La langue française

Déplumé

Définitions du mot « déplumé »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPLUMÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de déplumer*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant d'un oiseau ou d'une partie de son corps] Qui a été dépouillé de ses plumes. Aigle déplumé. Vautours au cou déplumé (Du Camp, Hollande,1859, p. 83).
B.− [P. anal. de nature, de forme, de fonction avec les plumes d'un oiseau] Gén. plais., iron. ou fam. Dépouillé (de quelque chose).
1. [En parlant d'un animal autre qu'un oiseau, d'un végétal, d'un obj. concr.] Fritz (...) est dans un état pitoyable : plus d'épaulettes, le panache tout déplumé (Meilhac, Halévy, Gde duch. Gérolstein,1867, IV, 3, p. 297).
2. [En parlant d'une pers.] Qui a perdu ses cheveux, dont les cheveux sont éclaircis. Crâne déplumé. J'ai rendu visite à Chevallereau. (...) il est tout décati, tout déplumé (Duhamel, Jard. bêtes sauv.,1934, p. 53).
Emploi subst., fam. :
1. martin. − Je portais alors un léger gazon, car j'étais déjà chauve; au moment le plus... lyrique, j'ôtais ma perruque, la petite me flanquait à la porte en m'appelant : Vieux déplumé! ... E. Labiche, Le Prix Martin,1876, I, 1, p. 9.
P. ext.
a) Qu'on a dépouillé de ses biens, qui est dans la misère matérielle. Je vous reviendrai peut-être (...) si déplumé au retour d'Italie que je logerai sans trop de façon chez mes chers amis les Professeurs (Sainte-Beuve, Correspond. gén.,t. 3, 1818-69, p. 103).
b) Qui a un aspect misérable, qui est ou paraît diminué physiquement ou moralement. Les vieux refrains puérils méchants et périmés de sa mémoire inquiète usée et déplumée (Prévert, Paroles,1946, p. 94):
2. un autre. − Eh là-bas! le dieu du soleil! tu as l'air joliment déplumé! huitchtlipochtli. − Hélas! hélas! (...) je m'étais retiré au Mexique et j'y étais si heureux! Hélas! hélas! c'est fini de mes grands repas de chair humaine! Claudel, Le Livre de Christophe Colomb,1929, p. 1163.
Fréq. abs. littér. : 52. Bbg. Sain. Lang. par. 1920, p. 412.

Wiktionnaire

Adjectif

déplumé \de.ply.me\

  1. Qui a perdu ses plumes, en parlant d'un oiseau.
    • Vautours au cou déplumé.
  2. Chauve, qui a perdu ses cheveux.
    • Crâne déplumé.
  3. Dépouillé.
    • Avoir l’air déplumé, avoir l’extérieur de la misère, après avoir eu celui de l’opulence.

Forme de verbe

déplumé \de.ply.me\

  1. Participe passé masculin singulier de déplumer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPLUMER. v. tr.
Dépouiller un oiseau vivant de ses plumes. Un oiseau déplumé. Ces oiseaux se déplument les uns les autres à coups de bec.

SE DÉPLUMER signifie plus ordinairement Perdre ses plumes. Les oiseaux se déplument pendant la mue. Il signifie par analogie et familièrement Commencer à devenir chauve. Fig. et pop., Avoir l'air déplumé, Avoir l'extérieur de la misère, après avoir eu celui de l'opulence.

Littré (1872-1877)

DÉPLUMÉ (dé-plu-mé, mée) part. passé.
  • Le geai déplumé et chassé par les autres geais.

    Avoir l'air déplumé, se dit de quelqu'un qui, ayant eu l'extérieur de l'opulence, a aujourd'hui celui de la misère.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « déplumé »

De déplumer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « déplumé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
déplumé deplyme

Évolution historique de l’usage du mot « déplumé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « déplumé »

  • La triste nouvelle est tombée le 18 décembre, une semaine jour pour jour avant Noël : à Rome, le grand sapin installé Piazza Venezia au début du mois était déclaré… mort ! Celui que les Italiens avaient rebaptisé « Spelacchio », « déplumé » en français, dès son arrivée sur la place romaine n'aura donc pas tenu jusqu'à ce lundi. leparisien.fr, Rome : «déplumé» avant Noël, le sapin a coûté 50 000 euros - Le Parisien
  • Catastrophe à Rome : cette année, le sapin installé par la mairie a une si triste allure que les Romains l’ont surnommé “Spelacchio”, c’est-à-dire “déplumé”. Sur les réseaux sociaux, il alimente ironie et lamentations, et est devenu l’emblème de tous les maux de la capitale. Courrier international, Italie. La triste histoire de “Déplumé”, le sapin de Noël romain
  • Surnommé affectueusement le "Spelacchio" - le "déplumé" -, cet épicéa de Norvège dont l'image a fait le tour du monde sera débité et son bois servira à fabriquer une hutte pour les jeunes mamans désireuses d'allaiter tranquillement leurs bébés, a expliqué un communiqué de la municipalité. Le Point, "Spelacchio", l'arbre de noël déplumé de Rome, aura une seconde vie - Le Point
  • "Défraîchi", "déplumé", "brosse à toilettes", critiquent les Italiens. "Le sapin de Rome est donc sec, mort à peine arrivé. C'est la métaphore de ce qui fut une capitale", écrit l'un d'eux sur Twitter tandis qu'un autre demande: "À quelle heure ouvre la chapelle ardente ?".  , Complètement déplumé, le très cher sapin de Noël de Rome est la risée du Net - L'Express
  • Il a été contraint de fonctionner en mode "déplumé". Depuis le début du confinement, à quelques exceptions près (dont un hibou grand-duc amené par les pompiers de Balaruc), les accueils de nouveaux pensionnaires ont dû être interrompus. Mais les quelque 70 oiseaux et mammifères sauvages en détresse (sur 150 reçus depuis début janvier), qui étaient déjà pris en charge sur place, ont pu continuer à être soignés.  midilibre.fr, Hérault : le centre de sauvegarde de la faune sauvage lance un appel aux dons - midilibre.fr
  • Mi ré# mi ré# mi ré# si ré do la… Et bien non, ce vieux barbon de Ludwig, quand il composait cette petite bagatelle en la mineur (c’est le nom qu’il lui a donné), ne songeait pas à une incertaine Élise, mais à la pétulante Thérèse Malfatti, une donzelle de 18 printemps qui se moquait bien de ce monsieur de 40 ans, déjà bien déplumé et très sourd, bien que musicien fort célèbre. SudOuest.fr, Une oeuvre une histoire : la lettre à Élise était pour Thérèse
  • Quantités de bactéries prolifèrent sur la peau du crâne déplumé du vautour. Elles seraient capables de produire des fongicides, des antiparasites, des insecticides, des antibiotiques, ou même des anticorps pour protéger l'oiseau. Science-et-vie.com, Pourquoi les charognards n'attrapent pas d'intoxications alime... - Science & Vie

Images d'illustration du mot « déplumé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « déplumé »

Langue Traduction
Anglais plucked
Espagnol desplumado
Italien pizzicata
Allemand gezupft
Chinois 拨弦
Arabe نتف
Portugais arrancou
Russe сорванные
Japonais むしり
Basque hari pultsatuzko
Corse pittatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « déplumé »

Source : synonymes de déplumé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « déplumé »

Déplumé

Retour au sommaire ➦

Partager