Ébats : définition de ébats

chevron_left
chevron_right

Ébats : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

ÉBAT, subst. masc.

Gén. au plur. [Appliqué le plus souvent aux enfants] Jeu, divertissement qui consiste à se livrer à des mouvements folâtres exprimant la joie de vivre. Ébats enfantins, puérils. Prendre ses ébats. Se divertir (généralement en plein air) en folâtrant et en gambadant. Ces chères enfants auront un beau temps pour prendre leurs ébats (France, Bonnard,1881, p. 437):
1. Toujours je la connus pensive et sérieuse; Enfant, dans les ébats de l'enfance joueuse Elle se mêlait peu, parlait déjà raison; Et quand ses jeunes sœurs couraient sur le gazon, Elle était la première à leur rappeler l'heure, À dire qu'il fallait regagner la demeure; ... Sainte-Beuve, Poésies,1829, p. 95.
Ébats amoureux. Plaisirs, jeux de l'amour :
2. Ils montraient plus d'intérêt pour les ébats amoureux d'autrui que pour les leurs, et ils en parlaient volontiers, avec une grande liberté de langage. Aymé, La Jument verte,1933, p. 25.
Au sing., rare
Lang. littér. ou poét. Le soir, il arrivait une heure où tout ébat cessait (Fromentin, Dominique,1863, p. 49).
Domaine techn.
CHASSE. Promenade des chiens. Mener les chiens à l'ébat. Et soudain approchaient les pas des valets qui ramenaient les chiens de l'ébat (Genevoix, Dern. harde,1938, p. 93).
MÉCAN. Jeu d'une pièce mécanique par rapport à une autre (cf. Andrade, Horlog., 1924, p. 88 et Pierreh. 1926).
Prononc. et Orth. : [eba]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1280 « amusement » (Clef d'Am., 529 ds T.-L.). Dér. du rad. de ébattre*. Fréq. abs. littér. : 150.

ÉBATTRE (S'), verbe pronom.

A.− [Le suj. désigne un animé; gén. suivi d'un compl. de lieu]
1. [Le suj. désigne une pers. et surtout un enfant] S'amuser, folâtrer en gesticulant et en exprimant sa joie de vivre. Les marmots s'ébattent innocemment sur la pelouse (Jouy, Hermite,t. 1, 1811, p. 298):
1. Les petites filles porteront, entre deux et cinq ans, beaucoup les robes princesse, dont la coupe se prête mieux que toute autre à les vêtir avec ampleur : car il faut qu'à cet âge, Jeanne, Marguerite ou Noémi s'ébattent et se roulent sur les tapis sans se relever chiffonnées ou tout en paquet. Mallarmé, La Dernière mode,1874, p. 814.
P. anal. [Appliqué à une chose qui se déplace en tous sens] Un immense lac où s'ébattent quantité de barques de pêcheurs (Gide, Carnets Égypte,1939, p. 1075).
Spéc., vocab. amoureux. S'ébattre (avec qqn).Prendre des ébats amoureux (avec quelqu'un). Nos amoureux ont été vus de loin (...) tandis qu'ils s'ébattaient sans soupçonner de témoins (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 5, 1851-62, p. 31).
2. [Le suj. désigne un animal et plus partic. un volatile] Aller de-ci de-là, s'ébrouer en agitant ses ailes. Des canards s'ébattent dans les petits étangs; des oies (...) lustrent leurs plumes à coup de bec (Du Camp, Hollande,1859, p. 152).
B.− Domaine abstr.
1. [Le suj. désigne une pers.] Se montrer très à l'aise dans une situation, un état d'esprit que l'on entretient avec complaisance. Je regardais Philippe fixement pendant qu'il s'ébattait dans cette malice amère (Vigny, Mém. inéd.,1863, p. 110).
2. [Le suj. désigne un inanimé abstr.] Se divertir, vagabonder dans le rêve et l'imagination. Ma pensée s'ébattait dans les étranges et chimériques régions de la lune (Baudel., Hist. extr.,1857, p. 181):
2. Aussi le travail y est-il un besoin, une nécessité indispensable. La pensée ne trouve guère à s'ébattre dans ces âpres campagnes, elle rentre forcément chez elle et se jette dans l'intellectuel, ne pouvant toucher au réel sans se piquer. M. de Guérin, Correspondance,1839, p. 60.
[Le suj. désigne l'expression écrite de la pensée] Donner libre cours à sa fantaisie, à son imagination, s'exprimer avec aisance et sans contrainte. J'avais laissé ma plume s'ébattre au hasard (...) Je m'étais assis (...) devant une feuille de papier blanc, résolu à écrire n'importe quoi (Gide, Ainsi soit-il,1951, p. 1173).
Prononc. et Orth. : [ebatʀ]. Ds Ac. dep. 1694. Fér. 1768 et Fér. Crit. t. 2 1787 écrivent ébatre. Étymol. et Hist. 1160 intrans. « se distraire (de quelque chose) » (Eneas, 1447 ds T.-L. : Ira chacier en la forest por esbattre de sa dolor). Dér. de battre*; préf. é-*. Fréq. abs. littér. : 164.

