La langue française

Érasmienne

Sommaire

  • Définitions du mot érasmienne
  • Étymologie de « érasmienne »
  • Phonétique de « érasmienne »
  • Évolution historique de l’usage du mot « érasmienne »
  • Citations contenant le mot « érasmienne »
  • Traductions du mot « érasmienne »

Définitions du mot érasmienne

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉRASMIEN, IENNE, adj.

Relatif à Érasme, à sa personnalité et aux caractéristiques de son œuvre. Causticité érasmienne (cf. Lar. 19e-Lar. encyclop.). Quel émouvant plaisir d'écouter ce vieillard au subtil et aigu visage érasmien (J.-L. Vaudoyer, Italie retrouvée,p. 269 ds Rheims 1969).
Spéc. Prononciation érasmienne. Prononciation du grec préconisée par Érasme et qui diffère de celle du grec moderne. La veille de Noël, M. Préaux, le professeur, traçait au tableau noir les lettres de l'alphabet grec et leur prononciation érasmienne (Billy, Introïbo,1939, p. 24).
Rem. 1. Qq. dict. gén. attestent d'autres dér. tirés du n. propre Érasme. a) Ac. Compl. 1842, Besch. 1845, Lar. 19e-Lar. encyclop., Guérin 1892 attestent l'adj. synon. érasmique. L'atmosphère était érasmique (L. Daudet, Paris vécu ds Fargue, Piéton Paris, 1939, p. 76). b) Lar. encyclop., Lar. Lang. fr. attestent le subst. masc., érasmisme. Philosophie propre à Érasme et à ses disciples. Ségétan parlait, ou, plutôt, improvisait sur l'esprit universel, l'érasmisme (L. Daudet, Bacchantes, 1931, p. 228). 2. On rencontre, d'autre part, ds la docum. le néol. érasmisant, formé sur le modèle de hébraïsant, arabisant, subst. masc. Celui qui s'inspire d'Érasme, qui est partisan de sa philosophie. Un pur humaniste, un érasmisant comme Gilbert Cousin (L. Febvre, Combats pour hist., 1926, p. 193).
Prononc. : [eʀasmjε ̃], fém. [-mjεn]. Étymol. et Hist. 1838 (Ac. Compl. 1842). Dér. de Érasme, nom du célèbre humaniste hollandais (ca 1469-1536) d'expression lat.; suff. -ien*. Fréq. abs. littér. : 1.

Wiktionnaire

Forme d’adjectif

érasmienne \e.ʁas.mjɛn\

  1. Féminin singulier de érasmien.

Nom commun

érasmienne \e.ʁas.mjɛn\ féminin (pour un homme on dit : érasmien)

  1. Partisane d’Érasme.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Étymologie de « érasmienne »

(Date à préciser) Dérivé de Érasme avec le suffixe -ienne.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « érasmienne »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
érasmienne erasmjɛ̃n

Évolution historique de l’usage du mot « érasmienne »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « érasmienne »

