La langue française

Embrassé

Sommaire

  • Définitions du mot embrassé
  • Phonétique de « embrassé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « embrassé »
  • Citations contenant le mot « embrassé »
  • Traductions du mot « embrassé »
  • Antonymes de « embrassé »

Définitions du mot embrassé

Trésor de la Langue Française informatisé

EMBRASSÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de embrasser*.
II.− Emploi adj.
A.− [Correspond à embrasser I A 2; en parlant de pers.] Qui se sont prises entre leurs bras en serrant. Enfin Gianni l'atteignait [le lutin], et tous deux, lâchant le trapèze, se laissaient tomber embrassés dans un saut en profondeur (E. de Goncourt, Zemganno,1879, p. 143):
1. Embrassés furieusement, ils [Babinet et Maugrillon] faisaient de leur mieux pour se jeter mutuellement dans le vide. Aymé, Le Puits aux images,1932, p. 250.
[Correspond à embrasser I A 2 spéc.] Qui s'étreignent avec leurs bras pour exprimer leur amitié, leur affection, leur tendresse, leur amour... Couple embrassé :
2. Solitude nuptiale, toute peuplée d'êtres embrassés, chambre vide, où l'on sentait quelque part, derrière des rideaux tirés, dans un accouplement ardent, la nature assouvie aux bras du soleil. Zola, La Faute de l'Abbé Mouret,1875, p. 1405.
B.− [Correspond à embrasser I B; en parlant de choses] Qui sont enserrées, entourées. La flamme jaillit des fagots embrassés (Maurras, Chemin Paradis,1894, p. 127):
3. ... en un de ces vastes filets (...) il [le petit blondin] enfouissait tout un arsenal : un cône renversé de lingerie et de chaussures embrassées, des peignes, des brosses... Courteline, Femmes d'amis,Tante Henriette, 1894, p. 63.
Rem. La plupart des dict. enregistrent un emploi en hérald. ,,Écu embrassé. (...) écu partagé en trois triangles, dont deux de métal en embrassent des deux côtés un de couleur, ou deux de couleur un de métal. On dit : Embrassé à dextre quand les deux triangles embrassants sont du côté droit; et embrassé à senestre, quand ils sont du côté gauche`` (Lar. 19e). Emploi subst. masc. L'embrassé diffère du chappe, en ce qu'il est mouvant de l'un des flancs de l'écu (Nouv. Lar. ill.).
VERSIF. Rimes embrassées. Groupe de deux rimes masculines et deux rimes féminines se succédant selon la disposition MFFM ou FMMF.
C.− [Correspond à embrasser II]
1. [Correspond à embrasser II A 1 a; en parlant de qqc.] À quoi l'on s'est attaché par libre choix, à quoi l'on adhère, que l'on adopte, à quoi l'on se consacre. Il est une foule de causes secondaires qui naissent de nos habitudes, de l'état embrassé, de nos manies, de nos plaisirs (Brillat-Sav., Physiol. goût,1825, p. 224).Indication de la profession des parents, des résultats obtenus aux examens et de la carrière embrassée ou des études poursuivies (Encyclop. éduc.,1960, p. 107).
2. [Correspond à embrasser II B 1] Mécan. Arc embrassé (cf. arc II B 2 d).
Fréq. abs. littér. : 980. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 599, b) 1 301; xxes. : a) 1 590, b) 1 148.

Wiktionnaire

Adjectif

embrassé \ɑ̃.bʁa.se\ masculin singulier

  1. (Héraldique) Se dit de l’écu qui s’ouvre depuis le milieu d’un flanc jusqu’au bas et haut du flanc opposé. Il est nécessaire dans le blasonnement de préciser le flanc de la pointe. Dans certains langues (espagnol notamment), la pointe de l’embrassé est à sénestre, l’orientation inverse (pointe à dextre) est qualifiée de contre-embrassé.
    • D’argent au canard colvert au naturel volant en fasce ; embrassé à dextre, en chef d’azur à l’ombre d’une tour crénelée d’or mouvant de la partition et en pointe de gueules à la feuille de chêne d’argent posée en bande, qui est de la commune de Mangiennes de la Meuse → voir illustration « écu embrassé à dextre »

