La langue française

Désespéré

Sommaire

  • Définitions du mot désespéré
  • Étymologie de « désespéré »
  • Phonétique de « désespéré »
  • Évolution historique de l’usage du mot « désespéré »
  • Citations contenant le mot « désespéré »
  • Images d'illustration du mot « désespéré »
  • Traductions du mot « désespéré »
  • Synonymes de « désespéré »
  • Antonymes de « désespéré »

Définitions du mot désespéré

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉSESPÉRÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de désespérer*.
II.− Adjectif
A.− Qui a perdu toute espérance.
1. Qui est dans une très grande affliction. Un amant, un amour désespéré. La certitude désespérée que tout serait détruit (Zola, Débâcle,1892, p. 29).Cette religion de tendresse, d'espérance et de joie, tombait en rosée bienfaisante sur le cœur désespéré du ghetto (Tharaud, Pte hist. Juifs,1928, p. 187).
Emploi subst. Personne qui n'accorde plus crédit ni foi en l'avenir. Un désespéré de la vie. On fait les troupes les plus braves avec les désespérés, ceux qui osent tout, ayant tout à gagner (Zola, Argent,1891, p. 26).
2. Qui se fait désespérément avec la plus grande, la dernière énergie. Une résistance, une violence désespérée; faire un effort, prendre un parti désespéré. En ce moment, on entendit (...) le bruit horrible d'un galop désespéré (Balzac, Tén. affaire,1841, p. 129).
Emploi subst. Travailler en désespéré. Pour échapper à tout cela, je me plonge en désespéré dans Saint Antoine (Flaub., Corresp.,1871, p. 225).
B.− Qui exprime le désespoir. Un appel, un cri désespéré. Une littérature désespérée est une contradiction dans les termes (Camus, Été,1954, p. 135):
... l'accent inimitable, désespéré, joyeux, de la chanson hongroise, où le rêve et les pleurs se mêlent au bord de l'ivresse. Tharaud, Quand Israël est roi,1921, p. 109.
SYNT. Une lettre, une philosophie, un regard désespéré; d'un air, d'un ton, d'une voix désespérée; commettre un acte désespéré.
C.− Dont on désespère. Un cas, une maladie désespérée; être dans un état désespéré. Saint Jude, le patron des causes désespérées (Claudel, Soulier,1929, 4ejournée, 1, p. 852).
Fréq. abs. littér. : 2 867. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 2 551, b) 4 493; xxes. : a) 6 163, b) 3 901.

Wiktionnaire

Adjectif

désespéré \de.zɛs.pe.ʁe\ masculin

  1. Qui est dans le désespoir, qui agit par désespoir.
    • Vous m’en voyez désespéré.
  2. (Par extension) Qui est inspiré par le désespoir.
    • Il pâlit un peu, puis, tentant un effort désespéré, réussit à dégager un pied, tandis que l’autre restait prisonnier de la glu mouvante et fétide des profondeurs. — (Louis Pergaud, Un sauvetage, dans Les Rustiques, nouvelles villageoises, 1921)
  3. Qui cause du désespoir.
  4. (Par extension) Pour lequel il n'y a aucun espoir.
    • Un mal désespéré.
    • Un malade désespéré.
    • Un cas désespéré.
    • L’eau, sans hâte, mais sans interruption, irrésistible et lourde, montait dans la cale, et, à mesure qu’elle montait, le navire descendait. Cela était très lent. Les naufragés de la Matutina sentaient peu à peu s’entr’ouvrir sous eux la plus désespérée des catastrophes, la catastrophe inerte. — (Victor Hugo, L’Homme qui rit, 1869, édition 1907)
  5. (En particulier) Qualifie l'état d'un malade à toute extrémité et qu’on s’attend à voir mourir d’un instant à l’autre, ou d’une chose dont la perte, la ruine, etc., est regardée comme inévitable.

