Fatigué : définition de fatigué


Fatigué : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

FATIGUÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de fatiguer*.
II.− Emploi adj.
A.− Dans le domaine physiol.
1. [En parlant de l'homme]
a) [En parlant d'une pers.] Dont les forces ont diminué, généralement à la suite d'une activité excessive ou trop prolongée. Il rentra si fatigué qu'il dut se coucher sans souper (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Père Amable, 1886, p. 226).Cet homme m'a paru si fatigué que je l'ai fait asseoir dans le hall (Blanche, Modèles,1928, p. 81).
P. anal. :
1. ... le soleil affaibli, fatigué, anémique, aggravait en la poétisant la sensation de solitude et de fin définitive flottant sur ce lieu, qui sent la mort des hommes. Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Tombales, 1881, p. 1208.
[Avec un compl. prép. désignant la cause ou la localisation]
[+ de] Je suis arrivé ici (...) très fatigué des diligences et carrioles qui m'y ont amené (Flaub., Corresp.,1853, p. 286).
[+ par] Paul était là, très fatigué par un gros rhume (Gide, Journal,1929, p. 945).
[+ à] J'étais horriblement fatigué aux mollets (Flaub., Corresp.,1841, p. 86).
Emploi subst. [Désigne une pers.] Il y a aussi les impuissants, ou plutôt les fatigués, qui fuient le lit conjugal (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Porte, 1887, p. 1074).
b) [En parlant d'un attribut de la pers.] Qui manifeste, dénote la fatigue. Le visage de sa maîtresse apparut, mais si changé, si fatigué, si maigre, qu'il ne le reconnaissait pas (Maupass., Contes et nouv.,t. 1, Lit, 1882, p. 261).
2. [En parlant d'un animal] Qui a fourni un trop grand effort au point d'être incapable de le prolonger. Nous tuâmes, le même jour, un courlieu très-maigre, et qui paraissait très-fatigué (Voy. La Pérouse,1797, p. 174).Les [oiseaux] plus fatigués commencèrent à mourir (Loti, Pêch. Isl.,1886, p. 119).
B.− P. anal. et au fig. [En parlant de l'homme] Qui est découragé, qui n'a plus envie de poursuivre ce qu'il a entrepris.
Emploi subst. [Avec un compl. de cause] Les fatigués de la vie (Rolland, Beethoven,t. 2, 1937, p. 333).
a) Dans le domaine phys.
[En parlant d'un objet, d'un vêtement, etc., qui n'est plus comme il devrait être] Qui est usagé, usé. Elle avait des bottines jaunes très fatiguées (Mille, Barnavaux,1908, p. 253).Ils ont des vêtements corrects mais fatigués (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 209):
2. Il en tira une photographie, une de ces cartes grandes comme une lettre, qu'on faisait souvent autrefois, jaunie, fatiguée, traînée longtemps partout, chauffée contre la chair de cet homme et ternie par sa chaleur. Maupass., Contes et nouv.,t. 2, Champoliv., 1890, p.83.
b) Dans le domaine abstr.Qui a perdu de sa nouveauté, de son importance, de son dynamisme. Un métier fatigué, machinal et monotone, remplace peu à peu l'expansion naturelle et rayonnante de l'amour (Faure, Espr. formes,1927, p. 131).Puis venaient des histoires grasses et fatiguées (Vercel, Cap. Conan,1934, p. 61).
Emploi subst. à valeur de neutre. Le roman me donne une impression de fatigué (Rivière, Corresp. [avec Alain-Fournier], 1905, p. 76).
Fréq. abs. littér. : 3 906. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 327, b) 5 588; xxes. : a) 5 442, b) 5 798.

Fatigué : définition du Wiktionnaire

Adjectif

fatigué \fa.ti.ɡe\ masculin

  1. Qui a besoin de repos.
    • Bientôt tes appels ne seront plus que rauquements de plus en plus sourds, beuglements de désespoir si fatigués qu'ils ne dépasseront plus ta gorge, étranglée de terreur […]. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, Librairie Arthème Fayard, Paris, 1958)
    • Il est déconseillé de conduire fatigué après une nuit blanche.
    • Les ouvriers du chantier sont fatigués d’avoir porté divers fardeaux pendant plusieurs heures sous un soleil de plomb.
  2. (Familier) (Par animisme) Usé, usagé.
    • La pile est fatiguée.
    • Le moteur fatigué de la vieille voiture ne tarda pas à rendre l’âme.
  3. (Littéraire) (Par animisme) En mauvais état, en raison d’une longue existence et d’un manque d’entretien.
    • Un hôpital fatigué. — (Anaïs Barbeau-Lavalette, La femme qui fuit, éditions Marchand de feuilles, Montréal, 2015, p. 328)
  4. (Provence) Malade
    • Manu est mort ? Je suis surpris, je ne le savais pas fatigué.

