La langue française

Dissipé

Sommaire

  • Définitions du mot dissipé
  • Phonétique de « dissipé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dissipé »
  • Citations contenant le mot « dissipé »
  • Traductions du mot « dissipé »
  • Synonymes de « dissipé »
  • Antonymes de « dissipé »

Définitions du mot dissipé

Trésor de la Langue Française informatisé

DISSIPÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dissiper*.
II.− Adjectif
A.− Rare
1. [En parlant d'une réalité mensongère ou erronée] Qui a été anéanti, qui a disparu. Une erreur dissipée nous donne un sens de plus (Proust, Sodome,1922, p. 613).
2. [En parlant d'un bien] Qui a été dépensé follement ou avec prodigalité. La portion dissipée du capital (Say, Écon. pol.,1832, p. 447).Son patrimoine dissipé s'était rétabli par un heureux mariage (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 195).
B.− [En parlant d'une pers. ou d'une de ses qualités]
1. Domaine moral, vieilli.Qui aime à s'amuser, qui s'adonne à des occupations frivoles. Anton. sérieux.Odette dissipée, moi studieuse, Odette toujours dans les chiffons, les histoires d'amour, rapidement prise par Montparnasse; moi, habillée à la diable, regardant les hommes de travers, puisque Vladimir n'était plus, et dès quinze ans prenant des allures d'étudiante (Triolet, Prem. accroc,1945, p. 299):
1. Qu'était-ce que Morny? Disons-le. Un important gai, un intrigant, mais point austère (...) souteneur de Guizot, ayant les manières du monde et les mœurs de la roulette (...) dissipé, mais concentré... Hugo, Histoire d'un crime,1877, p. 24.
PARAD. Dissipé et léger, frivole, volage, étourdi; dissipé et dépensier, prodigue.
Emploi subst. Octave mena cette vie d'inutile et de dissipé (Verne, 500 millions,1879, p. 171).
P. ext., plus usuel. Vie, jeunesse dissipée. Passée dans la dissipation. Milieu, siècle dissipé; caractère dissipé; humeur, nature dissipée. Il [Cowper] retourna à Londres reprendre sa vie, non pas licencieuse, mais gaiement dissipée et diversement légère (Sainte-Beuve, Caus. lundi, t. 11, 1851-62, p. 144):
2. Elzéar s'était organisé une existence conforme à son programme, partagée entre les heures studieuses et les heures dissipées. Ce double aspect se reflétait fidèlement dans la physionomie de l'appartement qu'il occupait, avenue Bosquet. De Vogüé, Les Morts qui parlent,1899, p. 49.
2. Domaine intellectuel
a) Qui n'est pas concentré, qui se disperse. Esprit dissipé. Je ne sais plus où j'en suis. Je suis tout dissipé. Manœuvres, départ, tant de villes traversées m'ahurissent (Valéry, Corresp.[avec Gide], 1895, p. 248):
3. Le dandy se rassemble, se forge une unité, par la force même du refus. Dissipé en tant que personne privée de règle, il sera cohérent en tant que personnage. Camus, L'Homme révolté,1951, p. 73.
Rem. On rencontre ds la docum. la constr. arch. être dissipé à qqc.,à signifie « vers » ou « par ». Une présence (...) qui (...) protégeait son esprit, le défendait d'être dissipé aux divertissements du monde (Valéry, Variété IV, 1938, p. 27).
b) Spéc., usuel, dans le lang. scol. Qui est inattentif et turbulent. Enfant, élève, écolier dissipé :
4. Vous êtes une mauvaise enfant, me dit-elle, et ce que vous pensez est pire que tout ce que vous faites. On vous pardonnerait d'être dissipée et paresseuse, mais puisque c'est par entêtement et par mauvaise volonté que vous mécontentez votre bonne maman, vous mériteriez qu'elle vous renvoyât chez votre mère. Sand, Histoire de ma vie,t. 3, 1855, p. 60.
Emploi subst. Un dissipé, une dissipée. Un enfant, un élève dissipé. Le dissipé se constitue une personnalité, il se fait remarquer : ne pouvant briller dans ses études, il se distingue dans le chahut (Lafon1969, s.v. dissipation).
Fréq. abs. littér. : 605. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 106, b) 785; xxes. : a) 657, b) 812.

Wiktionnaire

Forme de verbe

dissipé \di.si.pe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe dissiper.

Adjectif

dissipé \di.si.pe\

  1. Détourné du devoir par des distractions frivoles.
    • Une vie dissipée.
    • Un esprit dissipé.
    • Un écolier dissipé.

