La langue française

Détourné

Définitions du mot « détourné »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉTOURNÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de détourner*.
II.− Adjectif
A.− Qui fait un détour :
1. Lucien se dit : « Par un petit sentier détourné et auquel un buisson cache la plaine immense que nous dominons, mon père m'a fait parvenir au faîte de la fortune. » Stendhal, Lucien Leuwen,t. 3, 1836, p. 344.
P. méton. Lieu détourné. Lieu que l'on n'atteint que par des détours; lieu situé très à l'écart. J'ai introduit le lecteur dans un « petit canton détourné » de l'empire (Chateaubr., Mém.,t. 3, 1848, p. 400).
B.− Au fig. Voie, moyen détourné(e). Façon indirecte d'agir. Le pauvre bougre, à sa manière détournée et amère lui avait tenu le même langage (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 386).
Qui n'est pas exprimé directement. Expression, reproche détourné(e); parler en termes détournés. Un compliment détourné (Goncourt, Journal,1865, p. 231).Dans la moindre de ses paroles éclate l'aveu... l'aveu détourné de son désir (Mirbeau, Journal femme ch.,1900, p. 106):
2. Essayant de « situer » son hôte, il introduisit dans ce monologue nombre de noms propres, pour permettre à François de marquer s'il les connaissait. Le résultat de cet interrogatoire détourné satisfait le comte d'Orgel. Radiguet, Le Bal du comte d'Orgel,1923, p. 63.
Sens détourné (d'un mot, d'un texte). Sens inhabituel introduit sous le sens littéral :
3. Les différentes façons d'introduire un sens détourné sous le sens littéral sont trop variées et dépendent de trop de conditions individuelles pour que l'art de les déterminer puisse être ramené à des règles générales. Langlois, Seignobos, Introd. aux ét. hist.,1898, p. 127.
III.− Subst. masc., CHORÉGR. Changement d'orientation, obtenu par un pivotement du corps vers la jambe qui était initialement située en arrière (cf. Bourgat, Techn. danse, 1959, p. 98).
Fréq. abs. littér. : 908. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 016, b) 936; xxes. : a) 1 385, b) 1 659.

Wiktionnaire

Adjectif

détourné \de.tuʁ.ne\

  1. Se dit des endroits écartés ou des moyens de communication qui ne sont pas directs.
    • Rue détournée.
    • Sentier détourné.
  2. (Figuré)
    • Voie détournée, Moyen indirect.
    • Ces renseignements lui parvinrent par une voie détournée. Cela se dit plus ordinairement des Voies, des moyens secrets ou artificieux par lesquels on tâche d’arriver à ses fins.
    • On dit également, dans ce dernier sens,
    • Chemin déformé et
    • Moyen détourné.
    • Il prit, il employa des voies détournées, des moyens détournés.
    • Cet homme prend toujours des chemins détournés.
  3. (Figuré)
    • Reproche détourné, Reproche indirect.
    • Louange détournée, Louange délicate et fine, qui ne s’adresse pas directement à la personne qu’on a intention de louer.
    • Sens détourné, Sens qui n’est pas le sens ordinaire ou naturel d’un mot, d’une phrase.

Forme de verbe

détourné \de.tuʁ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier de détourner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉTOURNER. v. tr.
Éloigner dans une autre direction. Détourner quelqu'un de son chemin. Se détourner de sa route. Se détourner du chemin de quelqu'un. Je me suis détourné de trois lieues pour venir vous voir. Détourner un ruisseau. Détourner un coup. Elle se détournait, afin qu'on ne pût la voir. Se détourner avec horreur. Détourner la vue, les yeux de dessus quelque objet. Détourner ses regards. Il se détourna pour m'éviter. Fig., Détourner quelqu'un de son devoir, ou, absolument, Détourner quelqu'un. Détourner une accusation. Détourner les soupçons. Détourner son esprit, sa pensée d'un objet désagréable. Détourner le sens d'un passage, d'une loi, d'un mot, etc., Donner à ce passage, etc., une signification, en faire une application différente de celle qu'il doit avoir. Il signifie aussi figurément Distraire de quelque occupation. Cela m'a détourné de mes études, de mes affaires. Se détourner de son travail. Il signifie encore Dissuader. Il voulait vous faire un procès, je l'en ai détourné. Tâchez de le détourner de ce projet. Détourner du mal, du péché. Il signifie en outre Soustraire frauduleusement. Il a détourné les papiers de la succession. On l'accuse d'avoir détourné ces fonds. Fonds détourné de sa destination. Détourner un mineur, une mineure, Les soustraire illicitement, dans des circonstances plus ou moins aggravantes, au domicile de leurs parents, de leur tuteur, aux établissements, aux lieux où ils avaient été mis par ceux-ci. Il signifie spécialement, en termes de Chasse, Déterminer l'endroit où est une bête à la reposée, pour la courir ensuite, la chasser. Détourner un cerf. Détourner un sanglier. Le participe passé

DÉTOURNÉ, ÉE, s'emploie adjectivement et se dit des Endroits écartés ou des moyens de communication qui ne sont pas directs. Rue détournée. Sentier détourné. Fig., Voie détournée, Moyen indirect. Ces renseignements lui parvinrent par une voie détournée. Cela se dit plus ordinairement des Voies, des moyens secrets ou artificieux par lesquels on tâche d'arriver à ses fins. On dit également, dans ce dernier sens, Chemin déformé et Moyen détourné. Il prit, il employa des voies détournées, des moyens détournés. Cet homme prend toujours des chemins détournés. Fig., Reproche détourné, Reproche indirect. Louange détournée, Louange délicate et fine, qui ne s'adresse pas directement à la personne qu'on a intention de louer. Sens détourné, Sens qui n'est pas le sens ordinaire ou naturel d'un mot, d'une phrase.

