Ficher : définition de ficher


Ficher : définition du Wiktionnaire

Verbe 1

ficher \fi.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Faire entrer par la pointe.
    • Il était blessé en plusieurs endroits et avait quatre flèches fichées dans le dos. — (Dillon, Voyage dans la mer du sud, Revue des Deux Mondes, 1830, tome 1)
    • Il découvrit bientôt la carcasse de l’un des monoplans asiatiques […]. La machine avait évidemment opéré une chute verticale […], et la pointe avant était fichée dans le sol. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 249 de l’éd. de 1921)
    • Au dessus de la cheminée, sur un piton de fer planté au mur, était fiché un pan de lard gras. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
  2. (Figuré) Fixer, en parlant du regard fixement arrêté sur quelque chose.
    • Avoir les yeux fichés en terre, les yeux fichés sur quelque chose.
  3. (Maçonnerie) Faire entrer du mortier dans les joints entre des pierres avec un instrument nommé fiche.

Verbe 2

ficher \fi.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : se ficher)

  1. (Familier) faire ; travailler.
    • — Tu ne trouveras pas beaucoup de villes aussi faignantes que celle-ci. Parole d'honneur ! personne ne fiche rien. — (Jules Romains, Le bourg régénéré: conte de la vie unanime, Librairie Léon Vanier, 1906, p. 55)
  2. Foutre, asséner, flanquer.
    • Et voilà qu'il se met à broussiner. […].
      J'ai à peine le temps d'enclencher les essuie-glaces qu'un renard sort du fossé devant moi, me fichant une trouille bleue.
      — (Marie Meyer, Au bout de mes rêves, Éditions Déliées, 2018)
  3. (Pronominal) (s'en ficher) Ne pas s'intéresser.
    • Elle s’en fiche de lui, il ne l’intéresse plus.
  4. (Pronominal) (se ficher/fiche de quelqu'un) Se moquer (de quelqu'un).
    • Il se fichait de son ami qui avait fait tomber sa glace.

Verbe 3

ficher \fi.ʃe\ transitif 1er groupe (voir la conjugaison)

  1. Mettre en fiches.
    • Il est fiché par la police.
    • Dans un programme baptisé "Marco Polo", l'opérateur téléphonique aurait ainsi fiché 45 salariés en les classant par catégories : "dossier à construire pour faute", "clause mobilité", ou encore "à négocier départ", etc. — (Licenciement haut débit chez Free, Le Canard enchaîné, 1er juin 2016)
  2. Noter sur une fiche.
    • Ficher un renseignement.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ficher : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FICHER. v. tr.
Faire entrer par la pointe. Ficher un clou. Ficher un pieu. Ficher en terre. Ficher bien avant. Fig., Avoir les yeux fichés en terre, les yeux fichés sur quelque chose, Avoir les yeux baissés vers la terre, les avoir fixement arrêtés sur quelque chose. Il se dit, en termes de Blason, des Croix et des croisettes qui ont le pied aiguisé. Popul., Ficher une gifle, ficher un coup de pied, ficher la paix, Donner une gifle, un coup de pied, laisser la paix à quelqu'un. Je m'en fiche, Je m'en moque. Se ficher de quelqu'un, Se moquer de lui. Se ficher de quelque chose, Ne pas y attacher d'importance.

Ficher : définition du Littré (1872-1877)

FICHER (fi-ché) v. a.
  • 1Faire pénétrer et fixer par la pointe, par un bout. Ficher un pieu en terre. Nos vainqueurs et nos législateurs [les Romains] ne savaient compter leurs années qu'en fichant des clous dans une muraille par la main de leur grand pontife, Voltaire, Dict. phil. Hist. 2.

    Se ficher, ficher à soi, enfoncer dans soi. Elle s'était fiché un bâton, devinez où, Sévigné, 269.

  • 2 Terme de maçon. Ficher une pierre, faire entrer, à l'aide de la fiche, du mortier sous la pierre lorsqu'elle est posée.
  • 3 Fig. Il se dit des yeux, des regards qu'on arrête sur quelqu'un ou quelque chose ; autrefois dans le style élevé, aujourd'hui dans le style familier. Il y fiche ses yeux [à cette empreinte], il la baigne, il la baise, Malherbe, I, 4.
  • 4Intercaler, mêler. Nous fichons quelquefois de l'italien dans nos lettres, Sévigné, Lett. 8 déc. 1675.
  • 5Se ficher, v. réfl. Être fiché, enfoncé. Pendant qu'un jeune prince parcourt les sentiers hérissés de buissons, une épine aiguë se fiche dans son pied, Fénelon, t. XIX, p. 467.

SYNONYME

FICHER, FIXER. Ce que l'on fiche, on l'enfonce par un bout. Ce que l'on fixe n'a pas besoin de cette condition ; c'est simplement rendre fixe.

HISTORIQUE

XIIe s. En la main destre l'a au paien fichez [un bref], Ronc. p. 24. Maint tres [tente] i o tendu et mainte aigle fichie, Sax. VII. Quant il ont en bataille fichié leur estendart, ib. XI.

XIIIe s. Que l'aleine lui faut, au bois [elle] se va fichier [enfoncer], Berte, XXXVIII. Bonnes [bornes] si sont unes choses qui sont fichées, comme pierres ou pex [pieux], et fet chascun certain par où son heritage vet [va], Liv. de just. 149. Certes tous jors en remembrance Deüsses avoir sa sentence ; Si devroient tuit homme saige, Et si fichier en lor coraige Que jamès ne lor eschapast, la Rose, 6816. Mais la sajete barbelée, Qui Biautés estoit apelée, Fu si dedens mon cuer fichie, Qu'al n'en pot estre hors sachie [tirée], ib. 1725. Se l'entendement i fichon [si nous y faisons attention], ib. 14086. Si ne fait pas richesse riche Celi qui en tresor la fiche, ib. 4992. Si verroit toutes les esteles, Cleres et reluisans et beles, Soient errans, soient fichies, En lor esperes estachies, ib. 20529. Quant les gens le conte virent ce, il lessierent l'ost, et se ficherent par desus la lice, et coururent sus aux Sarrazins à pié, Joinville, 233.

