La langue française

Échecs

Sommaire

  • Définitions du mot échecs
  • Étymologie de « échecs »
  • Phonétique de « échecs »
  • Évolution historique de l’usage du mot « échecs »
  • Citations contenant le mot « échecs »
  • Vidéos relatives au mot « échecs »
  • Traductions du mot « échecs »
  • Antonymes de « échecs »

Définitions du mot échecs

Trésor de la Langue Française informatisé

ÉCHEC1, subst. masc.

JEUX
A.− Au plur. Jeu dans lequel deux adversaires déplacent sur un tableau de 64 cases, deux séries de 16 pièces :
1. ... c'est en poussant tes pièces d'échecs dans le sérieux des conventions du jeu d'échecs, c'est en rougissant de colère si ton adversaire triche avec la règle, que tu prépares en toi l'illumination du vainqueur d'échecs. Saint-Exupéry, Citadelle,1944, p. 937.
P. compar. :
2. Le jeu était commencé entre des passagers inconnus sur ce pont comme sur une table d'échecs, chacun avançant, suivant la convention imposée par la mer, à petits pas, comme un simple pion, ou par bond comme la reine, ou de biais comme le cheval. Pions aimantés, Nenetza et moi nous courions l'une vers l'autre et nous heurtions à nous faire mal. Giraudoux, Suzanne et le Pacifique,1921, p. 49.
B.− Au sing.
1. Échec! ou échec au roi! Interjection par laquelle un joueur avertit l'adversaire qu'il met en danger son roi. Cf. Maurois, Silences Bramble, 1918, p. 20.
2. Emploi subst. ou adj.
a) Emploi subst. Coup par lequel on met en danger le roi de l'adversaire; situation dans laquelle se trouve ce roi. Faire échec au roi :
3. J'étudie un coup avec lequel je compte étonner Martial dans notre partie de ce soir. C'est une excellente école de révolution que ce jeu des pousseurs de bois. De quoi s'agit-il? De faire l'adversaire échec et mat. Imagine-toi ce que j'ai trouvé dans le dictionnaire. Qu'échec et mat signifient en persan : Le Roi est mort! Le Roi, c'est-à-dire la pièce maîtresse. (...) Quel étonnant psychologue, d'ailleurs, que ce Palamède, fils de Nauplius, roi d'Eubée, s'il est vraiment l'inventeur des échecs! Il a placé le Fou à côté du Roi, signifiant par là que les possesseurs de l'autorité sont toujours entourés des conseillers les moins raisonnables... Bourget, Nos actes nous suivent,1926, p. 147.
b) Loc. adj. Être échec et mat. Perdre.
C.− P. anal. ou p. métaph., domaines milit., pol., etc.L'Histoire, c'est un jeu d'échec entre le mal et le bien, entre le Diable et Dieu. Elle n'aboutit jamais et recommence toujours, parce que le Diable est mauvais joueur et fait sauter le jeu d'échecs toutes les fois qu'il va perdre (Goncourt, Journal,1857, p. 393):
4. Les politiques de ces dernières années jouaient une partie d'échecs et ne faisaient attention qu'à leur échiquier; mais la table sur laquelle posait cet échiquier, ils n'y songeaient pas. Or cette table était une table vivante, le dos du peuple qui s'est mis à remuer, et en un clin d'œil au diable l'échiquier et les pions! Sainte-Beuve, Les Cahiers,1869, p. 85.
Prononc. et Orth. : [eʃ εk]. Enq. : /eʃek/. Actuellement le plur. des 2 accept. (jeu et revers, dommage) se prononce avec [k] final. Mais anciennement le c final était amuï, au plur. pour le terme de jeu. Des [eʃ ε] cf. Fér. 1768, Land. 1834, Gattel 1841, Fél. 1851, Littré. Ds Barbeau-Rodhe 1930, on considère encore cette prononc. du plur. comme la meilleure. Rosset. cité par Buben 1935, § 194 indique que ,,les joueurs prononcent [eʃ ε], les profanes [eʃ εk]``. DG considère, déjà, la prononc. [eʃ ε] comme vieillie. Cf. aussi Mart. Comment prononce 1913, p. 213 : ,,La suppression du c est tout-à-fait surannée, le pluriel, s'étant à la fin, là aussi, assimilé au singulier``. Cf. également Rouss.-Lacl. 1927, p. 172 et Fouché Prononc. 1959, p. 421. Nyrop Phonét. 1951, § 189 souligne, cependant, qu'il y a encore hésitation et Ac. note la prononc. [eʃ ε] pour échecs jusqu'en 1932. Étymol. et Hist. Cf. échec2.

