La langue française

Droite

Sommaire

  • Définitions du mot droite
  • Étymologie de « droite »
  • Phonétique de « droite »
  • Évolution historique de l’usage du mot « droite »
  • Citations contenant le mot « droite »
  • Images d'illustration du mot « droite »
  • Traductions du mot « droite »
  • Synonymes de « droite »
  • Antonymes de « droite »

Définitions du mot droite

Trésor de la Langue Française informatisé

DROIT1, DROITE, adj. et subst.

I.− Adjectif
A.−
1. [En parlant d'un organe, d'une partie du corps] Situé du côté opposé à celui du cœur. Pied, poumon droit; profil droit. Anton. gauche.Je ne souffre pas, mais j'ai tout le côté droit paralysé (Montherl., Songe,1922, p. 116):
1. − Père, tu dois à mon mari affront pour affront. Le père demanda : − Sur quelle joue as-tu reçu le soufflet? − Sur la joue gauche. Le Père souffleta la joue droite et dit : − Te voilà contente. Va dire à ton mari qu'il a souffleté ma fille, mais que j'ai souffleté sa femme. Hugo, Les Misérables,t. 2, 1862, p. 331.
Loc. adv. vieillie. À main droite. À droite (infra II D 1). La première chose à main droite en entrant dans la chapelle de Sion, c'est un vitrail (Barrès, Cahiers, t. 3, 1902-03, p. 20).
Loc. [P. allus. à l'Évangile de St Matthieu VI, 2-3] Quand tu fais l'aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta main droite : fais le bien avec discrétion :
2. Du démon auquel l'Espagne est livrée, on ne saurait dire que la main droite ignore ce que fait la main gauche : les protagonistes de cette guerre civile se doutent-ils que dans chaque camp c'est le même esprit qui les meut, qui les précipite les uns contre les autres? Mauriac, Journal 2,1937, p. 199.
2. En partic., emploi mélioratif. [P. réf. au fait que la main droite, le bras droit sont les plus développés, les plus forts par l'éducation chez la majorité des individus] Être le bras droit de qqn (v. bras I B a p. métaph. ou au fig.). Pauvre petit! dit Daniel bouleversé. Pauvre petit! Il aurait donné sa main droite pour pouvoir le consoler ou pleurer avec lui (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 122):
3. ... si jamais je m'oublie de toi, Jérusalem! ah! que ma main droite se dessèche et que ma langue s'attache à mon palais, si jamais mon cœur s'oublie de toi, Jérusalem! [cf. Psaumes 137, 5-6]. Claudel, Poésies diverses,1952, p. 846.
3. P. méton. Qui concerne le côté droit du corps. J'ai vu le DrRohner (...). Il m'a dit textuellement que c'était une hémiplégie droite, avec troubles de la parole (Duhamel, Passion J. Pasquier,1945, p. 233).
4. Emploi subst. p. ell. du déterminé
a) Subst. masc., SP. (boxe) Droit. Poing droit. Crochet du droit (cf. crochet II B 3 b).
b) Subst. fém. Droite (infra II A).
B.− P. ext. [En parlant d'un obj., p. réf. à un observateur] Qui correspond au côté droit de l'observateur.
1. [L'observateur est orienté de la même façon que l'obj.] L'aile droite d'un bâtiment (cf. aile II C 1);le côté droit d'un bureau (cf. bureau II A);la rive droite d'un fleuve; le flanc droit, l'aile droite d'une armée (cf. aile ex. 29).
En partic., SP. Ailier droit (cf. ailier ex. 5).
2. [L'observateur regarde l'obj.] La partie droite d'une photographie, d'un tableau.
En partic., POL. [P. réf. au président qui lui fait face] Centre droit d'une assemblée parlementaire (cf. centre I C);aile droite d'une formation (cf. aile ex. 33).
C.− Spéc., CHIM. Synon. de dextrogyre :
4. ... par l'action de la chaleur seule, l'acide tartrique droit se transforme en acide racémique qui est la combinaison à poids égaux de l'acide tartrique droit avec l'acide tartrique gauche et qui est résoluble en ces deux acides. Pasteur, Recueil de travaux,1895, p. 17.
II.− Subst. fém.
A.− [P. ell. de main]
1. Main droite. Synon. dextre(cf. ce mot I; cf. aussi ambidextre ex. 1) :
5. Donc mes bonnes gens, n'ayez peur Qu'insidieusement je n'aille Sot unique et double canaille Glisser en tant que l'avocat De la main gauche un beau ducat Dans ma droite de juge intègre... Mallarmé, Vers de circonstance,1898, p. 183.
En partic. La droite du Seigneur. Mon fils est mort, hélas! Vous me l'aviez donné, voici que votre droite Me le reprend à l'heure où mes pauvres pieds las Réclamaient ce cher guide en cette route étroite (Verlaine, Œuvres compl.,t. 2, Amour, 1888, p. 74).
2. Poing droit (supra I A 4 a). Il avait acquis une droite redoutable, une gauche foudroyante (Queneau, Loin Rueil,1944, p. 61).
B.− Côté de la main droite. Une dualité d'éléments opposés susceptibles de permuter entre eux comme permutent la gauche et la droite dans une symétrie (Gds cour. pensée math.,1948, p. 56):
6. On voit des malades confondre leur droite et leur gauche parce qu'ils sont incapables de penser à la fois et relativement l'une et l'autre. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 277.
Loc. prép. À (la) droite de. Chiffres (...) écrits à la droite de la virgule (Couffignal, Mach. penser,1964, p. 48).
Emploi mélioratif. [En parlant de la place des convives par rapport au maître de maison] Désormais, je serai toujours placé à la droite de la maîtresse de maison, et mes articles me seront payés le double, et j'aurai mon nom dans le Larousse (Druon, Gdes fam.,t. 2, 1948, p. 63).En partic. Salut, peuple, multitude, vous qui êtes assis à la droite de Dieu (Claudel, Euménides,1920, III, p. 979):
7. Je veux croire que mon vicaire et mon chanoine ont fait tous deux leur salut et qu'ils sont dès maintenant à la droite du Père. France, La Vie littér.,t. 2, 1890, p. 69.