Forme de verbe

embrassé \ɑ̃.bʁa.se\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe embrasser.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

EMBRASSER. v. tr.
Serrer, étreindre avec les deux bras. Embrasser étroitement. Priam se jeta aux pieds d'Achille et lui embrassa les genoux. Cet arbre est si gros, que deux personnes ne sauraient l'embrasser. On dit, par analogie, Le lierre embrasse cet ormeau. Cette rivière se sépare en deux et embrasse une grande étendue de terrain. Il signifie aussi Contenir quelque chose dans toute son étendue. L'ancien empire germanique embrassait une grande partie de l'Europe. Il signifie aussi figurément dans cette acception Saisir par le regard, par la pensée quelque chose dans toute son étendue. D'un coup d'œil, il embrassa tout l'horizon. Son vaste génie embrassait toutes les connaissances de son temps. En termes de Manège, Embrasser bien son cheval, Le serrer avec les cuisses pour être plus ferme. Prov. et fig., Qui trop embrasse mal étreint, Qui entreprend trop de choses à la fois ne réussit à rien. Figurément, il signifie aussi S'attacher à quelque chose par choix, par préférence. Embrasser un état, une profession. Embrasser la cause, la querelle de quelqu'un. Embrasser la vie religieuse. Par extension, il signifie Serrer quelqu'un entre ses bras et lui donner un baiser ou tout simplement Lui donner un baiser. Embrasser ses parents, ses enfants. Je vous embrasse, je vous embrasse de tout cœur, Formule finale d'une lettre.

Littré (1872-1877)

EMBRASSÉ (an-bra-sé, sée) part. passé.
  • 1Saisi entre les bras. La mère embrassée par ses enfants. Ils se tenaient étroitement embrassés. Ensanglantant l'autel qu'il tenait embrassé, Racine, Andr. III, 8.

    Terme de botanique. Préfoliaison embrassée, se dit lorsque les côtés des feuilles, repliés l'un sur l'autre, sont recouverts par les deux côtés des feuilles précédentes pliées comme elles, par exemple : les iris ; demi-embrassée, lorsqu'un de leurs côtés seulement est contenu entre les deux côtés de la feuille opposée, par exemple : la saponaire.

    Terme de blason. Écu embrassé, écu parti, coupé ou tranché d'une seule emmanchure qui s'étend d'un flanc à l'autre.

  • 2 Fig. Saisi par la vue, par l'esprit. Un vaste paysage embrassé du haut de la colline. L'ensemble de connaissances embrassé par cet auteur.

    Adopté, suivi. Des opinions embrassées avec ardeur. L'avis embrassé par l'assemblée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

EMBRASSÉ, adj. en termes de Blason, se dit d’un écu parti, coupé ou tranché d’une seule émanchure, qui s’étend d’un flanc à l’autre.

Domantz, en Allemagne, d’argent, embrassé de gueules.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « embrassé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
embrassé ɑ̃brase

Évolution historique de l’usage du mot « embrassé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « embrassé »

  • Le jeune homme a avoué avoir embrassé quelqu’un d’autre, mais il dit que c’était lorsque lui et Charli ne formaient plus un couple. Cette personne est Nessa Barret, l’ex petite copine de Josh Richards. billie, Chase Hudson avoue enfin pourquoi Charli D'Amelio l'a laissé | billie
  • Courbis se remémore ce moment unique de la finale de CDF 82 entre le PSG et l’ASSE quand Borelli a embrassé la pelouse du Parc. pic.twitter.com/YDHNLdTOA2 PSG Canal Supporters, Courbis sur la finale de CDF 1982 : "Un envahissement de terrain et un président qui embrasse la pelouse, ça c'est unique"

Traductions du mot « embrassé »

Langue Traduction
Anglais kissed
Espagnol besado
Italien baciate
Allemand geküsst
Chinois 亲了
Arabe القبلات
Portugais beijou
Russe поцелованных
Japonais キスした
Basque musu
Corse basciatu
Source : Google Translate API

Antonymes de « embrassé »

Partager