La langue française

Détaché

Définitions du mot « détaché »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉTACHÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de détacher1*.
II.− Adjectif
A.− Domaine concr.[En parlant d'un être animé ou d'un obj.]
1. Qui est dégagé du lien qui retenait, fermait, fixait; dont le lien est enlevé. Ses vêtements à demi détachés (Chateaubr., Natchez,1826, p. 492).Une persienne détachée claqua contre la muraille (Duhamel, Désert Bièvres,1937, p. 278).
2. P. ext. Qui est séparé de ce à quoi il adhérait ou avec lequel il était en contact; qui est coupé d'un autre, d'un tout. La feuille détachée d'un hêtre (Senancour, Rêveries,1799, p. 245).
Spéc. [En parlant d'une partie du corps] Qui est écarté. Ce mouvement mit en lumière une main bien faite (...) avec un petit doigt coquettement détaché (Gautier, Fracasse,1863, p. 101).
B.− P. anal. [À propos de liens abstr.]
1. [En parlant d'un élément] Qui est séparé, isolé d'un autre élément ou d'un ensemble, formant parfois un tout autonome. L'épaisse signature de son père, au prénom bien détaché du nom (Druon, Gdes fam.,t. 2, 1948, p. 40).
2. En partic.
a) [En parlant d'un obj.]
FORTIF. Cette ville (...) avec ses quinze forts et ses six redoutes détachées (Zola, Débâcle,1892, p. 569).
MÉCAN. Machines en pièces détachées (Lesourd, Gérard, Hist. écon.,1968, p. 214).
b) [En parlant d'un mode d'expr., d'un genre littér.] Qui n'a pas de rapport avec un autre quant au fond. Morceaux détachés; pensées, poésies détachées. Recueil composé de plusieurs pièces détachées sur différents sujets (Staël, Allemagne,t. 3, 1810, p. 272).
c) [Avec une idée de mise en relief, d'attention attirée par rapport à ce qui est plus banal]
[En parlant d'un élément de l'expression orale, d'un son] Qui n'est pas lié, qui est séparé du suivant par un court silence, après lequel on marque un arrêt. Une horloge sonna, à laquelle d'autres (...) répondirent; onze coups nettement détachés (Courteline, Train 8 h 47,1888, 2epartie, 2, p. 110).
Emploi subst. Elle possède une diction d'un détaché merveilleux (Goncourt, Journal,1894, p. 603).
Spéc., MUS. [En parlant d'une note] Le chœur y répond, très doucement, par des « amen », (...) en notes détachées (Rolland, Beeth.,t. 2, 1928, p. 377).
[En parlant d'une manière de jouer un morceau] Qui se fait en détachant les notes. Jeu [pianistique] lié ou détaché, martelé ou porté (Cortot, Techn. pianist.,1928, p. 8).
Emploi subst. Jouer en détaché. Le détaché de la note (Du Bos, Journal,1922, p. 90).
GRAMM. [En parlant d'un terme] Qui est séparé du noyau propositionnel contenant son support par l'intonation, la ponctuation ou une forme verbale. Adjectif détaché (cf. Grev. 1964, § 212, p. 151).
− Domaine des sens.[En parlant d'un animé, d'une chose] Qui ressort d'un ensemble.
♦ Domaine de la vue.Mmede Nevers au balcon, le profil détaché sur le bleu du ciel (Sainte-Beuve, Portr. femmes,1844, p. 52).
Spéc., B.-A. Voilà les clartés qui illuminent le groupe principal détaché en vigueur sur les demi-teintes (Du Camp, Hollande,1859, p. 47).
♦ Domaine de l'ouïe :
1. Clotilde reconnaît maintenant, détachées des proches crépitements, la voix du crapeau-bœuf comme un petit chien qui jappe, et la gamme plaintive et toujours montante des singes ouas-ouas. Chardonne, Femmes,1961, p. 35.
d) [Avec, le plus souvent, une idée de mission partic. à remplir]
[En parlant d'une pers. ou d'une collectivité] Qui est séparé d'un ensemble, généralement pour remplir une mission. Deux ouvriers détachés d'une équipe (Pesquidoux, Livre raison,1925, p. 192).
Spécialement
ADMIN. [En parlant d'un fonctionnaire, d'un militaire] Affecté à un poste différent de celui d'origine. Détaché au bureau arabe, il [le sergent] est dispensé des corvées (A. Daudet, Lettres moulin,1869, p. 203).
ARM. [En parlant d'un soldat, d'un bâtiment de guerre] Ce devait être un poste détaché de hussards (Zola, Débâcle,1892, p. 131).
SP. [En parlant d'un coureur] Qui a distancé les autres. Pollentier détaché à Fleurance (La Croix,13 juill. 1976, p. 9).
Emploi subst. Zoetemelk a pris sa revanche en gagnant la Flèche wallonne, seul détaché (La Croix,6 juill. 1976, p. 9).
C.− [En parlant d'une pers., d'une de ses facultés, d'une attitude] Qui est dégagé de liens de dépendance, d'intérêt, de liens moraux; qui est indifférent à quelque chose, à quelqu'un, qui manifeste de l'indifférence à ce qui l'entoure. D'un air, d'un regard, d'un ton détaché. Je me sens profondément détaché et désintéressé de tout (Maine de Biran, Journal,1823, p. 386):
2. Cet amour singulier, tantôt très exalté et tantôt assez détaché pour laisser place à une cruelle clairvoyance sur l'enfant et son milieu, n'eût peut-être pas duré très longtemps sans la maladie qui s'empara de la fillette; ... Béguin, L'Âme romantique et le rêve,1939, p. 197.
Spécialement :
3. − Par exemple! dit le comte stupéfait (...). Comment! toi, Andrea, le pieux et le repentant, l'homme détaché des choses d'ici-bas, tu veux obéir à un préjugé? Ponson du Terrail, Rocambole,t. 3, Le Club des valets de cœur, 1859, p. 374.
Emploi subst. Il fait le rêveur et le détaché (Colette, Entrave,1913, p. 60).
Fréq. abs. littér. : 1 579. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 1 863, b) 1 809; xxes. : a) 2 148, b) 2 863.