Rem. L'art. la donne à la loc. un sens plus concr.; il peut être remplacé par un adj. poss. lorsque la loc. prépositive devient loc. adv. Il était assis à ma droite (infra D 3).
P. méton. [En parlant de qqn qui se déplace] Prendre, garder sa droite. Emprunter le côté droit de la chaussée :
8. Il est essentiel, dans des conditions difficiles, de pouvoir lire rapidement l'indication des obstacles (...) trouver sa route, et, dans le brouillard, de tenir sa droite, en axant ses roues sur une bande peinte à même le sol. Le Figaro,19-20 janv. 1962, p. 1, col. 5-6.
C.− Spéc., POL. Côté droit de l'hémicycle d'une assemblée parlementaire. Il siégeait isolé, tout au haut de la travée d'extrême droite (Vogüé, Morts,1899, p. 135).
P. méton. L'ensemble des parlementaires qui y siègent; les idées, les partis (traditionnellement conservateurs ou réactionnaires) qu'ils représentent, l'opinion publique qui les soutient. Dictature, journal, presse de droite. Les éloges trouvèrent peu d'échos. Mais les aigreurs recueillirent les applaudissements appuyés de la gauche, tandis que la droite s'abstenait de manifester (De Gaulle, Mém. guerre,1959, p. 273).Une part non petite de la jeunesse étudiante est de droite et même d'extrême-droite; la tradition maurassienne, et donc vichyssoise, y demeure vivante (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 363).
D.− Loc. adv.
1. À main droite (supra I A 1)
2. À droite. Du côté de la main droite. Se diriger, obliquer, passer, prendre, tourner à droite. On se reposait dans un pré, ayant Deauville à gauche, Le Havre à droite et en face la pleine mer (Flaub., Trois contes,Cœur simple, 1877, p. 21).
Cf. dextre II 2 ex. 3 :
9. C'est la formation et non pas la forme qui reste mystérieuse. Mais sur le plan de forme à prendre, quelle décision de vie dans le choix initial qui est de savoir si la coquille sera enroulée à gauche ou enroulée à droite? Bachelard, La Poétique de l'espace,1957, p. 106.
En partic., ARMÉE. Cf. alignement ex. 11.
Emploi subst. Mouvement vers la droite. Franchet d'Esperey comprit que de l'à-droite ou de l'à-gauche qu'allait effectuer son avant-garde dépendait l'avenir du monde (Morand, Excurs. immob.,1944, p. 92).
POL. Se situer politiquement à droite :
10. − C'est incroyable le succès qu'ils font à ce misérable livre de Volange! dit Nadine. − Forcément : à l'heure qu'il est, toute la presse est à droite. Dit Henri; − Même à droite, ils ne sont pas tous idiots. Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 542.
3. [Avec un déterm. poss.] À (sur) ma (ta, sa, notre, votre, leur) droite. En approchant du petit-pont, ils trouvèrent à leur droite des échoppes de ferrailles, éclairées par des lampes fumeuses (France, Lys rouge,1894, p. 30).Il prend place au bout de la longue table, ayant la Mère à sa droite. Tous les serviteurs et les servantes sont debout, chacun à sa place (Claudel, Annonce,1912, I, 3, p. 161).Elle fit encore quelques pas, découvrit sur sa droite un hangar abandonné à l'abri duquel elle alla s'asseoir (Bernanos, Mauv. rêve,1948, p. 1003).
4. À droite et à gauche, de droite et de gauche. De tous côtés. Il (...) jette de droite et de gauche un regard inquiet, comme quêtant une sympathie que personne ne lui accorde (Gide, Journal,1931, p. 1040).Les gens courent à droite et à gauche, comme s'il y avait tout le temps le feu ou une alerte (Romains, Hommes bonne vol.,1939, p. 69).
5. De droite à gauche, de gauche à droite :
11. Je vais mourir, cria-t-il brusquement. Mourir, sûr! il bondit hors de son fauteuil, resta debout, une main farouchement crispée au dossier, sa jolie tête oscillant de droite à gauche... Bernanos, Un Mauvais rêve,1948, p. 957.
Prononc. et Orth. : [dʀwa], fém. [dʀwa]; mais aussi [dʀwɑ], [dʀwɑ:t] ds Warn. 1968, le timbre post. s'expliquant par l'influence de r vélaire précédent. La forme dret, drette [dʀ ε], fém. [-εt] correspond au doublet en [ε] de la diphtongue [oi], [wε], [wa] qui se rencontre à partir du xives. surtout après consonne + r. Fér. 1768 et Littré rappellent que Vaugelas défendait la prononc. [dʀ ε], que Régnier et Buffier prononcent [dʀ ε] pour l'adj. et [dʀwa] pour le subst. L'adj. et l'adv. sont admis ds Ac. 1694-1932, s.v. droit, droite. Les anc. formes dret, drette n'étant pas attestées ds Ac., on les rencontre toutefois chez des aut. donnant la parole à des paysans, comme Maupass., Contes et nouv., t. 1, Lapin, 1887, p. 249, (qui écrit drait) ou comme Giono, Colline, 1929, p. 40, Genevoix, Raboliot, 1925, p. 151 et Laframboise, 1942, p. 35. Ces formes sont aussi usitées en arg. (cf. Queneau, Si tu t'imagines, 1952, p. 310). Étymol. et Hist. A. Adj. xves. pied droit (Evangile des Quenouilles, éd. P. Jamet, 3ejournée, p. 52). B. Subst. 1. 1532 à droict loc. adv. « du côté droit » (Rabelais, Pantagruel, éd. V. L. Saulnier, XIX, 120); 1580 à droite « id. » (Montaigne, Essais, éd. A. Thibaudet, II, 12, p. 631); 2. a) 1559 « le côté droit » ici en parlant de l'aile d'une armée (Amyot, César, 58 ds Littré); b) 1793 pol. les députés de la droite de l'Assemblée (J. de Paris, no184 ds Frey, p. 46; cf. en 1792 le côté droit ds J. de Paris, séance du 19 août, ibid.); 3. 1637 droite p. ell. de main (Discret, Alizon, V, 1, 476, éd. Viollet Le Duc, Anc. Th. fr., t. VIII ds IGLF). Emploi de l'adj. droit « juste, régulier, bon » (droit2*) qui a supplanté l'a. fr. destre (v. dextre). Bbg. Darm. Vie 1932, p. 167. − Fryklund (D.). Les Chang. de droite et de gauche ds les lang. rom. Upsal, 1907, 165 p. − Soulié (M.). La Droite et la Gauche. Vie Lang. 1969, pp. 49-50.

