Déterminé : définition de déterminé


Déterminé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉTERMINÉ, ÉE, part. passé, adj. et subst. masc.

I.− Part. passé de déterminer*.
II.− Adjectif
A.− [Correspond à déterminer A]
1. Qui a reçu une détermination précise. Une direction, une quantité bien déterminée. Dans une foule la police impose parfois un sens déterminé de circulation afin d'éviter les heurts et les encombrements (Poincaré, Hyp. cosmogon.,1911, p. 3):
1. Le niveau d'aspiration est le niveau que le sujet désire atteindre pendant une période déterminée et dans une activité déterminée. Perroux, L'Écon. du XXes.,1964, p. 415.
SYNT. Un trajet rigoureusement déterminé; acheter des marchandises à un prix déterminé; faire qqc. dans un temps déterminé, dans un but déterminé, dans un ordre déterminé; donner un sens déterminé à qqc.
Arrêté, réglé (cf. déterminer A 1, vx, p. ext.).Les cas déterminés par la loi (cf. Code civil,1804, art. 290, p. 55).
2. Qui possède des caractères distinctifs. Un animal déterminé, une espèce déterminée. Cette plante est bien déterminée, elle fait partie de telle famille, rentre dans tel genre ou constitue telle espèce. Cette autre est mal déterminée, on n'est pas certain de la place qu'elle doit occuper dans la classification (Carrière, Encyclop. hortic.,1862, p. 159).
3. Emplois spéc.
a) LING. Terme déterminé, proposition déterminée. Qui est précisé par le terme déterminant ou la proposition déterminante (cf. déterminant).
b) MATH. Système déterminé. Système qui a une et seulement une solution (p. oppos. à système indéterminé « qui a plus d'une solution »). P. ext. Problème déterminé. Problème qui n'a qu'un nombre limité de solutions. La classification des problèmes en problèmes déterminés (Bourbaki, Hist. math.,1960, p. 80).
B.− [Correspond à déterminer C; en parlant d'une pers.]
1. Décidé, résolu. Un homme déterminé; un air déterminé, une attitude déterminée :
2. ... elle [Christiane] lui parla sérieusement, en femme réfléchie, ardente et déterminée qui aime, qui a tout prévu déjà, qui sait, d'instinct, ce qu'il faut faire, qui est résolue à tout. Maupassant,Mont-Oriol,1887,p. 145.
Déterminé à + inf.Rose-Anna relut la liste; elle mit un chiffre au bout de chaque item; elle se prit à additionner et, devant le total, s'arrêta, effarée, et puis quand même inébranlablement déterminée à ne rien retrancher (Roy, Bonheur occas.,1945, p. 218).
2. Hardi, audacieux. Un soldat déterminé. Le fameux Dorsant, le plus ancien et le plus déterminé bretteur de l'Europe (Jouy, Hermite,t. 2, 1812, p. 94).Les plus déterminés gaillards que j'aie jamais commandés (Vigny, Serv. et grand. milit.,1835, p. 197).
Emploi subst. La mise hors la loi, la mort sans jugement! la seule idée en fait pâlir les plus déterminés (France, Dieux ont soif,1912, p. 295).
3. Qui agit sans réserve. Un chasseur, un joueur déterminé. Chez nous Rabelais, homme sobre qui ne buvait que de l'eau, passe pour un amateur de bonne chère, pour un buveur déterminé (Balzac, Cath. de Médicis,Introd., 1843, p. 7).
Emploi subst. Personne excessive jusqu'à la violence. Il ne faut pas le fâcher, c'est un déterminé (Ac.1835, 1878) :
3. Pour exciter ces gens si peu traitables à se battre en déterminés, le roi d'Austrasie leur promit tout : de l'argent, le pillage, et jusqu'à des terres et des villes dans la Gaule. Thierry, Récits des temps mérovingiens,t. 2, 1840, p. 37.
C.− [Correspond à déterminer B] Emploi subst. masc. à valeur de neutre. Ce qui est soumis à la loi d'un déterminisme. Nous débutons par le déterminé et le particulier pour aller au simple et au général (Cousin, Hist. philos. XVIIIe,t. 2, 1829, p. 291).Les pourfendeurs du déterminé (Benda, Fr. byz.,1945, p. 35).
Prononc. et Orth. : [detε ʀmine]. Ds Ac. 1694-1932. Fréq. abs. littér. : 2 923. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 5 078, b) 2 929; xxes. : a) 3 661, b) 4 326.
DÉR.
Déterminément, adv.a) D'une manière précise. Parler déterminément; signifier déterminément qqc. à qqn. Un idéal d'être, d'unité de vrai et de bien, qui n'est pas encore déterminément Dieu lui-même, mais qui nous oriente vers lui (Théol. cath.t. 4, 11920).b) En manifestant une ferme volonté. Vouloir qqc. déterminément. J'ai acquis assez de philosophie pour marcher déterminément dans la vie pratique et m'élever au-dessus de certaines atteintes qui m'eussent autrefois renversé (M. de Guérin, Journal,1835, p. 225).P. ext. Sûrement, certainement, positivement. Cet homme de déjà quarante-huit ans qui sur tant de choses et de gens paraissait si déterminément sceptique (Verlaine, Œuvres posthumes,t. 2, Critiques et conférences, 1896, p. 326).D'une manière courageuse. Les troupes allèrent déterminément à l'assaut (Ac.1835, 1878).[detε ʀminemɑ ̃]. Ds Ac. 1718-1878. 1reattest. 1324 determineement (Paraclet, Arch. Somme ds Gdf.); de déterminé, suff. -(e)ment2*. Fréq. abs. littér. : 4.

