La langue française

Excessive

Définitions du mot « excessive »

Trésor de la Langue Française informatisé

EXCESSIF, IVE, adj.

A.− [En parlant d'une chose considérée sous l'angle qualitatif et au regard d'une norme morale, soc. ou esthétique]
1. [Gén. avec une idée de jugement défavorable] Qui dépasse la mesure, le degré convenable par sa force, son intensité ou sa violence. Sentiment, amour excessif. Il n'est qu'un pas de l'enjouement excessif à la folie (Dusaulx, Voy. Barège,t. 2, 1796, p. 110).Vos désirs excessifs, vos intempérances, vos joies qui tuent, vos douleurs qui font trop vivre (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 39).On a raillé le goût excessif des impressionnistes pour le violet. Or, ce violet est une invention (Mauclair, Maîtres impressionn.,1904, p. 30):
1. ... pour avoir retiré sa ceinture, on l'a mis, selon l'usage, en pénitence, cinq minutes contre le mur de la cour, face au marronnier, en lui disant : « Tu vas rester là tout seul, personne ne s'occupe plus de toi. » Punition excessive parce que l'enfant était nouveau. Pendant quelques instants il a connu l'infini désespoir de l'abandon total. Frapié, Maternelle,1904, p. 163.
Loc. verbale. Il est excessif de + verbe à l'inf. ou que + complétive.Il est exagéré. Avouez aussi qu'il est un peu excessif de dire que le Christ n'est pas dans le catholicisme (Claudel, Corresp.[avec Gide], 1899-1926, p. 207).Il serait excessif que dans une âme humaine, où cohabitent les vices et les vertus les plus contraires, seul le mot « allemand » et le mot « français » se refusent à composer (Giraudoux, Siegfried,1928, IV, 3, p. 172).
2. P. exagér. [Gén. en position pré-nominale; sans idée de jugement défavorable, d'excès] Très grand, extrême. Pourriez-vous prier votre cher abbé Gazzera (...) de me procurer une brochure publiée à Rome sur l'exécution de Béatrix Cenci (...) J'en ai le plus excessif besoin (Balzac, Corresp.,1836, p. 172).Les tableaux d'Hobbema authentiques sont venus d'une excessive rareté (Gautier, Guide Louvre,1872, p. 148):
2. ... il y avait à cette époque à Strigonie en Hongrie, deux honnêtes et pieux époux, dont la fille unique, encore toute enfant, venait de mourir. Le père et la mère ressentirent de cette mort une douleur excessive. Après avoir beaucoup pleuré et gémi, ils se couchèrent, mais ne purent s'empêcher de parler encore pendant une partie de la nuit de leur malheur. Montalembert, Ste Élisabeth,1836, p. 318.
Rem. On rencontre ds la docum. de nombreuses attest. de excessif marquant le très haut degré modifié par un compar. ou un superl., usage que condamnent les puristes. Un dégoût horrible et la plus excessive amertume (Bloy, Journal, 1900, p. 384). Je tombai contre cette porte, en proie au plus excessif désespoir et restai longtemps pleurant et sanglotant dans la nuit (Gide, Porte étr., 1909, p. 579).
B.− P. ext.
1. [En parlant d'une pers.] Qui pousse les choses à l'excès, qui est incapable de nuances et/ou de modération. Il devenait blagueur, excessif : le Parisien dans ce qu'il a de pire (Benjamin, Gaspard,1915, p. 87):
3. Vous ne changerez jamais. Ni la foi, ni la charité, ni François d'Assise n'y feront rien. Vous resterez l'homme violent, excessif, intransigeant, que vous avez toujours été. C'est ce qui me fait peur pour vous, Monsieur le comte. Aymé, Clérambard,1950, IV, 10, p. 246.
Rem. On rencontre ds la docum. une attest. du subst. excessivité au sens de « caractère d'une personne excessive ». Les caractères typiques de l'adolescent. Il les avait tous : fougue, excessivité, pudeur, audace et timidité, (...) l'horreur des demi-mesures (Martin du G., Thib., Épil., 1940, p. 931).
