
En partic. Qui est considéré dans sa plus grande extension. Démographie, grammaire, linguistique, médecine, pathologie, philosophie, physique, sociologie, topologie générale. Histoire générale du judaïsme (Weill, Judaïsme,1931, p. 88).De nombreux problèmes de biologie générale ont été étudiés : dégénérescence et mort, détermination du sexe et problème de l'espèce (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 2, 1964, p. 671) :
2. Dès le milieu du xviiesiècle, suivant la méthode cartésienne, chaque problème scientifique, au lieu de se rattacher, comme il le fera plus tard, à des données bien définies occupant une place connue dans la hiérarchie des connaissances, sera considéré comme immédiatement résoluble par la mécanique générale. Metzger, Genèse sc. cristaux,1918, p. 126.
2. Au plan concr.
a) [Dans une hiérarchie] Dont la compétence administrative est étendue. J'ai refusé en mai 1814 la direction générale des subsistances (blé) de Paris (Stendhal, H. Brulard, t. 1, 1836, p. 96).
SYNT. Avocat, commissaire, consul, contrôleur, délégué, directeur, inspecteur, officier, procureur, rapporteur, receveur, secrétaire, surveillant, vicaire général; commissariat, conseil, secrétariat général; comptabilité, inspection, sûreté générale.
Président* directeur général.
b) [En parlant d'une personne morale] Dont la représentativité est étendue.
[En parlant d'une entreprise] C'est un projet d'habitation, là-bas, à Beyrouth, pour le directeur de la Compagnie que j'ai rêvée, vous savez, la Compagnie générale des Paquebots réunis (Zola, Argent,1891, p. 62) :
3. ... la loi du 16 juillet 1889, autorisant l'État à effectuer le rachat des réseaux appartenant à la Société générale des téléphones, est le point de départ de la troisième période où a triomphé l'exploitation monopolisée entre les mains de l'État. Pradelle, Serv. p.t.t. Fr., 1903, p. 94.
[En parlant d'un groupement professionnel ou syndical] M. Jouhaux, président de la Confédération générale du Travail (De Gaulle, Mém. guerre,1956, p. 384).Association générale des institutions de retraite des cadres (Univers écon. et soc.,1960, p. 44-12).L'importante Confédération générale de l'artisanat français (Robert, Artis.,1966, p. 75) :
4. Le Syndicat général de l'Éducation nationale se prononcera à deux reprises contre l'aide de l'État à l'enseignement privé, non sans provoquer des remous et des réactions : à propos de la loi Barangé et à propos de la loi scolaire de 1960. Reynaud, Syndic. Fr.,1963, p. 98.
Rem. La docum. atteste les composés utilisés en Suisse. a) Générale-bourgeoisie, subst. fém. Assemblée délibérative des bourgeois de Neuchâtel (cf. Pierreh. Suppl. 1926). b) Générale-commune ou générale-communauté, subst. fém. Assemblée générale annuelle des bourgeois d'une commune (ibid.).
c) MÉD. Qui affecte tout l'organisme. État, anémie, anesthésie général(e); métamorphose, nervosité, paralysie générale. Un malaise général avec sueurs froides, tendances syncopales, nausées (Quillet Méd.1965, p. 337).
Médecine générale. Médecine dont l'exercice s'applique à l'organisme dans son ensemble. Thérivier était lui aussi, un ancien interne de Philip, plus âgé qu'Antoine, et qui se consacrait maintenant à la médecine générale (Martin du G., Thib., Consult., 1928, p. 1064).
B. − Qui réunit des individus de même catégorie. Chapitre, concours général. Si l'on veut voir, dans un seul exemple, quelle étoit l'utilité morale et politique de ces excommunications si odieuses aux flatteurs des princes, il suffit d'ouvrir les actes du dernier concile général, et d'y lire les anathèmes qu'il ordonne de prononcer contre les usurpateurs des biens des pauvres, de quelque dignité qu'ils soient, même impériale ou royale, et contre ceux, non moins criminels, qui abusent de leur puissance pour attenter à la liberté du mariage (Lamennais, Religion,1826, p. 119).
C. − Qui tend vers l'universalité. Il convient (...), pour des raisons d'économie et de bonne politique sociale, d'associer l'enseignement technique à la culture générale dans les écoles les plus répandues (Encyclop. éduc.,1960, p. 171).
