La langue française

Ethno-culturelle

Sommaire

  • Phonétique de « ethno-culturelle »
  • Évolution historique de l’usage du mot « ethno-culturelle »
  • Citations contenant le mot « ethno-culturelle »
  • Images d'illustration du mot « ethno-culturelle »
  • Traductions du mot « ethno-culturelle »

Phonétique du mot « ethno-culturelle »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ethno-culturelle ɛtnɔkyltyrɛl

Évolution historique de l’usage du mot « ethno-culturelle »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ethno-culturelle »

  • Rigoberta Menchú , née à Chimel (Guatemala) le 9 janvier 1959, est une activiste des droits de l'homme ; elle a reçu le prix Nobel de la paix en 1992, « en reconnaissance de son travail pour la justice sociale et la réconciliation ethno-culturelle basées sur le respect pour les droits des peuples autochtones ». , Rigoberta Menchu, prix Nobel de la paix
  • Les personnes d'origine allemande sont effectivement le groupe d'origine européen le plus représenté, même si la très grande majorité des Américain·es d'origine allemande ont abandonné leur culture et leur langue après la Seconde Guerre mondiale, au plus tard. Ne reste en pratique qu'un folklore et une fierté ethno-culturelle, assez déconnectée des réalités européennes, mais très courante aux États-Unis. Slate.fr, Quelles origines européennes sont les plus représentées aux États-Unis? | Slate.fr
  • 1 Par exemple les théâtres autochtones, ceux des minorités ethno-culturelles, le théâtre pour personnes vivant avec des déficiences, celui issu des communautés LBGTQ+, les troupes régionales et locales, le théâtre en milieu scolaire, le théâtre en institution (le théâtre dans les prisons, etc.) et en entreprise, etc.  , Les théâtres des collectivités (Montréal)
  • En soi, cette annonce n’est pas une surprise. Sentant le souffle du Vlaams Belang dans le cou, le nouveau gouvernement avait promis de couper les vivres à ces associations ethno-culturelles. Ce qui étonne davantage, c’est que le CD&V se prête au jeu, lui qui tire du vivier associatif le peu de force qui lui reste. Y’a pas à dire, la Flandre vit des moments de rupture. LaLibre.be, Geen commentaar: le gouvernement flamand met la main sur le milieu associatif - La Libre
  • "Nous avons besoin de messages clairs et cohérents pour faire comprendre que les pandémies virales ne proviennent pas de nos communautés ethno-culturelles minoritaires. Au contraire, ce sont elles les plus défavorisées et les plus exposées à la mortalité liée au Covid-19, à cause d'inégalités systémiques de longue date qui limitent injustement l'accès aux ressources de protection de la santé", regrette Jason Douglas, co-auteur de l'étude.  ladepeche.fr, Covid-19 : une étude américaine évalue les conséquences sur la santé mentale et les relations amoureuses - ladepeche.fr
  • C’est de cette dimension ethno-culturelle de l’idée de peuple, de communauté nationale, qu’ont hérité les populismes centre-européens actuels. Cela est formidablement démontré dans ce livre qui vient de paraître, Le populisme en Europe centrale et orientale de Roman Krakovsky. France Culture, A l'Est de l'Europe, une idée de l'appartenance nationale forgée par une histoire différente
  • Je proposerais bien quelque chose d'encore plus utile à la défense de nos démocraties républicaines : des statistiques ethno-culturelles. Par exemple, les activismes végan, ou marxiste-léniniste, ou camino-lumineux, ou encore festivus transcontinental semblent plus destructeurs de cohésion que les critères raciaux. Multiracial, oui, multiculturel, non ! Le Figaro.fr, «Statistiques ethniques est un euphémisme, il s’agirait en réalité de statistiques raciales»
  • Il y a donc du racisme partout, dans tous les groupes sociaux et qui s’exprime, pratiquement ou théoriquement, à l’égard de «l’Autre» sur le fondement d’une identité liée à la couleur de peau ou à l’origine ethno-culturelle notamment. Les prétendus militants antiracistes qui affirment que le racisme «anti-blanc» n’existe pas le font dans une pure perspective de combat politique auquel, étrangement compte tenu de l’histoire même du racisme depuis le XIXe siècle, certains chercheurs essaient de fournir une base qu’ils veulent «scientifique»! Il s’agit là d’un militantisme, celui que relaie Lilian Thuram, qui contribue à défaire et séparer un peu plus encore la société dans laquelle nous vivons plutôt que de lutter pour sa cohésion. Le Figaro.fr, Laurent Bouvet: «En parlant de “culture blanche”, Lilian Thuram diffuse un discours essentialiste»
  • Dynamique identitaire. Par ailleurs, comme le dit l’auteur, la dynamique identitaire est globale : les Bretons, les Corses donnent de plus en plus de prénoms régionaux. Pareil au sein de la communauté juive avec un changement de pratique très marqué : les parents avaient très généralement des prénoms français, leurs enfants donnent de plus en plus souvent à leurs enfants des prénoms hébraïques. Faut-il en conclure qu’ils sont mal intégrés ? Ou qu’il s’agit d’un marqueur « d’hétérogénéité ethno-culturelle » ? Non bien sûr. C’est même tout l’inverse : la revendication de singularisation identitaire est un phénomène très français. Le fait que les parents « arabo-musulmans » s’y conforment peut être interprété aussi comme un signe d’intégration et pas d’hétérogénéité. L'Opinion, «Inès, Sonia, Nadia, Mohamed, Sami...: la querelle des prénoms». La chronique d’Hakim El Karoui – Politique | L'Opinion