Déterminé : définition du Wiktionnaire

Adjectif

déterminé \de.tɛʁ.mi.ne\

  1. Qui est fixé avec précision.
    • C’est la première fois que je la vois rester aussi longtemps à un endroit déterminé […] — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. V, Gallimard, 1937)
    • S'il s'agit d'une location pour une durée déterminée et qu'il reste moins de douze mois à courir à la location, le nouveau locateur ne peut mettre fin au bail et le locataire ne perdra aucun droit. — (Bernard Clermont & ‎Benoît Yaccarini, Initiation au droit des affaires du Québec, Presses de l'Université Laval, 4e édition, 1986, p. 265)
  2. (Mathématiques) Qualifie un problème qui n’a qu’un certain nombre de solutions possibles.
  3. Qui sait prendre une résolution ou une décision.
    • Un homme déterminé. - Un caractère déterminé.
  4. (Par extension) Qui dénote un naturel résolu.
    • Un air déterminé.
  5. (Par extension) Qualifie une personne entièrement adonnée à une passion, à une habitude.
    • C’est un chasseur déterminé, un joueur déterminé, un buveur déterminé.
  6. (Linguistique) Se dit des verbes russes exprimant un déplacement en train de se faire, dans une direction précise. Note : Les verbes déterminés comme les verbes indéterminés sont imperfectifs. Le perfectif se forme à partir du verbe déterminé.

Forme de verbe

déterminé \de.tɛʁ.mi.ne\

  1. Participe passé masculin singulier de déterminer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Déterminé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉTERMINÉ, ÉE. adj.
Qui est fixé avec précision. Une quantité déterminée. En termes d'Algèbre, Problème déterminé, Celui qui n'a qu'un certain nombre de solutions possibles. Il signifie aussi Qui sait prendre une résolution ou Qui dénote un naturel résolu. Un homme déterminé. Un caractère déterminé. Par extension, Un air déterminé. Par extension, il se dit d'une Personne entièrement adonnée à quelque passion, à quelque habitude. C'est un chasseur déterminé, un joueur déterminé, un buveur déterminé.

Déterminé : définition du Littré (1872-1877)

DÉTERMINÉ (dé-tèr-mi-né, née) part. passé.
  • 1Qui a reçu un caractère précis. Un genre de plantes déterminé par les botanistes. Quantité déterminée. Des idées déterminées. Les densités des mélanges alcooliques qui servent de base au tarif des droits établis sur les liqueurs spiritueuses, sont déterminées avec assez de précision pour qu'il n'y ait aucun motif de procéder à de nouvelles recherches sur ce sujet, Pouillet, Comptes rendus, Acad. des sc. t. LI, p. 1006.

