La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « diffamé »

Diffamé

Définitions de « diffamé »

Trésor de la Langue Française informatisé

DIFFAMÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de diffamer*.
II.− Emploi adj.
A.− Qui a été diffamé :
Quelquefois entrait au bureau de la rédaction un homme qui se disait calomnié, diffamé, et qui jetait des propositions de duel en demandant l'auteur de l'article. Champfleury, Les Aventures de MlleMariette,1853, p. 60.
Emploi subst., masc. ou fém., rare. Personne diffamée. Il faudra (...) que je ramasse en une fois les agonies de la misère, de l'humiliation, de la calomnie, les affres mortelles de cette vie de proscrit et de diffamé qui est la mienne (Bloy, Journal,1897, p. 254).
B.− HÉRALD. Lion diffamé. Lion représenté sans queue. Noblesse oblige, et celui qui l'oublie que son écu soit penché à gauche et le lion de ses armes diffamées : il est pis que bâtard, félon (Péladan, Vice supr.,1884, p. 106).
Rem. La plupart des dict. gén. enregistrent le syntagme armes diffamées. Celles dont on a retranché quelque pièce ou auxquelles on a ajouté certaines pièces déshonorantes pour punir celui qui les porte.
Fréq. abs. littér. : 33. Bbg. Darm. Vie 1932, p. 192.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DIFFAMER. v. tr.
Décrier, chercher à déshonorer, à perdre de réputation par ses paroles ou par ses écrits. Il l'a diffamé partout. Il l'a diffamé bien à tort dans certains journaux.

Littré (1872-1877)

DIFFAMÉ (di-ffa-mé, mée) part. passé.
  • 1Dont la réputation est devenue mauvaise. Diffamé pour ses mauvaises mœurs. Comme si, pour être votre ami, ce m'était un moindre outrage d'être diffamé dans son esprit, Bourdaloue, 2e dim. après la Pentecôte, Dominic. t. III, p. 268.

    En parlant des choses. Au milieu des Scylles et des Charybdes, lieux diffamés par tant de naufrages, Fléchier, II, 113.

  • 2 Terme de blason. Lion diffamé, lion sans queue.

    Armes diffamées, armes dont on a retranché quelque pièce, ou auxquelles on a joint quelque chose de déshonorant, en punition de quelque crime commis par celui qui les porte.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DIFFAMÉ, adj. en termes de Blason, se dit du lion qui n’a point de queue. (V)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « diffamé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
diffamé difame

Évolution historique de l’usage du mot « diffamé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « diffamé »

  • Dans un tweet, Madjid Messaoudene se dit “diffamé” par Éric Zemmour alors que ce dernier n’a fait que reprendre des articles parus dans la presse. Valeurs actuelles, Saint-Denis : l’islamiste Messaoudene veut déposer plainte contre Éric Zemmour | Valeurs actuelles
  • La bataille judiciaire est enclenchée entre Aby Ndour et Pierre Goudiaby Atépa. Se sentant diffamé, ce dernier envoie des citations directes à l’artiste musicienne et Ahmed Aidara, journaliste à la D-médias. A l’origine de cette brouille, la sortie d’avant-hier de la sœur de Youssou Ndour sur son projet d’installation de buvettes sur la corniche. Walfnet - L'info continue en temps réel, Walfnet - L'info continue en temps réel sur www.walf-groupe.com

Vidéos relatives au mot « diffamé »

Traductions du mot « diffamé »

Langue Traduction
Anglais defamed
Espagnol difamado
Italien diffamato
Allemand diffamiert
Chinois 诽谤
Arabe مشوه
Portugais difamado
Russe порочащие
Japonais 中傷された
Basque defamed
Corse difamatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « diffamé »

Source : synonymes de diffamé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « diffamé »

Diffamé

Retour au sommaire ➦

Partager