Exténuer : définition de exténuer


Exténuer : définition du Wiktionnaire

Verbe

exténuer \ɛk.ste.nɥe\ transitif ou pronominal 1er groupe (voir la conjugaison) (pronominal : s’exténuer)

  1. Affaiblir extrêmement par la maladie, la fatigue ou les excès.
    • Ils ne revinrent donc qu’exténués et à demi morts de faim. — (Jules Verne, Le Pays des fourrures, J. Hetzel et Cie, Paris, 1873)
    • (Pronominal) C’est que ces paysans du Vaucluse, parfois si ardents au plaisir, sont les mêmes qui […] s’exténuent durant de nombreuses heures à toutes sorte de travaux minutieux et compliqués. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • (Pronominal) Lui qui, d’habitude, d’une plume sûre, attaquait méthodiquement le papier, s’exténuait sur ses phrases. Il peinait, raturait. — (Victor Méric, Les Compagnons de l’Escopette, Éditions de l’Épi, Paris, 1930, page 54)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Exténuer : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXTÉNUER. v. tr.
Affaiblir extrêmement par la maladie, la fatigue ou les excès. Cette longue course l'a exténué. Il sortit tout exténué de cette maladie. Ses débauches l'ont exténué. Son travail acharné l'a exténué. Il s'exténue à force de veilles. Un homme exténué de fatigue. Avoir l'air exténué.

Exténuer : définition du Littré (1872-1877)

EXTÉNUER (èk-sté-nu-é), j'exténuais, nous exténuions, vous exténuiez ; que j'exténue, que nous exténuions, que vous exténuiez v. a.
  • 1Rendre ténu et faible. Elle était exténuée par une longue abstinence, Saint-Évremond, Matrone d'Éphèse.
  • 2 Fig. Amoindrir beaucoup. Pour plaire, il [le poëte] a besoin quelquefois de rehausser l'éclat des belles actions, et d'exténuer l'horreur des funestes, Corneille, 2e disc. À Dieu ne plaise que j'exténue les bienfaits de milord, Rousseau, Hél. II, 5. La réflexion que je fais ici peut exténuer mes torts dans leurs effets, mais c'est en les aggravant dans leur source, Rousseau, Confess. X. Le bon milord, embarrassé d'une pareille commission, et ne sachant comment s'en acquitter honnêtement, tâcha d'en exténuer l'insulte en transformant cet argent en nature de provision, Rousseau, ib. XI.

    Absolument. Cette partie a besoin de la rhétorique pour peindre les passions et les troubles de l'esprit, pour consulter, délibérer, exagérer ou exténuer, Corneille, 2e disc.

  • 3S'exténuer, v. réfl. Se faire petit, ténu. Qu'est-ce qu'une voix ? un souffle qui se perd en l'air ; je suis une voix, un cri, si vous le voulez ; saint Jean s'exténue jusque-là, Bossuet, Élévat. sur les mystères, 24e semaine.

    Diminuer, devenir moindre. Votre ardeur, à force d'éclater, S'exhale, se dissipe, ou du moins s'exténue, Corneille, Agésil. IV, 3.

    S'épuiser, user ses forces. Il s'exténue à force de veilles. Mercenaires qui s'exténuent dans la triste recherche de tous les fatras théologiques, Voltaire, Phil. III, 297. Votre esprit s'exténue à se forger les traits d'une femme inconnue, Piron, Métrom. II, 11.

SYNONYME

ATTÉNUER UNE FAUTE, EXTÉNUER UNE FAUTE. La nuance est très peu marquée, puisque ces deux verbes ne diffèrent que par le préfixe (ex-, ad-) ; pourtant on voit que atténuer signifie seulement amoindrir, et exténuer, amoindrir beaucoup. Du reste, en ce sens, atténuer tend, dans le langage actuel, à se substituer partout à exténuer.

HISTORIQUE

XVIe s. L'œil abaissé sur face extenuée, Marot, VI, 246. …Quand ils osent tellement extenuer la transgression de la loy …, Calvin, Instit. 317. Homme de bonnes lettres, mais tout extenué, partie de sa naturelle complezion, et partie de l'etude, Despériers, Contes, XLIX.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Exténuer : définitions subjectives sur Dicopedia

Dicopedia est un dictionnaire participatif où n'importe qui peut partager sa propre définition des mots de la langue française. L'intérêt de cette initiative est de proposer des définitions subjectives et très diverses, selon l'expérience de chacun. Nous ajouterons dans cette section les définitions de « exténuer » les plus populaires.

✍️

Étymologie de « exténuer »

Étymologie de exténuer - Littré

Provenç. et espagn. extenuar ; ital. estenuare ; du lat. extenuare, de ex, et tenuis, petit, ténu (voy. ce mot).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de exténuer - Wiktionnaire

(Siècle à préciser) Du latin extenuare, infinif de extenuo (« rendre mince, amoindrir ; affaiblir »).
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « exténuer »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
exténuer ɛkstenye play_arrow

Conjugaison du verbe « exténuer »

→ Voir les tables de conjugaisons du verbe exténuer

Évolution historique de l’usage du mot « exténuer »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « exténuer »

