La langue française

Égrainage

Définitions du mot « égrainage »

Wiktionnaire

Nom commun

égrainage \e.ɡʁɛ.naʒ\ masculin

  1. Variante de égrainage.
    • L’égrainage à la main était fait dans ses propres magasins et à des frais moindres. — (Bulletin de la Société industrielle de Mulhouse, Volume 33, 1863)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉGRAINAGE. n. m.
Voyez ÉGRENAGE.

Étymologie de « égrainage »

 Dérivé de égrainer avec le suffixe -age.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « égrainage »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
égrainage egrɛ̃aʒ

Évolution historique de l’usage du mot « égrainage »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « égrainage »

  •  Malgré cette décision très tardive, plusieurs producteurs du coton ne décolèrent pas. Dans la commune rurale de Kignan, cercle Sikasso qui dispose d’une Unité d’égrainage de la CMDT, la culture du coton n’est pas à l’ordre du jour cette année. « Dans la commune de Kignan sur cent paysans, seuls deux cultivent le coton cette année et ces derniers ne cultivent qu’un ou deux hectares. Aujourd’hui ce qui est certain, c’est que les gens sont déterminés à boycotter le coton et tous ceux qui vont le cultiver, verront leurs semences déterrées dans les jours à venir. Cette année, nous sommes décidés : l’unité de la CMDT de Kignan ne va pas égrainer », nous a confié par téléphone, Bakary Ballo, cotonculteur à N’Gana dans la commune rurale de Kignan, cercle de Sikasso. , Mali : Baba Berthé, le malheur des paysans ! – Malijet
  • Selon le ministre du commerce de l’industrialisation et de l’artisanat, Harouna Kaboré, cette inauguration est l’un des éléments de concrétisation de la Stratégie Nationale d’Industrialisation (SNI), adopté en avril 2019, qui se décline en 05 axes stratégiques que sont:  l’amélioration du cadre juridique, institutionnel et organisationnel d’appui à l’industrie ; l’appui à l’élaboration et au développement, des projets; la consolidation du tissu industriel existant par la modernisation des installations et la promotion de l’industrie verte; l’appui à l’amélioration de l’offre de financement du secteur industriel et le développement des infrastructures industrielles et promotion de la durabilité  des unités industrielles.« SECOBIO est la première unité industrielle d’égrainage de coton dédiée au coton biologique au Burkina Faso, en Afrique de l’ouest et du centre» dixit Harouna Kaboré. Afriyelba, SICOT 2020: La société d’égrainage de coton biologique de Koudougou, inaugurée - Afriyelba
  • Cette technique permet également de n’avoir aucune matière végétale dans les cuves et donc de pouvoir extraire la matière première du raisin sans risquer d’avoir des tanins verts. En effet, il ne reste aucune pédicelle après l’égrainage manuel (les pédicelles sont des petites parties végétales qui tiennent les baies dans la grappe et qui n’apportent aucun composé aromatique intéressant) alors que même les meilleures machines à érafler en laissent un peu. Le Figaro - Le Figaro Vin, L’égrainage manuel change-t-il le vin ? - Le Figaro Vin
  • Plus d’incendie dans les usines d’égrenage de coton. C’est le défi que s’est lancé le bureau de l’Association Interprofessionnelle du Coton qui, au cours de la semaine, a parcouru plusieurs usines d’égrainage de coton pour constater de visu les instructions données pour protéger l’or blanc contre les incendies. Sur le terrain, la délégation a constaté que, de façon générales, les instructions sont suivies. Un conducteur de camion (les conducteurs sont souvent les acteurs de l’incendie) a été même mis à l’épreuve par la délégation à N’Dali. Alors qu’il se trouvait au milieu des tas de coton suite à un déchargement, il lui a été demandé de mettre en marche son véhicule. Une requête à laquelle il s’est catégoriquement opposé. BENIN WEB TV, Bénin-Protection du coton contre les incendies: l'AIC en tournée de suivi
  • D’un investissement global de 3 milliards 850 millions de francs CFA, la Société d’égrainage de coton biologique (SECOBIO), qui a vu le jour après 16 mois de travaux, a une capacité d’égrainage de 17 500 tonnes de coton-graine par campagne, soit en moyenne 125 tonnes de coton-graine par jour (sur 140 jours d’égrenage). Le capital s’élève à 10 millions de francs CFA dont 51,02% des parts détenues par l’Union nationale des producteurs de coton du Burkina (UNPCB) soutenue par CRS, et 48,98% pour la SOFITEX. , SECOBIO : Quand l’ONG Catholic relief services (CRS) soulage les producteurs de l’or blanc - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Rapidement, la machine de récolte s’avance, la trémie se remplit. Les tiges de ray-grass sont battues dans le même sens, afin d’éviter au maximum l’égrainage au champ. « La moisson est très délicate, les pertes peuvent être importantes. Un bon indicateur pour connaître la maturité de la plante est de s’avancer dans le champ à pied. Si les chaussures sont remplies, la récolte peut avoir lieu ». Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Le ray-grass hybride donne ses graines | Journal Paysan Breton