ÉCHEC2, subst. masc.

[À propos d'une activité hum.] Résultat négatif, et généralement d'une certaine gravité, d'une entreprise. Les amis de François (...) songeaient (...) à l'échec amoureux qu'ils venaient de subir (Druon, Gdes fam.,t. 2, 1948, p. 118).Ils aiment mieux se persuader que leur défaite est irrémédiable (...) « C'est toujours consolant si tu peux penser que ton échec est celui de l'espèce entière » (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 262).
Spéc., PSYCH., PSYCHOL. Névrose d'échec :
... il y a plus qu'un simple recul ou qu'un simple accrochage dans la conduite d'échecs, (...) le sujet éprouvé par un échec cuisant ou par des échecs répétés fusionne les causes de ses échecs et les projette dans la croyance plus ou moins précise à une force justicière qui, par l'échec, le punit de quelque faute (souvent d'ordre sexuel) dont il est travaillé dans un remords obscur. Ce complexe d'auto-accusation se développe en complexe d'auto-punition qui provoque de nouveaux échecs. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 453.
SYNT. Échec affectif, complet, définitif, double, électoral, final, grave, moindre; échecs politiques, successifs; grand, petit, premier, rude échec; échec à l'académie; causes d'échec; expliquer, réparer, un/l'échec.
Loc. En cas d'échec, d'échec en échec, échec sur échec, échec pour échec; aller au devant d'un échec, courir à un échec, être en échec, faire échec à qqn/aux projets de qqn, mettre/tenir qqn en échec, vouer à l'échec.
Prononc. et Orth. Cf. échec. Étymol. et Hist. A. Plur. 1. ca 1100 « jeu » (Roland, éd. J. Bédier, 112 : As tables juent [...] E as eschecs); 2. 1174-80 « pièces du jeu » (Chr. de Troyes, Perceval, éd. W. Roach, 5896 : Lors versa les eschés a terre). B. Sing. 1. ca 1170 eschec « situation du roi ou de la reine menacés de prise » (Floire et Blancheflor, éd. M. M. Pelan, 2011); 2. ca 1223 fig. « embarras, obstacle; insuccès » (G. de Coinci, Miracles de Notre-Dame, éd. V. F. Kœnig, 1 Mir 10, 1505). Altération de eschac (cf. plur. eschas ca 1165, Chr. de Troyes, G. d'Angleterre, éd. W. Foerster, 2461 ds T.-L. et le lat. médiév. scacus « pièce du jeu d'échec » xies. ds Nierm.) désignant à l'origine l'interjection d'un des joueurs avertissant son partenaire que son roi est menacé. Empr. au persanšāh « roi », par l'intermédiaire de l'ar. (FEW t. 19, pp. 166-170). Le c final de échec est peut-être dû à un croisement de ce mot avec l'a. fr. eschec « butin » (ca 1100, Roland, éd. J. Bédier, 99) issu de l'a. b. frq. *skāk (FEW t. 17, p. 75).
STAT. − Échec1 et 2. Fréq. abs. littér. : 1 646. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 001, b) 1 468; xxes. : a) 1 441, b) 4 491.
BBG. − Arickx (I.). Les Orthoépistes sur la sellette. Trav. Ling. Gand. 1972, no3, p. 126. − Darm. Vie 1932, p. 110. − Gohin 1903, p. 375. − Gottsch. Redens. 1930, p. 295. − Rog. 1965, p. 92. − Sain. Sources t. 2 1972 [1925], p. 385, 398, 409.