  • Chaque campement est ainsi expulsé, réoccupé, puis à nouveau expulsé, toutes les 48 heures environ. Ces opérations ne visent pas à expulser les occupants de façon permanente. C’est plutôt une manière d’exténuer les communautés d’exilés en leur imposant tous les deux jours une présence policière démesurée, avec la menace constante de perdre leurs effets personnels ou d’être placé en rétention. Cette approche remonte au mois d’août 2018 et semble inébranlable depuis. Des expulsions ont même eu lieu le jour de Noël. Entre le 1er janvier et le 26 mars 2019, nous avons recensé pas moins de 238 expulsions de campements. Lorsque nous les interrogeons sur le fondement juridique de ces opérations, les autorités présentes se gardent généralement de tout commentaire. Basta !, À Calais, « les expulsions se poursuivent, grilles et barbelés continuent de balafrer la ville » - Basta !
  • Lors de précédentes interviews, que ce soit des mots de Crapelle, Robz ou Alphama, j'ai pu entendre que le rythme a pu être très soutenu à certaines périodes et que cela n'a pas joué en la faveur des anciens Giants. Comment ne pas reproduire cela chez Vitality, malgré vos ambitions et votre volonté évidente de soulever le Hammer au Six Invitational ? Je pense qu'on a un staff qui comprend bien qu'on ne doit pas s'exténuer à la tâche, premièrement. C'est quelque chose que j'ai remarqué en arrivant, l'équipe était très demandeuse de travailler et nous sommes en pleine période de honeymoon, une phase où tout le monde veut bosser. Le staff parvient à nous canaliser et nous imposer des jours off, on y va mollo tout en conservant un rythme soutenu. Je pense qu'on a simplement besoin de faire confiance au staff, qui est là pour avoir un point de vue extérieur sur notre état de forme, comprendre nos besoins en tant que joueur et faire en sorte de nous programmer un agenda en accord avec ces variables. Tu compares un petit peu Rogue et Vitality, pour le coup il n'y a que moi qui vient de Rogue. Ce n'est pas vraiment moi qui prenais les décisions chez Rogue, notamment au niveau des bootcamps, on votait. On les plaçait généralement avant les events, oui on avait un rythme soutenu chez LeStream - parce que c'était extrêmement nécessaire. On avait vraiment faim de régler nos problèmes et on voulait vraiment être prêt, sachant que nous avions en plus du encaisser le remplacement d'UUNO. Je pense aussi que nous nous sommes un peu relâchés chez Giants. On a été un peu trop cools et ce n'est pas fou, je ne le cache pas. C'est pour ça qu'on est arrivés dans une situation où certains avançaient leur burn out, alors qu'on ne travaillait pas tant que ça. Team aAa, risze : « Personne n'est prêt au nouveau Vitality »
  • Vaut-il vrai­ment la peine de chan­ger les règles du jeu, de s’épuiser à vou­loir jouer mieux, de s’exténuer à jouer dans telle équipe plu­tôt que dans telle autre, de ten­ter de chan­ger de capi­taine de jeu, de se rêver être ce capi­taine, de chan­ger de ter­rain de jeu, quand on ne sait que trop bien que ce jeu est tou­jours per­dant pour ces mêmes-là, tou­jours gagnant pour ces mêmes autres ? Et si même ce jeu finis­sait par rendre vic­to­rieux ne serait-ce qu’un indi­vi­du que le des­tin social pré­des­ti­nait à perdre, jamais cela n’effacerait l’injustice qui conti­nue­rait à frap­per le des­tin de tous les autres. Et cela, qui peut s’y résoudre ? Concentrons, bien davan­tage, nos forces à nous reti­rer de la par­tie pour mieux détruire le jeu. Réinventons-en un, tout autre, éga­li­taire et auto­nome, révo­lu­tion­naire, incon­di­tion­nel­le­ment juste. Ce que l’es­sayiste et mili­tante afro­fé­mi­niste Fania Noël-Thomassint4 for­mule en ces termes : « Nous ne sommes pas intéressé·es par le chan­ge­ment de places. Ce que nous vou­lons, c’est qu’il n’y ait plus per­sonne au bas de l’échelle ; que l’échelle dis­pa­raisse, d’ailleurs. » BALLAST, BALLAST | « Checker les privilèges » ou renverser l'ordre ?
  • A Téhéran, Minou Mohraz, membre du centre national de lutte contre le coronavirus (CNLC), a expliqué : « Les hôpitaux sont à nouveau surpeuplés et les services et les lits pour les malades du Covid-19 sont pleins (…) Le personnel médical est franchement épuisé par les efforts fournis ces derniers mois et voilà une nouvelle flambée de la maladie qui va les exténuer. Il n’est pas facile de remplacer le personnel soignant expérimenté et formé. » (Agence Isna, 3 juillet) NCR Iran, Iran : plus de 64.800 décès dus au coronavirus dans 342 villes - Mis à jour AU 3 juillet 2020, 18H00 - NCR Iran
  • A quoi bon faire durer le plaisir, puisque c'est obligatoirement l'exténuer ? De Georges Perros / Papiers collés

Traductions du mot « exténuer »

Langue Traduction
Corse usciri
Basque higadura
Japonais すり減る
Russe изнашиваться
Portugais desgastar
Arabe تبلى
Chinois 精疲力尽
Allemand abnutzen
Italien consumarsi
Espagnol desgastar
Anglais wear out
Source : Google Translate API

Synonymes de « exténuer »

Source : synonymes de exténuer sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « exténuer »


Mots similaires