Littré (1872-1877)

DÉTOURNÉ (dé-tour-né, née) part. passé.
  • 1Qui ne suit plus son chemin direct. Une fois détourné de sa route, il n'hésita pas à aller plus loin.

    Fig. À qui on a fait perdre la droite conduite. Détourné de son devoir par de mauvais conseils.

    Absolument. Une mineure détournée, une jeune fille soustraite par fraude à ses parents.

  • 2Qui fait une sinuosité. Un fleuve détourné de son cours.

    Chemin, sentier détourné, chemin écarté et peu fréquenté. Il vous mènera de là dans une rue détournée, Bernardin de Saint-Pierre, Mort de Socrate. Je reçois votre paquet par une voie détournée, Sévigné, 391. On imagina, dans des temps de guerre, cette route détournée pour éviter les croisières ennemies, Raynal, Hist. phil. II, 25.

    Fig. Voie détournée, moyen indirect, biais pour arriver à un but. Ce n'est que par faiblesse et faute de connaître le droit chemin qu'on prend des chemins détournés et qu'on a recours à la ruse, Fénelon, Dial. des morts mod. Richel. Mazar. Il y a, pour arriver aux dignités, ce qu'on appelle la grande voie ou le chemin battu ; il y a le chemin détourné ou de traverse qui est le plus court, La Bruyère, VIII.

    Terme de grammaire. Sens détourné, toute signification qui n'est pas la signification propre du mot, et spécialement celles qui semblent le plus s'en éloigner. Demeure signifiant d'abord retard, délai, le sens d'habitation, de domicile est un sens détourné.

    Louange détournée, louange délicate, qui ne s'adresse pas directement à la personne qu'on veut louer.

    On dit de la même façon, reproche détourné, pour reproche indirect.

  • 3Tourné d'un autre côté. Il avait la tête détournée. J'étais détourné, je ne le voyais pas venir.
  • 4Qui est à l'écart. Qu'il [l'homme] e regarde comme égaré dans ce canton détourné de la nature, et que, de ce petit cachot où il se trouve logé, j'entends l'univers, il apprenne à estimer la terre, les royaumes, les villes et soi-même à son juste prix, Pascal, Pensées, I, 1, édit. Lahure, 1860.
  • 5Dont on est préservé. L'orage détourné, on n'y pensa plus. Des malheurs détournés à grand'peine.
  • 6Dont l'emploi est changé, en parlant d'argent et choses semblables. Un fonds détourné de sa destination.
  • 7Soustrait frauduleusement. De l'argent détourné par cet employé.
  • 8À qui l'on cause un dérangement. Ma mère en ce devoir craint d'être détournée, Racine, Athal. III, 2.
  • 9Détorqué. Un texte détourné de son vrai sens.
  • 10Dissuadé. Détourné de la dangereuse entreprise qu'il avait eu le dessein de tenter.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « détourné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
détourné deturne

Évolution historique de l’usage du mot « détourné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « détourné »

  • La peine capitale n'a jamais détourné les hommes déterminés à outrager la société. De Cesare Beccaria / Des délits et des peines
  • « Un pédiatre à l'écoute », commente un patient sur Internet. « Un pédiatre exceptionnel », dit un autre. « Pédiatre excellent ! » salue un troisième. Installé à Bourges et à Vierzon (Cher), ce praticien de 65 ans promettait il y a quelques années dans la presse locale « la pédiatrie du futur ». Pour la justice, le médecin est surtout suspecté d'escroquerie à la Caisse primaire d'assurance maladie (CPAM). Il a été mis en examen mercredi pour « escroquerie aggravée », a-t-on appris auprès de Joël Garrigue, le procureur de la République de Bourges. Le pédiatre est ainsi suspecté d'avoir détourné près de 1,2 million d'euros d'argent public en abusant des cartes vitales de ses patients. Des faits qui auraient été commis durant plusieurs années. leparisien.fr, Un pédiatre du Cher soupçonné d’avoir détourné plus d’un million d’euros à la Sécu - Le Parisien
  • Plusieurs dizaines de particuliers avaient saisis les services de la répression des fraudes pour une sur-facturation de leurs communications téléphoniques après avoir tenté de joindre une administration ou un service public. En un an, l'entreprise marseillaise a détourné dix millions d'euros. France 3 Provence-Alpes-Côte d'Azur, Fraude aux numéros surtaxés : une société de Marseille détourne dix millions d'euros
  • Un organisateur éminent des manifestations britanniques Black Lives Matter estime que la campagne a été «détournée» par un groupe de militants d’extrême gauche. News 24, L'actrice derrière BLM rally à Whitehall renie Black Lives Matter UK pour avoir été `` détourné '' par l'extrême gauche - News 24
  • Cette personne est suspectée d’avoir détourné, à son profit, un peu plus de 56 000 € de fonds publics. Ceci via l’encaissement de chèques sur son compte personnel, l’utilisation de la carte bancaire de l’agence et un mécanisme de fausses factures, rédigés avec des logiciels libres de droits. Les enquêteurs de la Brigade de sûreté urbaine saint-martinoise ont été saisis en décembre par le parquet de Val de Briey. , Faits-divers - Justice | Un salarié suspecté d'avoir détourné 56 000 euros de fonds publics

Traductions du mot « détourné »

Langue Traduction
Anglais hijacked
Espagnol secuestrado
Italien hijacked
Allemand entführt
Chinois 被劫持
Arabe مختطف
Portugais sequestrado
Russe угнанный
Japonais ハイジャックされた
Basque bahitu
Corse detti
Source : Google Translate API

Synonymes de « détourné »

Source : synonymes de détourné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « détourné »

Détourné

Retour au sommaire ➦

Partager