La langue française

Fourreaux

Définitions du mot « fourreaux »

Trésor de la Langue Française informatisé

FOURREAU, subst. masc.

A.− Enveloppe protectrice d'un objet allongé.
1. Gaine allongée, étui de protection et de rangement (d'un objet généralement de même forme), en métal, en cuir ou en matière souple. Fourreau de parapluie; fourreau d'épée, de sabre, de poignard; fourreau d'un couteau de chasse; corps, bouterolle, chape, frettes d'un fourreau. Il avait au côté sa « Joyeuse » engainée dans un fourreau d'or (Chateaubr., Mém.,t. 1, 1848, p. 317).Elle se planta, tenant tout droit le drapeau, dans son fourreau de cuir (Zola, Bête hum.,1890, p. 33):
1. Blanche m'emmène dans sa chambre, pour le distraire tandis qu'il se rase et achève sa toilette. Il s'éponge le visage avec des tampons de coton hydrophile qu'il sort d'un grand fourreau de métal. Gide, Journal,1917, p. 633.
P. métaph. Le Nautilus, emporté par son hélice, voyageait dans un fourreau d'éclairs (Verne, Vingt mille lieues,t. 2, 1870, p. 176).Des œufs mollets enveloppés dans un fourreau de gelée de viande aromatisée aux herbes (Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Rosier MmeHusson, 1887, p. 682).
(Faux-)fourreau. Second fourreau enveloppant le premier. (Dict. xixeet xxes.).
Loc. fig. Tirer l'épée du fourreau (cf. épée B 3 a). Remettre l'épée au fourreau (cf. épée B 3 a). Son épée ne tient pas au fourreau (cf. épée B 3 b). Proverbe L'épée use le fourreau (proverbe) (cf. épée D 3).
2. [P. anal. de forme] Gaine, enveloppe protectrice naturelle. La teigne [se promène au fond de l'eau] dans un fourreau qu'elle s'est formé de débris de plantes (Bern. de St-P., Harm. nat.,1814, p. 194).Quantité de larves de phryganes se traînaient dans leur bizarre fourreau de brindilles (Gide, Si le grain,1924, p. 415):
2. Car les arbres continuaient à vivre de leur vie propre et, quand ils n'avaient plus de feuilles, elle brillait mieux sur le fourreau de velours vert qui enveloppait leurs troncs ou dans l'émail blanc des sphères de gui qui étaient semées au faîte des peupliers, rondes comme le soleil et la lune dans la Création de Michel-Ange. Proust, Swann,1913, p. 424.
Spécialement
a) BOT. Gaine d'un épi naissant. (Ds Littré, DG et Rob.).
b) ANAT. ANIM. Gaine cutanée contenant la verge (chez certains animaux dont le cheval). La verge de l'éléphant est repliée dans son fourreau en forme de double S (Cuvier, Anat. comp.,t. 5, 1805, p. 65).
B.− P. ext., domaine de l'habillement
1. Robe ou jupe étroite, moulant le corps, souvent robe du soir ou robe d'apparat. Fourreau long, noir, de soie, de satin, en lamé. La robe de Mademoiselle Baptistine était coupée sur les patrons de 1806, taille courte, fourreau étroit, manches à épaulettes, avec pattes et boutons (Hugo, Misér.,t. 1, 1862, p. 92).Il aperçut Berthe dans une étroite robe noire et pailletée; ses belles épaules très découvertes émergeaient du fourreau sombre (Chardonne, Épithal.,1921, p. 388):
3. Une étroite robe, ou, pour mieux dire, un fourreau de gaze transparente, moulait exactement les contours juvéniles de son corps élégant et frêle; cette robe, coupée au-dessous du sein, laissait les épaules, la poitrine et les bras libres dans leur chaste nudité. Gautier, Roman momie,1858, p. 198.
En appos. Robe, jupe(-)fourreau (cf. Pourrat, Gaspard,1930, p. 24).Cf. aussi brocart ex.
2. Vêtement étroit qui moule le corps, que l'on porte gén. sous un autre vêtement (souvent une robe transparente). Elle suivait de l'œil les ondulations de sa forme longue dans le fourreau de satin noir autour duquel flottait une tunique légère (France, Lys rouge,1894, p. 5).Les danseuses professionnelles : Chinoises dans leur fourreau de soie brochée (Malraux, Cond. hum.,1933, p. 196).
3. Vx. Robe d'enfant très étroite. La première fois qu'on leur ôta leur fourreau pour les conduire à la messe en culottes, ils [les bessons] furent habillés du même drap (Sand, Pte Fad.,1849, p. 15).Vêtue d'un étroit fourreau d'enfant en tricot de laine, elle lavait et repassait sa précieuse robe blanche (Sand, Hist. vie,t. 4, 1855, p. 210).
4. Région. (Suisse), vieilli. Grand tablier féminin couvrant tout le corps, et réservé aux travaux salissants. Un choix de beaux fourreaux, bonne cretonne. Tabliers japonais, le fourreau japonais (L'Impartial, La Chaux-de-Fonds, 4 mars 1909ds Pierreh. 1926).
5. Arg., pop. Synon. de pantalon.J'ai été chez l'fringueur pour me faire faire un fourreau [= pantalon] (Bruant1901, p. 418).Avec la mode des fourreaux rétrécis dans le bas, les hommes paraissent avoir de grands panards (Le BretonArgot1975).
Prononc. et Orth. : [fuʀo]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. [Ca 1100 furrer « enveloppe allongée destinée à recevoir une chose de même forme quand on n'en fait pas usage » (Roland, éd. J. Bédier, 444)]; ca 1174 forrel « id. » (Benoit, Chron. des ducs de Normandie, éd. C. Fahlin, 24467); 2. a) av. 1614 fourreau « habillement étroit des soldats » (Brantôme, Couronn. fr., VI, 106 ds Gdf.); b) ca 1780-1800 « robe étroite, de forme droite » (vêtement que portaient les femmes depuis le règne de Louis XVI jusque sous le Premier Empire d'apr. Littré). Dér. de l'a. fr. fuerre « gaine de l'épée » (ca 1165-70, Erec et Enide, 877 ds T.-L.) du germ. *fodr qu'on suppose d'apr. le got. fodr « gaîne de l'épée » (Feist), a. h. all. fôtar « étui » (Graff t. 3, col. 379), lat. médiév. fodorus (1010 « fourreau » ap. Nierm., p. 439) suff. -eau*, peut-être dû au besoin de distinguer fuerre « fourreau » de son homon. fuerre « fourrage, paille » (feurre*). Fréq. abs. littér. : 345. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 702, b) 777; xxes. : a) 473, b) 165. Bbg. Quem. DDL t. 16.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOURREAU. n. m.
Enveloppe de métal, de cuir ou d'étoffe ajustée à la forme allongée de l'objet qu'elle renferme et destinée à le protéger quand on ne s'en sert plus. Fourreau d'épée. Tirer l'épée hors du fourreau, du fourreau. Fourreau de pistolet, de revolver. Fourreau de baïonnette. Fourreau de parapluie. Faux fourreau, Sorte de fourreau dont on couvre le véritable fourreau d'une épée, d'un pistolet, etc., pour le garantir de la poussière ou de la pluie. Fig., Tirer l'épée du fourreau, Commencer les hostilités. Remettre l'épée au fourreau, Faire la paix. Prov. et fig., L'épée, la lame use le fourreau. Une trop grande activité d'esprit nuit à la santé. Il a des emplois techniques où il désigne des Choses rappelant la forme du fourreau. Il désigne notamment Certaines robes d'enfant ou de femme, de forme étroite; l'Enveloppe des épis quand ils commencent à se former, etc.