Forme de verbe

fatigué \fa.ti.ɡe\

  1. Participe passé masculin singulier de fatiguer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Fatigué : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

FATIGUER. v. tr.
Affaiblir par une trop grande dépense de force. Fatiguer un cheval. Cette charge me fatigue beaucoup. Fatiguer l'ennemi. Cette étude fatigue l'esprit. Une lumière trop vive fatigue la vue. Vous me fatiguez les oreilles avec vos contes. Se fatiguer trop. Je me fatigue inutilement à lui expliquer cela. Mes yeux commencent à se fatiguer. Je me sens très fatigué. Des troupes fatiguées. J'ai le bras fatigué. Un volume fatigué, Un volume qui a beaucoup servi. Une voix fatiguée, Une voix qui a perdu sa fraîcheur, son éclat. En termes de Peinture et de Sculpture, Fatiguer un ouvrage, Le travailler, le retoucher fréquemment et avec un soin pénible qui se laisse apercevoir quand l'ouvrage est terminé. Fatiguer la couleur, Peindre, repeindre, changer les teintes, et les changer encore, sans une intention bien arrêtée, de manière que les tons perdent leur franchise et le coloris sa fraîcheur. Tableau fatigué, se dit aussi d'un Tableau qui, à force d'être nettoyé, a perdu quelque chose de ses demi-teintes. Fatiguer une salade, La remuer fortement pour y mêler l'assaisonnement. Il signifie au figuré Ennuyer, lasser. Il fatigue tout le monde du récit de ses aventures. Il me fatigue par ses visites. Cet auteur fatigue le public. Fig., Fatiguer un champ, L'épuiser en le forçant à produire une même récolte plus souvent qu'il ne faudrait. Il est aussi intransitif et signifie Se donner de la fatigue, éprouver de la fatigue. Il fatigue trop. Les soldats fatiguèrent beaucoup dans cette marche. Il signifie aussi Avoir à supporter un trop grand effort. Cette poutre fatigue, Elle plie sous le poids. Ce navire fatigue, Il a à lutter contre la violence des vagues.

Fatigué : définition du Littré (1872-1877)

FATIGUÉ (fa-ti-ghé, ghée) part. passé.
  • 1Qui est en proie à de la fatigue. Vous me semblez tous deux fatigués du voyage ; Reposez-vous, usez du peu que nous avons, La Fontaine, Phil. et Bauc. Le vicomte de Turenne, avec un petit nombre de troupes fatiguées, n'était pas en état de les arrêter [les Allemands], Racine, Précis historique. Fatigués de carnage et de sang enivrés, Voltaire, Alz. IV, 3.

    Il se dit d'organes auxquels trop d'exercice cause de la fatigue. Yeux fatigués par la lecture. Je me sens ce soir la poitrine un peu fatiguée, Genlis, Veillées du château, t. I, p. 576, dans POUGENS.

  • 2 Fig. Fatigué par des importunités. Indocile à ton joug, fatigué de ta loi, Racine, Athal. v, 6. Et [les dieux] fatigués d'encens, jaloux d'un libre hommage, Cachés sous notre image, Sans tonnerre et sans pompe errant dans l'univers, Gilbert, Ode à Monsieur.
  • 3 Terme d'arts. Tableau fatigué, tableau qui, à force d'être nettoyé, a perdu quelque chose de ses demi-teintes.

    Manière fatiguée, manière d'un artiste qui obtient avec beaucoup de travail des effets qu'on pourrait obtenir à moindres frais.

    Couleur fatiguée, couleur qui, à force d'être retouchée, a perdu sa fraîcheur.

