La langue française

Enfumé

Sommaire

  • Définitions du mot enfumé
  • Phonétique de « enfumé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « enfumé »
  • Citations contenant le mot « enfumé »
  • Traductions du mot « enfumé »
  • Antonymes de « enfumé »

Définitions du mot enfumé

Trésor de la Langue Française informatisé

ENFUMER, verbe trans.

A.− Emplir de fumée, plonger dans la fumée.
1. [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Pièce, cabane enfumée. Poêle qui enfume un appartement (Rob.).Shelley (...) s'en moquait bien, préférant mille fois l'air frais de la nuit à l'atmosphère enfumée d'une salle de jeu (Maurois, Ariel,1923, p. 300).
2. P. ext. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers. ou un animal] Entourer de fumée quelqu'un de manière à l'incommoder. Enfumer qqn avec la fumée d'une cigarette, d'une pipe, en brûlant du bois vert. Le déjeuner a duré une heure (...) et vous nous avez ensuite permis de vous enfumer pendant une autre heure au salon (Gyp, Cœur d'Ariane,1895, p. 114).
Emploi pronom. à sens passif. [Le suj. désigne une pers.] S'entourer de fumée. Ouvrir une fenêtre pour ne pas s'enfumer. Le régiment s'enfuma d'une décharge à bout portant. Quelques chevaux tombèrent (Esparbès, Vent du boulet,1909, p. 48).C'est à la lumière au pétrole, qu'elle réparait notre ouvrière. Elle s'enfumait, elle se crevait les yeux avec ça (Céline, Mort à crédit,1936, p. 53).
Spéc. Projeter de la fumée dans un terrier pour en chasser son occupant, ou dans une ruche pour rendre les abeilles inoffensives. Enfumer un blaireau, un renard. Ce bourdonnement de ruche qu'on enfume (Huysmans, Oblat, t. 2, 1903, p. 88).
P. anal. [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers.] Des gens qui s'étaient retirés dans une caverne pour célébrer le sabbat se laissèrent enfumer, plutôt que de faire un mouvement pour se défendre (Renan, Hist. peuple Isr., t. 4, 1892, p. 315).
3. Au fig. [En parlant de l'ivresse ou de ce qui grise] Troubler l'esprit. L'absinthe bue un soir d'hiver Éclaire en vert l'âme enfumée (Cros, Coffret Santal,1873, p. 28).Un cerveau enfumé d'opium (Huysmans, À rebours,1884, p. 84).
P. métaph. Enfumer qqn d'encens. Griser par des compliments excessifs (cf. J. de Maistre, Corresp., 1814, p. 125).
B.− [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Noicir ou ternir sous l'action prolongée de la fumée (dans ce sens surtout attesté au part. passé passif). Une façade, un plafond enfumé(e); une lampe, un tableau enfumé(e). [Titien, Rembrandt] seraient bien douloureusement surpris en retrouvant des croûtes enfumées, au lieu de leurs ouvrages, comme il les ont faits (Delacroix, Journal,1854, p. 222):
1. C'est là une vraie cuisine (...). Au plafond, un noir réseau de poutres magnifiquement enfumées, auxquelles pendent toutes sortes de choses joyeuses, des paniers, des lampes, un garde-manger, et au centre une large nasse à claire-voie où s'étalent de vastes trapèzes de lard. Hugo, Le Rhin,1842, p. 29.
Emploi pronom. à sens passif. [Le suj. désigne une chose] Devenir noir ou terne sous l'action prolongée de la fumée. Mes meubles se sont enfumés cet hiver (Littré) :
2. Quant au coloris [de la Vierge aux rochers de Vinci], si, en s'enfumant, il a perdu sa valeur propre, il a gardé une harmonie préférable pour les délicats, à la fraîcheur et à l'éclat des nuances. Gautier, Guide de l'amateur au Musée du Louvre,1872, p. 213.
P. anal., vx. Teinter artificiellement en utilisant de la fumée ou d'autres matières. Enfumer des verres (Littré). Enfumer des verres de lunettes (Ac.1932).
Spéc., B.-A. Enfumer un tableau. Lui donner, par certains procédés, l'apparence d'une toile ancienne. Menghetti avait enfumé de bistre le tableau (Balzac, Lettres à Madame Hanska,Paris, Éditions du Delta, 1846, p. 312).
Rem. La docum. atteste a) L'emploi adj. du part. passé au sens anal. de « qui a l'aspect terne, la couleur grise de la fumée ». Teint enfumé; paupières, yeux enfumé(e)s; ciel enfumé. La couleur un peu enfumée [des verres] est convenable au vin de Bordeaux (Mérimée, Lettres à F. Michel, 1870, p. 66). La femelle a les teintes plus enfumées, la poitrine et la gorge marquées de roussâtre (Coupin, Animaux de nos pays, 1909, p. 142). On rencontre aussi un ex. d'emploi subst. Au musée de Cluny, en voyant ces bois, ces cuirs, tout ce noir, tout ce sombre, cet enfumé (Goncourt, Journal, 1865, p. 139). b) Enfumure, subst. fém. Ce qui recouvre un tableau qui a été enfumé (supra B spéc. B.-A.). En ôtant l'enfumure de Menghetti, nous avons trouvé la crasse des cierges et de l'Église, et, en l'enlevant, il a reparu le chef-d'œuvre le plus extraordinaire, une peinture fraîche comme si c'était peint d'hier (Balzac, Lettres Étr., t. 3, 1850, p. 324).
Prononc. et Orth. [ɑ ̃fyme], (j')enfume [ɑ ̃fym]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1150 enfumé « noirci, sali [comme par la fumée] » (Charroi de Nîmes, éd. Duncan McMillan, 990); ca 1180 enfumer (Huon de Rotelande, Ipomedon, 9584 ds Gdf. Compl.). Dér. de fumer*; préf. en-*. Fréq. abs. littér. : 26 (enfumé : 196).
DÉR.
Enfumage, subst. masc.a) Action d'enfumer (supra A 2 spéc.). Enfumage des abeilles (Rob.).L'enfumage des nuisibles est remplacé par l'emploi, peu sportif, des gaz asphyxiants (Duchartre1973).b) Procédé de conservation de certains aliments. La conserverie domestique (...) présente une grande variété de procédés : séchage au soleil ou par la chaleur artificielle, salage, boucanage, enfumage (Industr. conserves,1950, p. 3). [ɑ ̃fyma:ʒ]. 1resattest. 1846 « défaut provoqué par la fumée, pendant la cuisson de la porcelaine » (Besch.), 1876 « action d'enfumer [contre le phylloxera] » (Barral, L'Opin. nationale, 29 Mars, feuilleton 1rep. 5ecol. ds Littré); du rad. de enfumer, suff. -age*.
BBG. − Darm. 1877, p. 83 (s.v. enfumage).Gohin 1903, p. 376 (s.v. enfumé).Keller (H.-E.). Notes d'étymol. gallo-romane et romane. In : [Mél. Wartburg (W. von)]. Tübingen, 1968, p. 245.