Nom commun

désespéré \de.zɛs.pe.ʁe\ masculin (pour une femme on dit : désespérée)

  1. Celui qui agit par désespoir, dans le désespoir.
    • Et bien des fois, descendu dans la nuit des géhennes sociales, j’ai porté aux moribonds la résignation, l’espérance aux désespérés ; bien des fois j’ai changé en cris de joie les lamentations farouches de ces damnés. — (Octave Mirbeau, Contes cruels : La Chanson de Carmen (1882))

Forme de verbe

désespéré \de.zɛs.pe.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe désespérer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉSESPÉRÉ, ÉE. adj.
Qui est dans le désespoir, qui agit par désespoir. Vous m'en voyez désespéré. Dans cette acception, il s'emploie souvent comme nom. Se battre en désespéré. Courir, crier comme un désespéré. Par extension, Un parti désespéré, une résolution désespérée, Qui sont inspirés par le désespoir. Il signifie aussi Qui cause du désespoir. Un mal désespéré, Un mal incurable; et, dans un sens un peu différent, Un malade désespéré, Un malade à toute extrémité et qu'on s'attend à voir mourir d'un instant à l'autre. On dit encore Être dans un état désespéré, soit en parlant d'un Malade désespéré, soit en parlant d'une Chose dont la perte, la ruine, etc., est regardée comme inévitable.

Littré (1872-1877)

DÉSESPÉRÉ (dé-zè-spé-ré, rée) part. passé.
  • 1Qui est livré au desespoir. Désespérée de la mort de son fils. Le roi, la reine, Monsieur, toute la cour, tout le peuple, tout est abattu, tout est désespéré, Bossuet, Duch. d'Orl. Non, je l'avoue encor, ce cœur désespéré Contre ce seul malheur n'était point préparé, Racine, Brit. III, 7. Combien ai-je passé dans les pleurs, les sanglots, Des jours désespérés et des nuits sans repos ! Lagrange-Chancel, Athénaïs, IV, 7.

    Il se dit aussi des douleurs physiques. Souffrirai-je mille et mille douleurs qui me feront mourir désespérée ? Sévigné, 126.

  • 2 Familièrement. Très fâché, très contrarié. Je suis désespéré de vous avoir fait attendre. J'étais aigri, fâché, désespéré contre elle, Molière, Éc. des f. IV, 1.
  • 3Qui ne laisse plus d'espoir d'un bon succès. Mais quoi, messieurs, tout est-il donc désespéré en nous ? Dieu, qui foudroie toutes nos grandeurs jusqu'à les réduire en poudre, ne nous laisse-t-il aucune espérance ? Bossuet, Duch. d'Orl. La paix dès ce moment n'est plus désespérée, Racine, Théb. III, 4. J'ai ouï dire que c'était un homme admirable pour les procès désespérés, Baron, Coquette et fausse prude, I, 4. C'est alors que le retour [à la piété] est comme désespéré, Massillon, Car. Inconst. De me mêler des affaires d'autrui pour de l'argent, de faire souvent réussir les plus désespérées, Chamfort, March. de Smyrne, sc. 10.

    Qui ne donne plus d'espoir, en fait de maladie. Une guérison désespérée. Ce malade est désespéré. Un malade désespéré de guérison, Malherbe, le Traité des bienf. de Sénèque, IV, 11. On me mandait de Paris qu'elle était désespérée, Sévigné, 433. N'est-il pas quelquefois des maladies désespérées à un point que les remèdes ne peuvent qu'avancer la mort ? Rollin, Hist. anc. t. VIII, p. 55, dans POUGENS.

    Être désespéré des médecins, être dans un état désespéré.

    Dont on ne peut attendre la réformation, l'amendement. C'est un jeune homme tout à fait désespéré. Si, n'ayant pas la foi, nous vivions selon la chair et selon les sens, quelque désespérés que nous fussions, il n'y aurait rien dans nos désordres que de très naturel, Bourdaloue, Car. I, Relig. chrét. 30.

  • 4Extrême, en tant que résultant de toute perte d'espoir. Un parti désespéré. Ô de ma passion fureur désespérée ! Voltaire, Brutus, III, 6. Ce coup désespéré peut vous être funeste, Voltaire, Triumv. IV, 3.

    Par analogie. … Mon bras désespéré N'a porté dans son sein qu'un coup mal assuré, Voltaire, Alz. V, 4.