    Voix fatiguée, voix qui a perdu sa fraîcheur pour le chant, et qui ne se produit qu'avec effort.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « fatigué »

Étymologie de fatigué - Wiktionnaire

Du participe passé de « fatiguer ».
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « fatigué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
fatigué fatige play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « fatigué »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « fatigué »

  • « Je suis trop fatigué », Aleteia : un regard chrétien sur l’actualité, la spiritualité et le lifestyle, Découragé ? Fatigué ? Le Seigneur à quelque chose d’important à vous dire
  • Voilà des années que le concealer, aussi appelé correcteur ou anti-cernes, a envahi nos routines beauté. Appliqué sous les yeux, il permet de camoufler les cernes en apportant de l’éclat au regard. Sa nuance corrige les démarcations foncées et les petites imperfections. Il faut dire qu’il fait quelques miracles pour contrer le regard fatigué. L’une des habitudes communes consiste à l’appliquer de manière indifférenciée aussi bien sous les yeux que sur les paupières mobiles… Il se pourrait que l’on ait tout faux depuis le début. C’est en tout cas ce qu’affirme Robert Welsh, makeup artist. Dans sa vidéo dédiée aux techniques de maquillage qu’il n’affectionne pas, il met en lumière ce qu’il considère comme étant des erreurs dans le domaine. L’application de l’anti-cernes sur les paupières mobiles en fait partie et voici ses arguments : « La peau qui se situe sous vos yeux est tellement différente de celle qui se trouve sur les paupières ». Et de préciser que ce genre de cosmétique correcteur est composé d’une formule très riche et hydratante. Les paupières produisent bien plus d’huiles pour le maintien de leur hydratation. L’anti-cernes ne serait donc pas adapté à cette zone puisqu’il ne bloque pas le sébum. En apposant le concealer sur la paupière mobile, on ne ferait qu’exacerber la présence de gras. C’est ce qui produit des lignes et des résidus de maquillage coincés dans les plis de la paupière à chaque fois que l’on cligne des yeux. Autre conséquence relevée ? Un fard à paupières qui ne tient pas, se détache et crée des plaques. Selon lui, rien ne vaut un vrai primer spécialement destiné aux paupières... Ce serait l’assurance d’un maquillage des yeux qui tient. , Cette erreur que l’on fait avec un anti-cernes accentue le regard fatigué au lieu de le camoufler
  • Âgé de 49 ans, ce pilote, qui avait 3300 heures de vol sur avion de chasse à son actif, était "fatigué" après une mission contre les incendies en Corse du 24 au 31 juillet et était "préoccupé" par son avenir professionnel relève le BEA. , Faits-divers - Justice | Crash d'un tracker dans le Gard : manque d'effectifs, fatigue et formation en cause
  • Et même si repousser le moment de vous lever vous donne le sentiment d'être moins fatigué parce que vous avez grappillé quelques minutes en plus, ce sommeil, outre le fait d'être perturbé par le "bip bip" sonore qui revient sans cesse, ne sera pas le bon. "Quelques minutes de plus sous la couette ne vont pas vous donner davantage de sommeil réparateur" détaille le professeur Steven Bender, chercheur à l'université du Texas, dans les colonnes de The Conversation. , Magazine Lifestyle | Décaler son réveil : une vraie raison d'être davantage fatigué
  • Une analyse de VFC renseigne objectivement sur l’état présent (état de fatigue/de performance) et, selon le résultat, on va décider de la suite du programme. Par exemple, on évitera de faire un entraînement intense sur un organisme déjà fatigué. Si besoin, on proposera différentes alternatives visant à stimuler le système nerveux sympathique ou parasympathique (entraînement, soins, nutrition, méthodes de récupération). Par exemple, un entraînement en endurance fondamentale est un bon stimulateur de l’activité parasympathique, mais un entraînement de sprints courts stimulera l’activité sympathique. Le Temps, Entre les battements du cœur, découvrir la clé de la fatigue - Le Temps

Images d'illustration du mot « fatigué »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « fatigué »

Langue Traduction
Corse stancu
Basque nekatuta
Japonais 疲れた
Russe усталый
Portugais cansado
Arabe متعب
Chinois
Allemand müde
Italien stanco
Espagnol cansado
Anglais tired
Source : Google Translate API

Synonymes de « fatigué »

Source : synonymes de fatigué sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « fatigué »



mots du mois

Mots similaires