La langue française

Donné, donnée

Sommaire

  • Définitions du mot donné, donnée
  • Étymologie de « donné »
  • Phonétique de « donné »
  • Évolution historique de l’usage du mot « donné »
  • Citations contenant le mot « donné »
  • Traductions du mot « donné »
  • Synonymes de « donné »
  • Antonymes de « donné »

Définitions du mot « donné, donnée »

Trésor de la Langue Française informatisé

DONNÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst.

I.− Part. passé de donner*.
II.− Emploi adj.
A.− MATH. Qui est connu et défini ou présenté comme tel. Un point donné; une quantité donnée. La ligne la plus courte que l'on puisse mener sur cette surface, d'un point donné à un autre point aussi donné (Poisson, Mécan.,t. 1, 1811, p. 460).
P. ext. Qui est fixé, déterminé. Une situation donnée. Les pratiques morales d'une société donnée sont nécessairement liées, pour le savant, aux croyances religieuses (Levy-Bruhl, Mor. et sc. mœurs,1903, p. 198).Tous les virus d'une espèce donnée ne sont pas de taille uniforme (P. Morand, Confins vie,1955, p. 47).
À un moment donné. À un certain moment; tout à coup, soudain. L'ivresse aidant et l'ivresse s'emparant de nous, à un moment donné Modigliani offrit une bouteille à la plus laide à condition qu'elle se laisserait embrasser sur la bouche (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 200):
1. ... il avait bien plu, et à tout le monde, dans ses fonctions. Et puis à un moment donné il a cessé de plaire... Céline, Mort à crédit,1936, p. 31.
B.− Locutions
Loc. prép. Étant donné. Eu égard à. Étant donné sa stupidité (Ac.1932).Étant donné les circonstances, sa conversation pourra être instructive (Martin du G., Thib.,Été 14, 1936, p. 306).Mais, étant données les circonstances... vos idées... l'honorabilité du nom... On peut se demander si, − pour la famille, du moins, − cette fin... n'a pas été, somme toute, une chose... heureuse? (Martin du G., Thib.,Épil., 1940, p. 803).Étant donné les circonstances présentes, achève le commandant, on ne peut pas trop tenir compte du risque (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 268).Il paraît indispensable, étant donnée la variété des modèles, de les situer dans le tableau ci-dessous (Industr. aéron. fr.1962, p. 16).
Rem. ,,L'expression étant donné peut aujourd'hui être assimilée aux participes attendu, compris, etc., et rester invariable quand elle précède le nom : ainsi traitée, elle joue le rôle d'une préposition; mais l'accord de donné avec le nom ou les noms qui suivent reste très correct`` (Grev. 1961).
Loc. conj. Étant donné que. Attendu que, puisque. Étant donné que pour les peintres mythologistes la nature et la vérité n'existent pas, voyons maintenant de quelle façon (...) ces messieurs se sont acquittés de la tâche qu'ils ont entreprise (Huysmans, Art. mod.,1883, p. 25):
2. ... étant donné que Beaunier assistait à la séance de fondation, j'estime qu'il y aurait inconvenance (...) de se retrouver en face d'une édition des œuvres de Joubert assumée cette fois par Champion... Du Bos, Journal,1924, p. 136.
III.− Emploi subst.
A.− Subst. masc. sing. (avec valeur de neutre). Donné. ,,Ce qui est immédiatement présenté à l'esprit avant que celui-ci y applique ses procédés d'élaboration`` (Lal. 1968). Synon. donnée (v. ce mot C).Le donné s'oppose au construit (Piguet1960).La division des sexes est un donné biologique, non un moment de l'histoire humaine (Beauvoir, Deux. sexe,t. 1, 1949, p. 19):
3. Le ça est un donné individuel par rapport au moi et au surmoi qui possèdent en partie un contenu social et collectif. Choisy, Qu'est-ce que la psychanalyse?1950, p. 110.
P. ext. Apprenons de lui [de de Gaulle] à ne pas nous rendre prisonniers de formules rigides. La politique dont le général de Gaulle nous donne le modèle, relève du concret. Elle se ramène à utiliser tout le donné, sans laisser intervenir et jouer nos antipathies, notre passion (Mauriac, Nouv. Bloc-notes,1961, p. 118).
B.− Subst. fém. Donnée*.
Fréq. abs. littér. : 17 560. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 28 729, b) 22 489; xxes. : a) 22 327, b) 24 687.