SYNT. Phénomène, problème, schéma général; cause, condition, considération, définition, formule, hypothèse, influence, loi, notion, point de vue, principe, règle, solution, tendance, vérité, vue général(e).
Idée générale. Représentation abstraite qui désigne une pluralité de cas ou d'individus. Dans le cas particulier, à quelle condition avez-vous eu l'idée générale et abstraite d'existence, et l'idée générale et abstraite de moi, que vous comparez, pour en tirer la connaissance de votre existence? (Cousin, Hist. philos. xviiies., 2, 1829, p. 418).
Opinion générale. Opinion exprimée par la majorité d'un groupe social. L'opinion générale était que nous allions être incessamment libérés, et ceux des Allemands qui savaient le français renforçaient volontiers cette opinion par leurs propos (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 40).
Locutions
En général. D'un point de vue général. Les diverses dermatoses bulleuses nécessitent toutes des soins locaux, qui ont le grand intérêt d'assurer en général un soulagement très notable (Quillet Méd.1965, p. 304).Parler en général. Parler sans entrer dans les considérations particulières.
En règle générale. Dans la plupart des cas. On ne peut résoudre en règle générale cette ultime difficulté que par approximations successives (Hist. gén. sc.,t. 3, vol. 1, 1961, p. 98).
D'une manière générale. Ordinairement. Pour en revenir aux phénomènes chimiques, on pourra dire d'une manière générale que les phénomènes chimiques n'engendrent pas la vie quoiqu'ils en soient une condition de manifestation (C. Bernard, Princ. méd. exp.,1878, p. 244).
II. − Substantif
A. − Subst. masc. à valeur de neutre, LOG. ,,Ce qui convient au genre entier, par opposition au particulier qui ne convient qu'à une partie`` (Littré). Conclure du particulier au général, c'est-à-dire de plusieurs propositions particulières tirer une proposition générale (Destutt de Tr., Idéol. 3,1805, p. 368) :
5. Croit-on d'abord que ces logiciens ont toujours procédé du général au particulier, comme les règles de la logique formelle semblaient les y obliger? H. Poincaré, Valeur sc.,1905, p. 30.
B. − Subst. fém. Batterie de tambour ou sonnerie de clairon destinée à rassembler les troupes ou, p. ext., qui annonce l'alarme de quelque nature qu'elle soit (d'apr. Dict. termes milit., 1916). Battre la générale. À travers le bruissement des arbres et la voix de la femme, il entendait le tocsin, la générale, le fracas lointain des chevaux et des canons sur le pavé (A. France, Dieux ont soif,1912, p. 292) :
6. La loi du 3 prairial an III ordonnait que tout citoyen qui battrait la caisse sans un ordre écrit de l'état-major-général ou de l'autorité civile, fût mis à l'instant en état d'arrestation pour six mois. Elle ordonnait encore que tout citoyen qui battrait la générale sans ces formalités, fût puni de mort. St-Edme t. 4 1828.
Au fig., pop. Battre la générale. Trembler, claquer des dents (cf. Lexis 1975).
Prononc. et Orth. : [ʒeneʀal], masc. plur. [-o]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1121-34 « commun à un ensemble de cas ou d'individus » (Ph. de Thaon, Bestiaire, 2115 ds T.-L.); 2. ca 1270 loc. en general (St Quentin, éd. W. Söderhjelm, 60, ibid.); 3. joint à un nom de fonction 1330 vicares generals (Cartulaire de l'abbaye de Flines d'apr. K. Ewald, Terminologie einer französischen Geschäfts- und Kanzleisprache vom 13. bis 16. Jahrhundert, Liestal, 1968, p. 370); 1365 (Chartrier de Dieppe, fo37 ro, A. Seine-Inférieure ds Gdf. Compl. : generaulx tresoriers); d'où 1463 subst. (Louis XI, Lettres, II, 147 ds Bartzsch, p. 56 : Generaulx sur le fait de la justice des aides); 4. 1507-08 milit. capitaine general (Eloy d'Amerval, Le Livre de la Deablerie, éd. C. F. Ward, p. 18b); d'où fin xvies. subst. (Monluc, Commentaires, L. VII, III, 484 ds Hug. : généralz de la cavalerie); 5. 1611 subst. « chef d'un ordre religieux » (Cotgr.); 6. 1680 milit. batre la générale (Rich.). Empr. au lat.generalis, proprement « qui appartient au genre » (dér. de genus, -eris, v. genre), qui prit aussi le sens 3 en lat. imp. des jurisconsultes (v. TLL t. VI, p. 1776). Bbg. Launay (M.). Le vocab. pol. de J.-J. Rousseau. Genève-Paris, 1977, p. 109. - Quem. DDL t. 16, 18.