Wiktionnaire

Adjectif 1

détaché \de.ta.ʃe\ masculin

  1. Qui n'est plus attaché.
    • Un chien détaché.
    • Laissez-moi relever ces voiles détachés. — (Jean Racine, Bérénice, IV, 2)
    • La feuille détachée d’un hêtre. — (Senancour, Rêveries, 1799)
  2. Sans liaison, délié, libre.
    • Ce genre d’écrire est plutôt une poésie détachée qu’une prose régulière. — (Honoré de Balzac, Lettres)
    • Il ne fit plus que jeter sur le papier des pensées détachées, travail proportionné à son état. — (d’Olivet, Hist. Acad. t. II, page 400)
  3. Isolé, séparé, autonome.
    • L'épaisse signature de son père, au prénom bien détaché du nom. — (Maurice Druon, Grandes familles, t. 2, 1948)
  4. (Musique) Saccadé, martelé.
    • La harpe, le piano et la guitare n'ont guère que des sons détachés, parce qu'il faut un coup nouveau pour chacun.
  5. (Peinture) Dégagé, séparé, écarté.
    • des figures bien détachées.
    • Ce mouvement mit en lumière une main bien faite […] avec un petit doigt coquettement détaché. — (Théophile Gautier, Capitaine Fracasse, 1863)
  6. (Architecture) Séparé d’un bâtiment, d’une construction.
    • Il y avait dans notre jardin une salle basse, peinte et fort enjolivée, où l’on mangeait en été et qui était détachée du reste de la maison — (Scarron)
    • Forts détachés.
  7. Qui n'a pas d'attachement.
    • Peux-tu voir tant de pleurs d'un œil si détaché ?
      Peux-tu voir tant d'amour sans en être touché ?
      — (Pierre Corneille, Polyeucte martyr)
    • Le favori n'a point de suite : il est sans engagement et sans liaison ; il peut être entouré de parents et de créatures, mais il n'y tient pas : il est détaché de tout et comme isolé. — (Jean de La Bruyère)
  8. (Militaire) (Administration) Envoyé en détachement, affecté à un poste différent de celui d'origine.
    • Il est détaché avec plusieurs troupes pour aller en Allemagne. — (Madame de Sévigné)
    • Détaché au bureau arabe, il [le sergent] est dispensé des corvées. — (Alphonse Daudet, Lettres de mon moulin, 1869)

Nom commun

détaché \de.ta.ʃe\ masculin

  1. (Musique) Son ou note saccadé, martelé.
    • Il faut faire un détaché.
    • Les détachés sont difficiles sur la clarinette.
    • Elle possède une diction d'un détaché merveilleux. — (Goncourt, Journal, 1894)

Adjectif 2

détaché \de.ta.ʃe\

  1. Dont on a ôté les taches.
    • Une robe détachée.

Forme de verbe

détaché \de.ta.ʃe\

  1. Participe passé masculin singulier de détacher.
    • Sterhausen visite en détail les talus, il trigonométrise les pentes, il se hasarde à l’orient, il s’aventure à l’occident, il monte, il descend, se fraie des sentiers périlleux, grimpe sur les roches glissantes ; ici le temps a détaché des pierres et fait des cavernes ; là les assises, brisées par des mains impures et impuissantes, n’offrent pas trace pour le pied ; Sterhausen se trouve égaré dans ces difficultés, l’abîme se prolonge sous lui, l’abîme prêt à le dévorer, s’il manque de nerf, de force, d’adresse, de courage. — (Scipion Marin, Événemens et aventures en Égypte en 1839, 1840, page 177)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉTACHER. v. tr.
Débarrasser d'une tache, de taches. Détacher un habit. Substance qui sert à détacher. Savon à détacher.

