Fauché : définition de fauché, fauchée


Fauché, fauchée : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FAUCHÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de faucher*.
II.− Emploi adj.
A.− Qui a été coupé avec la faux. Des enfants qui, après avoir joué et s'être roulés dans des amas de luzerne fauchée, éprouvent souvent de singuliers vertiges (Baudel., Paradis artif.,1860, p. 351).La lourde torpeur (...) que berçait seule, dans les prairies fauchées, la cantilène monotone des grillons (Pergaud, De Goupil,1910, p. 154).
Emploi subst. masc. Manière de faucher. Simon a un fauché lent et large qui déblaie bien (...). Ça tourne clair autour de lui (Giono, Eau vive,1943, p. 175).
B.− Au fig., fam. Qui n'a pas d'argent. Être fauché comme les blés. − Von Zufriede, mais il est fauché! Il a perdu, avant-hier en Bourse, six cent mille francs (L. Daudet, Phryné,1937, p. 41).Vous venez demander à Dupont? ... commençai-je. − Un peu d'oseille, voilà. J'suis à la côte, fauché, rétamé (Vialar, Bon Dieu,1953, p. 104).
Par antiphrase. S'il n'a pour travailler que les laboratoires de l'École, eh bien, il n'est pas fauché (Abellio, Pacifiques,1946, p. 106).Eh ben! fit-elle [Fanfan à François], sans autre forme de procès, avec vous il est pas fauché! (...) je ne peux pas croire que vous êtes un fortiche en affaires (Vialar, Carambouille,1949, p. 99).
Emploi subst. − Tu gagnes bien ta vie ici? demanda Estian [à la fille] − Oh! ça dépend. Il y a beaucoup de fauchés et de gigolos à la manque (L. Daudet, Phryné,1937, p. 146).Mais ces républicains, tout de même, des fauchés, de la crapule; j'ai vidé cinq cents poches pour quelques radis [dit une voleuse] (Arnoux, Algorithme,1948, p. 141).
Fréq. abs. littér. : 216. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 169, b) 182; xxes. : a) 544, b) 348. Bbg. Pauli 1921, p. 46. − Quem. DDL t. 2.

Fauché, fauchée : définition du Wiktionnaire

Adjectif

fauché \fo.ʃe\

  1. Coupé à la faux.
    • Le pré est fauché.
  2. (Familier) Tondu, à court d’argent, sur la paille.
    • J’ai vendu du mouron
      Mais ça n’a pas marché
      J’ai vendu des cravates
      Les gens étaient fauchés

      — (Boris Vian, Le Petit Commerce, 1955)
    • Je suis fauché, tu n’aurais pas 10 euros à me prêter ?

Nom commun

fauché \fo.ʃe\ masculin (pour une femme on dit : fauchée)

  1. Personne sans le sou.
    • Et je l’ai déjà écrit par ailleurs, la libre circulation des gens si on est pour, c’est pour tout le monde, les fauchés comme les richoux. — (Depardieu, « Français moyen hypertrophié », rue89.com, 18 décembre 2012)

Forme de verbe

fauché \fo.ʃe\

  1. Participe passé masculin singulier de faucher.

Nom commun

fauchée \fo.ʃe\ féminin

  1. (Rare) Action de faucher ; résultat de cette action.
    • Mathilde ramassa un des râteaux et se mit à rassembler l’herbe couchée en un tas, prenant soin que son coup de râteau ramasse les tiges perpendiculairement à la fauchée de Jean pour ordonner le tas en fibres parallèles. — (E. Chartier jr, 2012 : la promesse d'Einstein, à compte d'auteur, s.d., page 353)
  2. (Désuet) Surface de terrain qu’un faucheur pouvait couper de foin ou d’herbe dans un jour, ou sans affiler sa faux, ou ce qu’il doit faucher pour un prix fait.
    • Son fief de Portieux avec ses jours de terres et ses fauchées de prés lui furent retirées; on le dépouilla du fief de Magnenville, […] — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • La terre que je cultive, située sur le territoire de Chanteheux, se monte à 500 jours de terre (100 hect.), et 140 fauchées de prés (28 hect.) ; le terrain est sec, sablonneux et graveleux. — (Paul Genay, Monographie de la commune de Chanteheux (Meurthe-et-Moselle), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, p.285 (appendice))
  3. (Télédétection spatiale) Bande de terrain observée dont l'axe est parallèle à la trace du véhicule spatial ou aérien.
    • Les images des satellites Spot 1 à 4 donnent accès à des informations de résolution maximale de 10 m, avec une fauchée (largeur de prise de vue), de 60 km. […]. Les images de Spot 5 donnent accès à des informations de 2,5 m avec la même fauchée de 60 km. — (Cathy Dubois, Michel Avignon & Philippe Escudier, Observer la Terre depuis l'espace: Enjeux des données spatiales pour la société, Dunod, 2014, chap.4)
    • La nouvelle génération de satellites d'imagerie offrira une résolution de l'ordre du mètre, autrefois réservée aux satellites militaires, au détriment de la fauchée qui se réduit à 10 km pour les Ikonos américains et atteindra 20 km pour les futurs satellites français Pléiades. — (Jean-Louis Fellous, Le regard des sattelittes sur le climat, dans Le Renouvellement de l'observation dans les sciences, Odile Jacob, 2003, p.127)