    En grammaire, proposition déterminée, plus souvent nommée principale, celle dont un des termes est déterminé par une autre proposition, qui est alors secondaire ou déterminante.

    Terme de mathématique. Problème déterminé, celui qui a un nombre limité de solutions, par opposition à problème indéterminé, celui dont le nombre de solutions est indéfini.

  • 2Fixé, arrêté. Cette valeur est déterminée à six ducats, Pascal, Prov. 14. Notre sort sans retour est-il déterminé ? Voltaire, Orphel. I, 1.
  • 3Poussé vers. Voici quels sont leurs principes [de certains théologiens] : Nulle créature libre n'est déterminée par elle-même au bien ou au mal ; car une telle détermination détruirait la notion de la liberté, Bossuet, Libre arb. VI. L'usage n'est autre chose que le consentement tacite des hommes qui se trouvent déterminés à une chose plutôt qu'à une autre par des causes souvent inconnues, mais qui n'en sont pas moins réelles, Préface du Dict. de l'Académie, édit. de 1718. Les liqueurs sont mieux en équilibre, le sang est plus déterminé vers le cœur, Montesquieu, Esp. XIV, 2.
  • 4Qui a pris une résolution. Bien déterminé à ne pas céder. À suivre mon devoir je suis déterminée, Molière, Sgan. 18. Que je sache jusqu'à quel point un de mes amis est déterminé à me plaire, je saurai certainement jusqu'à quel point je pourrai disposer de lui, Bossuet, Libre arb. VII. Un homme déterminé à mourir est bien fort et bien redoutable, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. VI, p. 183, dans POUGENS. À ce héros armé contre la tyrannie Dont le cœur inflexible au bien déterminé…, Voltaire, M. de Cés. III, 2. À soutenir mes droits je suis déterminé, Chénier M. J. Tibère, I, 3.
  • 5Adonné sans réserve. Chasseur, joueur, buveur déterminé.
  • 6Que rien ne détourne ou ne fait reculer. Soldat déterminé. Une poignée d'hommes déterminés. Avoir un air déterminé. Ces gens si déterminés qui devaient percer la France jusqu'aux Pyrénées, qui menaçaient de piller Paris et d'y venir reprendre jusque dans Notre-Dame les drapeaux de la bataille d'Avein, Voiture, Lett. 74. [Turenne] résolu et déterminé au dedans, lors même qu'il paraissait embarrassé au dehors, Bossuet, Louis de Bourbon. Il fit combattre ses compagnons avec un courage si déterminé que les soldats romains se débandèrent et prirent la fuite, Vertot, Révol. rom. XI, p. 141.

    Substantivement. Un vrai déterminé, un homme audacieux, capable de violences et d'excès. Cet enfant est un petit déterminé. Il faut dire, en déterminé, mort, tête, sang, Gombault, dans RICHELET . Jurer en déterminé, ID. ib. Patience, je suis un déterminé ; j'ai peu de temps à vivre ; je dirai la vérité, Voltaire, Lett. d'Argental, 17 nov. 1761.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Déterminé : définition du Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉTERMINÉ, adj. (Métaph.) est ce dont on peut affirmer quelque chose : par ex. si vous définissez un triangle en disant qu’il est déterminé par trois côtés égaux entr’eux, il est évident que vous affirmez par-là de ce triangle, 1°. que c’est une figure plane, 2°. qu’il est terminé par trois lignes, 3°. que ces lignes sont droites, 4°. qu’elles sont égales. Voilà donc le triangle en question déterminé par le genre de la figure, par le nombre des côtés, par l’espece des lignes, & par leur raison.

