La langue française

Drapé

Sommaire

  • Définitions du mot drapé
  • Étymologie de « drapé »
  • Phonétique de « drapé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « drapé »
  • Citations contenant le mot « drapé »
  • Images d'illustration du mot « drapé »
  • Traductions du mot « drapé »
  • Synonymes de « drapé »
  • Antonymes de « drapé »

Définitions du mot « drapé »

Trésor de la Langue Française informatisé

DRAPÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de draper*.
II.− Adj. [En parlant d'un tissu] Épais, préparé comme le drap. Étoffe drapée; du bon drap bien drapé.
Bas drapés. Bas de laine imitant le drap. Le notaire avait soixante-neuf ans, une tête chenue, un visage carré, vénérable (...) des bas drapés, des souliers à agrafes d'argent (Balzac, Cabinet ant.,1839, p. 45).
III.− Subst. masc. Ensemble des plis harmonieusement disposés d'un vêtement. Une robe avec de la dentelle par devant, un drapé de charmeuse grise (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 213).
Disposition des plis d'une tenture. L'opulent intérieur second Empire se mue en garni sordide; les drapés en linges douteux; les bijoux en pacotille (Huyghe, Dialog. avec visible,1955, p. 263).
P. métaph. Derrière moi la forteresse, d'une livide couleur d'os sous son drapé de brouillard (Gracq, Syrtes,1951, p. 151).
Prononc. et Orth. : [dʀape]. Ds Ac. 1694-1878. Fréq. abs. littér. : 352. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 259, b) 635; xxes. : a) 735, b) 493.

Wiktionnaire

Adjectif

drapé

  1. Couvert de drap, d'un vêtement, d'une tenture.
    • Sire, on appelle Histoire une espèce de paysanne en robe rouge mal drapée, assise dans un trône grec et coiffée de lauriers comme une petite fille qui a reçu un prix. (Pierre Louÿs; « Les aventures du roi Pausole » -1901)

Nom commun

drapé \dʁa.pe\ masculin

  1. Disposition des plis donnée à un tissu, à un vêtement.
    • Le dossier du lit d'acajou se détache sur les drapés du ciel de lit, avec, entrevu à gauche, un segment d'une autre couche toute pareille, soigneusement recouverte de sa courtepointe à ruches, et dans laquelle cette nuit-là personne assurément n'a dormi. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 46)
    • Cet homme riche est fort beau dans un portrait peut-être flatté, sous l’ample perruque et dans les drapés de satin du Grand Siècle. — (Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux, 1974, collection Folio, page 100)

Forme de verbe

drapé \dʁa.pe\

  1. Participe passé masculin singulier de draper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DRAPER. v. tr.
Couvrir de drap. Il se dit généralement des Draperies tendues en signe de deuil. Draper les piliers, les chaises d'une église. En termes de Peinture et de Sculpture, il signifie, par extension, Habiller une figure, ou en représenter les vêtements; mais il ne se dit qu'en parlant de Vêtements amples et formant des plis. Draper une figure. Par analogie, il signifie aussi Garnir d'une étoffe de manière qu'elle forme des plis harmonieux. Draper une fenêtre. Il signifie aussi Disposer une tenture. Draper une portière. Fig. et fam., Draper quelqu'un, En faire un portrait satirique. J'ai lu ce que vous avez dit de votre adversaire : le voilà bien drapé.

SE DRAPER se dit, par analogie, de la Manière dont un acteur arrange ses vêtements, surtout lorsqu'il est habillé à la grecque ou à la romaine. Cet acteur se drape bien. Il sait bien se draper. Acteur drapé à l'antique. Fig. et fam., Se draper dans sa vertu, dans sa probité, En faire parade.

Littré (1872-1877)

DRAPÉ (dra-pé, pée) part. passé.
  • 1Garni d'un drap de laine. Au roulement des tambours drapés, des grenadiers portaient le corps de leur vaillant capitaine, Chateaubriand, Génie, IV, I, 11.

    Bas drapés, bas dont le tissu imite le drap.

    Terme de botanique. Garni de poils tellement courts et serrés qu'ils forment une sorte de tissu. Les feuilles du bouillon-blanc sont drapées.

  • 2 Fig. et familièrement, critiqué, de qui on dit du mal. Drapé d'importance par ses camarades.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « drapé »

Du participe passé de draper.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « drapé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
drapé drape

Évolution historique de l’usage du mot « drapé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « drapé »