Wiktionnaire

Adjectif

donné \dɔ.ne\

  1. Reçu en don.
  2. Peu cher, facilement accessible.
    • 10 000 € ! C’est vraiment pas donné !
    • C’est pas donné à tout le monde de jouer aussi bien du piano.
  3. Indiqué, déterminé (du latin data)
    • Une situation donnée.
    • Une variable donnée. (programmation)

Forme de verbe

donné \dɔ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe donner.
    • L’actrice chinoise Fan Bingbing était encore introuvable hier soir, alors qu’elle n’avait pas donné signe de vie depuis le 1er juillet, lorsqu’elle avait visité un hôpital pour enfants à Shanghai. — (journal CNEWS, 17 septembre 2018)

Nom commun

donnée \dɔ.ne\ féminin

  1. Information sur un sujet particulier, qui (avec d'autres données) sert de base à la réflexion ou l'étude de ce sujet.
    • Cette panoplie de données objectives et quantifiées permet de dépasser largement l’approche intuitive, pifométrique et incertaine qui reste la plus souvent celle de la psychologie historique. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 50)
    • Depuis 40 ans, le programme SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), s’appuyant sur les données d’une panoplie d’immenses radiotélescopes, n’a pu décrypter aucun message de source interstellaire. — (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, no 70, p. 33, automne 2009)
    • L’utilisation du pois dans le Croissant fertile est attestée par des données archéologiques datant de 8000 av. J.-C. — (Brink, M. et Belay, G., Céréales et légumes secs, p. 171, 2006)
    • Dans tous les articles, les auteurs s’attachent scrupuleusement aux faits, aux données brutes et concrètes : pas de bavardage, pas d’interprétations oiseuses, mais des informations précises étayées par des citations sourcées. — (Bulletin critique du livre français, no 666-669, Association pour la diffusion de la pensée française, 2005, p. 5)
  2. (Par extension) Circonstances principales, sentiments, passions, caractères qui servent de base à un poème dramatique ou narratif, à un roman.
    • La donnée de cette tragédie est originale.
  3. (Mathématiques) Quantité connue qui sert à découvrir les inconnues.
    • Bien que les pesticides ionisables soient nombreux, il existe assez peu d'informations sur la variation de leur solubilité avec le pH. Quelques données ont été publiées pour les sulfonylurées ; […]. — (Raoul Calvet, Les pesticides dans le sol: conséquences agronomiques et environnementales, France Agricole Editions, 2005, p. 80)
    • Les données d’un problème.
  4. (Informatique) (Cartographie) Représentation d’une information sous une forme conventionnelle destinée à faciliter son traitement.
    • Heure de bureau après heure de bureau, et même le week-end, on compile à la chaîne des tétrachiées de données et des tronçons de formules toutes cuites. — (Jacques Roubaud & Anne F. Garréta, Éros mélancolique, éd. Grasset, 2009, p. 20)
    • Utilisant pour code personnel des algorithmes beaucoup plus sophistiqués que le matériel standard de cryptage des données, il était en principe impiratable par les superordinateurs du gouvernement. — (Douglas Preston, Cauchemar génétique, traduit de l'américain, Robert Laffont, 1997 & L'Archipel, 2011)
    • Avec la multiplication des applications multiplateformes (et web),le principal système d'échanges de données est le WebService, qui utilise généralement le protocole HTTP et des requêtes relativement simples. — (Damien Gosset & al., Cookbook Développement Android 4 - 60 recettes de pros: 60 recettes de pros, Dunod, 2013, chap.10)

Forme de verbe

donnée \dɔ.ne\

  1. Participe passé féminin singulier de donner.
    • J’ai assisté une fois à une représentation donnée à Senlis dans une pension de demoiselles. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)

Nom commun

donnée \dɔ.ne\ féminin

  1. Information sur un sujet particulier, qui (avec d'autres données) sert de base à la réflexion ou l'étude de ce sujet.
    • Cette panoplie de données objectives et quantifiées permet de dépasser largement l’approche intuitive, pifométrique et incertaine qui reste la plus souvent celle de la psychologie historique. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 50)
    • Depuis 40 ans, le programme SETI (Search for Extraterrestrial Intelligence), s’appuyant sur les données d’une panoplie d’immenses radiotélescopes, n’a pu décrypter aucun message de source interstellaire. — (Louis Dubé, Tourisme interstellaire envahissant, dans Le Québec sceptique, no 70, p. 33, automne 2009)
    • L’utilisation du pois dans le Croissant fertile est attestée par des données archéologiques datant de 8000 av. J.-C. — (Brink, M. et Belay, G., Céréales et légumes secs, p. 171, 2006)
    • Dans tous les articles, les auteurs s’attachent scrupuleusement aux faits, aux données brutes et concrètes : pas de bavardage, pas d’interprétations oiseuses, mais des informations précises étayées par des citations sourcées. — (Bulletin critique du livre français, no 666-669, Association pour la diffusion de la pensée française, 2005, p. 5)
  2. (Par extension) Circonstances principales, sentiments, passions, caractères qui servent de base à un poème dramatique ou narratif, à un roman.
    • La donnée de cette tragédie est originale.
  3. (Mathématiques) Quantité connue qui sert à découvrir les inconnues.
    • Bien que les pesticides ionisables soient nombreux, il existe assez peu d'informations sur la variation de leur solubilité avec le pH. Quelques données ont été publiées pour les sulfonylurées ; […]. — (Raoul Calvet, Les pesticides dans le sol: conséquences agronomiques et environnementales, France Agricole Editions, 2005, p. 80)
    • Les données d’un problème.
  4. (Informatique) (Cartographie) Représentation d’une information sous une forme conventionnelle destinée à faciliter son traitement.
    • Heure de bureau après heure de bureau, et même le week-end, on compile à la chaîne des tétrachiées de données et des tronçons de formules toutes cuites. — (Jacques Roubaud & Anne F. Garréta, Éros mélancolique, éd. Grasset, 2009, p. 20)
    • Utilisant pour code personnel des algorithmes beaucoup plus sophistiqués que le matériel standard de cryptage des données, il était en principe impiratable par les superordinateurs du gouvernement. — (Douglas Preston, Cauchemar génétique, traduit de l'américain, Robert Laffont, 1997 & L'Archipel, 2011)
    • Avec la multiplication des applications multiplateformes (et web),le principal système d'échanges de données est le WebService, qui utilise généralement le protocole HTTP et des requêtes relativement simples. — (Damien Gosset & al., Cookbook Développement Android 4 - 60 recettes de pros: 60 recettes de pros, Dunod, 2013, chap.10)