Wiktionnaire

Nom commun

enfumé \ɑ̃.fy.me\ masculin (pour une femme on dit : enfumée)

  1. Personne victime d'une tromperie par enfumage.
    • Nous sommes tous des enfumés !
  2. (Gravure) On appelle ainsi les vieilles épreuves de gravure dont le papier a pris une teinte jaunâtre, ou encore un tableau exposé intentionnellement à la fumée pour faire croire à son ancienneté.

Adjectif

enfumé \ɑ̃.fy.me\

  1. Qui est rempli de fumée.
    • Les effets fugaces de la nicotine ainsi observés parurent expliquer les morts brutales après l’inhalation d’un cigare ou un séjour dans un lieu enfumé. — (Nicolas Postel-Vinay, ‎Pierre Corvol,Le retour du Dr Knock: essai sur le risque cardiovasculaire, 2000)
    • Ils passaient par la cour où ils se livraient à quelques ablutions, puis rentraient dans la maison enfumée. — (Eric Guerrier, La réparation: deux mémoires d’Algérie à huis clos, 2007)

Forme de verbe

enfumé \ɑ̃.fy.me\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe enfumer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ENFUMER. v. tr.
Emplir ou couvrir de fumée. Le tirage défectueux de la cheminée a enfumé cette pièce. Il signifie, par extension, Noircir artificiellement et à dessein par la fumée. Enfumer des tableaux pour les faire paraître anciens. Enfumer des verres de lunettes. Par analogie, Un teint enfumé, Un teint couleur de fumée. Il signifie aussi Incommoder par la fumée. Vous allez nous enfumer, si vous mettez du bois vert au feu. Nous sommes obligés de tenir la fenêtre ouverte, pour ne pas nous enfumer. Enfumer des renards, des blaireaux, Les obliger par la fumée à sortir de leurs terriers. On dit de même Enfumer des guêpes.

Littré (1872-1877)

ENFUMÉ (an-fu-mé, mée) part. passé.
  • 1Empli de fumée. Une chambre enfumée.
  • 2Incommodé par la fumée. Enfumé par une mauvaise cheminée. Un renard enfumé dans son terrier.
  • 3Noirci par la fumée. Il n'y a si vil praticien qui, du fond de son étude sombre et enfumée, ne se préfère au laboureur qui jouit du ciel et qui fait de riches moissons, La Bruyère, VII. S'offre d'abord un portique enfumé, De la discorde asile renommé, Rousseau J.-B. Allég. II, 2.