  • Je ne suis pas le plus politique de la bande à R&A. Mes réponses n’engagent donc que moi. Cette crise sanitaire démontre l’ineptie de ce Système libéral mondialisé. Son côté grotesque et criminel. Nous sommes gouvernés par des gens qui ne pensent qu’au fric. Des gens sans âme, sans culture, de moins en moins instruits, de plus en plus superficiels, réagissant à des stimuli émotionnels (ras-le-bol de cet émotionnel creux qui est la marque de notre époque tout aussi creuse). Mon ami Francis Lacassin me disait souvent qu’il n’avait jamais connu d’époque aussi médiocre intellectuellement, y compris dans le milieu éditorial qui était le sien. Il n’avait certes pas nos idées mais, comme nous, comprenait bien dans quelle décadence et médiocrité nous étions tombés. J’espère donc que cette crise va achever ce Système définitivement. L’anéantir totalement pour que l’on puisse rebâtir un autre monde plus humain, plus respectueux des différences ethno-culturelles et des civilisations, et moins obnubilé par le fric et la sacro-sainte réussite (aujourd’hui mieux vaut être un crétin qui réussit qu’une personne curieuse d’esprit et cultivée qui gagne normalement sa croûte). J’ai peu d’espoir en la lucidité des Français – qui ont porté au pouvoir tous ceux qu’ils critiquent deux ans après leur vote – mais, pour la première fois de ma vie, je vois monter une colère inédite, matérialisée récemment par la crise des Gilets jaunes ou la scandaleuse réforme des retraites. Il faut anéantir cette élite mondialisée qui a fait venir une immigration de masse dès les années 1960 (et allant crescendo surtout à partir du regroupement familial décidé par saint Chirac). Après les deux chocs pétroliers de 1973 et 1979, il y avait un million de chômeurs en France. Pourquoi faire venir cette immigration dès lors  ? Si ce n’est pour faire du dumping sur nos salaires, pour le plus grand profit de la finance et du patronat mondial. Cela n’a profité qu’à 10 % de notre population, et appauvri les 90 % restants. ParisVox, Pierre Gilieth (Réfléchir&Agir): "L'abonnement à notre revue est un acte de résistance au système." - ParisVox
  • Concrètement, la parité fait souvent bon ménage avec la précarité et peut aussi servir à faire diversion. Réduire le problème des inégalités à l’accès des femmes aux postes de direction permet de mettre l’accent sur les écarts entre les femmes et les hommes tout en défendant un modèle inégalitaire de société : qu’importe la forme de compétition, pourvu qu’elle soit « équitable ». Au passage, la « diversité » selon l’origine « ethno-culturelle » est utilisée de la même façon. On met en avant les discriminations pour éviter de s’attaquer au fonctionnement de nos sociétés. Il est logique que de nombreuses grandes entreprises financent les réseaux de la « diversité », qu’il s’agisse de genre ou d’origine « ethno-culturelle ». Parité et diversité constituent une façon de donner l’impression qu’on prend en considération la question des inégalités alors qu’on lui apporte une réponse tout à fait partielle. Observatoire des inégalités, Inégalités femmes-hommes : précarité et parité font bon ménage
  • Quant au vocable lui-même – Canadien français -, il réfère essentiellement aux Québécois et aux Canadiens de descendance française. C’est donc un référent tout à fait légitime et objectif, mais néanmoins de nature ethnique ou ethno-culturelle. Le Journal de Montréal, Que sont devenus les Canadiens français? | JDM
  • Le refus du MAS de verser dans l'islamophobie pour en rester à une conception ethnique des rapports intercommunautaires, affirmant que l'islam n'est qu'un moyen du capitalisme international pour détruire la conscience ethno-culturelle européenne, est clairement contraire à l'évolution générale des extrêmes droites françaises. Slate.fr, Bastion Social, le mouvement néofasciste qui s'implante en France | Slate.fr
  • La définition républicaine de la nation, c'est celle que l'extrême droite d'alors avait refusée, lui préférant une définition ethno-culturelle. Quand Alain Juppé fait allusion à Renan, il dit que la victoire de la droite passe par la résistance à l'offensive culturelle de la droitisation. On peut penser force choses d'Alain Juppé, mais c'est un homme cultivé. Libération.fr, Les allusions républicaines d'Alain Juppé - Libération
  • La mise en oeuvre du multiculturalisme a, en effet, conduit à dresser l'un contre l'autre deux segments de la population : l'identité majoritaire et les identités minoritaires. Par une sorte d'effet boomerang, l'apparition au sein de l'espace public de minorités ethno-culturelles et raciales a provoqué, dans chaque cas, le renforcement d'une identité "blanche" et chrétienne. Il est d'ailleurs symptomatique que le Front national et les Indigènes de la République se soient référés tous deux, lors de l'affirmation de ce modèle, à des expressions proches pour désigner l'identité majoritaire : les "Français de souche" dans un cas, les "souchiens" dans l'autre. Le Monde.fr, La société française piégée par la guerre des identités
  • Car l'identité reste construite à l'est de l'Europe sur une vision ethno-culturelle de la nation, homogène linguistiquement et religieusement, assure-t-il. Affligée d'une natalité en berne et d'une émigration massive, malmenée par l'histoire, l'Europe centrale est angoissée par l'idée de sa propre disparition et de la dissolution des valeurs. Le Point, La Hongrie, pionnière du front "illibéral" en Europe - Le Point

Images d'illustration du mot « ethno-culturelle »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « ethno-culturelle »

Langue Traduction
Anglais ethno-cultural
Espagnol etnocultural
Italien etno-culturali
Allemand ethnokulturell
Chinois 民族文化
Arabe إثنو ثقافي
Portugais etno-cultural
Russe этнокультурный
Japonais 民族文化
Basque etno-kulturala
Corse etno-culturale
Source : Google Translate API
Partager