Forme de verbe

donnée \dɔ.ne\

  1. Participe passé féminin singulier de donner.
    • J’ai assisté une fois à une représentation donnée à Senlis dans une pension de demoiselles. — (Gérard de Nerval, Les Filles du feu, Angélique, 1854)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DONNER. v. tr.
Mettre à la disposition de quelqu'un, sans rétribution, une chose que l'on possède ou dont on jouit pour que lui-même en ait la propriété. Donner de l'argent, une terre, une maison. Donner en toute propriété. Il lui donna une fort belle dot. Il donne tout son bien aux pauvres. Donner en cadeau. Absolument, La libéralité consiste moins à donner beaucoup qu'à donner à propos. Il donne à pleines mains. En termes de Jurisprudence, Donner et retenir ne vaut, Celui qui fait une donation ne peut, sous peine de nullité de l'acte, y ajouter une clause qui en détruise l'effet. Cela a passé en proverbe, pour dire qu'On ne peut retenir ce que l'on donne. Fam. et par exagération, Il donnerait jusqu'à sa chemise, se dit d'un Homme extrêmement charitable et libéral. Fig., On ne donne rien pour rien et Donnant donnant, se disent pour exprimer qu'on ne veut donner une chose qu'en recevant une autre chose. Prov., Qui donne tôt donne deux fois, C'est ajouter au prix d'une grâce que de l'accorder promptement. Prov., La façon de donner vaut mieux que ce qu'on donne. Prov., La plus belle fille du monde ne peut donner que ce qu'elle a, On ne saurait prétendre recevoir de quelqu'un plus qu'il ne peut donner. Fig. et fam., Donner au diable, et Se donner au diable. Voyez DIABLE. Donner sa vie, ses jours, son sang pour quelqu'un, pour quelque chose, Sacrifier sa vie, répandre son sang par dévouement pour quelqu'un, pour quelque chose. Il est prêt à donner sa vie pour eux. Donner son sang pour la patrie. Fig., Donner un précepteur, un gouverneur à un enfant; lui donner un maître de dessin, de danse, etc., Mettre un enfant sous la direction d'un précepteur, d'un gouverneur; lui faire prendre des leçons de dessin, de danse, etc. Donner une fille en mariage à quelqu'un, La lui accorder pour femme. Il lui a donné sa fille. On dit de même Donner pour époux, pour épouse. Se donner à quelqu'un, S'attacher, se dévouer à lui. Il s'est donné à un bon maître. Ce chien s'est donné à moi. Il signifie aussi Se mettre sous la domination de quelqu'un. Ces peuples se donnèrent aux Romains. Les Génois se donnèrent à Charles VI. Il signifie encore Vouer à quelqu'un toute son affection. Un cœur qui se donne tout entier. Il signifie aussi, en parlant d'une Femme, Accorder les dernières faveurs. Elle s'est donnée à lui. Il signifie encore Livrer, mettre entre les mains, remettre, confier. Donner un paquet au voiturier. Donner des papiers à un homme d'affaires, à un notaire. Donner de l'argent pour aller au marché. Donner en dépôt. Donner en garde. Donner à crédit, à intérêt. Il lui en a donné la garde, le soin. Donner de l'ouvrage à faire. Donner une chose à l'essai, La donner à quelqu'un pour qu'il l'essaie, pour qu'il l'éprouve avant de l'acheter. On m'a donné ce cheval à l'essai. Fig. et fam., Donner du fil à retordre. Voyez FIL. Par exagération et fam., Je donnerais ma tête à couper que cela est ainsi. Voyez COUPER. Fig. et fam., En donner à garder à quelqu'un. Voyez GARDER. On dit aussi, populairement, Il lui en a donné d'une, il lui en a donné d'une bonne, Il lui en a fait accroire. Fig. et fam., En donner à quelqu'un signifie Le tromper, et quelquefois Le battre. Fam., Le donner au plus habile à mieux faire, Défier le plus habile de mieux faire. On dit de même Donner quelque chose à deviner, Défier de le deviner. Je le donne au plus fin à deviner. Je vous le donne à deviner en dix, en vingt. On dit aussi Donner en dix, en vingt, en cent, à faire une certaine chose, Défier de la faire une fois sur dix, sur vingt, sur cent. Voilà un coup bien heureux, je vous donne en dix, en vingt, à en faire un semblable, ou simplement, je vous le donne en dix. En termes de Chasse, Donner le cerf aux