La langue française

Évacuatrice

Définitions du mot « évacuatrice »

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉVACUATEUR, TRICE, adj. et subst. masc.

I.− Emploi adj. Qui sert à évacuer (v. ce mot A). Un conduit évacuateur; une fonction évacuatrice. La bouche la plus jolie et la plus fraîche perd tous ses charmes quand elle usurpe les fonctions des organes évacuateurs (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 324).
Rem. La forme fém., mentionnée ds les dict., n'est pas attestée ds la documentation.
II.− Emploi subst. masc. Appareil servant à évacuer. Les évacuateurs de collets, ont pour but de chasser sur le côté les collets et les feuilles [de betteraves] (Ballu, Mach. agric.,1933, p. 466).
En partic. Système de vannes servant à évacuer les eaux en crue d'un barrage. Un certain nombre d'ouvertures ou pertuis, fermés par des vannes (...). Ces pertuis jouent, en fait, le rôle d'évacuateur de crues (Thaller, Houille blanche,1952, p. 48).
Prononc. : [evakɥatœ:ʀ], fém. [-tʀis]. Étymol. et Hist. 1. 1825 adj. (Brillat-Sav., supra); 2. 1862 adj. « qui sert à l'évacuation des eaux » (Carrière, Encyclop. hortic., p. 115 : fossé évacuateur); 1876 subst. « système de vannes permettant l'évacuation des eaux » (J. officiel, 1erjuill., p. 4747 ds Littré). Dér. du rad. de évacuer*; suff. -(at)eur2*. Fréq. abs. littér. : 1. Bbg. Dub. Dér. 1962, p. 41.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

évacuatrice \e.va.ky.a.tʁis\

  1. Féminin singulier de évacuateur.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « évacuatrice »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
évacuatrice evakyatris

Évolution historique de l’usage du mot « évacuatrice »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « évacuatrice »