Les qualités qui servent à en déterminer d’autres, s’appellent déterminantes ; & celles qui résultent d’autres qualités, se nomment déterminées. Dès que les déterminantes sont posées, les déterminées suivent nécessairement ; car elles ont leur principe dans ces premieres. Quand vous dites que le parallelogramme a les côtés opposés paralleles, il en résulte que ces mêmes côtés opposés sont égaux, & que les angles diagonalement opposés le sont aussi.

Ce qui est déterminé dans un sujet, s’appelle sa détermination ; elle va en augmentant, à mesure qu’on étend l’énumération des qualités du sujet. La détermination la plus vague est l’idée générique : de nouvelles déterminations forment les especes supérieures & subalternes, & les plus précises de toutes caractérisent les individus. On n’a des idées distinctes & déterminées des choses, qu’en observant cette gradation de leurs déterminations.

Une même chose peut être appellée déterminante ou déterminée, suivant les égards sous lesquels on l’envisage. L’égalité des côtés dans un triangle, est un déterminant par rapport à l’égalité des angles, & c’est en même tems une détermination de l’espece du triangle. Article de M. Formey.

Déterminé, (Géométrie.) On dit qu’un problème est déterminé, quand il n’a qu’une seule solution, ou au moins qu’un certain nombre de solutions, par opposition au problème indéterminé qui a une infinité de solutions. Voyez Indéterminé.

Ainsi le problème qui suit : Sur une ligne donnée décrire un triangle isoscele, dont les angles à la base soient doubles de l’angle au sommet, est un problème déterminé, parce qu’il n’a évidemment qu’une seule solution. Mais en voici un qui en a deux : Trouver un triangle dont on connoît deux côtés, & l’angle opposé au plus petit côté ; car ayant tracé la ligne sur laquelle doit être la base de ce triangle, & mené une ligne qui fasse avec celle-là un angle égal à l’angle donné, & qui soit égale au plus grand côté donné, il est visible que de l’extrémité supérieure de cette derniere ligne comme centre, & du plus petit côté comme rayon, on peut décrire un arc de cercle qui coupera en deux points la ligne de la base ; & ces deux points donneront les deux triangles cherchés. Il n’y a qu’un cas où le problème n’ait qu’une solution, c’est celui où le petit côté seroit perpendiculaire à la base ; car alors le cercle décrit touchera la base sans la couper.

Un problème peut être déterminé, même lorsque la solution est impossible : par exemple, si dans le problème précédent le petit côté donné étoit tel que le cercle décrit ne pût atteindre la base, le problème seroit impossible, mais toûjours déterminé ; car c’est resoudre un problème, que de montrer qu’il ne se peut resoudre.