chiens, Lancer le cerf. On dit dans le même sens Donner les chiens, la meute. On donna les chiens à propos. On donna la vieille meute. Il signifie aussi Transmettre en échange, en retour de quelque chose, de quelque service. Donner une chose pour une autre, en échange, en retour d'une autre. Donnez-moi votre couteau pour mon canif. Il n'a pas voulu me le donner pour moins de six francs, à moins de six francs. On donne cela, cela se donne partout au plus bas prix. On lui donne pour cela mille francs, le logement et la nourriture. Donner des appointements. Combien donnez-vous à vos domestiques par mois? Combien voulez-vous que je vous en donne? Je n'en veux pas donner plus de trente francs. Par exagération et fam., Je n'en donnerais pas un sou, un fétu, Je ne fais aucun cas de cela, je n'en donnerais pas le moindre prix. Par exagération, Je donnerais tout au monde, je donnerais dix ans de ma vie, je donnerais je ne sais combien, je ne sais quoi, pour que cela fût, pour que cela ne fût pas, se dit quand on veut exprimer que l'on serait disposé à faire de grands sacrifices pour qu'une chose fût ou ne fût pas. On dit de même Que ne donnerais-je pas pour le revoir, pour le sauver! Il signifie encore Fournir, surtout en parlant de Garanties, de gages, de preuves. Donner des assurances, des gages, des sûretés. Donner des otages. Donner caution. Donner un répondant. Donnez-nous-en la preuve. Donner assurance, Assurer quelqu'un de quelque chose. Donner des preuves, des marques, Manifester, faire connaître par les effets. Il a donné des preuves de son courage, des marques de sa fidélité. On dit de même Donner des témoignages d'estime, d'amitié. Donner des signes d'embarras, d'inquiétude, d'impatience, Paraître inquiet, troublé, impatient. Donner, ne pas donner signe de vie, des signes de vie. Voyez SIGNE. Donner lieu, sujet, occasion, matière à faire, à défaire quelque chose, Fournir le sujet, l'occasion. Il se prend aussi pour Présenter, offrir. Donner à boire. Donnez-nous à manger. Donner des sièges. Donnez-moi un couteau, une serviette. On ne donne plus de billets au bureau. Donner une chose pour une autre, au lieu d'une autre. Donnez-moi mes habits. Donner un bouillon. Donner de l'avoine à un cheval. Donner à boire et à manger signifie Tenir auberge. Ici on donne à boire et à manger. Fig. et fam., Donner des verges pour se fouetter, pour se faire fouetter. Voyez VERGE. En termes de jeux de Cartes, Donner les cartes, ou simplement Donner, Distribuer aux joueurs le nombre de cartes qu'il faut à chacun d'eux. À qui est-ce à donner? Je viens de faire, c'est à vous de donner. Fig., Donner beau jeu. Voyez BEAU. Donner beau, la donner belle. Voyez BEAU. Donner la main à une entreprise. Voyez MAIN. Donner la main à une femme. Donner sa main. Donner le bras. Voyez MAIN, BRAS. Fig., Donner les mains à quelque chose. Voyez MAIN. Donner un dîner, une soirée, une fête, une matinée musicale, dansante, un bal, un concert, la comédie, Offrir à des invités un dîner, une fête, un bal, etc. On dit dans le même sens Donner à dîner, à souper. Donner une pièce de théâtre, La représenter devant le public. Que donne-t-on aujourd'hui à ce théâtre? La Comédie-Française donnera demain " Britannicus " et " le Médecin malgré lui ". Donner une pièce de théâtre signifie aussi La faire représenter. Racine a donné " Britannicus " en 1669. Donner une conférence, un sermon, Prononcer devant un auditoire une conférence, un sermon. Donner un livre, un ouvrage au public, Le publier, le faire imprimer. Il a donné une relation de son voyage. Fam., Donner le bonjour, le bonsoir. Voyez BON. Se donner en spectacle. Voyez SPECTACLE. Fig., Donner une personne ou une chose pour telle ou telle, comme telle ou telle, L'annoncer, la présenter comme telle. Je vous donne cet homme-là pour le plus grand fourbe. Il me l'a donné pour ce qu'il y avait de meilleur, comme ce qu'il y avait de meilleur. Se donner pour riche, pour savant, Se faire passer pour riche, pour savant. Se donner pour ce qu'on n'est pas.

