La langue française

Désincarné

Définitions du mot « désincarné »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSINCARNÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de désincarner*.
II.− Adj. Qui n'est plus/pas incarné, étoffé de chair ou attaché à la chair.
A.− [P. réf. à la chair en tant que composante prédominante du corps hum.]
1. RELIG., SPIRIT. [En parlant d'une pers.] Qui a été dépouillé, par la mort, de l'enveloppe charnelle, du corps. (Quasi-)synon. angélique, céleste.En ma présence, les esprits frappeurs se taisent soudain (...). Je donnerais beaucoup pour causer avec des âmes désincarnées (A. France, Vie littér.,t. 3, 1891, p. 145).Ces personnalités multiples qui dictaient (...) des messages en écriture automatique et que le « médium » identifiait avec les « esprits » désincarnés de plusieurs défunts (Amadou, Parapsychol.,1954, p. 114):
1. ... il y a le dogme Hindou des migrations d'âmes qui errent après la mort. Ces âmes désincarnées vagabondent jusqu'à ce qu'elles se réincarnent et qu'elles parviennent, d'avatars en avatars, à une pureté complète. Eh bien, cela me paraît suffisant de vivre, une fois ... Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 216.
Subst. Aux souterrains de l'Hadès, comme aux prés des Champs-Élysées, ne se trouvent que les ombres, les mânes ancestrales, les doubles égyptiens, les restes inconsistants de nos désincarnés (Maeterl., G. secret,1921, p. 160).
2. [En parlant d'une pers., de son aspect ext.] Dont les chairs se sont amenuisées en volume; dont l'apparence diaphane évoque une créature immatérielle, un pur esprit. (Quasi-)synon. décharné; (quasi-)anton. charnu.Invraisemblablement maigrie, « désincarnée », elle avait fini par ressembler à un fakir, à une momie, à tout ce qui rappelle de plus près un squelette (Jouhandeau, M. Godeau,1926, p. 197).Dans leur extrême vieillesse une étrange beauté presque désincarnée (...) une finesse de la chair comme lumineuse (Chardonne, Ciel,1959, p. 127).
P. anal. ou métaph. [En parlant d'une chose concr. ou abstr.] La lumière si claire, si fine et comme désincarnée (Arnoux, Rhône,1944, p. 27).Ils [certains théologiens] l'enfermaient [le christianisme] dans des mots exsangues, désincarnés, vides pour moi de tout contenu. Or, Dieu me semblait mêlé charnellement à l'aventure humaine (Mauriac, Du côté Proust, 1947, p. 86).
B.− [P. réf. à la chair en tant qu'obj. de valorisation mor., relig.; en parlant d'une pers., d'un aspect de son comportement] Détaché, en esprit, de la chair, notamment de ce qui, dans le corps, est enclin ou propice au désir, au plaisir amoureux. (Quasi-)synon. platonique.La hantise de la pureté désincarnée se greffe sur le sentiment amer d'une déficience ou d'une laideur physique, sur une sexualité déçue ou freinée (Mounier, Traité caract.,1946, p. 117).Cette aberration qui m'amenait à croire que, plus mon amour était éthéré, et plus il était digne d'elle − gardant cette naïveté de ne me demander jamais si la contenterait un amour tout désincarné (Gide, Et nunc manet,1951, p. 1128):
2. ... la nudité se confondait pour moi avec l'indécence, mais dans le milieu où je vivais, jamais la franchise d'un besoin, jamais un acte violent ne déchirait le réseau des conventions et des routines. Chez les adultes désincarnés, qui n'échangeaient que des paroles et des gestes policés, comment faire place à la crudité animale de l'instinct, du plaisir? Beauvoir, Mémoires d'une jeune fille rangée,1958, p. 163.
C.− [P. réf. à la chair comme synon. de matière en gén., p. oppos. à l'esprit]
1. [En parlant d'une pers.] Détaché de la condition humaine, du monde des apparences, de la réalité présente par le pouvoir de l'imagination, par un effort intellectuel ou une volonté d'ascèse spirituelle. La [Thérèse] contempler en dehors du temps, désincarnée (Mauriac, Fin nuit,1935, p. 138).L'histoire n'est pas tout à fait un objet; elle ne le devient que si je m'en évacue moi-même, à la façon dont le corps propre devient corps-objet pour un spectateur pur et désincarné, pour un spectateur non-situé (Ricœur, Philos. volonté,1949, p. 119):
3. Le créateur n'est, grâce à Dieu, jamais assez désincarné pour « n'avoir que faire de notre univers mesuré et stérile ». C'est de cet univers qu'il extrait ses éléments; et ces éléments sont d'autant plus riches que le créateur est plus vivant, − c'est-à-dire qu'il participe davantage à la vie de cet univers. Il ne viendrait pas à l'idée du grand Goethe de déprécier l'apport de la nature à son génie. Rolland, Beethoven,t. 1, 1928, p. 21.
2. P. ext. [En parlant d'une valeur, d'une œuvre hum.] (Quasi-)synon. abstrait, intemporel; (quasi-)anton. tangible, temporel.Idées gratuites et désincarnées (Guéhenno, Journal« Révol. », 1938, p. 233).Ce pouvoir de réalisation indéterminé se dissoudrait dans le vide si aucune matière ne lui était offerte (...). Ce que l'occasion offre ainsi à la cause en peine, à la cause pneumatique et désincarnée, ce sont les deux coordonnées de la date et du lieu (Jankél., Je-ne-sais-quoi,1957, p. 106):
4. Le christianisme n'est pas une religion de l'au-delà qui aurait pour mission de consoler l'homme de ses misères d'ici-bas par la promesse de récompenses célestes. Le christianisme n'est pas un spiritualisme désincarné qui ne s'intéresse qu'au salut des âmes (...) la révélation biblique concerne l'homme tout entier et elle a un sens actuel. L'Univers écon. et soc., 1960, p. 6416.
Fréq. abs. littér. : 48.