Forme d’adjectif

fauchée \fo.ʃe\

  1. Féminin singulier de fauché.

Forme de verbe

fauchée \fo.ʃe\ féminin singulier

  1. Participe passé féminin singulier de faucher.

Nom commun

fauchée \fo.ʃe\ féminin

  1. (Rare) Action de faucher ; résultat de cette action.
    • Mathilde ramassa un des râteaux et se mit à rassembler l’herbe couchée en un tas, prenant soin que son coup de râteau ramasse les tiges perpendiculairement à la fauchée de Jean pour ordonner le tas en fibres parallèles. — (E. Chartier jr, 2012 : la promesse d'Einstein, à compte d'auteur, s.d., page 353)
  2. (Désuet) Surface de terrain qu’un faucheur pouvait couper de foin ou d’herbe dans un jour, ou sans affiler sa faux, ou ce qu’il doit faucher pour un prix fait.
    • Son fief de Portieux avec ses jours de terres et ses fauchées de prés lui furent retirées; on le dépouilla du fief de Magnenville, […] — (Gustave Fraipont; Les Vosges, 1895, éd. 1923)
    • La terre que je cultive, située sur le territoire de Chanteheux, se monte à 500 jours de terre (100 hect.), et 140 fauchées de prés (28 hect.) ; le terrain est sec, sablonneux et graveleux. — (Paul Genay, Monographie de la commune de Chanteheux (Meurthe-et-Moselle), dans Monographies de communes, concours ouvert en 1897 par la Société des agriculteurs de France, Paris & Lille : J. Lefort - A. Taffin-Lefort, successeur, 1898, p.285 (appendice))
  3. (Télédétection spatiale) Bande de terrain observée dont l'axe est parallèle à la trace du véhicule spatial ou aérien.
    • Les images des satellites Spot 1 à 4 donnent accès à des informations de résolution maximale de 10 m, avec une fauchée (largeur de prise de vue), de 60 km. […]. Les images de Spot 5 donnent accès à des informations de 2,5 m avec la même fauchée de 60 km. — (Cathy Dubois, Michel Avignon & Philippe Escudier, Observer la Terre depuis l'espace: Enjeux des données spatiales pour la société, Dunod, 2014, chap.4)
    • La nouvelle génération de satellites d'imagerie offrira une résolution de l'ordre du mètre, autrefois réservée aux satellites militaires, au détriment de la fauchée qui se réduit à 10 km pour les Ikonos américains et atteindra 20 km pour les futurs satellites français Pléiades. — (Jean-Louis Fellous, Le regard des sattelittes sur le climat, dans Le Renouvellement de l'observation dans les sciences, Odile Jacob, 2003, p.127)

Forme d’adjectif

fauchée \fo.ʃe\

  1. Féminin singulier de fauché.

Forme de verbe

fauchée \fo.ʃe\ féminin singulier

  1. Participe passé féminin singulier de faucher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fauché, fauchée : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FAUCHER. v. tr.
Couper avec la faux. Faucher du blé, de l'avoine, de l'orge. Faucher les prés. Il s'emploie figurément pour signifier Abattre en grand nombre. La mitraille fauchait des rangs entiers. La mort fauche tout, le temps fauche tout. En termes de Manège, il se dit intransitivement d'un Cheval qui traîne en demi-rond une des jambes de devant. Ce cheval fauche, il aura fait quelque effort. Il se dit quelquefois, en termes de Médecine, de la Démarche provoquée par certaines maladies.

Fauché, fauchée : définition du Littré (1872-1877)

FAUCHÉ (fô-ché, chée) part. passé.
  • Un pré fauché.

    Fig. Tant de générations fauchées par le temps.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fauché »

Étymologie de fauché - Wiktionnaire

Participe du verbe faucher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fauché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fauché foʃe play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fauché »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fauché »

  • C’est à ce moment qu’elles ont été fauchées par une voiture. Le choc a été si violent qu’une des victimes a été projetée sur une seconde voiture, qui circulait en sens inverse. Les deux femmes sont mortes sur le coup… , Il avait fauché et tué deux femmes : 15 mois de prison ferme pour le chauffard d'Yvetot-Bocage | La Presse de la Manche
  • Comme avec des ciseaux, la femme, avec ses cuisses qui s'ouvrent, coupe les gerbes de nos désirs. Nous sommes las d'avoir fauché tant de désirs dans le beau champ de notre amour. De Jules Renard / Journal 1887-1892
  • Il existe des gens bons et honnêtes qui ne possèdent même pas un morceau de pain, alors que les richards les méprisent en les appelant des "fauchés". De Luben Karavelov / Est-ce la faute au sort ?
  • Celui qui vole avec de l’argent dans la poche se fait peur. Le fauché qui vole a peur. De José Artur / Pensées

Images d'illustration du mot « fauché »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fauché »

Langue Traduction
Corse rumpia
Basque hautsi
Japonais 壊れた
Russe мели
Portugais quebrou
Arabe حطم
Chinois 坏了
Allemand pleite
Italien rotto
Espagnol rompió
Anglais broke
Source : Google Translate API

Synonymes de « fauché »

Source : synonymes de fauché sur lebonsynonyme.fr


mots du mois

Mots similaires