  • Dans le cas de la maladie d'Alzheimer, sur l'accompagnement des aidants, avec Gwenaelle Baladin (infirmière), Fany Bardy (évacuatrice médico-sociale) et Pierre Bardy (président de France Alzheimer 81). La deuxième portera sur les offres d'accompagnement avec Emma May (psychologue), Delphine Calicis (infirmière), Lucie Pistre (coordinatrice CLIC) et Laurence Barthe (évaluatrice médico-sociale). La troisième abordera les dispositifs d'accompagnement et de mise en réseau avec Alice Dimuer (psychologue), Théo Combes (médecin), Laëtitia Cêtre (chargée de missions) et Marie-Christine Mercier (directrice de SOS Amitié). Ces tables rondes auront pour modérateurs Bernard Pradines (gériatre, formateur), Serge Bismuth (gériatre, généraliste) et Christophe Pacific (docteur en philosophie, formateur). «Aider ne devrait pas rimer avec s'épuiser» : l'ADMR entend proposer des pistes de réflexion et de solutions pour accompagner et offrir plus de répit aux aidants. ladepeche.fr, Gaillac. Aidants : l'ADMR se penche sur l'accompagnement - ladepeche.fr
  • Une peinture méditative, évacuatrice des tensions endogènes et des pressions exogènes, qui puise dans la nature son oxygène salutaire. Le thème de la forêt, dans son homosphère automnale, sa perpétuelle reviviscence germinale, sa symphonie de couleurs chaudes, d’ambres, de cuivres, de rouilles, invoque l’osmose organique, la synergie magnétique, la clairvoyance chamanique. S’honorent en cette saison des renouvellements prometteurs, les arbres sacrés, le pommier prodigueur des connaissances magistrales, le bouleau catalyseur des renaissances centrales, le chêne transmetteur des énergies astrales, le houx préservateur des secrètes martingales, le saule pérenniseur des traditions matriarcales, le noisetier détecteur des sources vitales, le sapin porteur des espérances natales, l’aulne protecteur contre les séductions fatales. Et tous les arbres guérisseurs qui diffusent en douceur leurs senteurs plaisantes et leurs essences bienfaisantes. S’immiscent, à peine détectables, quelques étranges lueurs d’étoiles lointaines.  Nul hasard si la quête ontologique se conjugue avec la curiosité mythologique. Les arbres se campent, dans les œuvres de Marc Varvarande, comme des entités fabuleuses, thaumaturgiques, totémiques. La forêt basilicale, bruissante d’intelligences musicales, semble attendre quelque visite amicale pour recueillir ses visions synesthésiques, ses méditations mystiques, ses envolées extatiques. Le premier homme et la première femme, Ask et Embla, n’ont-t-ils pas été façonnés dans des souches d’arbres, selon les légendes nordiques ? N’ont-ils pas reçu leur connaissance du frêne qui n’est d’autre que le premier dieu Yggdrazil, pilier central du monde et de l’univers ? L’humanité née des arbres trouve son salut par les arbres. Sans ces poumons de chlorophylle, la planète ne serait qu’un désert dépeuplé. Dans le shintoïsme japonais, c’est grâce au sakaki, orné par les dieux de bijoux somptueux, d’offrandes blanches et bleues, et d’un miroir révélateur de l’archétypale beauté que la déesse Amaterasu est sortie de sa grotte pour inonder de lumière le ciel et la terre. Ainsi se relie la création artistique, dans son intuitive inspiration, à la sève originelle. Marc Varvarande excelle dans le pointillisme végétal, le pigmentisme minéral, le rendu textural des pierrailles, des murailles, des poussières purpurines et des particules azurines. L’atmosphère provençale est rendue dans ses coruscations hivernales, ses quiétudes matinales, ses immuabilités méridionales. Le temps arrêté couve le regard de tonalités apaisantes. Les marines dans les petits ports désertés au coucher du soleil se focalisent sur les plantes odorantes, les eaux murmurantes, les barques dormantes. L’on imagine l’artiste, en quête de paix intérieure, planter, sous veilleuse zénithale, son chevalet face au grand large dans un retour panthéistique aux contemplations limpides… Quid.ma, La palette occitane de Marc Varvarande
  • Son invention est d’un fonctionnement assez simple, puisqu’il s’agit en fait d’un système de réservoirs disposés sous la baignoire, près du siphon de la colonne de douche, à la sortie évacuatrice du lave-linge ou du lavabo. Des ustensiles le plus souvent retrouvés dans la salle d’eau. Une fois l’eau de ces équipements collectée, elle est concentrée dans un conteneur de 50 litres puis filtrée pour être réutilisée afin d’approvisionner la cuvette de WC. Vivre Demain, Sidi Drici invente un WC alimenté par l'eau de la douche ou du lave-linge - Vivre Demain
  • Chez les patients présentant un troisième secteur liquidien cliniquement significatif, une ponction à visée évacuatrice devrait être envisagée avant l'administration d'ALIMTA. Caducee.net, ALIMTA(R) (pemetrexed pour injection) reçoit l'aval des autorités européennes pour une utilisation en fonction de l'histologie dans le traitement de première intention de la forme la plus courante de cancer bronchique
  • La débâcle : en politique, c’est comme en état de guerre, c’est comme quand le lavement laxatif dépuratif a agi : la purge évacuatrice, incontrôlable et irrépressible ! Et mondiale ! ça c’est rassurant ! Allez chercher les masques pour puanteurs insoutenables ! Club de Mediapart, LE père NO-ËL est une ordure, mais l'homme YES-ELLE est très sympa ! | Le Club de Mediapart

Traductions du mot « évacuatrice »

Langue Traduction
Anglais evacuator
Espagnol evacuador
Italien di evacuazione
Allemand evakuator
Chinois 疏散者
Arabe الجلاء
Portugais evacuador
Russe эвакуатор
Japonais 避難所
Basque evacuator
Corse evacuatore
Source : Google Translate API

Synonymes de « évacuatrice »

Source : synonymes de évacuatrice sur lebonsynonyme.fr

Évacuatrice

Retour au sommaire ➦

Partager