Ébats : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

ébats \e.ba\

  1. Première personne du singulier de l’indicatif présent de ébattre.
  2. Deuxième personne du singulier de l’indicatif présent de ébattre.
  3. Deuxième personne du singulier de l’impératif de ébattre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Ébats : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

ÉBAT. n. m.
Action de s'ébattre. Il ne s'emploie plus au singulier qu'en termes de Chasse. Mener les chiens à l'ébat, Les faire sortir du chenil pour les mener dans un endroit où ils ont plus de liberté. Au pluriel, il ne subsiste plus guère que dans l'expression Prendre ses ébats.

Phonétique du mot « ébats »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
ébats ebat play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « ébats »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « ébats »

  • Ce dimanche vers 20 heures, la police municipale de Wissembourg a surpris un couple en pleins ébats sexuels Allée des Peupliers. , Faits-divers - Justice | En attendant une pizza, un couple surpris en pleins ébats sexuels
  • Le chanteur américain de 24 ans dévoile “Chicken Tenders”, un nouveau single pop annonciateur d’un premier album studio prévu pour 2020. Après un premier EP “Don’t Forget About Me, Demos” (2018) salué par la critique américaine, Dominic Fike se confie sur ses ébats amoureux en chanson sur une pop esprit séries mélodramatique. Numéro Magazine, Dominic Fike dévoile son nouveau single “Chicken Tenders”
  • Le détenu a été surpris en pleins ébats avec sa compagne lors d'un parloir des familles. lindependant.fr, Perpignan : 17 sept jours de mitard pour une partie de jambes en l'air... et quelques grammes de drogue - lindependant.fr
  • L’organisation des Nations-Unies a immédiatement ouvert une enquête pour identifier ses employés, surpris en pleins ébats dans un véhicule de service de l’Institution en compagnie d’une femme. C’est la révélation faite par plusieurs médias israéliens dimanche dernier dont YnetNews. Rezo Nòdwès, Scandale en Israël : deux employés de l’ONU filmés en pleins ébats sexuels dans un véhicule des Nations-Unies à Tel-Aviv | Rezo Nòdwès
  • De même qu’un singe qui prend ses ébats dans la forêt saisit une branche puis l’abandonne aussitôt pour se raccrocher à une autre, ainsi, ce que vous nommez pensée, connaissance, se forme et se dissout sans cesse. De Bouddha
  • En amour, à l’exception des ébats, la première qualité est la discrétion. De Christian Jacq / Le juge d’Egypte
  • Macabre : qualifie les ébats de personnes très allégées. De Tristan Bernard / Mots-croisés

Traductions du mot « ébats »

Langue Traduction
Corse frolichi
Basque frolics
Japonais 戯れる
Russe резвится
Portugais brincadeiras
Arabe حفلات سمر
Chinois 嬉戏
Allemand ausgelassen
Italien frolics
Espagnol travesuras
Anglais frolics
Source : Google Translate API

Mots similaires