DONNER se dit aussi, dans un sens particulier, pour Administrer quelque chose. Donner des remèdes. Donner une douche. On lui a donné les sacrements. Donner le viatique, l'extrême-onction. Il se dit également dans le sens d'Infliger, en parlant de Supplices, de châtiments, de mauvais traitements. Donner la question. Donner le fouet. Donner une pénitence. Donner un pensum. Donner une tâche. Donner la chasse. Donner chasse. Voyez CHASSE. Donner un assaut, une bataille, un combat, Livrer un assaut, une bataille. Il résolut de donner l'assaut pendant la nuit. La bataille se donna le troisième jour. Il signifie encore Diriger, appliquer l'action, l'impression, l'effet de quelque chose sur un objet. Donner un coup de poing, un coup de pied, un soufflet. Donner un baiser. Donner atteinte, une atteinte. Donner un coup de sabre, de baïonnette. Donner un coup de bistouri, de lancette. Fam., Donner un coup de pied jusqu'à cet endroit. Donner un coup de rabot, un coup de lime, un coup de balai, un coup de peigne, etc. Voyez COUP. Donner un coup de collier; Donner un coup d'épaule; Donner un coup de main. Voyez COLLIER, COUP, MAIN. Il signifie en outre Accorder, octroyer. Donner permission. Donner audience. Il ne saurait vous payer, si vous ne lui donnez du temps. Donner du délai, un délai. Donner du répit. Donner terme. Donner mainlevée. Donner quittance et décharge. Donnez-moi quelque répit. Donnez-lui un peu de repos. Donnez-moi le loisir d'y penser. Donner la préférence. Donner son amitié. Je lui donne ma voix, mon suffrage. Je vous donne gain de cause, ou Je vous donne gagné. Donner des secours. Donner la vie à son ennemi. On lui a donné la place, l'emploi qu'il sollicitait. On lui a donné sa grâce. Il ne m'a pas été donné de voir ce beau jour. Il n'est pas donné à l'homme de tout connaître. Je vous donne la liberté du choix, ou Je vous en donne le choix. Il ne faut rien donner au hasard. Donner trop aux conjectures. Il donne tout à son plaisir. Donner créance, Croire, ajouter foi. Donner attention, Être attentif, écouter. Donner parole, donner sa parole. Voyez PAROLE. Donner congé. Donner à quelqu'un son congé. Voyez CONGÉ. Fam., Se donner du bon temps. Voyez TEMPS. Dans un temps donné, dans un espace donné. Pendant une certaine durée, dans un certain espace, que l'on a accordé, octroyé en le fixant, en le déterminant. En un point donné, Dans un endroit déterminé. S'en donner à cœur joie. Voyez CŒUR. Donner carrière; Donner cours. Voyez CARRIÈRE, COURS. Donner sa journée, sa soirée, etc., à quelqu'un, La passer avec lui. Vous êtes bien aimable de nous donner votre soirée. Donner du temps à quelque chose, Y employer, y consacrer du temps. Donner la matinée aux affaires. Il donne tout son temps à l'étude. Je donne deux heures par jour à ce travail. Il se dit également en parlant de Ce qu'on expose, qu'on énonce, de ce que l'on communique, de ce que l'on fait connaître par le discours ou autrement. Donner de longs détails. Donner la description de quelque chose. Donner des renseignements de vive voix. Donner des avis, des conseils. Donner son avis, son opinion. Donnez-en un exemple. Donner une explication, des explications. Donner ses raisons. Donner pour prétexte. Donner une réponse. Donner un démenti. Donner le signalement de quelqu'un. Donner des ordres, des instructions. Donner le mot d'ordre, une consigne. Donner avis, donner connaissance de quelque chose. Donner une nouvelle. On dit en des sens analogues Donner la figure d'une plante, d'un animal. Donner la représentation d'un monument. Donner la carte d'un pays. Donner les dimensions d'un objet. Se donner le mot. Voyez MOT. Donner un jugement, un arrêt, Rendre un arrêt, porter une sentence, les prononcer. Il se dit aussi en parlant de Ce qu'on impose ou qu'on prescrit, de ce qu'on établit ou qu'on indique. Donner des lois. Donner des règles. Donner à faire quelque chose à quelqu'un. La leçon que je lui ai donnée à étudier. Le chef d'orchestre donne le mouvement du morceau qui va être exécuté. C'est lui qui donne le ton dans cette société. C'est moi qui en ai donné le plan. Donner un nom à quelqu'un, à une plante, à un animal. Donner un titre à un ouvrage. Donner ordre à quelque chose, Y pourvoir. Donner des bornes à ses désirs, à son ambition, Borner ses désirs, son ambition. Se donner de garde, se donner garde. Voyez GARDE. Donner exemple, donner l'exemple, Faire quelque chose que les autres font après vous. Donner bon exemple, le bon exemple, le mauvais exemple. Tant de mauvais exemples donnés à cet enfant l'ont perdu. Donner jour, donner heure, Assigner, marquer un certain jour, une certaine heure. On dit de même Donner rendez-vous, un rendez-vous. En termes de Procédure, Donner assignation, Assigner par un exploit à comparaître par-devant le juge. Il signifie aussi Attribuer. Tout le monde lui donne tort. On lui donne un tel pour père. On donne un tel pour amant à cette femme. On lui donne tout le blâme, tout l'honneur, toute la gloire. Se donner l'honneur, la gloire d'une chose qu'on n'a pas faite, et, figurément et familièrement, S'en donner les gants. Voyez GANT. Quel âge donnez-vous à cette personne? Quel âge croyez-vous qu'elle ait? On ne lui donnerait pas plus de trente ans. Il signifie encore Causer, procurer, faire avoir. Cette grande fatigue lui a donné la fièvre. Donner du chagrin, du dépit. Donner du plaisir, de la satisfaction, de la joie. Donner de la jalousie, de l'émulation, de l'amour. Cela lui donna envie d'étudier. Donner de l'appétit, du dégoût. Donner des espérances. Cela donna du cœur, du courage aux troupes. Donner de la hardiesse, de l'assurance. Donner de l'éducation à ses enfants. Les manières que donne l'usage du