La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « fouillé »

Fouillé

Variantes Singulier Pluriel
Masculin fouillé fouillés
Féminin fouillée fouillées

Définitions de « fouillé »

Trésor de la Langue Française informatisé

Fouillé, ée, part. passé et adj.,sculpt. Ciselé avec soin (supra A 2). Et la merveille de sculpture que ce lit (...) avec son bateau sur l'enchevêtrement strié duquel se détache au milieu un listel enfermant un bouquet-miniature si bien fouillé (E. de Goncourt, Mais. artiste,t. 2, 1881, p. 197).Au fig. Travaillé avec minutie. Une étude fouillée. Je ne saurais trop vous dire combien j'ai trouvé votre œuvre excellente d'un bout à l'autre, c'est d'un style très haut, très ferme et très fouillé (Flaub., Corresp.,1860, p. 408).

Wiktionnaire

Adjectif - français

fouillé \fu.je\

  1. Exhaustif, complet.
  2. Travaillé dans le détail.
    • Mais elle aimait, par-dessus tout, l’armoire à glace. Le fronton supportait les mêmes cornets noués par le même ruban ; des roses s’y mêlaient ; Joséfa assurait qu’on en pouvait compter les pétales « tant c’était fouillé ». — (François Mauriac, Le Mystère Frontenac, 1933, réédition Le Livre de Poche, page 79)
    • Globalement représentatifs de l’ensemble de leurs pairs selon la taille des communes, 4 657 d’entre eux ont répondu complètement, entre le 12 octobre et le 3 novembre, au questionnaire très fouillé qui leur a été adressé : celui-ci permet, à la fois, de dresser le portrait de ces élus locaux, d’évaluer les satisfactions ou insatisfactions qu’ils éprouvent dans l’exercice de leur mandat et de connaître leur jugement sur les réformes récentes (notamment fiscales ou institutionnelles) qui les concernent directement. — (Gérard Courtois, Heurs et malheurs des maires de France, Le Monde. Mis en ligne le 15 novembre 2018)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FOUILLER. v. tr.
Creuser la terre en vue de chercher, de découvrir ce qui y est enfermé. Fouiller un terrain, un champ, un emplacement. Absolument, En fouillant à une certaine profondeur, on découvrit une nappe d'eau. Par extension, il signifie Explorer avec soin. En termes de Guerre, Fouiller un bois, Le faire visiter par des troupes. Fig., Fouiller une question. Fouiller ses souvenirs. Par analogie, il signifie, en termes de Sculpture, Travailler avec le ciseau les parties renfoncées d'une statue, d'un bas-relief, etc., ou Pratiquer des enfoncements qui puissent produire des ombres vigoureuses. Fouiller le marbre adroitement. Fouiller les rosaces des caissons. Il signifie de même, en termes de Peinture, Donner de la force aux touches et aux ombres qui représentent les enfoncements. Cette draperie est bien fouillée. Fouiller quelqu'un, Chercher soigneusement dans ses poches, dans ses habits, s'il n'a point caché quelque chose. Fouiller un voleur. Il signifie aussi, intransitivement, Pratiquer un creux dans la terre. Fouiller dans un champ. Les sangliers, les cochons fouillent. La taupe a fouillé là. Il signifie, par extension, Faire une ou des recherches dans tel ou tel endroit. Fouiller dans une armoire. Il fouille partout. Fouiller dans sa poche, Enfoncer la main dans sa poche, dans sa bourse, etc., pour y chercher, pour y prendre quelque chose. On dit quelquefois, dans un sens analogue et familièrement, Se fouiller. Fam., Il peut se fouiller, Il ne faut pas qu'il compte obtenir ce qu'il désire. On dit aussi Fouiller dans le passé, dans sa mémoire. Il signifie spécialement Faire d'actives recherches pour un travail scientifique ou autre. Fouiller dans les archives. Fouiller dans les vieilles chroniques.

Littré (1872-1877)

FOUILLÉ (fou-llé, llée, ll mouillées) part. passé de fouiller
  • 1La terre fouillée pour mettre au jour les ruines de Ninive.
  • 2Sur qui on a fait une recherche. La reine, par l'ordre du roi, fut fouillée jusque dans son sein, au Val-de-Grâce, Saint-Simon, 9, 105.
  • 3Parcouru avec soin, dans toutes les parties. Le bois fouillé par la gendarmerie pour y saisir des malfaiteurs.
  • 4Il se dit des ouvrages de pierre ou de ciselure où le travail du marteau, du ciseau est très soigné. Une coupe bien fouillée.

    Fig. et par abus. Un style fouillé.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « fouillé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fouillé fwile

Évolution historique de l’usage du mot « fouillé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fouillé »

  • Qu'on rencontre peu de gens dont on souhaiterait fouiller les valises ! André Gide, Les Caves du Vatican, Gallimard
  • En 2017, le site n'a pas pu être fouillé dans son entièreté. Il y avait tellement d’artefacts sur le dessus qu'on n'avait pas pu se rendre plus bas dans les niveaux plus anciens, souligne Mme Plourde, qui faisait partie de l'équipe ayant mené les premières fouilles sur le site. Radio-Canada.ca, Mashteuiatsh fouille dans son histoire millénaire | Radio-Canada.ca

Images d'illustration du mot « fouillé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fouillé »

Langue Traduction
Anglais search
Espagnol buscar
Italien ricerca
Allemand suche
Chinois 搜索
Arabe بحث
Portugais procurar
Russe поиск
Japonais 探す
Basque bilatu
Corse ricerca
Source : Google Translate API

Synonymes de « fouillé »

Source : synonymes de fouillé sur lebonsynonyme.fr

Fouillé

Retour au sommaire ➦

Partager