Phonétique du mot « fourreaux »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fourreaux furo

Évolution historique de l’usage du mot « fourreaux »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fourreaux »

  • En juin, les voyageurs ont connu un sol en cailloux sur le quai n°1. Pas évident pour les dames avec talon et les valises à roulettes ! Mais il fallait bien que les travaux se fassent. Impossible de fermer la gare le temps du chantier. Qui s’est d’ailleurs déroulé de nuit, lorsqu’il y a moins de trafic. Les riverains sont heureux que les nuisances aient cessé, ils vont pouvoir profiter de nuits et soirées calmes. Les fourreaux verts en attente sur les quais sont l’objet des prochains travaux : la pose des candélabres en novembre. , Société | Des quais rehaussés à la gare
  • Depuis le 2 juin et jusqu’à la fin de la semaine prochaine, l’entreprise lozérienne Engelvin TP réalise les 16 km de génie civil nécessaire pour enterrer les fourreaux qui vont accueillir la précieuse fibre ; le reste du parcours (28 km au total) permet une installation en aérien, via les poteaux téléphoniques déjà en place ; un mode opératoire moins coûteux. midilibre.fr, Pour le Tour de France dans le Gard, la fibre est déployée jusqu’au sommet du mont Aigoual - midilibre.fr
  • Coût de cette première phase : 23 000 euros. Après la subvention accordée au titre de la DETR, il reste 10 000 euros à la charge de la commune qui envisage de faire mettre l’éclairage par la suite, des fourreaux ont été installés a cet effet. , Vieille-Lyre : Un spacieux parking près de la salle des fêtes | Le Réveil Normand
  • À terme, plus de 500 km de fibre optique auront été déployés dans les 20 communes concernées. La société Sogetrel est en charge de ce chantier, qui privilégie de passer par les infrastructures existantes : fourreaux France Télécom ou poteaux Enedis. Quand ce n’est pas possible, des poteaux en bois doivent être plantés. Le potentiel total du réseau est de 26 000 prises raccordables. Depuis le départ, l’objectif est d’atteindre un tiers de ce chiffre, soit quelque 9 000 abonnés. , Economie | Déploiement de la fibre optique par l’Agglo : où en est-on ?
  • Les fourreaux de fourche et le réservoir ont été imprimés en 3D 3Dnatives, Grâce à l'impression 3D, un designer conçoit une draisienne inspirée d'une moto BMW - 3Dnatives

Traductions du mot « fourreaux »

Langue Traduction
Anglais scabbards
Espagnol vainas
Italien foderi
Allemand scheiden
Chinois 刀鞘
Arabe غمد
Portugais bainhas
Russe ножны
Japonais
Basque scabbards
Corse scappati
Source : Google Translate API

Synonymes de « fourreaux »

Source : synonymes de fourreaux sur lebonsynonyme.fr

Fourreaux

Retour au sommaire ➦

Partager