monde. Donner une mauvaise idée, une fausse idée de quelque chose. Donner bonne opinion de soi. Cet arbre donne beaucoup d'ombre. Cette porte nous donne bien du froid. Donner du jour à un appartement. Donner l'être, la vie, le jour. Donner naissance à un schisme. Donner la mort. Donner de l'occupation. Cette affaire lui a donné bien de la peine. Donnez-vous la peine d'entrer. Se donner beaucoup de mal pour réussir. Je veux m'en donner le plaisir. Je me donnerai cette satisfaction. Donner des résultats. Donner prise sur soi. Donner place. L'ascendant, l'autorité que lui donne son grand âge. Cet argument donne plus de force à mon raisonnement. Cela donne plus de prix au bienfait. Il se dit particulièrement, dans le même sens, en parlant de la Situation, de la forme, de la dimension, de l'apparence, des qualités qu'on fait prendre à une chose par un travail, par une action, par un moyen quelconque. Donner de la pente à un terrain. Donner de l'ampleur à une robe. Donner deux mètres de hauteur à un mur. Donner de la solidité à un édifice. Donner le poli à une pièce de métal. Donner du lustre à une étoffe. Ce peintre donne toujours à ses personnages des attitudes forcées. Donner un tour piquant à la conversation. Donner une maladie, Communiquer à quelqu'un une maladie contagieuse dont on est atteint. Donner ses goûts, ses inclinations, son humeur, etc., à quelqu'un, Lui faire contracter les goûts, les inclinations, etc., que l'on a soi-même. Donner l'alarme. Voyez ALARME. Donner à courir, à travailler, etc., Mettre dans la nécessité de faire beaucoup de démarches, de courses, de travailler beaucoup, etc. Donner à penser, à songer, Donner à quelqu'un sujet de penser. Cela lui donna fort à penser. Donner à rire, Donner sujet de rire par quelque chose de ridicule. Ne croyez-vous pas que, par cette conduite, vous donnez à rire à tout le monde? On dit de même Donner la comédie. Voyez COMÉDIE. Donner à entendre, Faire entendre, faire comprendre, insinuer. On lui donna à entendre qu'il ferait bien de se retirer. Donner le branle. Voyez BRANLE. Se donner l'air gai, l'air triste, l'air humble. Se donner des airs, de grands airs. Voyez AIR. Se donner de l'air; donner de l'air. Voyez AIR. Il se dit encore dans un sens particulier qui est analogue au précédent, en parlant de Tout ce qu'une chose fournit, produit ou rapporte. Cette fontaine a cessé de donner de l'eau. Cette source donne de l'eau à toute la ville. Cette plante a donné de nombreux rejetons. Ce pommier donnait autrefois beaucoup de fruits; maintenant il ne donne rien. Ces terres ont donné l'année dernière quarante hectolitres de blé. Cet impôt donne tant annuellement. Les profits que cette entreprise a donnés. Son emploi lui donne de quoi vivre. Absolument, Ce champ a beaucoup donné cette année. Par extension, Le blé, le vin a donné, n'a pas donné. Il se dit également pour Enfanter, procréer. Sa femme lui a donné un fils. Elle lui a donné beaucoup d'enfants. Donner des citoyens à la patrie, des défenseurs à l'État. Fig., Les grands hommes que cette ville a donnés à la France. Cette école a donné des peintres célèbres. Il s'emploie souvent comme verbe intransitif et signifie Heurter, frapper, toucher. Donner de la tête contre la muraille en tombant. Donner contre un écueil, contre un banc de sable. Donner de la tête contre les murs signifie aussi Se désespérer. Fig. et fam., Ne savoir où donner de la tête, Ne savoir que faire, que devenir, ne voir aucun remède à ses affaires; ou encore Être très occupé, très affairé ou ne pouvoir suffire à ses occupations. Donner des éperons à un cheval, donner des deux, Piquer son cheval des deux éperons à la fois, pour lui faire prendre une allure très rapide. Fig. et fam., Donner de l'encensoir par le nez. Voyez ENCENSOIR. Le vent donne dans les voiles, Il souffle dans les voiles. Le soleil donne à plomb, Il darde ses rayons à plomb. On dit dans un sens analogue Le soleil lui donne dans les yeux. Fig. et fam., Donner dans l'œil à quelqu'un, Faire une impression vive sur lui par des agréments extérieurs. Fig. et fam., Donner sur les doigts à quelqu'un. Voyez DOIGT. En termes de Musique, Donner du cor, Jouer, sonner du cor. Donner de la langue. Voyez LANGUE. On dit dans un sens analogue Donner de la voix. Il signifie aussi Tomber, se jeter, se porter dans ou à. Donner dans le piège. Donner dans une embuscade. Le brouillard les empêcha de s'apercevoir qu'ils donnaient dans la flotte ennemie. Un navire qui donne à la côte. Fig. et fam., Donner dans le piège, dans le panneau, Se laisser attraper, tromper. Il a donné dans le panneau qu'on lui avait tendu. On dit aussi, dans le même sens, Donner dedans. On voulut lui faire croire telle chose, il donna dedans. On dit encore Donner dans quelque chose, S'y laisser engager ou déterminer. Il n'est pas homme à donner là-dedans. Fig. et fam., Donner tête baissée dans quelque chose, S'y porter avec ardeur, sans rien examiner, sans rien craindre. Aussitôt qu'on lui eut proposé cette affaire, il y donna tête baissée. Cela se dit aussi d'une Personne qui donne complètement dans un piège. En termes de Guerre, Donner sur les ennemis, ou, absolument et plus ordinairement, Donner, Aller à la charge contre l'ennemi. Ces troupes n'avaient pas encore donné. Le général fit donner l'aile gauche, la cavalerie. Fig., Donner dans un ridicule, Y tomber. Donner dans le ridicule, Se rendre ridicule. Donner dans le jeu, dans le luxe, dans la dépense, Se livrer au goût du jeu, du luxe. On dit de même Donner dans la dévotion. Il signifie encore Avoir vue sur. Mes fenêtres donnent sur la rue. Il signifie également Avoir issue. Ma maison donne d'un côté dans telle rue, et de l'autre dans un passage.

