La langue française

Déréglé

Sommaire

  • Définitions du mot déréglé
  • Phonétique de « déréglé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « déréglé »
  • Citations contenant le mot « déréglé »
  • Images d'illustration du mot « déréglé »
  • Traductions du mot « déréglé »
  • Synonymes de « déréglé »
  • Antonymes de « déréglé »

Définitions du mot déréglé

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉRÉGLÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dérégler*.
II.− Adjectif
A.− Qui n'est pas dans son état normal de fonctionnement, de santé, de situation, etc. Une pendule déréglée, un estomac, un pouls, une saison déréglée :
1. Les pays capitalistes subissent une crise redoutable. La machine semble déréglée. Le nombre des chômeurs grandit. La nécessité de les nourrir oblige les peuples à vivre sur leurs réserves. Maurois, Mes songes que voici,1933, p. 51.
2. À la suite de la reprise des explosions nucléaires soviétiques, puis américaines, les deux derniers mois de l'année 1961 ont été marqués par une suite de propositions ou d'initiatives qui donnent quelque peu l'impression d'incohérence d'une machine déréglée, qui s'emballe et tourne à vide. Goldschmidt, L'Aventure atomique,1962, p. 199.
B.− Au fig. Qui ne suit pas la ou les règles (de la morale, du savoir-vivre, etc.). Une vie déréglée. Fille d'un père vicieux et déréglé, d'une mère méritante et sage, elle [Mmede Maintenon] sentit de bonne heure toute la dureté du sort (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 4, 1851-62, p. 370):
3. Au fond, cette peinture déréglée le bousculait, dans la pondération de sa nature, dans son respect de bon élève pour les formules établies; et sa vieille amitié seule empêchait d'ordinaire ses critiques. Zola, L'Œuvre,1886, p. 48.
Emploi subst. Il est naturel qu'un déréglé tel que Nietzsche ait cherché à glorifier le déréglement (L. Daudet, Monde images,1919, p. 121).Quoiqu'il y ait aussi des déréglés, des obsédés parmi les paysans. Ceux-là nul espoir de les sauver (Arnoux, Crimes innoc.,1952, p. 180).
C.− P. ext. Qui dépasse la mesure; immodéré. Une imagination déréglée :
4. Triste effet d'une imagination déréglée, qui sans cesse transporte l'homme de la place qu'il occupe à celle qu'il désire. Laclos, De l'Éducation des femmes,1803, p. 443.
Rem. La plupart des dict. gén. attestent l'adv. déréglément. ,,Sans règle`` (Ac. 1835, 1878). Vivre déréglément (ibid.).
Fréq. abs. littér. : 166.

Wiktionnaire

Forme de verbe

déréglé \de.ʁe.ɡle\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe dérégler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉRÉGLER. v. tr.
Faire qu'une chose ne soit plus réglée, n'ait plus sa marche, son cours accoutumé, n'exerce plus son action avec régularité. Le froid, la chaleur, l'humidité dérèglent les horloges, les pendules, les montres. Son estomac se dérègle aisément. Son pouls s'est déréglé. Temps déréglé. Appétit déréglé. Il signifie aussi Faire sortir de la règle morale, des règles du devoir. Ces mauvaises fréquentations l'ont complètement déréglé. Ses mœurs sont fort déréglées. Mener une vie déréglée. Une conduite déréglée. Prov., Il ne faut qu'un mauvais moine pour dérégler tout le couvent.

Littré (1872-1877)

DÉRÉGLÉ (dé-rè-glé, glée) part. passé.
  • 1Qui n'est plus réglé. Avoir le pouls déréglé. Une machine déréglée. Je ne comprends rien aux postes, elles sont déréglées, Sévigné, 28. Afin qu'il n'y ait rien de déréglé dans notre commerce, Sévigné, 429.
  • 2Qui n'est pas soumis à la règle. Vie déréglée. Homme déréglé. Ambition déréglée, Mairet, Sophon. V, 2. Esprit déréglé, Perrot D'Ablancourt, Tac. ann. liv. IV, dans RICHELET. Seigneur, est-il donc vrai qu'une reine aveuglée Vous préfère d'un roi la valeur déréglée ? Racine, Alex. III, 5. Des chefs sans art conduisaient dans des pays inconnus des multitudes déréglées, Voltaire, Mœurs, 54.
  • 3Qui est dans le désordre moral. Que devrait-on faire si, en considérant son état présent, on le trouvait déréglé et contraire à Dieu ? Nicole, Ess. mor. 2e traité, ch. 9. La jeunesse romaine déjà presque généralement déréglée et corrompue par le luxe et la licence que les lichesses et les nouvelles conquêtes avaient introduites à Rome, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 568, dans POUGENS.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « déréglé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déréglé deregle

Évolution historique de l’usage du mot « déréglé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déréglé »

  • Le talent est un art mêlé d'enthousiasme. S'il n'était qu'art, il serait froid ; s'il n'était qu'enthousiasme, il serait déréglé : le goût leur sert de lien. De Antoine de Rivarol / Maximes, pensées et paradoxes
  • Métiers rivés à des écrans, essor du télétravail, surtout depuis le confinement… Audrey Bergouignan, biologiste du CNRS, met en garde contre les risques que l’hypersédentarité fait courir à notre santé. Et que le sport seul ne peut compenser. En quelques décennies, explique-t-elle, le fait de moins bouger a déjà déréglé le fonctionnement du corps humain. Télérama, Les Français, trop sédentaires ? Le sport, c’est la santé, mais pas la panacée

Images d'illustration du mot « déréglé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déréglé »

Langue Traduction
Anglais out of order
Espagnol fuera de servicio
Italien fuori servizio
Allemand außer betrieb
Chinois 乱序
Arabe خارج عن السيطرة
Portugais fora de serviço
Russe не работает
Japonais 故障中
Basque aginduz kanpo
Corse fora di ordine
Source : Google Translate API

Synonymes de « déréglé »

Source : synonymes de déréglé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déréglé »

Partager