Wiktionnaire

Adjectif

désincarné \de.zɛ̃.kaʁ.ne\

  1. Qui est dépourvu de chair ; qui n'est pas du monde vivant.
    • Mais le dérapage de l’Europe ne provient pas d'une dynamique propre à l’État, machine désincarnée. Les États ne deviennent fous que parce que les hommes qui les constituent, les dominent ou les construisent sont largement psychotiques. — (Emmanuel Todd, Le Fou et le Prolétaire, 1979, réédition revue et augmentée, Paris : Le Livre de Poche, 1980, page 108)

Forme de verbe

désincarné \de.zɛ̃.kaʁ.ne\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe désincarner.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désincarné »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désincarné desɛ̃karne

Évolution historique de l’usage du mot « désincarné »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désincarné »

  • La politique, c'est le présent désincarné ; elle ne tient compte ni du passé, ni de l'avenir, c'est une invention des hommes pour évacuer tranquillement le quotidien. De Marc-André Paré
  • Le service public n'est pas désincarné. Ce sont des hommes et des femmes qui le font vivre, c'est un esprit qui l'habite. De Gabriel de Broglie / Les dossiers de l’Audiovisuel
  • Premier volume d’une quadrilogie à venir, KiCk i est une explosion aux mille saveurs où Arca invite Björk à chanter en espagnol, la productrice démentielle SOPHIE ou Rosalía et son flamenco revisité. Un album détonant, qui danse sur un pied et incante de l’autre, mélange reggaeton et pop fluette, rap désincarné et chansons tristes, eurodance et electro radicale, comme si la pop music était tombée dans le blender des études de genre. Les Inrockuptibles, Les cinq albums à écouter ce week-end !
  • Robert Mapplethorpe s’est construit une vie et une œuvre entre deux mondes. Une vie en marge et loin de l’ordre établi où il est à la fois désincarné et hors du temps, où il est à la fois jouisseur, attiré par les extrêmes et la laideur, et habité par une quête obsessionnelle de la beauté et de la mise en scène du corps ou de la nature. Mi-ange, mi-démon, tiraillé entre deux vies et entre deux esthétiques, Robert Mapplethorpe dérange autant qu’il fascine. France Culture, Robert Mapplethorpe (1946-1989), une vie et une oeuvre entre deux mondes - Ép. 1/5 - Photographes
  • Gil désincarné fait peur à la police alors que Snake vole une banque, permettant au criminel préféré de Springfield de s’enfuir. Plus tard, Gil se présente sur une scène de crime de manière inattendue, distrayant Bart alors qu’il déjouait un voleur et entraînant Bartman à être piétiné par une bousculade d’écoliers zombifiés. À la recherche de conseils pour se débarrasser du fantôme, Bart se tourne vers son grand-père. Abe Simpson lui dit qu’il a beaucoup d’expérience avec les fantômes de son séjour à la maison de soins infirmiers et que tout ce que Bart doit faire est de faire en sorte que Gil « entre dans la lumière ». Breakingnews.fr, Gil a l'histoire la plus triste de l'origine des super-héros
  • Les Lumières sont souvent invoquées dans l’espace public comme un combat contre l’obscurantisme, combat qu’il s’agirait seulement de réactualiser. Des lectures, totalisantes et souvent caricaturales, les associent au culte du Progrès, au libéralisme politique et à un universalisme désincarné. Or, comme le montre ici Antoine Lilti, les Lumières n’ont pas proposé une doctrine philosophique cohérente ou un projet politique commun France Culture, L'héritage des Lumières
  • Le «matérialisme», c’est le comportement du consommateur, de l’individu qui n’a pas d’autre but que d’utiliser des machines et de consommer des produits variés. Il s’épuise à y chercher des plaisirs, mais il sent parfois, s’il est lucide, que tout cela est vide. Notre époque n’accorde en fait que peu d’importance à la matière et au corps, contrairement aux apparences. D’abord, parce que la matière n’est plus qu’un matériau insensé et que notre corps lui-même n’est plus guère qu’une machine, dont on nous fait croire qu’on peut améliorer les performances, jusqu’à éliminer la maladie, la souffrance et la mort. C’est cela l’homme désincarné: celui qui voit son corps comme une machine, qui a consenti à la transformation de son corps en une machine, voire en un objet interchangeable, et qui est alors étranger à son propre corps et à tout: tout est devenu un spectacle, disponible sur ses écrans. Tout est virtuel, désincarné. D’un clic, on fait apparaître un «monde», et aussi bien on le fait disparaître. Rien n’a plus de consistance, de durée, de beauté. L’individu se retrouve seul avec ses fantasmes, avec des simulacres de la vie. Le Figaro.fr, Philippe Soual: «L’Homme est désincarné, il n’habite plus la Terre»

Traductions du mot « désincarné »

Langue Traduction
Anglais disembodied
Espagnol incorpóreo
Italien disincarnato
Allemand körperlos
Chinois 无形的
Arabe بلا جسد
Portugais desencarnado
Russe бестелесный
Japonais 体のない
Basque disembodied
Corse disembodita
Source : Google Translate API

Synonymes de « désincarné »

Source : synonymes de désincarné sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désincarné »

Désincarné

Retour au sommaire ➦

Partager