  • Où en est le désir d’Europe ? Posée autrement, la question pourrait être :  de quelle illusion ou de quel fantôme, l’Europe est-elle encore le nom ? Et comment construire avec ce qui reste des grands idéaux ? Mais aussi avec ceux de Paul Valéry, d’André Gide ou de Stephan Zweig. La question se pose aussi avec ce qui reste de “politique européenne”, à l’heure du Brexit. Où est passée “l’âme érasmienne” de l’Europe ? France Culture, Europe : l'avenir d'une illusion
  • C'est un bureau aux rayons bien remplis, aux livres abondants qui montent jusqu'aux profonds plafonds. Carlo Ossola y travaille et y enseigne depuis près de vingt ans les littératures européennes. «Mes premiers contacts avec le Collège datent de 1998», se souvient-il. Anniversaire émouvant pour cet Italien qui a réouvert la tradition d'hospitalité internationale de l'institution créée sous François Ier. Ossola a les cheveux blancs, un petit air de Marcello Mastroianni, et le même accent chantant. À son amabilité naturelle s'ajoute une passion militante pour l'Europe érasmienne. Ses livres sont des marqueteries de citations savantes qui finissent toujours par nous amener où ils veulent. La succession des renvois érudits nous fait saisir de l'intérieur la Babel européenne, toujours tiraillée entre l'un et le multiple. Bien conscient que l'Europe est faite d'une multiplicité de nations, Ossola concentre son attention sur ce qui fait l'unité d'une civilisation, celle décrite par Zweig dans Le Figaro.fr, Charles Jaigu : «Carlo Ossola, les leçons d'un gentleman cosmopolite»
  • Il faut avant tout savoir que la prononciation actuelle du grec ancien est dite prononciation érasmienne et fût inventée à la Renaissance. Elle a pour but de retrouver la prononciation antique de l'époque de Périclès. Le grec moderne d'aujourd'hui a une prononciation bien différente, ce qui prête parfois à confusion. , Alphabet grec ancien : origine et évolution
  • 2La problématique d’ensemble s’inscrit dans le grand débat sur la nature et les fonctions de la fiction et son corollaire immédiat qu’est l’interprétation, dans le contexte de l’interrogation de l’humanisme chrétien sur le langage humain. L’étude stylistique contextualisée de la prosopopée à partir des réflexions érasmiennes sur la parole adaptée permet d’aborder les grandes questions méta-littéraires : justification(s) de la fiction, fonctionnement(s) de l’énonciation, présence et intention de l’auteur, et rôle du lecteur. Le travail est tributaire de critiques s’étant intéressés à la pensée du signe, tels Barbarin Cassin, André Tournon ou Marie-Luce Demonet, alors que d’autres comme Charles Guérin ont récemment contribué au débat sur la notion de persona. On aurait attendu aussi Guillaume Navaud, Nicolas le Cadet et mon propre livre sur l’ethos poétique (pour le dire ouvertement), quoique la relative concomitance d’élaboration excuse ces lacunes bibliographiques. , « Consentir à la prosopopée » : l’art du double discours  selon quelques humanistes de la Renaissance (Acta Fabula)
  • Pourtant, les malheurs des guerres des XIXème et XXème siècles ont considérablement affaibli cette raison d’Etat machiavélique. Il nait de la fin de la deuxième guerre mondiale un souhait profond d’une paix stabilisatrice et régénératrice de l’ordre social. La défense des frontières, la Realpolitik des relations internationales ou l’identité nationale sont désormais contrebalancées par le droits des peuples à disposer d’eux-mêmes, l’imposition de solutions d’arbitrage dans les conflits entre les Etats, ou même le droit d’ingérence humanitaire. La création des organismes européens ne résulte pas moins que d’un retour d’une pensée érasmienne cherchant la concorde et la paix supranationale. Le Taurillon, Erasme et Machiavel : où navigue l’Europe ? - Le Taurillon
  • Pourquoi cette déclamation, petit exercice qui n’est pas sans modèle antique, fit-elle d’emblée sensation, et demeure-t-elle la plus précieuse des gemmes érasmiennes ? C’est qu’elle est bien plus qu’une satire du monde comme il va : elle passe les limites du discours universel, elle introduit un mode de dire inouï. Y voir une anticipation sensationnelle de l’association libre, est-ce excessif ? Pourtant, être en analyse, qu’est-ce d’autre que d’avoir licence de déconner ? Il s’y ajoute seulement «un auditeur qui a de la mémoire». Est-ce par hasard si Lacan parodia le Stultitia loquetur dans sa prosopopée fameuse «Moi, la vérité, je parle» ? Et si on lit dans son tout dernier écrit : «Tout le monde est fou, c’est-à-dire délirant» ? La Règle du Jeu, Jacques-Alain Miller, Jacques-Alain Miller : Erasme, «a certain chic» - La Règle du Jeu - Littérature, Philosophie, Politique, Arts

Traductions du mot « érasmienne »

Langue Traduction
Anglais erasmian
Espagnol erasmian
Italien erasmian
Allemand erasmian
Chinois 侏罗纪
Arabe ايراسميان
Portugais erasmian
Russe erasmian
Japonais エラスミアン
Basque erasmian
Corse erasmianu
Source : Google Translate API
Partager