Excessif dans qqc.L'un fougueux, bondissant, excessif dans ses impétuosités (M. de Guérin, Journal,1833, p. 161).Elle avait beaucoup de défauts : elle était injuste, de parti pris, excessive dans ses sympathies et antipathies (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 312).
2. [En parlant d'un comportement] Qui dénote un caractère ou un sentiment excessif. Des mots excessifs, imprudents, et qui certes n'étaient faits ni pour être prononcés, ni pour être imprimés (Sainte-Beuve, Port-Royal, t. 3, 1848, p. 379).Un éloge excessif (Van der Meersch, Empreinte dieu,1936, p. 29).
Rem. On rencontre ds la docum. plusieurs emplois subst. à valeur de neutre. Ce qui dépasse la mesure. (Quasi-)synon. excès. Quelle absence de personnalité, de tempérament! chez tous, quelle peur bourgeoise de l'excessif, de l'idée de demain! (Goncourt, Journal, 1865, p. 169). Au moral, il garde de l'enfant la puissance d'illusion, le goût de l'énorme, de l'excessif et du merveilleux, l'impossibilité de résister à ses désirs (France, Vie fleur, 1922, p. 342).
C.− [En parlant d'une chose considérée sous l'angle quantitatif] Qui dépasse une moyenne ou une quantité considérée comme optimale.
[Le subst. qualifié est un terme abstr.] Longueur, hauteur excessive de qqc. Le taux excessif et même déraisonnable de leurs douanes (Baudry des Loz., Voy. Louisiane,1802, p. 236).L'excessive élévation des bas-côtés [du duomo] ôte à cette église le caractère de sombre et mystérieuse pesanteur de Notre-Dame-de-Paris (Michelet, Journal,1835, p. 211):
4. « ... Lachaume devient vraiment trop cher; ses prix sont excessifs, savez-vous, ses prix je les trouve inconvenants! » ajoutait-elle en riant. Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 603.
[Le subst. qualifié désigne une réalité concr.] Le froid était excessif, la pluie très-abondante et la brume des plus épaisses (Voy. La Pérouse,t. 1, 1797, p. 135).Le travail excessif dont on le surcharge [l'esclave] abrége ses jours, et oblige son maître à des remplacements coûteux (Say, Écon. pol.,1832, p. 226).
[Le subst. qualifié désigne un processus] Des pâturages ont (...) été détruits par un déboisement excessif (Brunhes, Géogr. hum.,1942, p. 183).Les radiations (...) vont détruire les parties de la glande trop active et diminuer la sécrétion excessive d'hormone (QuilletMéd.1965, p. 477):
5. Contrairement à l'enseignement, la géographie appliquée paraît donc constituer surtout une carrière masculine (de là, une possibilité de contre-poids à l'excessive féminisation de nos effectifs étudiants). Colloque géogr. appl.,1962, p. 147.
Prononc. et Orth. : [εksεsif] ou [e-], fém. [-i:v]. Cf. é-1. Mais aussi, également, p. harmonis. vocalique [εksesif] (cf. Pt Rob. et pour le lang. cour. Warn. 1968) ou [ekse-] (Cf. Martinet-Walter 1973). Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début xives. « qui excède la règle, la mesure convenable » chose excessive (Jean Chapuis, Le Trésor, éd. Méon, 432); 2. 1587 « en parlant d'une pers. » (Lanoue, 76 ds Littré). Empr. au lat. médiév. excessivus de même sens, ca 1254 ds Latham. Fréq. abs. littér. : 1 606. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 382, b) 1 984; xxes. : a) 2 162, b) 2 433. Bbg. Gohin 1903, p. 291. − Jourjon (A.). Rem. lexicogr. R. de Philol. fr. 1915-16, t. 29, p. 148.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