DROIT2, DROITE, adj., adv. et subst.

I.− Adjectif
A.− [En parlant d'une ligne]
1. Ligne droite, et, p. ell., droite (infra III).
a) Qui ne présente ni angle, ni courbure. La plus simple des lignes est la ligne droite, dont un fil tendu nous offre l'image (Hadamard, Géom. plane,1898, p. 3).La ligne droite est le plus court chemin d'un point à un autre (P. Lavedan, Urban.,1926, p. 52).
b) Loc. En ligne droite, en droite ligne. Suivant une ligne droite (infra II A 1).(Personnes, objets) disposés, placés en ligne droite; marcher, s'avancer, se propager en ligne droite. La propriété de la lumière de se transmettre en ligne droite (Cournot, Fond. connaiss.,1851, p. 2).Des belles allées à la française, élancées en droite ligne entre des arbres de haute futaie (Boylesve, Leçon d'amour,1902, p. 6).Des fumées s'élevaient, montaient en droite ligne vers le ciel (Maran, Batouala,1921, p. 101):
1. Si nous regardons une pierre tomber de la fenêtre d'un train, nous voyons une trajectoire parabolique (...). Pour le voyageur, la pierre est tombée en ligne droite... Ruyer, Esquisse d'une philos. de la structure,1930, p. 289.
Rem. Dans ce sens, la loc. en ligne droite est la plus usitée.
P. ext. Directement, sans intermédiaire, sans détour.
[Dans l'espace] La lingerie, toute de soie, semblait venir en droite ligne de la rue de la Paix (Benoit, Atlant.,1919, p. 175).Le (...) régiment, venu d'Èvres en ligne droite sans avoir eu à faire le crochet par Beauzée (Romains, Hommes bonne vol.,1938, p. 114):
2. Ce n'est pas la première fois que Pierre Corneille se tourne vers l'Espagne, et son Matamore, on l'a vu, en vient en ligne droite. Brasillach, Pierre Corneille,1938, p. 136.
[Dans le temps] Des coutumes venues en ligne droite de la restauration (Estaunié, Ascension M. Baslèvre,1919, p. 1):
3. Il avait pour épouse Gertrude de Méranie, ou d'Andechs, de la maison peut-être la plus illustre de l'empire à cette époque. Elle descendait en droite ligne de Charlemagne... Montalembert, Hist. de Ste Élisabeth de Hongrie,1836, p. 7.
2. P. anal. Droit fil. Sens des fils (cf. chaîne II A 1 b) d'un tissu; plus rare, sens des fibres d'un bois (cf. Champly, Nouv. Encyclop. prat., t. 9, 1927, p. 159). Couper un tissu dans le droit fil. Anton. biais* :
4. Hubert s'était mis à tendre un métier. Il avait posé les deux ensubles sur la chanlatte et sur le tréteau, bien en face, de façon à placer de droit fil la soie cramoisie... Zola, Le Rêve,1888, p. 42.
P. méton. Le biais est travaillé de toutes les façons, le droit fil est souvent nervuré (Jardins des modes,janv. 1951, p. 17).
Au fig. De droit fil. Franchement :
5. ... le clochard, suffit qu'on li défende une chose, soit de droit fil ou de ruse, pour qu'il tienne bientôt pus dans s'peau, du besoin de se l'envoyer, de droit fil ou de ruse également itou... M. Stéphane, Ceux du Trimard,1928, p. 189.
B.− P. ext.
1. Dont le dessin ou la forme a la ligne droite comme élément de référence. Tronc droit; ciseaux droits; nez droit. Quelques individus ont la peau très foncée, avec des cheveux frisés, d'autres ayant au contraire la peau claire avec des cheveux ondulés ou droits (Haddon, Races hum.,1930, p. 237).Parfois un grand morceau de route droite succédait aux lacets (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 41).Des vases de cuivre rouge à large panse, col droit et anse anguleuse (T'Serstevens, Itinér. esp.,1963, p. 201).
SYNT. Escalier, sabre droit; dossier droit, chaise droite; manteau droit, tunique droite (anton. cintré, ée); veston droit (anton. croisé).
2. En partic.
a) [En parlant d'un corps au repos, avec une notion de verticalité, de perpendicularité]
α) [En parlant d'un obj.] Debout, dressé, vertical. Mur, pli droit; flamme, fumée droite. Anton. couché, penché, oblique.Il revit un temple au dieu du soleil des anciens Incas du Pérou. Ces pierres droites sur la montagne (Saint-Exup., Vol nuit,1931, p. 121):