  • Commencez par mouiller la quantité de semoule de votre choix (on recommande environ 200 g pour 4 personnes) afin d’obtenir un résultat compact. Placez le tout dans un cuit-vapeur, couvrez et laissez cuire 5 minutes. Vient le moment de l’égrainage, qui consiste simplement à étaler la semoule dans un plat et à casser à la main les blocs qui se sont éventuellement formés pendant la cuisson. Répétez l’opération plusieurs fois pour obtenir des grains de semoule bien individualisés et préparer un couscous savoureux, un taboulé ou tout autre plat que vous aimez dans une version orientalisée pour varier les plaisirs. Femme Actuelle, Comment réussir la cuisson de la semoule : Femme Actuelle Le MAG
  • Cela fait déjà plus d’un demi-siècle que Mister Swing s’ingénie à lâcher la bride au support jazzy afin de sa voix chaude, enveloppante et passeuse de sentiments dignes de ce nom, décerner à la variété française des lettres de noblesse réitérées à de multiples reprises. En la circonstance n’a-t-il pas évolué avec son orchestre, mais uniquement avec son alter ego Jean-Yves d’Angelo pour un spectacle piano-voix dont l’origine remonte à presque sept ans. Cette ambiance intimiste à l’élégance raffinée, aux ondulations toutes de velours, aura conduit à une configuration extatique, l’instrument à cordes se voulant bien davantage que l’épaule compatissante par son côté subjuguant. Car lors de ce tour de chant si les chansons bouleversent, tourneboulent, voire deviennent carrément larmoyantes en raison de leur puissance de feu pointée sur l’affect, blues aidant, Michel Jonasz ne se départit jamais d’un humour irrésistible, et même à l’occasion d’une autodérision dédramatisant davantage la maussaderie envahissante de tel ou tel titre. Certains offrent leur corps à la science, l’auteur-compositeur-interprète et infatigable narrateur, lui, a légué depuis des lustres son âme aux dieux musique et chant, au profit de morceaux d’anthologie toujours prêts à ressortir leur arsenal de choses indéfinissables, prenant toutefois terriblement aux tripes. La connivence entre les deux artistes a sauté aux yeux et paré de leurs plus beaux atours les grands classiques du répertoire de l’un des monstres sacrés de la chanson française. Avec qui plus est des valeurs interchangeables aux moments opportuns : Michel au piano ou au mélodica, le pianiste Jean-Yves au chant ou à la guitare.  « Lucille», « La famille », « La boîte de jazz », Super Nana », « Dites-moi », « « Les vacances au bord de la mer », « En v’là du slow en v’là », « Joueurs de blues », «Je voulais te dire que je t’attends »…Un égrainage très significatif de tubes retentissants. Un peu ? Absolument pas. Beaucoup ? Affirmatif. Passionnément ? Oui, sans conteste.  A la folie ? Nullement impossible…Pour sûr, les passions ont été attisées, et c’est tout à l’honneur de ces deux artistes complémentaires à l’efficience éprouvée, sur la même longueur d’onde.    Info Chalon, Chalon-sur-Saône | Michel Jonasz tout en somptuosité avec Jean-Yves d'Angelo pour le bien commun à Chalon Info Chalon l'actualité de Info Chalon
  • La Chambre de commerce et d’industrie du Mali (CCIM) ambitionne d’augmenter la capacité actuelle du site de la foire. En recherchant un espace plus grand que l’actuel, pour satisfaire la forte demande. Le Mali étant un pays agro pastoral, c’est au niveau de ce secteur que le pays a de véritables avantages comparatifs. Une série de conférences est au programme pour mettre l’accent sur le coton, l’un des produits d’exportation du pays, le plus important. Avec comme thème, la valorisation et la transformation du coton. Le Mali est parmi les plus grands producteurs de coton en Afrique. La filière coton représente environ 15 % du PIB du pays. Malheureusement, sa transformation ne s’arrête qu’à l’égrainage et 99 % de coton fibre sont exportés. , FEBAK 2020 : Valoriser le “Made in Mali” – Malijet
  • Peu gourmand en eau, son seul ennemi déclaré serait la grêle. Le chanvre c’est zéro déchet, puisque toutes les parties de la plante, après récolte et égrainage sont recyclées pour être utilisées sous forme de paillis, litières, parpaings, panneaux d’isolation, plasturgie automobile, combustibles, méthanisation. , Seine-et-Marne. Planète chanvre fait rimer industrie avec écologie à Aulnoy | Le Pays Briard