ÉTANT DONNÉ et ÉTANT DONNÉ QUE se disent à propos d'une chose reconnue par tous comme certaine, indéniable. Étant donné sa stupidité, on ne pouvait attendre autre chose de lui.

Littré (1872-1877)

DONNÉ (do-né, née) part. passé.
  • 1Dont la possession est accordée gratuitement. Un cheval donné.

    Absolument. Donné 100 francs au comité de bienfaisance.

    Fig. Et ses justes faveurs aux mérites données Feront ressusciter l'excellence des arts, Malherbe, II, 1.

  • 2Abandonné. Comme dans une place au pillage donnée, Malherbe, I, 4.
  • 3Bataille donnée, bataille engagée et menée à terme. La bataille de Waterloo donnée et perdue par les Français le 18 juin 1815. Et qu'enfin la bataille allait être donnée, Corneille, Hor. I, 1.
  • 4Rendu, prononcé, en parlant d'un arrêt. Ne sachant si son arrêt est donné, Pascal, Préf. gén.
  • 5Consacré. Chômons : c'est faire assez qu'aller de temple en temple Rendre à chaque immortel les vœux qui lui sont dus ; Les jours donnés aux dieux ne sont jamais perdus, La Fontaine, Filles de Minée.
  • 6 Terme de mathématiques. Connu et servant à la solution d'un problème. Le nombre donné. Le polygone donné. Les quantités, les figures données. L'arrangement que les planètes gardent entre elles selon leurs distances données, Voltaire, Dial. XXIV, 17. Qu'est-ce que la guerre ? un métier de barbares, où tout l'art consiste à être le plus fort sur un point donné, Ségur, Hist. de Nap. VII, 8.

    Par extension. Dans un espace, dans un temps donné, dans un certain espace, dans un certain temps.

  • 7 Terme de chasse. Animal bien donné aux chiens, se dit d'un animal bien attaqué et promptement lancé.