XIVe s. Fay pieux et les ficque de renc à plain pié l'un de l'autre, Modus, f° LXIX, verso.

XVe s. Bouciquaut tira tantost la dague, et soubdainement se fiche sous les bras de l'autre, qui jamais ne l'eust cuidé, Bouciq. I, 9. Le feu qui estoit fiché par les maisons, prit en peu d'heures, ib. I, 32.

XVIe s. Brutus regarda tousjours, avec les yeulx fichez, punir ses propres enfans, Amyot, Public. 8. Il ne sçavoit pas ficher un but au cours de sa prosperité, Amyot, Marius, 61. Il ne fichoit pas les bornes de son esperance à la conqueste de la Syrie ny des Parthes, Amyot, Crassus, 30. Sans mot dire, les yeulx fichez en terre, Montaigne, I, 6. Fichant les yeulx sur la frescheur de mon visage, Montaigne, I, 91. Il tiendra sa veue tousjours fichée en cest endroit, Paré, XVII, 1.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Ficher : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

FICHER, v. act. (Art méch.) il désigne en général l’action de faire entrer un corps ordinairement pointu, dans un autre. Ainsi on fiche un clou dans une muraille, un pieu dans la terre, &c.

Ficher, terme de Maçonnerie, c’est faire entrer du mortier, avec une latte, dans les joints du lit des pierres lorsqu’ils sont calés, & remplir les joints montans d’un coulis de mortier clair, après avoir bouché les bords des uns & des autres avec de l’étoupe. On fiche aussi quelquefois les pierres avec moitié de mortier & moitié de plâtre clair. On appelle ficheur, l’ouvrier qui sert à couler le mortier entre les pierres, & à les jointoyer & refaire les joints. (P)

Ficher, en termes de Cardier, c’est l’action d’insérer les pointes dans les petits trous du feuillet. Voy. Feuillet.

Ficher, (Jard.) se dit de l’opération de mettre les échalas en terre ; soit le long des espaliers, pour soûtenir les seps de vigne, de verjus ; soit dans la vigne même. (K)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Ficher : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « ficher » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « ficher »

Étymologie de ficher - Littré

Picard, fiker ; provenç. ficar ; espagn. fijar, hincar ; portug. fincar ; ital. ficcare. Diez remarque avec raison que, bien que ce verbe roman indique le latin figere, cependant il est impossible de le tirer directement soit de figere, soit de fixus, par aucune étymologie légitime. Il faut donc supposer un développement par le suffixe icare, figicare. ou fixicare, comme dans pendicare, de pendere, pencher ; suffixe qui d'ailleurs appartient au latin (voy. fodicare, de fodere, vellicare, de vellere). Ficher ne peut venir ou être une forme de fixer, attendu que ficher est ancien, et fixer moderne.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de ficher - Wiktionnaire

(Verbe 1) (XIIe siècle) Du latin figere (« ficher, enfoncer, planter, fixer, percer, transpercer, traverser, clouer », d’où « afficher, publier, suspendre »). Il est apparenté à pic, piquer, pioche, etc. Le participe du verbe latin fixi nous a aussi donné fixer, fixe, affixe, etc.
(Verbe 2) (XVIIe siècle) Même verbe utilisé comme euphémisme de foutre comme le montre la réfection du participe passé fichu sur foutu et celle de l'infinitif fiche sur foutre.
(Verbe 3) (1939) Dénominal de fiche.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « ficher »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ficher fiʃe play_arrow

Conjugaison du verbe « ficher »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe ficher

Évolution historique de l’usage du mot « ficher »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ficher »

  • Les médecins généralistes n’avaient pas vraiment été intégrés dans la stratégie de lutte contre la contamination. Le gouvernement fait désormais appel à eux pour pister, voire ficher, les patients après le déconfinement. Le projet de loi de prolongation de l’état d’urgence sanitaire, en discussion cette semaine au Parlement, prévoit que les généralistes « participent à la mise en œuvre » d’un système d’information sur les « personnes atteintes par ce virus et aux personnes ayant été en contact avec elle » [1]. Basta !, Ficher les patients Covid et leur entourage : des médecins dénoncent « un précédent très dangereux » - Basta !
  • Quatre associations LGBT ont déposé lundi un recours pour excès de pouvoir devant le Conseil d’État. Elles accusent le dossier pénal numérique de "ficher les homosexuels". SudOuest.fr, Le nouveau "dossier pénal numérique" attaqué en justice par des associations LGBT
  • Quinze associations dénoncent la volonté de l’État de contraindre les départements à ficher les mineurs isolés étrangers. L'Humanité, Ils n’ont pas honte !. Chantage sur le fichage des enfants | L'Humanité
  • On ne sait pas pourquoi une idée vient se ficher dans votre tête. De Pierre Jolivet / Figaro, 8 avril 2015

Images d'illustration du mot « ficher »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ficher »

Langue Traduction
Corse fugliale
Basque fitxategia
Japonais ファイル
Russe файл
Portugais arquivo
Arabe ملف
Chinois 文件
Allemand datei
Italien file
Espagnol expediente
Anglais file
Source : Google Translate API

Synonymes de « ficher »

Source : synonymes de ficher sur lebonsynonyme.fr

Mots similaires