6. Les fureurs du peintre commençaient dès que Céline avait franchi sa porte. Pour la vingtième fois, il la suppliait de ne pas accrocher sa capeline sur le coin d'un cadre, et elle s'entêtait à ne pas la pendre à un porte-manteau (...); le cadre penchait forcément (...) et elle soutenait que c'était sans importance, que sa coiffe n'abîmait pas la dorure, qu'il n'était pas utile que le tableau fût droit. Huysmans, Les Sœurs Vatard,1879, p. 224.
Piano droit. Piano dont les cordes et la table d'harmonie sont verticales. Anton. piano à queue.
MATH. Angle droit (cf. angle I A 1) et subst. un droit (cf. angle ex. 2). Prisme droit. Prisme dont les bases sont perpendiculaires aux autres faces. Anton. oblique.
β) [En parlant d'une partie du corps] Dressé. Avoir, tenir la tête droite. L'écureuil (...) sautait de branche en branche, les petites oreilles droites à peine pointant (Pergaud, De Goupil,1910, p. 135).Elle portait une grande robe un peu (...) solennelle (...) avec une collerette rigide, dorée, qui maintenait droit le cou (Vailland, Drôle de jeu,1945, p. 19).
P. méton. [En parlant de la pers. phys.] Qui n'est ni courbé, ni voûté, qui se tient bien. Être droit comme un chêne, comme un peuplier; avoir la taille droite. Un peloton de cavaliers, avec, en tête, un sous-off de dragons, droit sur ses étriers, la crinière au vent (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 752).Une femme, assise très droite (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 51).
Emploi subst. :
7. − Francs-tireurs! à mon commandement! Ils sont là, la poitrine bombée, la tête haute, les bras collés au corps raide... trente-cinq... des grands et des petits, des droits et des tordus. Triolet, Prem. accroc,1945p. 370.
b) [En parlant d'un mouvement ou d'un corps en mouvement] Qui s'effectue, qui se déplace en un mouvement rectiligne horizontal ou vertical. (La) chute droite (des flocons de neige).
En partic., ESCR. Coup droit. Attaque qui consiste en un mouvement rectiligne de la pointe du fleuret (cf. Lar. encyclop., s.v. escrime).
Spéc., ANAT. Muscle droit. Muscle dont l'action s'exerce parallèlement ou perpendiculairement au plan de symétrie du corps.
Emploi subst. Excepté dans les singes et les cétacés, le grand oblique et le grand droit postérieur sont généralement fort considérables (Cuvier, Leçons d'anat. comp., t. 1, 1805, p. 236).
c) Loc. prép., vx. Au droit de. Au niveau de, en face de, à la perpendiculaire de. M. Hirsch (...) a fait, sur la vaporisation dans les chaudières au droit du foyer, de très remarquables expériences (Ser, Phys. industr.,1888, p. 246):
8. ... je vis glisser devant moi (...) un petit bâtiment. Il longea un moment la côte, puis, virant au droit de la passe du port et franchissant la limite des patrouilles, piqua vers le large et se perdit bientôt à l'horizon. Gracq, Le Rivage des Syrtes,1951, p. 44.
3. Comme il faut, régulier.
a) Loc. adv. Au droit (vx). Sur le parcours, au bon endroit. Pourtant il y a de bons riches, puisque vous l'êtes, vous, madame Blanchet, c'est le tout de se trouver au droit pour les rencontrer (Sand, F. le Champi,1850, p. 73).
b) TENNIS. Coup droit. Renvoi de la balle effectué du côté habituel. Anton. revers (cf. Rob., Lar. Lang. fr., Lar. encyclop., Lexis 1975).
c) NUMISM., emploi subst. Synon. de avers (cf. ce mot A).
C.− P. métaph. ou au fig.
1. [Dans le domaine de la morale]
a) [En parlant d'une ligne de conduite] Conforme aux principes de la morale, de la religion. Droit chemin (cf. chemin II B 2); ligne droite :
9. « On vous montre la voie droite : vous n'avez qu'à suivre. C'est vrai pour la religion, c'est vrai pour la discipline de l'esprit, pour l'habitude de raisonner qui fut toujours en honneur à Mongazon; c'est vrai aussi pour le latin. » Thibaudet, Réflexions sur la litt.,1936, p. 252.