  • Une maladie étrange un coma, une reprise du travail difficile sans contamination covid 19 mais perte de clients, endettement pour rembourser son beau taxi. L’église Saint Roch est encore fraîchement dans ma mémoire avec sa façade et ses marches pour avoir regardé une vidéo récemment pour la mort de Roger Holeindre. J’entends dire autour de moi que c’est un peu le même public. Je ne saurais le dire, c’est un milieu qui se connaît et auquel je ne suis pas intégré. Je me place sur le bas-côté à gauche sur une traverse il reste une chaise un peu décalée d’un pilier. L’église est presque déjà pleine, j’ai une demi-heure d’avance pourtant. De ma place je vois le cercueil drapé dans le cœur de l’église, drapé aux couleurs de la Patagonie, un pan du drapeau tombe de mon côté c’est le vert avec l’étoile blanche à cinq branches, il me reste à deviner le blanc et le vert qui couvrent le dessus et l’autre côté du catafalque. Au premier rang dans la nef je reconnais aisément le Comte de Paris, et à ses côtés une place plus loin Philippe de Villiers. Je ne vois pas le prétendant des Orléans physiquement pour la première fois, mais de Villiers oui. Je regarderai plusieurs fois dans cette direction pendant l’office et quelques minutes plus tard je reconnais Marion Maréchal. Elle me semble plus fluette que je ne pensais. Effet du confinement ? Mais la plupart des gens ont pris du poids au contraire. Elle n’est pas devenue vegan ? Plus tard mon ami Pierre me dira que la télé grossit les gens. Ma pensée vagabondera plusieurs fois sur le clan Le Pen, comme disent ceux qui les détestent, ils n’en manquent pas. Je me rappelle d’une vidéo d’entretien avec Natacha Polony, dans laquelle MMLP racontait les conditions de vie pour sa famille dans les établissements scolaire. La force de caractère qu’il a fallu développer pour survivre psychiquement à cette haine raciale des Le Pen, force l’admiration. Ils sont détestés dès leur plus jeune âge, comme une race maudite. On ne leur offre même pas le bénéfice d’une évolution générationnelle, du grand père à la nièce et à la petite fille. Alors qu’en France il n’y a plus de race, cette famille en est une à elle toute seule et tout le monde est autorisé à haïr de plus c’est une race qui n’évolue pas. Merveilleux de faire un tel consensus. Nul ne sait plus où est la vérité en politique ni où est le bien, la solution mais tout le monde tombe d’accord pour dire où se trouve le mal affreux, patibulaire. Elle est là MMLP et je ne parviens toujours pas à haïr, ni à craindre. Je crois qu’elle est vraiment émue et qu’elle prie. Plus tard j’apprendrai par la journaliste de Boulevard Voltaire, Gabrielle Cluzel les autres VIP présents : Jean-Pax Méfret, le représentant du duc d’Anjou, le prince Charles-Emmanuel de Bourbon-Parme, Charles Beigbeder, Ivan Rioufol, Renaud Camus, Jean-Yves Le Gallou, Jean Sévillia, Étienne de Montety (auteur d’un très bel éloge funèbre), Sylvain Tesson, Laurent Dandrieu, Charlotte d’Ornellas, Martial Bild, François Tulli (fidèle d’entre les fidèles), l’amiral Guillaud, ancien chef d’état-major des armées…  , Chaise avec vue sur catafalque drapé patagon
  • DRAPÉ / DRAPER. "Les mots draperie et drapé font partie du vocabulaire des arts depuis la Renaissance. Ils sont définis ainsi dans la première édition du Dictionnaire de l’Académie française paru en 1694 : « [ce terme de draperie] signifie en termes de peinture, la représentation des étoffes & des habits ». La draperie est ainsi un vêtement (ou un tissu) représenté ou imité. Si le mot a été défini au XVIIe  siècle, cela ne veut pas dire pour autant que l’objet draperie n’existait pas au préalable. Toutes les périodes de l’histoire de l’art, toutes les civilisations et toutes les techniques artistiques sont en effet concernées. Quelle œuvre d’art ne comporte pas une figure drapée, en mouvement ou statique, un pan de draperie déployé au premier plan ou encore une tenture accrochée à l’arrière-plan ? " France Culture, L'art du drapé ou comment cacher le nu pour mieux le révéler
  • Le Musée des beaux-arts de Lyon consacre jusqu’au 8 mars 2020 une superbe exposition au drapé. Confrontant une sélection de 248 œuvres allant de la Renaissance à nos jours, rythmée par des peintures, des sculptures, des photographies, ainsi que des films, les plissés se révèlent pleins de surprises. La Croix, Les beaux dessous du drapé
  • Le drapé, ensuite, s’émancipe. A travers les études de détails et le procédé dit de la «mise en réserve», le visiteur entre dans sa forme même. Les corps en fragments se devinent à peine ou sont carrément absents. Seuls subsistent les plats et les plis froissés, courbés, rompus, flottants, réguliers, légers, circulaires ou sinueux. Les draperies épousant des formes manquantes ou difficilement reconnaissables (comme les études de François-Joseph Heim), les tissus gonflés par le vent et autres forces invisibles (sublime Etude de draperie pour «Scène de déluge» de Girodet, datée de 1806) hantent magistralement la salle supérieure de l’exposition. Libération.fr, «Drapé», la vie à tous plis - Culture / Next
  • Gaëtan de Clérambault : « Groupe de femmes drapées, vues de dos, dans un jardin » (1918-1919), tirage sur papier baryté, Paris, Musée du quai Branly-Jacques Chirac Le Monde.fr, Le drapé, de l’Antiquité à nos jours, se dévoile à Lyon

Images d'illustration du mot « drapé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « drapé »

Langue Traduction
Anglais draped
Espagnol envuelto
Italien drappeggiato
Allemand drapiert
Chinois 披上
Arabe رايات
Portugais drapejado
Russe завернуто
Japonais ドレープ
Basque draped
Corse drappu
Source : Google Translate API

Synonymes de « drapé »

Source : synonymes de drapé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « drapé »

Partager