  • La culture cotonnière est la principale richesse du pays. L’ensemble du secteur fait vivre plus de quatre millions de personnes, soit un quart de la population. La dernière récolte, le Mali a fait une récolte de coton record, avec de plus de 700 000 tonnes, champion africain du coton devant le Burkina Faso. Fort de cette production, la confédération des producteurs s’est fixé un objectif, encore plus ambitieux, d’un million de tonnes pour 2019-2020 car le prix de vente a connu une hausse, il passé de 250 FCFA à 255 FCFA avec une ristourne de 10 FCFA. Malgré, cette ambition, moins de 2% est transformée sur place et cette transformation s’arrête à l’égrainage. Le coton a pourtant de multiples utilisations: il est utilisé dans la pharmacie, dans le mobilier (fauteuil, chaises) dans le transport et dans bien d’autres domaines. Au même moment, la Compagnie Malienne de Développement Textile (CMDT) exporte environ 97% du coton fibre. Reconnu de meilleure qualité après le coton produit au Texas au USA, il est cependant, assujetti à quatre défis. Le premier défi, c’est la compétition sur le marché international. Le deuxième défi, c’est l’électricité. « Sans électricité, il n’y a pas d’industries». Le troisième défi, c’est la main d’œuvre. L’Etat malien doit mettre en place une politique d’éducation pour que chaque année, il y ait des formations relatives au domaine. Enfin le  quatrième défi, c’est l’entreprenariat. Tout est bon dans le coton. La fibre de coton est l’or blanc du Mali, les graines de coton sont également transformées en une huile rouge qui sert à l’alimentation. La graine, séparée de la fibre, est concassée et pressée. Autre usage des graines, le tourteau de coton pour l’alimentation du bétail. , Production cotonnière: Le Mali surclassé par le Benin – Malijet
  • Les semis se déroulent en plusieurs étapes et répondent à un protocole strict élaboré par l’Institut des Sciences de l’Évolution de Montpellier et validé par le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel. « Tout commence en pépinière où les plants sont placés dans des allées de culture à l’extérieur jusqu’à la production des graines nécessaires à son renforcement. Après égrainage des Centaurées ayant fleuri sous haute surveillance, 100 graines sont placées dans de petits sachets en papier » , souligne Michel Diaz, directeur du Parc régional. , Narbonne. Ils sèment des graines de Centaurée dans le massif de la Clape pour sauvegarder l’espèce | Actu Occitanie
  • D’après le professionnel de la FNAMS, pas d’inquiétudes si l’andain prend la pluie, au contraire, on peut avoir moins de pertes par égrainage. En effet, une culture sur pied à maturité perdra plus de graines, qu’une culture fauchée. Et puis, en cas de pluie sur fauche, elle séchera tout de même plus rapidement que sur pied après la pluie. Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Le fauchage en semences fourragères : technique validée | Journal Paysan Breton
  • Laurent, 38 ans de métier, est prestataire pour le vignoble. Il est aux commandes d'une machine ultra-moderne. Depuis son tableau de bord, il peut ajuster, notamment, la récupération, l’effeuillage et l'égrainage des grappes. "Si on marche à une vitesse raisonnable, on respecte les végétaux", dit-il, pour casser les préjuger.  France Bleu, Début de vendanges au Mas de Lunes à Cabrials, un domaine touché à 15% par la sécheresse
  • Les difficultés d’approvisionnement en graines de coton suffisantes que connaît Olheol Industries depuis 2013 qu’elle est rentrée en production, sont dues d’une part au non-respect des promesses faites par les sociétés d’égrainage et de la législation sur la filière coton. D’autre part, par le non-respect par l’Etat de Côte d’Ivoire de ses promesses faites aux repreneurs lors des échanges sur la reprise de l’ex-Tritural. Financial Afrik, Côte d’Ivoire: quelles leçons retenir de la reprise de Trituraf par Olheol ? | Financial Afrik
  • Car à ma table, longue de plusieurs rangées, tous étaient déjà des experts. Ecumant chaque tirage avec la même rigueur, pour ne pas se tromper dans l’égrainage de numéro un par un par l’animateur. , Photos et vidéos. Dans l'Orne, j'ai testé pour vous le Loto Géant Fiesta de L'Aigle, et j'ai gagné ! | Le Réveil Normand
  • Sans être exhaustifs, le président de la league des progressistes de l’Atacora Jean Yves Koupongue, a salué le bitumage de la route Natitingou-Boukoumbé-Korontière, le veste programme d’eau potable pour tous, lancée il y a peu dans l’Atacora, le projet de développement du parc national de la Pendjari, l’asphaltage de la ville de Natitingou, le bouclage de financement pour le bitumage de la route Natitingou-Kouandé-Pehunco-Kérou et autres, la réalisation de deux barrages hydro-agricoles à Pehunco et à Kérou, la réalisation d’un terrain de sport à Kérou, la construction d’une usine d’égrainage de coton à Kérou et la nomination de plusieurs cadre du département. Encouragement au chef de l’Etat pour ce qui fait et sollicitation de son attention pour ce qui reste à faire, rassurance de leurs ainées de l’union progressiste de leur alignement à leurs côtés pour les prochains combats qui s’annoncent à grand pas, le peuple béninois et la population de l’Atacora ont été tous invités, à accepter le changement de paradigmes imprimés au Bénin et à accompagner le chef de l’Etat dans ce combat. , La league de la jeunesse progressiste de l’Atacora réaffirme son engagement aux côtés de Patrice Talon