b) [En parlant d'une pers., de ses attributs] Franc, honnête, ouvert, sans compromission. Homme, caractère droit; âme, nature droite. Un aveuglement qui n'exclut ni des intentions droites ni des vertus dignes de respect (Lamennais, L'Avenir,1831, p. 263).Le regard droit de ses yeux myopes trahit une âme d'une probité exemplaire (Green, Journal,1941, p. 91).
2. [Dans le domaine de l'esprit] Conforme à la raison, juste, sain, sensé. Jugement, raisonnement droit. Avec un sens droit du métier que l'on fait et une volonté persévérante, on arrive à l'estimable (Flaub., Corresp.,1852, p. 363).Aucune difficulté ne résiste à un esprit droit et qui raisonne juste (Mauriac, Th. Desqueyroux,1927, p. 250).
II.− Adverbe
A.− [Correspond à I A 1 b et B 2 b]
1. Suivant une ligne droite. Aller, se diriger (tout) droit (devant soi); tomber droit. Un homme ne peut marcher droit les yeux fermés (Cuvier, Leçons d'anat. comp.,t. 1, 1805, p. 487).Il regardait droit devant lui, sans rien voir (Druon, Gdes fam.,t. 2, 1948, p. 229).
2. Directement. Conduire droit à, chez; aller droit au but. Oriante, surmontant l'émoi de cet accueil violent, va droit à son agresseur (Barrès, Jard. Oronte,1922, p. 164).Je t'ai montré la porte de ma chambre; elle donne droit sur l'escalier (Gide, Faux-monn.,1925, p. 936).
B.− [Correspond à I B 2 a] Verticalement. Se promener en tenant bien droit devant soi, sans en verser une goutte, un verre plein d'eau (Mounier, Traité caract.,1946, p. 267).
Se tenir droit. Elle pleurait comme une madeleine, sans faire de bruit, et se tenait droit comme un piquet (Balzac, Langeais,1834, p. 340).
Rem. Dans cette dernière constr., droit est plus souvent adjectif.
C.− [Correspond à I C 1] Selon les principes de la morale. Filer droit. Nous autres, leurs prêtres, pourquoi nos enfants nous aimeraient-ils? (...) Nous sommes forcés de les faire marcher droit (Montherl., Ville dont prince,1951, I, 3, p. 872).
III.− Subst. fém., MATH. Ligne telle que deux des points par lesquels elle passe sont nécessaires et suffisants à la définir. Je mets le cap sur le milieu du segment de droite qui joint Alexandrie au Caire (Saint-Exup., Terre hommes,1939, p. 213).
SYNT. Droite euclidienne; droites concourantes, parallèles; congruence de droites; faisceau de droites; décrire une droite.
Demi-droite. Portion de droite indéfinie dans un sens et limité dans l'autre par un point. On appelle bissectrice d'un angle la demi-droite issue du sommet qui partage cet angle en deux angles égaux (Roux, Miellou, Géom.,1946, p. 10).
Prononc. et Orth. : [dʀwat], fém. [dʀwat]. Mais aussi [ɑ] post. ds Warn. 1968 (cf. droit1). Le mot est admis ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Adj. 1. a) ca 1050 « juste, vrai, exact » dreit num (Alexis, éd. Chr. Storey, 215); b) ca 1100 « juste, honnête, franc » (Roland, éd. J. Bédier, 2441); c) 1130-40 « qui ne s'écarte pas de la raison, de bon sens » dreite veie (Wace, Conception N.-D., éd. W. R. Ashford, 1088); 2. a) ca 1100 « sans courbure, sans inclinaison » (Roland, 1043); b) 1155 « direct, sans détour » dreite veie (Wace, Brut, éd. I. Arnold, 762); c) 1160-74 « régulier, bien mis ou bien fait » (Wace, Rou, éd. A. J. Holden, 1317 et 1318). B. Adv. ca 1050 « directement, sans détour » (Alexis, 81). C. Subst. masc. dans la loc. adv. au droit de 1354-76 (Roy Modus, 124, 55 ds T.-L.). D. Subst. fém. p. ell. de ligne 1738 (Voltaire, Newton, II, 9 ds Littré). Du lat. class. directus « sans courbure, direct, à angle droit », d'où au fig. « direct, sans détour, juste », part. passé adj. du verbe dirigere (v. diriger).
STAT. − Droit1 et 2. Fréq. abs. littér. : 4 844. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 7 589, b) 7 081; xxes. : a) 7 209, b) 5 994. Droite1 et 2. Fréq. abs. littér. : 11 007. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 10 106, b) 18 457; xxes. : a) 18 369, b) 17 251.
BBG. − Gottsch. Redens. 1930, passim.La Landelle (G. de). Le Lang. des marins. Paris, 1859, p. 186, 226, 317. − Quem. Fichier.