  • 5 Substantivement. Un désespéré. Une désespérée. L'un voit aux mains d'autrui ce qu'il croit mériter, L'autre, un désespéré qui peut trop attenter, Corneille, Poly. III, 1. Faire la furieuse et la désespérée, Corneille, Perthar. III, 3. Et ce désespéré s'en veut venger sur soi, Mairet, Mort d'Asdrub. V, 2. Tu veux, désespérée, ôter par ta furie, Un ministre à l'État, un père à la patrie, Rotrou, Bélis. III, 5. Je n'eus toute la nuit chez moi que des pleureurs et des désespérés, Retz, III, 162. Ces irrésolutions et ces retours vers la vie qui font la peine de ceux qui meurent, et dont les plus désespérés ne sont pas exempts, La Fontaine, Psyché, I, p. 109. Notre désespéré le [trésor] ramasse et l'emporte, Laisse là le licou, s'en retourne avec l'or, La Fontaine, Fabl. IX, 16.

    Familièrement. Crier, courir, etc. comme un désespéré, crier, courir de toutes ses forces. Le maréchal combattit comme un désespéré, Sévigné, 214.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « désespéré »

→ voir désespérer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « désespéré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
désespéré desɛspere

Évolution historique de l’usage du mot « désespéré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « désespéré »

  • Aux maux désespérés, il faut des remèdes désespérés, ou il n'en faut pas du tout. De William Shakespeare / Hamlet
  • La sérénité ne peut être atteinte que par un esprit désespéré et, pour être désespéré, il faut avoir beaucoup vécu et aimer encore le monde. De Blaise Cendrars / Une nuit dans la forêt
  • Qui vit en espérant meurt désespéré. De Proverbe italien
  • Pour être désespéré, il faut avoir vécu et aimer encore le monde. De Blaise Cendrars
  • En Occident, l'on vit exaspéré et l'on meurt désespéré. De Gilbert Cesbron / Mourir étonné
  • Un désespéré est signalé sur le viaduc de Calix. « Nous étions du côté du quai Vendeuvre, raconte Patrick*, l’un des policiers d’astreinte cette nuit-là. Nous avons été rapidement sur place, en arrivant par le cours Montalivet. Un ami du jeune homme était déjà sur place ». , À Caen, un désespéré sauvé par les policiers : « on l’a récupéré juste à temps » | Liberté Caen
  • L’auteur n’est certes pas le premier marxiste au monde à être désespéré. Il suit au contraire une trajectoire banale : après l’espoir déraisonnable d’une « transformation des institutions de la « société globale » du Québec, comprise comme un tout, une totalité », viennent les déceptions, puis le désespoir. Car les sociétés ne se transforment pas, en général, de façon globale, mais par étapes, et de façon très imparfaite. Lorsqu’il arrive qu’une minorité (par exemple marxiste) s’empare du pouvoir et cherche à mettre en œuvre une transformation radicale de la société comme « totalité », les dégâts sont épouvantables. Le Devoir, Indépendantisme désespéré ou désespérant? | Le Devoir
  • Un désespéré se jette d'un pont de Cannes et décède Nice-Matin, Un désespéré se jette d'un pont de Cannes et décède - Nice-Matin
  • D’après les premières constatations, il s’agit d’un acte désespéré. Âgé de 27 ans, cet habitant de Neuves-Maisons a été pris en charge par les pompiers et transporté vers les urgences pour des examens de contrôle. La gendarmerie était sur les lieux pour les constatations. , Faits-divers - Justice | Désespéré, il saute dans le canal
  • Le geste salvateur d'un policier grenoblois a permis d'éviter un drame mardi après-midi à la préfecture de l'Isère. Un demandeur d'asile pakistanais de 28 ans, qui s'était vu signifier une obligation de quitter le territoire français après avoir épuisé toutes les voies de recours qu'il avait engagées, s'est présenté devant la préfecture. Visiblement désespéré, il s'est alors aspergé d'essence avec l'objectif de s'immoler par le feu. Le policier en poste à l'entrée de la préfecture a assisté à toute la scène. Et avant que l'homme ne puisse s'embraser, il s'est précipité vers lui pour l'empêcher d'attenter à sa vie. Le demandeur d'asile pakistanais a été conduit à l'hôpital par les pompiers. leparisien.fr, Isère : un policier grenoblois sauve un désespéré - Le Parisien

Images d'illustration du mot « désespéré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « désespéré »

Langue Traduction
Anglais desperate
Espagnol desesperado
Italien disperato
Allemand verzweifelt
Chinois 绝望的
Arabe يائس
Portugais desesperado
Russe отчаянный
Japonais やけくその
Basque etsi
Corse disperata
Source : Google Translate API

Synonymes de « désespéré »

Source : synonymes de désespéré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « désespéré »

Partager