  • Cette hausse de la production a permis à la Côte d'Ivoire de passer du 4è au 3è rang des pays Africains producteurs de coton après le Bénin et le Mali. Des performances résultant de la réhabilitation de sociétés cotonnières, des usines d’égrainage, de l’encadrement des producteurs et la relance de recherche cotonnière.  , La Côte d'Ivoire veut relancer l’industrie du textile et de l’habillement - Apanews.net
  • Un homme – toutefois – sort du lot lors de cet égrainage sentimental : Antoine de Caunes, avec qui elle a vécu 8 ans et qui l’a sortie du doux cocon de l’enfance dans lequel elle aimait se maintenir avant. « Avec lui, qui avait vingt ans de plus que moi, je suis passée de la petite fille à la femme, souligne-t-elle. C’est la seule fois de mon existence où j’ai vécu avec un homme. Antoine est un être intense, cultivé et profond, qui m’a enseigné la droiture et l’élégance. J’ai grandi avec lui et je sais qu’aujourd’hui encore, où que je sois dans le monde, en cas de besoin, il sera toujours là pour moi. » Un constat qui, dix ans après leur rupture, réchauffe le cœur. Voici.fr, Elsa Zylberstein : sa belle déclaration à Antoine de Caunes, dix ans après leur séparation - Voici
  • Ainsi, les coûts liés à la machinerie et à l’équipement de conditionnement relatifs à la récolte, à l’égrainage, au lavage et au séchage des graines seraient mieux répartis et permettraient de concurrencer plus efficacement le marché européen. La Terre de Chez Nous, Quel avenir pour les graines de citrouille bio? | La Terre de Chez Nous
  • L’évocation du nom de Gabriel Mbairobe renvoie généralement à Coton sport de Garoua, le club Fanion du Nord, grâce à ses nombreuses années passées à la tête de ce club de football. Mais en réalité, Gabriel Mbairobe est beaucoup plus connu dans le milieu rural, pour ses activités professionnelles. Recruté à la Sodecoton le 9 janvier 1984, alors qu’il vient de terminer ses études supérieures à l’école supérieure polytechnique de Yaoundé, l’ingénieur électromécanique va tout de suite gravir les échelons. Il sera tour à tour adjoint d’usine, chef d’usine égrainage de Mayo-Ngalké, Guider, Maroua, Garoua, chef d’huilerie de Garoua, chef de division des huileries, directeur des huileries de 2014 à Mai 2018 et directeur des industries depuis Mai 2018. Spécialisé entre temps dans le montage des usines égraineuses, Gabriel Mbairobe est considéré à la Sodecoton comme celui-là qui a accompagné la plupart des projets d’installation des nouvelles usines dans cette entreprise d’Etat. Outre ses activités professionnelles, l’homme de 60 ans (né le 2 janvier 1958 à Garoua) s’est également lancé très jeune en politique. Président du comité de base de Roumde Adjia depuis les années 90, il a été élu conseiller municipal de la commune de Garoua 1er en 2013. Président de sous-section de Roumde Adjia-Reyre-Petit Paris.  En outre, il est également chef traditionnel de 3e degré au quartier Lakaré à Yelwa. Il est père d'un garçon et trois filles. , Gabriel Mbairobe : le polytechnicien qui filait du bon coton
  • « Elgomer Agro Pastoral Company » rencontre plusieurs difficultés. « La première difficulté est la variation des prix sur le marché qui vont souvent jusqu’en dessous du coût de revient. La deuxième difficulté est dans le conditionnement, étant donné que nous moissonnons encore à la main parce que nous n’avons pas encore de moissonneuse batteuse. Cela augmente le taux de perte du aux pertes pendant le conditionnement et pendant l’égrainage. La troisième difficulté est l’augmentation des superficies qui coûtent énormément parce qu’il faut des grands moyens pour dessoucher les arbres, les scier et mettre le sol en valeur. Cela ralentit donc la progression de l’activité. Le quatrième est le manque d’électricité et de forage sur le site de production », confie-t-il. Myafricainfos, Cameroun/Loïc Tamwa entrepreneur | Myafricainfos
  • Interrogé par Tendance Ouest, le responsable des dégâts causés par le gibier à la FDSEA estime que cette prolifération des sangliers a pour origine "l'égrainage", cette pratique qui consiste à nourrir des sangliers pour les fixer sur un territoire afin d'en faciliter la chasse. Et comme de nombreux agriculteurs sont chasseurs... la balle pourrait bien atterrir dans le camp du représentant de l'Etat. lamanchelibre.fr, Alençon. Nature : il y aurait trop de sangliers en Normandie