Wiktionnaire

Nom commun

droite \dʁwat\ féminin

  1. Côté droit.
    • À sa gauche et à sa droite, deux minuscules galeries dessinaient les bras de croix d’un petit transept. — (Joris-Karl Huysmans, La Cathédrale, Plon-Nourrit, 1915)
    • Nous envoyons les dragons en éclaireurs, mais rien à droite, rien à gauche, et, devant nous, à cinq cents mètres, la colline et la forêt. — (Jean Giraudoux, Retour d’Alsace - Août 1914, 1916)
  2. Voie à droite du conducteur.
    • Céder la droite.
    • Tenir la droite.
  3. (Par ellipse) Main droite.
  4. (Par extension) (Populaire) Coup donné avec la main.
    • Tais-toi avant que je te mette une droite !
    • Petit Papa Noël
      Toi qu’est descendu du ciel
      Retourne-s-y vite fait bien fait
      Avant que j’te colle une droite
      Avant que j’t’allonge une patate
      Qu’j’te fasse une tête au carré !
      — (Renaud, Le Père Noël noir)
  5. (Politique) (Sociologie) Terme regroupant divers courants politiques manifestant un attachement à la liberté, à l’ordre, considéré comme juste ou comme un moindre mal, réprouvant les changements brusques sur les questions de société et les questions éthiques, ainsi nommé parce qu’il s’est principalement manifesté à l’origine par les partis conservateurs ou réactionnaires qui siégeaient originellement (à partir de la Révolution) à droite du président de l’assemblée.
    • J'dis pas que Louis était toujours très social, non, il avait l'esprit de droite. Quand tu parlais augmentation ou vacances, il sortait son flingue avant que t'aies fini. — (Michel Audiard, Les Tontons flingueurs , film de Georges Lautner, 1963)
    • On diagnostiquera à juste titre ce que Besnier-Thomas nomment « une maladie de la volonté ». Mais cette maladie est peut-être davantage qu'une aboulie. La gauche « qui ne sait plus ce qu'elle veut » ne se contente plus de se taire, mais prend l'habitude de faire sien le grand discours de régression d'une droite dont elle envie la bonne santé, d'une droite à l'entrain réactionnaire communicatif. — (Élisabeth Guibert-Sledziewski, Une culture de régression, dans Flash sur la droite, Raison présente n° 88, p. 115, 4e trimestre 1988)
    • Si les musulmans radicaux sont la nouvelle droite, ils partagent avec l'ancienne une opinion pessimiste de la civilisation moderne décadente. — (Panayiotis Jerasimof Vatikiotis, L’Islam et l’État, 1987, traduction d’Odette Guitard, 1992, p. 111)
    • Mais ce que disent ces hommes de gauche, une fois libérés des pesanteurs de l’appareil, n’est rien d’autre que ce que la droite soutient… — (Ivan Rioufol, Le gouvernement, condamné à agir, Les blogs du Figaro, 25 juin 2010)
    • Les radsocs de l'époque, véritables précurseurs de la social-démocratie, situés à la droite de socialistes sur le demi-camembert électoral, passeraient aujourd'hui pour des gauchistes. — (Périco Légasse, Que la gauche redevienne cassoulet !, dans Marianne, n° 772, 11 février 2012, p. 82)
    • Ce matin-là, sur Facebook, des gens de droite se scandalisaient de l'existence de gens de gauche, complètement déconnectés des vraies exigences de la vraie vie, pendant que des gens de gauche se scandalisaient de l'existence de gens de droite, complètement déconnectés des vraies exigences de la vraie vie. Tous utilisaient exactement les mêmes raccourcis intellectuels qu'ils critiquaient chez le camp adverse. — (Thomas O. St-Pierre, Charlotte ne sourit pas, Leméac, 2016, p. 111.)
  6. (Linguistique) Direction vers la fin d’une phrase.
    • Ce que j’ai essayé de faire apparaître, c’est : (i) que le syntagme nominal qui peut être déplacé vers la droite ne peut pas être déplacé vers la gauche, (ii) […] — (Michael Herslund, Carl Vikner, Ole Mørdrup et Finn Sørensen, Analyses grammaticales du français, 1983)
  7. (Algèbre) (Géométrie) Trait résultant de la relation algébrique entre des variables, ellipse de ligne droite.
    • La droite est le plus court chemin d’un point à un autre.
  8. (Algèbre) (Figuré) Espace vectoriel de dimension un.
    L'expression « la droite des réels » exprime le fait que l'ensemble ℝ est isomorphe avec toute droite géométrique.