Nom commun

dissipé \di.si.pe\ masculin (pour une femme on dit : dissipée)

  1. Personne turbulente, qui manque d'attention.
    • Dans la grande classe, quand Mademoiselle a des écritures à terminer, elle dit à Marie : « Mets-toi près de moi, à mon bureau, tu me nommeras les dissipés. » — (Léon Frapié, Le prisonnier, dans Les contes de la maternelle, 1910, éditions Self, 1945, page 188)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DISSIPER. v. tr.
Détruire en dispersant. Le soleil dissipe les nuages, les brouillards, les ténèbres. La police dissipa les attroupements. La foule se dissipa. Ces vapeurs se sont dissipées. Fig., Dissiper de faux bruits. Dissiper les craintes de quelqu'un. Mes illusions se dissipèrent. Il signifie figurément Détourner du devoir, de la règle par des distractions, des frivolités. Vie dissipée. Esprit dissipé. Écolier dissipé. Un rien suffit à le dissiper. Il signifie par analogie Consumer par des dépenses excessives, par des profusions. Dissiper son bien, son patrimoine. Il a tout dissipé. Dissiper sa fortune en folles dépenses. Fig., Dissiper son temps en de frivoles occupations. Dissiper sa jeunesse au milieu des plaisirs.

Littré (1872-1877)

DISSIPÉ (di-si-pé, pée) part. passé.
  • 1Qu'on a fait évanouir. Les vapeurs dissipées par le soleil. Un orage dissipé avant qu'il éclatât. La vanité des choses humaines, tant de fois étalée dans cette chaire, ne se montre que trop d'ellemême, sans le secours de ma voix, dans ce sceptre sitôt tombé d'une royale main et dans une si haute majesté si promptement dissipée, Bossuet, Marie-Thér.
  • 2Dispersé. Les groupes séditieux dissipés par la force armée. Les forces de l'Égypte et de l'Orient qu'Antoine menait avec lui sont dissipées, Bossuet, Hist. I, 9. [Il] Rassemble les débris d'un parti dissipé, Voltaire, Sémiram. V, 1.
  • 3Perdu en vaines dépenses. Cet archiduc, qui était venu conquérir le royaume d'Espagne, n'avait pas de quoi payer son chocolat ; tout ce que la reine Anne lui avait donné était dissipé, Voltaire, Jenni, 4. C'est son bien dissipé [du vieillard], c'est son fils, c'est sa femme, Ou les douleurs du corps si pesantes à l'âme, Chénier, Élég. 33.
  • 4Qui se laisse partager, distraire par les soins, les occupations, les amusements. Cet esprit simple, uni, stable, pur, pacifique, En mille soins divers n'est jamais dissipé, Corneille, Imitation, I, 3. Vous m'offririez le laurier d'Euripide, Si, comme lui, dans quelque roche aride, Pour recueillir mon esprit dissipé, J'allais chercher un sépulcre escarpé, Rousseau J.-B. Ép. I, 1.

    Être dissipé, manquer d'attention, être très léger.

    Vie dissipée, vie livrée aux distractions et aux amusements. Je ne confonds point cette gaieté dissipée avec le plaisir sensible et passionné que doit causer la vue de ce qu'on aime, Dufresny, Double veuvage, I, 1. L'homme dissipé est également incapable d'affections profondes et durables, Raynal, Hist. phil. XV, 4.

    S. m. et f. Un jeune dissipé. Une jeune dissipée.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dissipé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dissipé disipe

Évolution historique de l’usage du mot « dissipé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dissipé »

  • La vertu peut dissiper autant que l'inconduite. Louis Carette, dit Félicien Marceau, Les Années courtes, Gallimard
  • DeChambeau a dissipé tous les doutes en complétant sa ronde en force. Un oiselet de 30 pieds au 16e fanion et les deux autres qui ont suivi lui ont permis de sceller la victoire, avec un pointage cumulatif de moins-23. Le Soleil, Plus musclé, plus puissant, DeChambeau dissipe les doutes  | Sports | Le Soleil - Québec
  • Le mystère de la disparition il y a 13 ans au Portugal de Maddie McCann pourrait bientôt être dissipé: les enquêteurs allemands affirment disposer de "preuves" que la petite Britannique est morte. Cette affaire a connu une accélération soudaine depuis début juin avec l'identification d'un nouveau suspect, un Allemand actuellement en détention. RTL Info, Affaire Maddie McCann: un policier qui a habité à côté de Christian B. aide les enquêteurs - RTL Info
  • Le mystère de la disparition il y a 13 ans au Portugal de Maddie McCann pourrait bientôt être dissipé : les enquêteurs allemands affirment disposer de "preuves" que la petite Britannique est morte. petitbleu.fr, Disparition de la petite Maddie : fin du mystère ? - petitbleu.fr
  • Akademiks affirme que Chrissy Teigen l’a « dissipé », alors il a déclamé l’auteur tout en qualifiant John Legend de « flop ». Breakingnews.fr, Akademiks manque sauvagement de respect à John Legend et Chrissy Teigen: "F * ckin 'Flop"

Traductions du mot « dissipé »

Langue Traduction
Anglais dissipated
Espagnol disipado
Italien dissipa
Allemand zerstreut
Chinois 消散了
Arabe تتبدد
Portugais dissipado
Russe рассеянный
Japonais 散逸
Basque xahutzen
Corse dissipatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dissipé »

Source : synonymes de dissipé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dissipé »

Partager