  • Pour assurer les investisseurs à créer des industries de transformation dans le domaine de la chaine de valeur du coton malien, ainsi, la Compagnie Malienne de Développement Textile (CMDT) exporte environ 97%  du coton fibre pour un chiffre d’affaire qui avoisine 215 milliards FCFA. Cependant, la CMDT subit les fluctuations du prix international dues à la spéculation et à la concurrence déloyale des grandes puissances telles que l’Europe, les Etats-Unis et la Chine qui subventionnent leur coton. Malheureusement, la transformation du coton au Mali s’arrête à l’égrainage. C’est là une grande opportunité d’industrialisation du coton fibre. Seul 3% du coton malien est utilisé dans l’industrie au Mali. Le coton a pourtant de multiples utilisations: il est utilisé dans la pharmacie, dans le mobilier (fauteuil, chaises) dans le transport et dans bien d’autres domaines. Selon certains économistes un investissement de 150 millions de dollars est capable de créer à peu près 10 000 emplois. Avec cette transformation, on est capable de générer 100 millions de dollars de chiffre d’affaires et de transformer 35 000 tonnes de coton. Si nous étions capables de mettre en place uniquement dix unités de transformation du coton jusqu’au tissu, nous serions capables de transformer la moitié de la production malienne de coton et de générer un chiffre d’affaires d’un milliards de dollars (plus de 600 milliards de FCFA). Le Mali a atteint, la campagne passée 1,6 milliards de dollars, soit plus de 900 milliards FCFA. Force de reconnaitre que le coton au Mali est assujetti à quatre défis. Le premier défi, c’est la compétition sur le marché international. Le deuxième défi, c’est l’électricité. « Sans électricité, il n’y a pas d’industries». Le troisième défi, c’est la main d’œuvre. L’Etat malien doit mettre en place une politique d’éducation pour que chaque année, il y ait des formations relatives au domaine. Enfin le  quatrième défi, c’est l’entreprenariat. Mali Actu, Mali : Style vestimentaire : Le Mali à l’école du Burkina Faso
  • Mohamadou Bayero, directeur général de la Société de développement du coton du Cameroun (SODECOTON), indique qu’actuellement l’on est plutôt en train de freiner l’élan des cultivateurs, pour cause de vétusté des machines d’égrainage et des camions de ramassage des productions auprès des agriculteurs. , L’industrie du textile pourra-t-elle enfin décoller au Cameroun ! – Africa Diligence
  • Aujourd’hui, cette zone compte trois usines d’égrainage de coton dans les villes de Kignan, Fana et Dioila. Chacune de ces usines a une capacité de production de près de 60 000 tonnes. Aussi, par cette situation économique fort appréciable, la zone à elle seule,  procure à l’Etat malien des dizaines, voire des centaines de milliards par an. Compte tenu de sa capacité annuelle en termes de production cotonnière, il est prévu la construction d’autres usines d’égrainage dans la ville de Béléco. Les foires hebdomadaires les plus sollicités par les transporteurs des capitales régionales les plus proches, sont également celles de Béléco, de Kignan, de Mèna et de Doumanaba.  Celles-ci sont fréquentées par des dizaines de véhicules gros porteurs et de transport venant de Fana, Dioila, Sikasso, Koutiala, Ségou et de Bamako. , Bitumage de la route Fana-Tabarako : Le mouvement « Siraba » fait un rappel de promesse à IBK - Bamada.net
  • L'après-midi était consacré à la démonstration de l'égrainage des germes de blé, à l'aide d'une antique «Dépiqueuse», entraînée par une machine à vapeur que la famille Roques a entièrement rénovée et bichonnée. ladepeche.fr, Molières. Dépiquage à l'ancienne - ladepeche.fr
  • En matière d’industrialisation, il y a eu entre autres, l’opérationnalisation de la stratégie nationale d’industrialisation, l’achèvement de la construction et de l’équipement de l’usine d’égrainage de coton bio à Koudougou dont l’inauguration est prévue en fin janvier 2020 et la poursuite du processus de réouverture de l’ex-Faso Fani. L’initiative d’implanter trois sites de traitement de la tomate à Ouahigouya, Gourcy et Yako, a été lancée en 2019, mais aussi l’aménagement de la nouvelle zone industrielle de Bobo-Dioulasso et la restructuration des entreprises en difficultés. La campagne de déstockage des produits en mévente de la SAP Olympic qui a permis d’enlever 71% du stock, l’accompagnement de la SN SOSUCO qui a permis d’enlever entièrement les 23 000 tonnes de sucre restant et l’accompagnement des huileries qui a permis d’écouler la totalité du stock de la SN Citec, ont été au compte de ces mesures entreprises en 2019. , Commerce et industrie : « Si les actions se poursuivent dans ce sens, le Burkina sera un pays industrialisé à l'horizon 2023 », estime le ministre du Commerce, Harouna Kaboré - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Le groupement Nong-Taaba de Lan mène comme activité génératrice de revenus, l’étuvage de riz. Le projet APC a mis à leur disposition après la formation en technique d’étuvage de riz, en comptabilité simplifiée et marketing, une décortiqueuse pour l’égrainage et une boutique de vente du riz étuvé. Des séances de mise en relation avec les boutiques et grandes surfaces ont également été organisées à leur profit pour faciliter l’écoulement même si quelques difficultés relatives à l’écoulement sont à noter. , Projet apprendre pour changer (APC) : L’autonomisation économique des femmes, en marche dans les provinces du Ziro et de la Sissili - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • De plus, leur séchage n’a donc pas été optimal. Un comptage des grains au sol derrière la batteuse a révélé un phénomène d’égrainage remarquable pendant les 8 jours de séchage et/ou au passage de la moissonneuse. En effet, dans les deux cas, c’est une barre de coupe qui a alimenté la batteuse alors qu’un pick-up aurait certainement été plus adéquat dans la configuration « sarrasin en andains ». Du fait des facteurs météo, de la disponibilité du matériel et de l’organisation d’une démonstration, le déclenchement de la fauche est aussi certainement intervenu quelques jours trop tard. Entraid' : le média des cuma et du matériel agricole, Sarrazin, essai fauche-andainage biologique récolte fractionnée - Entraid
  • Augustin Zéphirin ZAGRE (AZZ) : nous sommes au démarrage d’une campagne d’égrainage où la production agricole a été réduite. Nous sommes passés de 550 mille tonnes à environ 380 mille tonnes de coton graines pour cette campagne 2007 - 2008. Il va de soi que dans la production de graines il y ait aussi une diminution. De ce fait, nous avions à communiquer avec ses partenaires les huiliers pour qu’ils puissent prendre la mesure du niveau de la production et aussi voir comment faire la répartition des graines attendues. C’est dans cet esprit et le souci de communication totale, de transparence que nous avons voulu qu’il ait cette rencontre avec ces huiliers pour qu’on parle le même langage. , Augustin Zéphirin ZAGRE Directeur Commercial de la SOFITEX : « Nous avons dégagé 50 mille tonnes de graines de coton pour les huiliers » - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Les terres sont libérées rapidement après l’été, l’idéal étant de récolter « entre le 15 septembre et le 1er octobre, tout en étant vigilant à l’égrainage. La meilleure solution passe par une coupe avancée sur la moissonneuse, type colza. Les engins de récolte doivent être parfaitement nettoyés, sous peine de retrouver des graines de céréales venant polluer les lots. Le sarrasin est un excellent précédent pour les céréales à paille, car le rapport C/N des résidus laissés au champ est faible : les pailles se dégraderont rapidement ». Le sarrasin a peu d’effets sur la structure du sol, car il ne développe que peu de racines souterraines.  Journal Paysan Breton - Hebdomadaire technique agricole, Blé noir : la tradition a du bon | Journal Paysan Breton
  • Le coton fait vivre plus de quatre millions de Burkinabè. C’est sans conteste, au regard des activités connexes à la filière. Assises au soleil pour certaines, à l’ombre des arbres pour d’autres, des femmes s’activent fortement au nettoyage des résidus de coton. Des résidus qu’elles achètent à l’usine d’égrainage de la Sofitex à raison de 25 000 FCFA à 50 000 FCFA (selon la qualité de la fibre) le chargement de Kia (une sorte de mini-car destiné au transport de passagers). Le chargement est alors déversé sur le site de traitement. « C’est notre bureau », ironise une récupératrice âgée d’environ une cinquantaine d’années. Assise sur un tabouret sous le soleil, une assiette dans les mains contenant de petites graines concassées, Fatimata Zerbo s’attelait à les vanner. « Ces graines, a-t-elle expliqué, après le nettoyage sont bien lavées, séchées, puis transformées en poudre. , Récupération de résidus de coton : Ces femmes qui se débrouillent - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • « ON NE PEUT PAS FAIRE du bon vin sans des grains de raisin parfaitement sains et mûrs. Il m’est arrivé de réaliser seule l’égrainage à la main pour éliminer les baies pourries ou vertes mais sans sacrifier la totalité de la grappe. Sur plus d’un hectare ! » Voilà qui donne une indication sur la personnalité de Catherine Péré-Vergé. Volontaire, dynamique et perfectionniste, elle se donne toujours à 1.000 % dans ce qu’elle entreprend. Résolument tournée vers la nature, elle est à la tête de plusieurs vignobles en Pomerol et en Argentine. Elle attache autant de soin au très coté Château La Violette qu’au, moins connu mais tout à fait remarquable, Lindaflor chardonnay. Elle possède également le Domaine d’Ostapé : un ensemble hôtelier cinq étoiles, formé de cinq maisons, sur 40 hectares de collines verdoyantes au cœur du Pays Basque. , France - Monde | La soif du meilleur
  • A la suite de la visite guidée qu’on vient d’effectuer sur le Dac d’Itato, qu’est-ce qu’on peut retenir ? Il faut dire qu’on est en fin de campagne. Comme vous l’avez constaté sur le terrain, nous sommes dans les travaux d’égrainage du maïs. Dieu merci, la production est bonne, contrairement à l’année dernière où elle était de 42 tonnes. Plus de 300 t de maïs sont attendues cette année. De même pour l’aquaculture, notamment la pisciculture, on a 19 tonnes de poissons disponibles au niveau du Dac d’Itato. D’ailleurs, d’ici fin janvier 2018, on mettra sur le marché 4 t de poissons frais. La production va s’accélérer les mois qui suivent. Il faut aussi dire que dans la production de poissons, nous sommes dans la diversification avec l’introduction du poisson chat. On ambitionne d’introduire d’autres espèces les années à venir pour répondre à la demande des populations. , ENTRETIEN AVEC… Bacary Biaye, chef du Dac d’Itato : «On a prévu d’emblaver 500 h la saison prochaine» | Lequotidien Journal d'informations Générales