GÉNÉRAL2, subst. masc.

I. − Officier supérieur du grade le plus élevé dans la hiérarchie militaire. Il vient de rencontrer un officier anglais nu-tête, le casque accroché à la ceinture. Le vieux général qui passait hier en automobile court à travers champs (Giono, Gd troupeau,1931, p. 242).J'ai prévenu directement le général Catroux, qui doit quitter Le Caire dès que possible (De Gaulle, Mém. guerre,1954, p. 399) :
On se précipitait dans les bras d'Esterhazy, on l'acclamait, on lui faisait honneur (...). Le général de Pellieux lui donnait du « cher commandant »... Clemenceau, Iniquité,1899, p. 134.
Au fém. Épouse du général. Madame la Générale; réception chez la Générale. On disait communément dans la division que, si le général devenait ministre de la guerre, la générale ferait supérieurement les honneurs de l'hôtel du boulevard Saint-Germain (A. France, Orme,1897, p. 63).
Rem. L'appellation Madame la Générale est née sous la Révolution après la disparition des titres nobiliaires et, malgré Littré, Lar. 20eet Ac. 1932, elle encourt aujourd'hui la réprobation de ceux qui voient dans le généralat un grade et non une dignité (d'apr. Rob.).
II. − Supérieur général ou absol. le général. Supérieur dont la juridiction ecclésiastique concerne l'ensemble d'un ordre religieux. Le père T, socius du général des jésuites, prononça à cette occasion un de ses plus remarquables discours (Gide, Caves,1914, p. 705).
III. − HIST. Officier civil ou militaire de haut rang. Général des monnaies, des bâtiments (cf. Ac. Compl. 1842); général des galères, des galions (cf. Littré).
Prononc. et Orth. V. général1. Étymol. et Hist. V. général1.
STAT. − Général 1et 2. Fréq. abs. littér. : 30 546. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 49 838, b) 31 349; xxes. : a) 37 283, b) 48 163.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

généraux \ʒe.ne.ʁo\

  1. Masculin pluriel de général.
    • Si « La garantie des meilleurs tarifs Ne cherchez pas plus loinTM de Marriott » a grandement réduit la possibilité, pour ces intermédiaires, d’imposer des tarifs inférieurs à ceux qui sont publiés par les hôtels Marriott, elle ne les empêche pas de continuer d’essayer de « commoditiser » les chambres d’hôtel en les vendant agressivement à des voyageurs et des entreprises sensibles aux prix et en augmentant l’importance des indicateurs généraux de qualité au détriment de l’identification des marques. — (OCDE, Le tourisme dans les pays de l’OCDE 2008, page 51)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

GÉNÉRAL, ALE. adj.
Qui est commun à tous les individus d'un genre, qui est applicable à un très grand nombre de personnes ou de choses. Assaut général. Concile général. Approbation générale. Consentement général. Désolation générale. La volonté générale. Travailler au bien général. L'intérêt général exige souvent le sacrifice des intérêts particuliers. Traitez quelque matière d'un intérêt plus général. Règlement général. Principes généraux. Maxime, règle générale. Employer un mot dans son acception la plus générale. Parler d'une manière générale, sans faire l'application de ce qu'on dit à une personne plutôt qu'à une autre. Article de loi rédigé en termes généraux. Il n'y a point de règle si générale qui n'ait son exception. Il se dit absolument comme nom masculin, en termes de Logique, des Faits, des principes généraux, par opposition aux Faits particuliers. On ne doit point conclure du particulier au général.

EN GÉNÉRAL, loc. adv. D'une manière générale. En général et en particulier. On peut dire en général que... Je parle en général. Il se dit quelquefois pour Ordinairement, communément. En général l'occasion perdue ne se retrouve pas. En France, c'est en général au mois de juillet que la température est la plus chaude. Parler, répondre en termes généraux, Parler répondre d'une manière vague et sans préciser. Il signifie aussi Qui a rapport à l'ensemble des services d'une organisation, d'une administration. Ferme générale. Intendance générale. Administration, direction générale. En termes militaires, Quartier général. Conseil général. Voyez CONSEIL. On dit dans un sens analogue, en parlant des Personnes, Fermiers généraux. Avocat général. Inspecteur général. Supérieur général. Conseiller général. Il s'emploie aussi comme nom pour désigner Celui qui commande en chef une armée ou des armées, un corps d'armée, une division, une brigade. Général en chef. Général de division. Général de brigade. Il se dit encore du Supérieur général d'un ordre religieux. Le général des Jésuites. Il s'emploie au féminin pour désigner la Femme d'un général. Madame la générale.