    Tableau enfumé, tableau fort vieux que le temps a noirci.

    Verre enfumé, verre noirci par la fumée, dont on se sert pour regarder le soleil. L'expérience du verre enfumé, dont on a parlé d'abord, Malebranche, Recherche, Réponse à Régis, ch. 1.

    Fig. L'ignorance, la stupidité, les passions, la superstition, la flatterie, la haine sont autant de verres enfumés, à travers lesquels presque tous les hommes voient les événements qu'ils racontent, D'Alembert, Réfl. sur l'hist. Œuvres, t. IV, p. 186, dans POUGENS.

  • 4De couleur de fumée. Son teint jaune, enfumé, de couleur de malade, Régnier, Sat. X.
  • 5Troublé par les fumées du vin. T'ai-je fait voir de joie une belle animée, Qui, souvent d'un repas sortant tout enfumée, Fait même à ses amants, trop faibles d'estomac, Redouter ses baisers pleins d'ail et de tabac ? Boileau, Sat. X.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « enfumé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
enfumé ɑ̃fyme

Évolution historique de l’usage du mot « enfumé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « enfumé »

  • Une dizaine de sapeurs-pompiers d’Arras et de Marquion sont intervenus, samedi vers 17 h 30, rue de Bullecourt pour une explosion dans une maison. À leur arrivée, le logement était totalement enfumé et son occupante, une femme de 88 ans, se trouvait en arrêt cardio-respiratoire. La Voix du Nord, Une octogénaire gravement blessée par l’explosion de sa friteuse à Fontaine-lès-Croisilles
  • Dimanche 28 juin, peu avant 21h30, les pompiers sont intervenus à Bricquebec dans un appartement totalement enfumé. Un homme de 48 ans avait oublié une casserole sur le feu. lamanchelibre.fr, Manche. Il oublie sa casserole sur le feu : un homme finit aux urgences
  • L’homme de 34 ans qui a été grièvement blessé dans l’incendie de son appartement mardi 23 juin à 20h43 rue Chantemerle est décédé mercredi 24 juin à l’hôpital d’Annecy où il avait été transporté par hélicoptère en urgence absolue. Il avait été retrouvé allongé par terre avec une blessure à la tête des suites d’une chute probablement et était en arrêt cardiaque. le logement était verrouillé de l’intérieur, les pompiers ont été obligés de fracturer la fenêtre pour pénétrer dans l’appartement situé en rez-de-chaussée. L’escalier a été complètement enfumé et les autres appartements ont été évacués et leurs occupants relogés. Une dame a cependant été conduite à l’hôpital d’Albertville, elle était en état de choc à cause de l’incendie mais n’était pas blessée physiquement. Le sous-préfet Frédéric Loiseau et le maire d’Ugine Franck Lombard se sont rendus sur les lieux. L'Essor Savoyard, Incendie d’appartement à Ugine: le blessé grave est décédé - L'Essor Savoyard
  • Le garage a été noirci et l'unique appartement du bâtiment, situé dans le quartier Chorier-Berriat, complètement enfumé, sans faire de dégât. Sept personnes d'une même famille s'étaient réfugiées sur la terrasse avant d'être évacués par les sapeurs-pompiers. Aucune d'entre elles n'a été blessée. France 3 Auvergne-Rhône-Alpes, Grenoble : un scooter électrique prend feu dans un garage, toute une famille évacuée
  • L’arrivée de Joe (Alfie Deegan, impressionnant de naturel) dans la maison ne passe pas inaperçue aux yeux de Leigh. Elle accueille, avec une hostilité non dissimulée, ce demi-frère, dont elle n’a jamais entendu parler, dans une cohabitation imposée par le père. A son retour de l’entrainement, l’espace enfumé est envahi par une bande de garçons agités et bruyants, qui la ‘charrient’ allègrement. Elle se tient à l’écart, observe les potes de Joe sans chercher à lier connaissance et se retire dans sa chambre pour poursuivre l’entraînement, qui la conduit chaque matin à retrouver la salle de gymnastique, et d’autres sportives qu’elle ne fréquente guère. , Le film de la semaine : « L’Envolée » de Eva Riley

Traductions du mot « enfumé »

Langue Traduction
Anglais smoky
Espagnol ahumado
Italien fumoso
Allemand rauchig
Chinois
Arabe مدخن
Portugais enfumaçado
Russe дымчатый
Japonais スモーキー
Basque ke
Corse affumicatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « enfumé »

Partager