Wiktionnaire

Nom commun

échecs \e.ʃɛk\ masculin au pluriel uniquement

  1. Jeu de stratégie millénaire opposant deux joueurs qui disposent chacun de seize pièces pour paralyser le roi adverse.
    • Plus loin ce sont les jeux tranquilles : échecs, dames et quantité de jeux d’adresse ou de patience, dont certains que je ne connaissait pas, extrêmement ingénieux ; […]. — (André Gide, Retour de l’U.R.S.S., 1936)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉCHEC. Interjection
qui s'emploie au jeu des échecs, lorsqu'on attaque le roi, en sorte qu'il est obligé de se retirer ou de se couvrir. Il s'emploie aussi comme nom masculin et signifie Coup par lequel, au jeu des Échecs, on met le roi en péril. Faire échec au roi. Faire échec et mat, Gagner la partie. Adjectivement, Être échec et mat, Perdre la partie. Fig., Faire échec à quelqu'un, Lui créer des embarras, des obstacles. Tenir quelqu'un en échec, L'empêcher d'agir, de se déterminer. Il signifie par extension Revers momentané dans une entreprise. L'armée ennemie a éprouvé plusieurs échecs. Ses démarches ont abouti à un échec. C'est un échec à sa fortune. Il a eu un échec à son examen. Le pluriel ÉCHECS (Le c final ne se prononce ordinairement pas) désigne le Jeu qui se joue par deux personnes sur un tablier ou damier, avec huit pièces et huit pions de chaque côté. On ne perd aux échecs que par sa faute. Une partie d'échecs. Un grand joueur d'échecs. Prov., Au jeu des échecs, les fous sont les plus proches des rois. Il se dit aussi des Pièces avec lesquelles on joue à ce jeu, considérées toutes ensemble. Des échecs d'ivoire, de buis, d'ébène.

Littré (1872-1877)

ÉCHECS (é-chè ; l's se lie : des é-chè-z en ivoire) s. m. plur.
  • 1Jeu qui se joue à deux personnes, sur un damier de 64 cases, avec huit pièces et huit pions de chaque côté. Le premier joueur d'échecs du royaume, Hamilton, Gramm. 10.

    Aux échecs les fous sont les plus près des rois, signifie qu'à la cour et près des princes les gens peu raisonnables sont souvent en grande faveur. Les fous sont aux échecs les plus proches des rois, Régnier, Sat. XI.

    Fig. Il se passa en Flandre des choses plus intéressantes ; ce fut d'abord un beau jeu d'échecs [savantes opérations militaires], et plusieurs marches du prince d'Orange, Saint-Simon, 80, 91.

  • 2L'ensemble des pièces de ce jeu. Des échecs en ivoire.

HISTORIQUE

XIe s. As eschecs jouent li plus saige et li viel, Ch. de Rol. VIII.

XIIe s. D'eschas, de riviere et de chasse, [je] Voil que du tout [il] aprenge et sace [sache], Benoit de Sainte-Maure, V. 11537.

XIIIe s. Puis aprist il as tables et as eschas jouer, Parise la duchesse, Du Cange, scacatus. Joweir aux escas et ez tables, Du Cange, ib.

XVe s. Et trouva le comte de Hainaut son neveu qui jouoit aux eschecs au comte de Namur, Froissart, I, I, 119.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « échecs »

(Nom 1) Ellipse de jeu d’échecs.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Provenç. escac ; espagn. et portug. xaque ; du persan sha, roi. La locution échec et mat, qui signifie en persan : le roi est mort, a donné le nom au jeu et aux pièces du jeu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « échecs »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
échecs eʃɛk

Évolution historique de l’usage du mot « échecs »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « échecs »