En général un problème est déterminé, lorsqu’on arrive, en le resolvant, à une équation qui ne contient qu’une inconnue ; on regarde aussi un problème comme déterminé, lorsqu’on a autant d’équations que d’inconnues, parce qu’on peut faire disparoître toutes ces inconnues l’une après l’autre jusqu’à ce qu’on arrive à une équation qui n’ait plus qu’une seule inconnue. Voyez Evanouissement des inconnues & Equation. Mais cette regle n’est pas toûjours sans exception ; car, 1°. il faut que les différentes équations que l’on a ne puissent pas revenir à la même. Par exemple, si on avoit x + 5y = a, & 2 x + 10 y = 2 a, il semble qu’on a ici deux inconnues & deux équations ; & cependant le problème seroit indéterminé, parce que l’équation 2 x + 10 y = 2 a n’est autre chose que la premiere, dont tous les termes ont été multipliés par 2. Dans ces sortes de cas, lorsqu’on a fait évanoüir une des inconnues, par exemple x, on trouve 0 = 0, ce qui ne fait rien connoître, où , ce qui marque que le problème est indéterminé ; car exprime en général une quantité indéterminée, puisque peut être égal à un nombre quelconque p fini, ou infini, ou zéro ; en effet le dividende 0 est = au diviseur 0 multiplié par p. 2°. Si en dégageant les inconnues, on tombe dans des absurdités, cela prouve que le problème est impossible. Par exemple, soit x + 5y = 1 & 2 x + 10 y = − 2, on trouvera 4 = 0, ce qui est absurde. 3°. Si on trouve pour l’expression d’une ou de plusieurs des inconnues, des fractions dont le numérateur ne soit pas zéro, & dont le dénominateur soit zéro, ces valeurs sont infinies, & le probleme est en quelque maniere déterminé & indéterminé tout à la fois. Par exemple, si on avoit 2 = 3 z − 2 y & 5 = 6 z − 4 y, on auroit & Je dis qu’en ces occasions le problème est indéterminé & déterminé : le premier, parce que la valeur infinie des inconnues est indéterminée en elle-même ; le second, parce qu’il est prouvé qu’aucune valeur finie ne peut les représenter. 4°. Enfin il y a des problèmes qui paroissent indéterminés, & qui ne le sont pas. Par exemple, si j’avois 100 liv. à partager entre cent personnes, hommes, femmes, & enfans, en donnant 2 liv. aux hommes, 1 liv. aux femmes, & 10 sous aux enfans, on demande combien il y a d’hommes, de femmes, & d’enfans. Soit x le nombre des hommes, y celui des femmes, z celui des enfans, on aura & . Le problème paroît indéterminé, parce que l’on a trois inconnues & deux équations seulement ; mais il est déterminé, parce que x, y, z, doivent être des nombres positifs & des nombres entiers ; car il ne peut y avoir des fractions d’hommes, &c. ni des nombres négatifs d’hommes, &c. On aura donc 1°. , ce qui donne , ou 2°.  ; donc : donc x = 1, ou 2, ou 3, jusqu’à 33 ; car x = 34 rendroit y négative. Ainsi le problème a trente-trois solutions ; & on a pour chaque valeur de x, 2 = 2 x & y = 100 − 3x. Voyez Problème. (O)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « déterminé »

Étymologie de déterminé - Wiktionnaire

→ voir déterminer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déterminé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déterminé detɛrmɛ̃e play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « déterminé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déterminé »

  • Même si on se méfie des affirmations des médias à propos de la vie interne du PSG et des pensées de ses joueurs, le tout est globalement sensé ici. Thiago Silva a pu être vexé par la décision du club de tourner la page alors qu’il était bien déterminé à continuer dans la capitale. Surtout qu’il l’avait clairement affirmé. Mais compte tenu de son âge et de son salaire, la décision du PSG n’est pas insensé. De toute façon, le Brésilien n’a pas d’autre choix que d’accepter la situation et de faire son mieux avec. ParisFans, Thiago Silva déçu de partir du PSG, mais déterminé à remporter la Ligue des Champions avant
  • En campagne au Havre à 48 heures du deuxième tour des municipales, Edouard Philippe s'est dit vendredi «très déterminé à peser sur ce sur quoi on peut peser», mais a affirmé aussi adopter «une forme de distance», alors que son avenir à Matignon est en suspens. La Croix, Municipales: au Havre, Philippe «déterminé» mais philosophe
  • Premier joueur à évoluer à deux positions dans les Majeures depuis des décennies, Ohtani alternait entre des pratiques au bâton et des séances de relève cette semaine. Il est déterminé à contribuer au monticule et au marbre pour les Angels, alors que l'équipe reprendra l'action plus tard en juillet, dans le cadre de la saison écourtée de baseball. RDS.ca, MLB - Shohei Ohtani est décidé à de nouveau occuper deux rôles pour les Angels | RDS.ca
  • La peine capitale n'a jamais détourné les hommes déterminés à outrager la société. De Cesare Beccaria / Des délits et des peines
  • L'homme qui se croit déterminé se masque sa responsabilité. De Jean-Paul Sartre
  • Je ne suis pas optimiste, je suis déterminé. De Anonyme

Images d'illustration du mot « déterminé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déterminé »

Langue Traduction
Corse determinatu
Basque zehaztuko
Japonais 決定
Russe определяется
Portugais determinado
Arabe تحدد
Chinois 决心
Allemand entschlossen
Italien determinato
Espagnol determinado
Anglais determined
Source : Google Translate API

Synonymes de « déterminé »

Source : synonymes de déterminé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déterminé »


Mots similaires