Forme d’adjectif

droite \dʁwat\

  1. Féminin singulier de droit.
    • On côtoie ensuite la rive droite du Loing par un chemin ombragé fort agréable, qui traverse la Croisière, Dordives, où l'on entre dans le département du Loiret, Ferrières, Puits-la-Lande et Montargis, ville agréablement située sur la rivière et le canal du Loing. — (Eusèbe Girault de Saint-Fargeau, Panorama pittoresque de la France, Paris, Firmin-Didot, 1839, page 2)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DROIT, OITE. adj.
Qui n'est pas courbe, qui va d'un point à un autre par le plus court chemin. Cette rue est toute droite. De droit fil. Avoir la taille droite et bien prise. La rivière est droite depuis tel village jusqu'à telle ville. Voilà le droit chemin, le plus droit chemin. En termes de Géométrie, Ligne droite, ou par ellipse, comme nom féminin, La droite, Le plus court chemin d'un point à un autre. Être droit comme un I, se dit de Quelqu'un qui se tient très droit. Fig., La droite voie, en termes de Dévotion, La voie du salut. La voie droite, en termes de Morale, La voie du bien, de la vertu. Il signifie aussi Qui est perpendiculaire à l'horizon, qui ne penche d'aucun côté. Ce mur n'est pas droit, il penche. Angle droit, Angle formé par deux lignes perpendiculaires l'une à l'autre. L'angle droit est de quatre-vingt-dix degrés. Deux lignes qui se coupent à angles droits. En termes d'Astronomie, Sphère droite, Celle où l'équateur et ses parallèles coupent l'horizon à angles droits. Il signifie aussi Qui n'est pas couché, qui est debout. Se tenir droit sur ses pieds. Cette figure serait mieux droite que couchée. Il signifie au figuré Qui est juste, équitable, sincère. Un homme droit. Avoir l'intention droite, l'âme droite, le cœur droit. Il signifie aussi Qui est sain, judicieux. Cela est contraire à la droite raison. Cet homme a l'esprit droit, le sens droit. Il se dit en outre par opposition à Gauche, pour indiquer la Position relative d'un objet. Voyez GAUCHE. La main droite. Le bras droit. Le pied droit. Le côté droit. Le flanc droit. L'aile droite d'une armée. L'aile droite d'un bâtiment. La rive droite d'un fleuve. La partie droite d'un tableau. Le côté droit d'une assemblée délibérante. Fig., Il ne faut pas que la main gauche sache ce que fait la droite, Il faut faire le bien sans en parler. Fig., Être le bras droit de quelqu'un, Être son principal agent. Dans cette acception, il s'emploie souvent comme nom féminin, pour désigner le Côté droit, la main droite, la partie, l'aile ou l'extrémité droite. Prendre sur la droite, sur sa droite. La droite d'une armée. La droite de l'ennemi était protégée par un bois. Les figures qui occupent la droite du tableau. La droite d'une assemblée, L'ensemble des membres assis à la droite du président. Un membre de la droite. Donner la droite à quelqu'un, Le mettre à sa droite pour lui faire honneur. On dit en des sens analogues Disputer la droite. Céder la droite. Prendre la droite. Tenir la droite. Fig., en termes d'Écriture sainte, JÉSUS-CHRIST est assis à la droite de Dieu son Père, Dieu son Père l'a glorifié et lui a communiqué tout son pouvoir. Il s'emploie souvent comme adverbe et signifie En droite ligne, directement, par le plus court chemin. Marcher droit. Aller droit devant soi. Aller droit au but. Aller tout droit. Ce chemin mène tout droit à Paris. Fig., Cet homme va droit à ses fins. Il va droit en besogne. Il ne va pas droit. Cette doctrine mène droit à l'athéisme. Ses folles dépenses le mèneront droit à l'hôpital. Fig., Marcher droit, Se bien conduire, agir comme l'on doit, s'acquitter de son devoir.