  • On gouverne les hommes avec la tête. On ne joue pas aux échecs avec un bon cœur. Sébastien Roch Nicolas, dit Nicolas de Chamfort, Maximes et pensées
  • Les fous sont aux echets* les plus proches des rois. Mathurin Régnier, Satires, XIV
  • Je vous dirai que je n’ai jamais eu d’échecs dans ma vie. Il n’y a pas eu d’échecs. Il y a eu des leçons épouvantables. De Oprah Winfrey
  • Beaucoup rêvent de succès. A mon sens, le succès ne peut être atteint qu’après une succession d’échecs et d’introspections. En fait, le succès représente 1% de votre travail qui comporte lui, 99% de ce qu’on peut appeler échec. De Soichiro Honda
  • Les échecs servent de répétitions au succès. De Reed Cathy
  • Mais n’est-ce pas déjà l’insulter injurieusement que d’appeler les échecs un jeu ? De Stefan Zweig / Le Joueur d’échec
  • Que vous soyez nouvellement arrivés dans l'agglomération, que vous repreniez les échecs après une longue pause, que vous n'ayez jamais joué en club ou que vous souhaitiez simplement découvrir notre activité, n'hésitez pas à nous contacter ! , L'A.L.B.C.S Echecs de Grand Quevilly recherche joueurs et joueuses
  • Le révérend H. A. Loveday (1815-1848) est le concepteur du thème indien (car de New Delhi). Le problème indien de Loveday, très célèbre en échecs, qui, parce qu’il reposait sur une «idée», a donné naissance au thème indien ou Loveday. Il a plus largement engendré la notion de thème dans le domaine du problème d’échecs. Le problème initial était incorrect (1. Rb2 ou 1. Fh1 sont aussi valables), et il a été corrigé plusieurs fois. Il y a plusieurs phases : après la clé, une pièce se déplace pour qu’une autre pièce puisse intercepter provisoirement cette première pièce - en l’occurrence un «curieux» coup de fou pour franchir la case critique d2 afin de donner au roi noir, qui serait sinon pat, une case de fuite - et enfin le mat est administré. A voir dans le diagramme du jour. Libération.fr, Carnet d’échecs - Libération
  • Les succès bénéficient de plus d'attention que les échecs. Nous célébrons les histoires de réussite et nous nous penchons dessus pour découvrir les raisons pour lesquelles les choses se sont si bien passées. En revanche, s'ils ne sont pas complètement enterrés, les échecs sont plus souvent considérés comme des sources de honte ou d'ignominie. Slate.fr, La meilleure façon d'apprendre de ses échecs | Slate.fr
  • La pandémie de coronavirus ne laissera pas un bon souvenir dans le monde entier. Mais pour certains joueurs d’échecs, elle a un bon côté. The Times of Israël, L'épidémie crée une opportunité en ligne pour les joueurs d'échecs handicapés | The Times of Israël
  • Le club d’échecs de Cergy-Pontoise (Val-d’Oise) est resté plutôt actif durant le confinement. Il a notamment organisé deux grands événements en ligne : la Cergy-Pontoise confinement cup qui a rassemblé 80 participants (dont un grand maître international et des maîtres internationaux, Ndlr) et le Cergy-Pontoise baby’s cup, réservée au moins de 20 ans, avec 171 participants de toute la France, « dont la plupart des meilleurs jeunes joueurs d’échecs du pays », se félicite Henri Plumelle, le président du Cergy-Pontoise Échecs. , Val-d'Oise. Tournoi d'échecs en ligne : rejoignez la Cergy-Pontoise Chess League | La Gazette du Val d'Oise
  • L'événement était organisé pour célébrer les 50 ans du premier match d'échecs, le 9 juin 1970, entre des cosmonautes soviétiques en mission et des collègues sur Terre.  ladepeche.fr, Depuis l'espace, deux cosmonautes affrontent un champion d'échecs - ladepeche.fr
  • Grande nouveauté ! Pour la première fois, la fédération internationale des échecs (Fide) va organiser une compétition d’enver­gure en ligne qu’est l’«Olympiade en ligne FIDE 2020», du 22 au 30 août. Destinée aux équipes nationales, cette olympiade sera le chemin le plus facile pour les échéphiles malagasy de participer à l’une des grandes messes de la discipline où se côtoient les meil­leurs de chaque nation. Comme il s’agit d’une affiche en ligne, la présence de Madagascar à cette première édition est logique. Dans ce sens, la fédération malagasy va devoir sélectionner six joueurs, dans un format mixte composé d’un joueur U20, au moins 2 femmes et au moins 1 fille U20. «Les équipes peuvent avoir jusqu’à six réserves, plus un capitaine d’équipe», selon la Fide. L’instance internationale a accordé une place prépondérante à la jeunesse, sans pour autant fermer la porte à l’élite avec deux places disponibles qui reviendront normalement pour le camp malagasy aux deux Maîtres internationaux (MI), Fy Rakotoma­haro et Milanto Harifidy Ralison. , Jeu d’échecs: l’Olympiade en ligne Fide débarque | NewsMada
  • Ce tournoi excitant se déroulera sur 3 jours, du 10 au 12 juillet. Il s'est toujours distingué par une liste de participants très attractive et cette 33ème édition ne fera pas exception avec la présence d'un des meilleurs joueurs du monde actuel, d'une légende des échecs, d'une étoile montante et d'un très fort Grand Maître local. Chess.com, Festival d'échecs de la ville de León 2020 - Chess.com

Vidéos relatives au mot « échecs »

Traductions du mot « échecs »

Langue Traduction
Anglais chess
Espagnol fracasos
Italien scacchi
Allemand schach
Chinois
Arabe شطرنج
Portugais xadrez
Russe шахматы
Japonais チェス
Basque xakea
Corse scacchi
Source : Google Translate API

Antonymes de « échecs »

Partager