Phonétique du mot « généraux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
généraux ʒenero

Évolution historique de l’usage du mot « généraux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « généraux »

  • Depuis novembre 2019, les États généraux de l’éducation et la plateforme associée ont été lancés afin que le plus grand nombre (les jeunes et les familles, mais aussi les professionnels et acteurs éducatifs, l’État et les collectivités locales, ou encore les entreprises et les syndicats) puisse participer à une démarche inédite : , Un site : États généraux de l’éducation - Lettres - Éduscol
  • Je respecte l’opinion des particuliers en général et l’opinion des généraux en particulier. De Aurélien Scholl
  • Les seuls généraux qu'on doit suivre aux talons Ce sont les généraux des p'tits soldats de plomb. De Georges Brassens / Les deux oncles
  • Nos généraux vaincus ne se tuent pas, ils écrivent. De Marc Grangé
  • Les généraux triomphent, les soldats tombent. De Proverbe japonais
  • Le chef d'état-major américain, le général Mark Milley, a publiquement plaidé jeudi pour un changement de nom des bases militaires américaines honorant des généraux confédérés, une idée à laquelle le président Donald Trump est opposé. Dix bases de l'armée de terre, toutes situées dans le sud du pays, portent le nom d'anciens militaires sudistes de la guerre de Sécession, qui a déchiré les Etats-Unis de 1861 à 1865 principalement autour de la question de l'esclavage. Après la mort fin mai de George Floyd, un homme noir tué lors de son arrestation par un policier blanc, des voix se sont élevées pour rebaptiser ces bases. Le Figaro.fr, Généraux confédérés: le chef d'état major plaide pour rebaptiser les bases militaires
  • À cela s’ajoutent un espace de débats et un espace de partage et de présentation des résultats des États généraux qui sera accessible après les 4 et 5 novembre. , Un événement : États généraux du numérique pour l’Éducation - Lettres - Éduscol
  • La nouvelle ministre de la Culture, Roselyne Bachelot, souhaite organiser rapidement des "états généraux des festivals" à Avignon, avec Olivier Py, l'actuel directeur du festival, annulé en raison de la crise sanitaire liée au coronavirus. France Bleu, Roselyne Bachelot veut organiser "des états généraux des festivals" à Avignon
  • L’autre victime collatérale de ces « états généraux » est l’ancien directeur général de Vodafone, Vittorio Colao, qui, début avril, alors que le confinement battait son plein, avait été placé par Giuseppe Conte à la tête d’une « task force » consacrée à la reprise de l’activité. Lundi 8 juin, cette figure très consensuelle et respectée du monde italien des affaires a remis cent propositions, fruit du travail de 17 experts, entrepreneurs et économistes, mettant l’accent sur les infrastructures, la numérisation, la transition écologique et une profonde réforme de l’administration. Le Monde.fr, En Italie, des « états généraux » sur l’utilisation des fonds alloués par l’UE
  • « Il y a environ 1.848 monuments confédérés aux Etats-Unis, dont plus de la moitié dans le Sud. Et ce n’est pas acceptable. Personne ne devrait protéger l’héritage de leaders confédérés et d’esclavagistes », poursuit le chanteur en légende d’un graphique réalisé par l’ACLU (American Civil Liberties Union), qui se bat depuis des années pour faire retirer statues et monuments à la gloire des généraux confédérés. , Justin Timberlake appelle à retirer les statues de généraux confédérés
  • En 1789, les États généraux composés des représentants élus de la noblesse, du clergé et du Tiers-État sont réunis le 5 mai à la suite des doléances parvenues au roi Louis XVI. Le 27 juin, le roi accepte le rassemblement des trois ordres qui se proclament "Assemblée nationale constituante" le 9 juillet. , Que célèbre-t-on le 14 juillet ? | Vie publique.fr

Images d'illustration du mot « généraux »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « généraux »

Langue Traduction
Anglais generals
Espagnol generales
Italien generali
Allemand generäle
Chinois 将军
Arabe الجنرالات
Portugais generais
Russe генералы
Japonais 将軍
Basque jeneral
Corse generali
Source : Google Translate API

Synonymes de « généraux »

Source : synonymes de généraux sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « généraux »

Généraux

Retour au sommaire ➦

Partager