    PROVERBE

    C'est un marché donné, c'est marché donné, c'est donné, se dit pour signifier qu'une chose a été vendue très peu cher.
    Quand une Mancini ne fait qu'une folie comme celle-là, c'est donné, Sévigné, Lett. 31 juin 1680. Tout Corneille commenté en cinq ou six volumes in-4°, c'est marché donné pour deux louis, Voltaire, Lett. d'Argental, 9 août 1761.

    À cheval donné on ne regarde point à la bouche, à la bride, c'est-à-dire un cadeau est toujours le bien reçu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DONNÉ, adj. terme dont se servent souvent les Mathématiciens, pour marquer ce que l’on suppose être connu.

Ainsi quand une grandeur est connue, ou quand on en peut assigner une autre qui lui est égale, on dit qu’elle est donnée de grandeur. Voyez Grandeur.

Quand on suppose que la position d’une ligne, &c. est connue, on dit qu’elle est donnée de position. On dit la même chose d’un point dont la place est donnée.

Par exemple, quand un cercle est actuellement décrit sur un plan, son centre est donné de position, sa circonférence est donnée de grandeur, & le cercle est donné tant de position que de grandeur.

Un cercle peut être donné de grandeur seulement, comme lorsqu’on n’a donné que son diametre, & que le cercle n’est point décrit actuellement.

Quand l’espece de quelque figure est donnée, on dit qu’elle est donnée d’espece. Voyez Semblable.

Quand on connoît la proportion qu’il y a entre deux quantités, on dit qu’elles sont données de proportion. Harris & Chambers. (O)

Données, adj. pris subst. terme de Mathématique, qui signifie certaines choses ou quantités, qu’on suppose être données ou connues, & dont on se sert pour en trouver d’autres qui sont inconnues, & que l’on cherche. Un problème ou une question renferme en général deux sortes de grandeurs, les données & les cherchées, data & quæsita. V. Problème, &c.

Euclide a fait un traité exprès sur les données ; il se sert de ce mot pour désigner les espaces, les lignes, & les angles qui sont donnés de grandeur, ou auxquels on peut assigner des espaces, des lignes, ou des angles égaux.

Ce mot, après avoir d’abord été en usage dans les Mathématiques, a été ensuite transporté dans les autres Arts, comme la Philosophie, la Medecine, &c. On s’en sert dans ces sciences pour désigner les choses que l’on prend pour accordées, sans avoir de preuves immédiates de leur certitude, mais simplement pour servir de base aux raisonnemens : c’est aussi pour cette raison que dans les ouvrages de Physique, on appelle quelquefois data, données, les choses connues, par le moyen desquelles on parvient à la découverte des choses inconnues, soit dans la Philosophie naturelle, soit dans l’œconomie animale, soit dans l’opération des remedes. V. Demande. Harris & Chambers. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « donné »

Du participe passé de donner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « donné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
donné dɔne

Évolution historique de l’usage du mot « donné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « donné »

  • Depuis le siège de la marque, Federer est apparu tout de blanc vêtu, comme s'il s'apprêtait à pénétrer sur le Centre Court de Wimbledon. Et même si les communicants de son entourage avaient bien précisé qu'il serait question de mode et uniquement de mode, lors de cet échange de trente minutes chrono, l'homme aux vingt titres du Grand Chelem a donné de ses nouvelles. L'Équipe, Roger Federer a présenté sa gamme de sneakers et donné de ses nouvelles - Tennis - L'Équipe
  • Une cérémonie en toute simplicité organisée avec les référents élus et les parents. « C’est un honneur de vous avoir accompagnés pendant ces deux ans, a confié Séverine Colin, adjointe (événementiel, jeunesse, fêtes et cérémonies) qui a piloté le projet. « Vous avez prouvé qu’on avait eu raison d’y croire. Le CMJ a été un lieu d’apprentissage qui, je l’espère, vous aura donné le goût de l’engagement. » www.lejdc.fr, Le premier conseil municipal jeunes de Decize se donne rendez-vous dans dix ans - Decize (58300)
  • Pour améliorer le fonctionnement de notre site, accroître la pertinence des contenus informationnels et optimiser le ciblage publicitaire, nous collectons des informations techniques anonymisées sur vous, notamment à l’aide d’outils de nos partenaires. Le processus de traitement des données personnelles est décrit en détail dans la Politique de confidentialité. Les technologies que nous mettons en œuvre pour ce faire sont décrites en détail dans la Politique d’utilisation des cookies et d’enregistrement automatique. , Le dernier pays concerné réticent au Nord Stream 2 donne finalement son feu vert - Sputnik France

Traductions du mot « donné »

Langue Traduction
Anglais given
Espagnol dado
Italien dato
Allemand gegeben
Chinois 给定
Arabe معطى
Portugais dado
Russe дано
Japonais 与えられた
Basque emana
Corse datu
Source : Google Translate API

Synonymes de « donné »

Source : synonymes de donné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « donné »

Partager