excessive \ɛk.se.siv\

  1. Féminin singulier de excessif.
    • Malgré sa corpulence excessive, l’autorité de M. Hector sur ses subordonnés n’est guère contestable. — (Jean Rogissart, Passantes d’Octobre, 1958)

Adjectif

excessive \Prononciation ?\

  1. Excessif, excédant.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EXCESSIF, IVE. adj.
Qui excède la règle, la mesure, le degré ordinaire ou convenable. Il se dit des Choses physiques et des choses morales. Un froid excessif. Une chaleur excessive. Le prix excessif des denrées. Misère excessive. Austérité excessive. Dépense excessive. Travail excessif. Joie excessive. Louanges excessives. Amour-propre excessif. Tout ce qui est excessif est dangereux. Il se dit quelquefois des Personnes. Cet homme est excessif en tout ce qu'il fait. Il est excessif en tout.

Étymologie de « excessive »

 Dérivé de excess avec le suffixe -ive.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « excessive »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
excessive ɛksesiv

Évolution historique de l’usage du mot « excessive »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « excessive »

  • La volupté excessive agrandit le coeur, le dévaste et l’oblige à la dureté. De Georges Bataille / L’Alleluiah
  • Une précaution excessive ne fait pas de tort. De Proverbe latin
  • Jamais la puissance n'est assez sûre, quand elle est excessive. De Tacite / Histoires
  • On jurerait que les grands prélats avalent chaque jour une dose excessive de vanité. De Christian Jacq / Le Grand Magicien avec un livret
  • Ceux qui ont une foi excessive dans leurs idées ne sont pas bien armés pour faire des découvertes. De Claude Bernard
  • Le seul caractère qui distingue l'homme des autres vertébrés supérieurs est une timidité excessive, sa faculté de s'alarmer, et son incapacité de se lancer dans l'aventure sans une foule derrière lui. De Henri Louis Mencken / Défense des femmes
  • En espadrilles, on est tout juste assez civilisé pour tutoyer le globe, sans l'appréhension rétive du pied nu méfiant, sans l'excessive assurance du pied trop bien chaussé. De Philippe Delerm / La Première Gorgée de bière
  • Les grands cœurs haïssent ceux qui les louent quand leurs louanges sont excessives. De Euripide / Iphigénie en Aulide
  • Qu'est-ce que l'éternité ? Une minute excessivement intense. De Pierre Drieu La Rochelle / Etat civil
  • Une des malédictions de la solitude, c'est qu'elle vous contraint à penser excessivement à vous-même. De Jean Prieur / Les témoins de l'invisible
  • Pas de surmortalité excessive en Normandie depuis le début de la pandémie de Covid-19. Selon l'INSEE. Il y a eu, dans la région, 12% de décès supplémentaires par rapport à l'an dernier en mars et avril. Une augmentation nettement inférieure à la moyenne nationale. France Bleu, Pas de surmortalité excessive en Normandie depuis le début de la pandémie de coronavirus
  • L'huile essentielle de sauge sclarée contient de l'acétate de linalyle. Cet ester monoterpénique présente une action calmante et relaxante très utile pour lutter contre le stress qui est souvent l'un des déclencheurs de la transpiration excessive. De plus, cette huile essentielle contient du sclaréol, un alcool diterpénique qui mime les oestrogènes du corps et agit positivement sur l'équilibre hormonal en régulant la transpiration excessive. Ajoutez une à deux goutte(s) d’huile essentielle de sauge sclarée dans un peu d'huile végétale. FemininBio, 7 huiles essentielles pour lutter contre la transpiration excessive - FemininBio
  • Par conséquent, il a essayé de contacter les responsables de Lydec pour s’enquérir de cette hausse inhabituelle et excessive. Et il est aussi facile que triste de deviner la réponse de plusieurs administrations et services dans des cas pareils. Elle est laconique et subliminale: « Payez d’abord! Déposez votre plainte après! ». Le Site Info, Lydec: un responsable s'exprime sur la facturation "excessive" (VIDEO)
  • Le vendredi 3 juillet, dans le cadre qu’une première opération vitesse établie sur la commune de Landivisiau, de 6 h à 9 h, huit verbalisations pour vitesse excessive ont été relevées. « Après une période Covid très calme, la reprise de l’activité professionnelle, principalement, amène des comportements routiers dangereux (vitesse, non-respect de la signalisation ou des arrêtés). De plus, en cette période de départs en vacances, mais également avec le week-end prochain à rallonge, nous allons être confrontés à un accroissement des flux mais également à une augmentation prévisible du risque accidentogène. Ceci nous amène à accentuer les contrôles routiers afin de garantir la sécurité des usagers », précise le capitaine Laval. Le Telegramme, Le cannabis et la vitesse excessive dans le viseur de la gendarmerie - Landivisiau - Le Télégramme

Images d'illustration du mot « excessive »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.
  • The clearer picture Photo de timJ via Unsplash

Traductions du mot « excessive »

Langue Traduction
Anglais excessive
Espagnol excesivo
Italien eccessivo
Allemand übermäßig
Chinois 过多
Arabe مفرط، متطرف، متهور
Portugais excessivo
Russe чрезмерное
Japonais 過度の
Basque gehiegizko
Corse eccessivu
Source : Google Translate API

Synonymes de « excessive »

Source : synonymes de excessive sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « excessive »

Excessive

Retour au sommaire ➦

Partager