Littré (1872-1877)

DÉTACHÉ (dé-ta-ché, chée) part. passé de détacher 1
  • Dont on a ôté les taches. Une robe détachée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉTACHÉ, part. adj. terme de Musique, qui, mis au commencement d’un air, annonce qu’il doit être exécuté de maniere que les notes ne fassent pas un son continu, & qu’elles ne soient pas liées ensemble, mais détachées les unes des autres, & comme séparées par de petits silences. Ce mot revient à-peu-près au spiccato ou staccato des Italiens. (S)

Détaché, (Maréchal.) On dit qu’un cheval a le nerf bien détaché. Voyez Nerf.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « détaché »

De détacher.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « détaché »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
détaché detaʃe

Évolution historique de l’usage du mot « détaché »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « détaché »

  • Dénuée de contact charnel, l'amitié est un sentiment plus noble et plus détaché que l'amour. De Christine de Rivoyre
  • L’homme détaché écrit le testament du bonheur le jour même de sa naissance. De Vladimir Jankélévitch / L’ironie
  • Décidément, le travailleur détaché n’en finit plus de faire parler de lui et de s’immiscer dans les controverses et débats européens. Petit rappel sémantique et juridique, le statut de travailleur détaché est défini par la directive européenne du 16 décembre 1996. Il autorise l’envoi d’un salarié par son employeur dans un autre État membre de l’UE, en vue d’y fournir un service à titre temporaire. Une directive européenne depuis longtemps décriée, d’aucuns y voient une concurrence déloyale pour les salariés locaux (le travailleur est soumis à la réglementation du pays d’accueil en termes de droits sociaux et de conditions de travail, mais continue de payer ses cotisations dans son pays d’origine). Et les fraudes ne sont pas rares, parmi la foule de travailleurs européens en circulation permanente entre les pays membres. À l’heure de la crise sanitaire et à l’aube d’une récession économique inédite, Emmanuel Macron a tranché, il faudra moins de travailleurs détachés pour sauver l’emploi. EcoRéseau Business, EcoRéseau Business | Travail détaché : le gouvernement durcit le ton
  • Très inquiètes il y a une semaine, les organisations patronales appréhendent un peu moins les prochains arbitrages du gouvernement sur le travail détaché. Le sujet fait partie de la deuxième ronde de concertations sur l'emploi cette semaine, au côté du plan jeunes et du partage de la valeur ajoutée dans l'entreprise. « Ils ont levé le pied. Ils ne vont pas interdire aux entreprises qui recourent à l'activité partielle de droit commun ou à celles qui envisagent de recourir à l'activité partielle de longue durée de faire appel aux travailleurs détachés », confirme le représentant d'une grande branche professionnelle. « Nous surveillons cela comme le lait sur le feu pour éviter que cela ne dérape pas », ajoute un autre. Les Echos, Travail détaché : le gouvernement va intensifier la chasse aux fraudeurs | Les Echos
  • Le travail détaché ? « Absolument vital pour la filière », insiste Hervé Guillou, le président du Groupement des industries de construction et activités navales (Gican), à la tête, jusqu'à récemment, de Naval Group, le champion français des navires de guerre. Soudeurs, chaudronniers ou encore usineurs : sans le recours aux ouvriers spécialisés qu'on trouve encore en Europe de l'Est, pas de sous-marins, de frégates ou de paquebots, plaide-t-il, vent debout contre les postures « idéologiques » du gouvernement qui voudrait réduire leur nombre . Les Echos, Pourquoi l'industrie navale défend le recours au travail détaché | Les Echos
  • Un sous-traitant de la Fipso, en Béarn, fait travailler des ouvriers brésiliens avec le statut de travailleurs détachés portugais. Le patron de l’entreprise basée près de Lyon assure que "tout est en règle". SudOuest.fr, Travail détaché à l’abattoir : les salariés portugais étaient en réalité brésiliens
  • La victime décédée, qui conduisait une pelleteuse, était âgé de 56 ans, selon la gendarmerie qui a ouvert une enquête à la suite de cet accident du travail : "un rocher s’est détaché, on n’a pas encore d’explication". SudOuest.fr, Un rocher se détache et tue un ouvrier au centre d’entraînement de l’AS Monaco
  • Le détachement est l’une des positions administratives dans lesquelles peut être placé tout fonctionnaire territorial. Il consiste, pour le fonctionnaire détaché, à être placé hors de son cadre d’emplois, emploi ou corps, tout en continuant à y bénéficier de ses droits à l’avancement et à la retraite. La loi apporte désormais des nouvelles dispositions de gestion des détachements afin de répondre aux attentes de changement qui étaient fréquemment exprimées par les employeurs publics. Actualité fonction publique territoriale, Loi TFP : aménagements du régime du détachement - Actualité fonction publique territoriale

Images d'illustration du mot « détaché »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « détaché »

Langue Traduction
Anglais detached
Espagnol separado
Italien distaccato
Allemand freistehend
Chinois 超脱
Arabe منفصل
Portugais destacado
Russe отдельный
Japonais 一戸建て
Basque askatuta
Corse staccatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « détaché »

Source : synonymes de détaché sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « détaché »

Détaché

Retour au sommaire ➦

Partager