À DROITE, loc. adv. Du côté droit, à main droite. Prendre à droite. Tourner à droite. Par file à droite. Se placer à droite. En termes militaires, À droite s'emploie comme nom masculin. La troupe fit un à droite. À droite et à gauche, De tous côtés, de côté et d'autre. Frapper à droite et à gauche. On dit aussi De droite et de gauche.

Étymologie de « droite »

→ voir droit
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « droite »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
droite drwat

Évolution historique de l’usage du mot « droite »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « droite »

  • Seigneur, votre droite est terrible ! Victor Hugo, Les Chants du crépuscule, Napoléon II
  • Une fois les circonstances mises de côté, reste l’ampleur des résultats. Avec cette élection, la Croatie penche résolument à droite. Le bon score du HDZ s’est accompagné de celui de Most, un parti de droite traditionaliste (8 sièges), et surtout de celui du Bloc pour la Croatie, le parti nationaliste de l’ancien chanteur Miroslav Skoro (15 sièges). Seule l’entrée au Parlement de Mozemo, un parti vert solidement ancré à gauche, vient éclaircir le tableau. «Le glissement à droite est évident. Il s’était déjà manifesté cet hiver, lors de l’élection présidentielle où Miroslav Skoro avait réuni 24 % des voix, rappelle Loïc Trégourès. Tout cela s’inscrit dans un contexte : la Croatie est un pays âgé, où le nationalisme est prégnant, et où le monde politique continue à entretenir la mémoire de la guerre, qui est payante sur le plan électoral.» Libération.fr, En Croatie, la droite se renforce, l'extrême droite en embuscade - Libération
  • Jean-Michel Blanquer a marqué la rue de Grenelle par son volontarisme réformiste. Sa capacité à plaire à l’aile droite macroniste. Et, bien entendu, comme tout ministre de l’Éducation qui se respecte, il a fédéré, in fine, les critiques syndicales enseignantes contre lui. Emmanuel Macron et Jean Castex ont décidé de le conforter à son poste, lundi. «Je tiens à cette maison», répète souvent l’intéressé. Le Figaro.fr, Jean-Michel Blanquer, le réformateur qui plaît à la droite
  • Une semaine après la chaîne du polémiste Dieudonné, YouTube a supprimé, lundi 6 juillet, celles de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral, condamné par le passé pour contestation de l’existence de la Shoah et injure et provocation à la haine raciale. Le Monde.fr, YouTube supprime les chaînes de l’essayiste d’extrême droite Alain Soral
  • En France, on connaît la composition du gouvernement de Jean Castex. L’annonce a été faite ce lundi en début de soirée, sur le péron de l’Élysée comme le veut la tradition. Quelques surprises mais peu de grands changements et une montée en puissance des ministres de droite à deux ans de la présidentielle. RFI, France: la droite entre en force au gouvernement
  • Cette féministe de droite, vive, atypique et parfois gaffeuse, a déjà occupé trois fois la tête d'un ministère, avait tourné la page de la politique après la défaite de Nicolas Sarkozy, animant des chroniques sur D8, RTL ou RMC. La Croix, Roselyne Bachelot, ex-ministre de droite devenue chroniqueuse média
  • Rappel : au second tour de l'élection municipale à Ribérac, Nicolas Platon (PS, à la tête d'une liste de gauche) a obtenu 37% des suffrages ; Patrice Favard (maire sortant, divers-droite) a recueilli 35% des voix ; et Philippe Chotard (sans-étiquette, soutenu par l'ancien maire et sénateur LREM Bernard Cazeau) a réuni 28% des suffrages. France Bleu, Ribérac retrouve un maire socialiste après un seul mandat à droite
  • Lyon et les 17% d'Etienne Blanc au premier tour. La Métropole de Lyon, c’est évident. Avec 31 sièges pour Les Républicains (sans compter les élus issus des listes de Gérard Collomb) contre 40 en 2014 Mais il y a Bron, Villefranche-sur-Saône, Meyzieu, Saint-Priest, Tassin-la-demi-Lune, Tarare ou encore Francheville. Pour la droite, ces élections municipales 2020 dans le Rhône ont aussi parfois, souvent, rimé avec victoire. Rue89Lyon, Après les élections municipales, la droite ne se porte pas si mal dans le Rhône

Images d'illustration du mot « droite »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « droite »

Langue Traduction
Anglais right
Espagnol derecha
Italien giusto
Allemand richtig
Chinois
Arabe مستقيم
Portugais certo
Russe право
Japonais 正しい
Basque eskuineko
Corse diritta
Source : Google Translate API

Synonymes de « droite »

Source : synonymes de droite sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « droite »

Partager