Distingué : définition de distingué


Distingué : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DISTINGUÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de distinguer*.
II.− Emploi adj. [Correspond à distinguer B]
A.− [En parlant d'une pers. ou p. méton. d'un trait physique, intellectuel ou moral de cette pers.]
1. Qui est à part, au-dessus des autres en raison de qualités particulières. Esprit distingué. Synon. brillant, célèbre, éminent, remarquable, supérieur.M. Proudhon est certainement une intelligence philosophique très distinguée (Renan, Avenir sc.,1890, p. 474).Blochlinger, qui dirige l'éducation du neveu de Beethoven. Pédagogue distingué, admirateur de Pestalozzi, qu'il connaissait personnellement (Rolland, Beeth.,t. 2, 1928, p. 593):
1. Des hommes distingués par le cœur et par l'esprit, tel notre Emmanuel des Combes, se pressaient dans l'ombre de Vidame avec des grâces d'enfants de chœur, pour lui tendre les burettes et lui présenter le missel. Duhamel, Chronique des Pasquier,Suzanne et les jeunes hommes, 1941, p. 24.
En partic. [En parlant de l'expression, du style] Quel plaisir de goûter ce noble style si flexible et si distingué, je dirai surtout si aisé, et si homogène qui se déploie d'un bout à l'autre du récit [dans le Retour de l'Enfant prodigue] sans aucune solution de continuité (Claudel, Corresp. [avec Gide], 1899-1926, p. 83).
2. Qui est remarquable par la distinction de ses manières. Femme, personne distinguée; fort distingué; air, allure distingué(e). M. Germain est un homme très distingué sous tous les rapports (Duranty, Malh. H. Gérard,1860, p. 209).Un visage mondain, distingué et affable (Mounier, Traité caract.,1946, p. 368):
2. Peu de minutes après, précédé de la sonnerie et accompagné du suisse, le prêtre arriva, et presque aussitôt survint pour servir la messe un homme souffreteux d'apparence, mais de ce type distingué (dans les deux sens physiques et moral du terme) qui est celui de l'artisan français... Du Bos, Journal,1928, p. 129.
B.− [En parlant d'un inanimé concr.] Qui traduit la distinction, l'élégance, qui est de bon ton. Synon. chic (fam.), élégant.La boutique fut peinte en noir, et relevée de filets jaunes, deux couleurs distinguées (Zola, Assommoir,1877, p. 674).Le chrysanthème distingué qu'il porte à son veston (Colette, Cl. école,1900, p. 74).
Loc. fam. Trouver distingué de. Trouver de bon ton de. Je trouvais distingué de m'ennuyer auprès de M. Barrault (Sartre, Mots,1964, p. 63).
Emploi subst. masc. sing. avec valeur de neutre. Ce qui est ou fait distingué. Les femmes demandent à être étonnées. Le beau et le distingué, c'est de les étonner par la simplicité (Goncourt, Journal,1861, p. 891).
C.− Domaine épistolaire.Considération distinguée, sentiments distingués. Formule de politesse à la fin d'une lettre. Agréez, Monsieur, l'assurance de mes sentiments les plus distingués (Balzac, Corresp.,1834, p. 596).Agréez, Monsieur le rédacteur, l'assurance de ma considération la plus distinguée (Lamart., Corresp.,1835, p. 108).
Fréq. abs. littér. : 2 719. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 980, b) 3 897; xxes. : a) 3 830, b) 2 067. Bbg. Dauzat Ling. fr. 1946, p. 8. − Duch. Beauté 1960, p. 144. − Rigaud (A.). Considérations distinguées. Vie Lang. 1968, pp. 775-777.

Distingué : définition du Wiktionnaire

Adjectif

distingué masculin

  1. Qui est au-dessus du lot.
    • Un personnage distingué.
    • C’est un de nos savants les plus distingués.
  2. Qui a de l’élégance.
    • Vous la connaissez aussi ? Une petite fille pas distinguée du tout qui, dès que je me suis arrêté, est montée dans l'auto et m'a dit : "Il faut que je vous parle..." — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VIII, Gallimard, 1937)
    • Avoir des manières distinguées.
  3. (Mathématiques) Qualifie un sous-groupe invariant sous l'action par conjugaison. En ce sens, synonyme de distingué.