  • André Chappatte - Après Sikasso et Koutiala, Bougouni, avec ses 60.000 habitants environ, est la troisième plus grande ville de la savane du sud du Mali. Elle est composée d'une écrasante majorité de personnes de confession musulmane. Cependant, les minorités religieuses telles que les catholiques et les protestants sont également actives à Bougouni. Il faut noter aussi la présence du mouvement baha'i, d'une secte locale et d'une religiosité globale enracinée dans d'anciennes traditions du terroir. Sur le plan économique, Bougouni se situe dans la région à forte pluviométrie du Mali et abrite notamment deux anciennes usines d'égrainage du coton ainsi qu'une nouvelle usine fabriquant de l'huile à base des graines du coton. Bougouni est également un carrefour entre le Mali, la Guinée et la Côte d'Ivoire et se situe sur l'unique axe goudronné reliant le Mali à la Côte d'Ivoire. La ville de Bougouni est en train de s'agrandir à grands pas et participe à l'exode rural croissant que connaît l'Afrique. Son importance régionale fait d'elle une destination de migration économique où se côtoient rêves, ambitions et égarements. , Mali: les musulmans ordinaires à Bougouni – Entretien avec André Chappatte – Religioscope
  • Aussi, pas question de le prendre pour cible avant trois ans. « La chasse va être fermée », annonce Arnaud Steil, directeur de la fédération départementale des chasseurs de la Moselle. De plus, « il y aura de l’égrainage pour petit gibier et du piégeage de renard et cervidés ». Lesquels aiment bien se mettre un petit faisan sous la dent. , Metz | Le faisan de Rambouillet arrive dans le département
  • Ils suggèrent par ailleurs de chercher à limiter l’égrainage et à améliorer la nutrition azotée et l’interception du rayonnement lumineux. Selon eux, la génétique a un rôle primordial à jouer dans le cadre du plan Ecophyto, notamment au niveau des résistances aux maladies et aux insectes. « Les stratégies de protection peuvent s’appuyer sur des caractères variétaux divers allant bien au-delà de ces seules résistances… comme la vigueur au départ, la précocité, la durée entre stades de développement, la hauteur, les critères morphologiques ou l’émission de substances volatiles provenant de métabolismes secondaires. » Terre-net, Les progrès attendus de la génétique en sélection du blé et du colza
  • "Chouf", regarde, dit le titre. Une injonction qui interpelle autant le béotien que l’initié pour dévoiler ce qui se passe derrière l’égrainage régulier des règlements de comptes marseillais. Dans une démarche ouvertement didactique, Karim Dridi les cible tous, selon leur niveau d’initiation. Son style quasi documentaire participe de l’impact, avec des acteurs dans le ton, sans jamais négliger ni l’action ni la teneur dramatique, ni tomber dans le pathos. Efficace et éloquent, "Chouf" vaut non seulement d’être regardé, mais entendu. Reportage : C. Laronce/M. Azor-Diawara/L. Crouzillac/O. Pergament Franceinfo, "Chouf", le regard hyperréaliste de Karim Dridi sur les gangs marseillais
  • Parlant de la chaine de transformation du coton, l’agroéconomiste dit que le coton passe à travers trois à quatre chaines de transformations dans la vingtaine d’unités d’égrainage de coton que le pays a mis en place. Le textile est ce qui nous intéresse aujourd’hui, dit-il, après l’égrainage, le coton passe dans la filature. Après c’est le titurage, la teinture, le tissu. Avec e tissu, on pourra ensuite coudre les vêtements. , Sidiki Sow, ingénieur agronome et agroéconomiste : « Par faute d’initiatives, le Mali perd 900 milliards de FCFA par an dans le coton » | maliweb.net
  • La récolte et l’égrainage des baies sont faits manuellement. Les grains sont séchés sur des nattes au soleil pendant une dizaine de jours jusqu’à ce que le rouge foncé vire au noir. Ruffino, un autre Français : "Là, je découvre qu’il y a différents types de poivres. Le poivre vert et le poivre orange sont très bons. D’ailleurs, j’en ai acheté au magasin. Tout ça c’est super! Plusieurs sortes de poivres mélangés avec du sel, plus des crevettes… Un régal !" VietnamPlus, Phu Quôc : ses plages, son «nuoc mam», son poivre et ses myrtes | Tourisme | Vietnam+ (VietnamPlus)
  • Enfin, le Chef du Gouvernement a rassuré que le Gouvernement fera tout ce qui est possible pour accroître ses efforts en matière d’égrainage. Mali Actu, Mali : Campagne cotonnière 2019-2020 : Un million de tonnes de coton graine comme objectif
  • Sur les traces de Maurice Yaméogo, un autre Yaméogo parachuté à la tête de la SOFITEX veut forcer pour créer une usine d’égrainage de coton dans sa zone. Le comble dans tout ça est que la décision n’est jamais suffisamment mûrie et transparente. On fait du mouta muta et on met le citoyen devant les faits accomplis. Puis, quelques années après, on se rendra compte que le projet n’est pas viable et c’est le contribuable qui payera cash pour indemniser des travailleurs licenciés. Sinon, on sait que ce n’est pas une région productrice de coton et on veut forcer. Le cas de Faso Fani était un projet très peu viable pour Koudougou mais Maurice Yaméogo a voulu forcer pour implanter cette usine dans son village. De plus, la gestion a laissé à désirer car ses parents (de l’ouvrier au cadre de la société) en ont fait une entreprise où il fallait se servir. Bref ! quand est-ce qu’on va abandonner le régionalisme pour développer le pays selon les potentialités des régions ? Koudoudou n’a -t-elle pas d’autres potentialités propices à des investissements plus viables ? , Salon International du Coton et du Textile (SICOT) : La 1ere édition se tiendra du 27 au 29 septembre 2018 à Koudougou - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • Discours dominant, mais que n’endosse cependant pas Maxime Sawadogo, responsable technique à l’UNPCB, qui incrimine en premier lieu les machines d’égrainage des sociétés cotonnières, calées pour les fleurs conventionnelles. Faudra-t-il adapter l’outillage ? En changer — et avec quels fonds ? Et ce n’est pas tout… Le dérèglement climatique, qui perturbe les saisons pluvieuses, complique chaque année la tâche des agriculteurs. « Il n’est plus rare d’avoir à refaire le semis parce qu’il n’a pas levé, d’autant plus que le Bt est sensible à la sécheresse, explique-t-on à Koumana. Il faut alors racheter des sacs. Mais au prix fort quand c’est de l’OGM ! » Basta !, Après le coton, Monsanto cherche à multiplier les OGM en Afrique de l’Ouest - Basta !
  • On continue notre égrainage des titres-avec-une-B.-O.-qui-tabasse en passant à Enter the Gungeon de Dodge Roll Games. Cette fois, c’est Doseone (Heavy Bullets, Samurai Gunn) qui se charge de l’illustration musicale de ce rogue-like/shooter à l’humour légèrement débilos et à la difficulté relevée. Cela dit, si vous trouvez Nuclear Throne trop rapide, Enter the Gungeon, qui met l’emphase sur les esquives via une roulade, a un rythme plus posé et à même de convenir à ceux qui préfèrent prendre le temps avant de foncer dans la mêlée. Gamingway, » Gamingday : 35 jeux pour s’occuper au frais !
  • Le partenariat avec la firme Monsanto a permis d’expérimenter le coton Bt depuis 2003. Les résultats obtenus au terme de la période d’expérimentation ne sont pas favorables dans la mesure où la longueur de la soie issue de l’égrainage du coton Bt s’est dégradée et ne répond plus aux besoins du marché. RTB, Compte rendu du Conseil des ministres du 13 avril 2016 - RTB
  • Notre cher député a donné son point de vue sur la situation de Bobo. Je retiens qu’il a mentionné que plusieurs usines ont fermé ou sont en souffrance. A en croire à ses propos, ces usines sont très nombreuses. Pourquoi ne pas proposer une réflexion sur cette situation qui pourrait aboutir à une réhabilitation de celles-ci. je pense que la réhabilitation de ces usines donnera plus de travail à nos frères dans cette région. Il me semble que le député a fait un état des lieux des usines en souffrance mais je pense qu’il manque les solutions pour leur réhabilitation. Une pétition réunira les signatures d’une quantité importante de personnes. Pourquoi ne pas utiliser ces personnes pour réfléchir sur les solutions de réhabilitation des usines en souffrance. Il en sortira des propositions à même d’orienter nos dirigeants. L’usine dont on parle ici ne transformera qu’environ 3 % de notre coton. Il reste 97 % de notre coton à transformer. Il faut plutôt encourager les autorité à poursuivre dans cette lancé afin que d’autres usines voient le jour et certaines pourront être implantées à Bobo, Banfora, Fada,etc...comme on voit avec les multiples usines d’égrainage de coton que nous avons dans plusieurs localités du pays.. Evitons les querelles inutiles. Trop de propos haineux ici. Peut être que les turcs s’en iront voir ailleurs et le Burkina Faso sortira perdant. , Au secours, Bobo-Dioulasso se meurt ! - leFaso.net, l'actualité au Burkina Faso
  • M SISSOKO a donné des assurances quant à la production de coton au niveau de sa filiale son égrainage avant le 27 mars prochain. Et M SISSOKO de garantir que tous les producteurs seront payés à temps. Mali Actu, Mali : Campagne cotonnière dans la filiale Centre: une production record de 120 000 tonnes

Traductions du mot « égrainage »

Langue Traduction
Anglais graining
Espagnol granulado
Italien graining
Allemand körnung
Chinois 颗粒化
Arabe تحبيب
Portugais granulação
Russe зернистость
Japonais 砂目立て
Basque graining
Corse grana
Source : Google Translate API

Égrainage

Retour au sommaire ➦

Partager