Forme de verbe

distingué \dis.tɛ̃.ɡe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe distinguer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Distingué : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISTINGUER. v. tr.
Discerner par l'un des cinq sens. L'obscurité était si grande qu'on ne pouvait plus distinguer les objets. Je le distinguai dans la foule. Nous étions si éloignés, que nous ne pouvions distinguer la cavalerie d'avec l'infanterie. Distinguer les sons, les voix, les odeurs. Cet aveugle distingue par le toucher une pièce d'or d'une pièce d'argent. Il signifie aussi Discerner par l'opération de l'esprit. Distinguer le bien et le mal. Distinguer l'ami d'avec le flatteur. Distinguer la fausse monnaie d'avec la bonne. Je sais vous distinguer de lui. Il signifie en outre Séparer nettement une chose d'une autre selon ce qu'elle a de propre, de spécial. Distinguer les divers sens d'un mot. Il faut distinguer les différents chefs d'accusation. Il faut bien distinguer les intérêts de chacun. Distinguer les temps, les qualités, les âges, les lieux. Ces jumeaux peuvent à peine être distingués l'un de l'autre. Distinguer une proposition, ou, absolument, Distinguer, Marquer les divers sens qu'une proposition peut recevoir. Je vous accorde le principe; mais, avant de tirer les conséquences, distinguons. Il signifie aussi Rendre nettement manifeste, discernable. Distinguer les conditions. La nature a distingué les différents êtres par des caractères particuliers. Distinguer les objets par des noms différents. C'est la raison qui distingue l'homme des animaux. Les qualités qui distinguent une chose d'une autre. Cet animal se distingue de tel autre par tels caractères. Il signifie particulièrement Élever au-dessus des autres, tirer du commun, rendre remarquable. Les talents qui vous distinguent. Voilà ce qui distingue ce grand siècle. Cet écrivain se distingue surtout par la clarté. Son style se distingue par l'élégance. Chercher à se distinguer. Se distinguer entre tous ses rivaux. Se distinguer dans une profession. Se distinguer par des mœurs pures, par une conduite irréprochable. Il s'est distingué par sa valeur, par son mérite, par son éloquence. Adjectivement, Un personnage distingué. Mérite distingué. C'est un de nos savants les plus distingués. Avoir des manières distinguées. Il signifie encore Remarquer, préférer ou Traiter avec distinction. Il sut bientôt se faire distinguer. Dès qu'il parut à la cour, le prince le distingua d'une manière flatteuse. Il aime qu'on le distingue.

Distingué : définition du Littré (1872-1877)

DISTINGUÉ (di-stin-ghé, ghée) part. passé.
  • 1Qui n'est pas confondu. Ces jumeaux à peine distingués l'un de l'autre par leurs parents. Les divers sens d'un mot distingués avec sagacité. La consécration et la manducation sont des actions distinguées, Bossuet, Euch. 2.
  • 2Reconnu par quelqu'un des sens. Les traits du voleur distingués à la clarté de la lune. Les émanations du lièvre distinguées par le nez du chien.
  • 3Qui reçoit des marques de distinction. Ils furent fort distingués à la cour, Hamilton, Gramm. 4. Elle eut l'honneur d'être distinguée par Tambonneau, Hamilton, ib. 9.
  • 4Qui porte le caractère de la distinction, de l'éminence, en parlant des personnes. Un personnage distingué. Des savants distingués. Il me suffit de vous faire souvenir qu'il se distingua dans une compagnie si distinguée, Fléchier, Montausier. Si la personne doit être distinguée [dans la tragédie], sa douleur doit être commune, c'est-à-dire d'une nature à être sentie de tous, Chateaubriand, Génie, II, II, 8.

    En parlant des choses. Naissance distinguée. Estime distinguée. Je lui dis tout bas que je ne voulais point de linge si distingué, Marivaux, Mariane, 1re partie. Il faut convenir que ce temps a bien changé [l'infériorité de la chirurgie], s'il faut en juger par les marques distinguées de protection dont Sa Majesté les honore, Diderot, Lett. s. la chirurgie.

    On termine souvent une lettre en disant : je suis avec une considération très distinguée votre très humble et très obéissant serviteur.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « distingué »

Étymologie de distingué - Wiktionnaire

De distinguer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « distingué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
distingué distɛ̃ge play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « distingué »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « distingué »

  • Breel Embolo a été distingué lundi par "Kicker". , Breel Embolo distingué - La Liberté
  • Le Maroc, à travers la Mission permanente du Royaume à Genève, a été distingué par le Programme des Nations unies pour l’Environnement (PNUE) et la Suisse, dans le cadre de initiative “Greening the Permanent Missions in Geneva (verdissement des missions permanentes)”. Atlasinfo, Initiative "Mission écologique": Le Maroc distingué à Genève - Atlasinfo
  • Moi, disait un dindon, je vois bien quelque chose ; Mais je ne sais pour quelle cause Je ne distingue pas très bien. Jean-Pierre Claris de Florian, Fables, Le Singe qui montre la lanterne magique

Traductions du mot « distingué »

Langue Traduction
Corse distinguitu
Basque bereizten
Japonais 卓越した
Russe отличается
Portugais distinto
Arabe مميز
Chinois 杰出的
Allemand ausgezeichnet
Italien distinto
Espagnol distinguido
Anglais distinguished
Source : Google Translate API

Synonymes de « distingué »

Source : synonymes de distingué sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « distingué »



mots du mois

Mots similaires