La langue française

Dépité

Définitions du mot « dépité »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPITÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dépiter*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant d'une pers.] Qui ressent du dépit; en partic., qui éprouve du dépit par suite d'une déception amoureuse. Amant dépité. Des femmes plus ou moins dépitées à la suite de fixations de leur condition infantile, de chocs émotifs ou de déceptions affectives (Mounier, Traité caract.,1946, p. 155):
1. Il ne songeait plus à toucher ni même à désirer une femme aussi hérissée. Le Loreur fut de plus en plus dépité. Son dépit finit par atteindre une sorte de grandeur qui ressemblait un peu à celle de la passion. Drieu La Rochelle, Rêveuse bourgeoisie,1939, p. 137.
Rem. En arg., dépité est empl. subst. au sens de « député non réélu » (France 1907). [Des] députés non réélus [le peuple dit argotiquement] (...) C'est un dépité de la Seine ou d'ailleurs [et il a été dépoté, et les électeurs l'ont déporté] (Virmaitre, Dict. arg. fin-de-s., 1894, p. 88).
B.− P. ext. [En parlant d'une partie du corps hum., d'un aspect du comportement hum.] Qui manifeste du dépit, qui montre un certain désappointement. Mine, visage, voix dépité(e). De l'air dépité de quelqu'un qu'on a floué, qui ne veut pas faire d'histoires, qui paye, mais n'est pas content (Proust, Temps retr.,1922, p. 826).Colère dépitée (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 222):
2. Elle se fiche de moi, se dit-il, et déjà mécontent de la tournure qu'avait prise cette conversation, furieux de voir cette femme si différente de ses lettres embrasées, si calme, il lui demanda d'un ton dépité : − Saurai-je pourquoi vous riez ainsi? Huysmans, Là-bas,t. 1, 1891, p. 193.
PARAD. a) Synon. contrarié, déçu, désappointé. b) Anton. content, comblé, heureux, satisfait.
Fréq. abs. littér. : 130.

Wiktionnaire

Adjectif

dépité \de.pi.te\

  1. Qui éprouve du dépit.
    • Mais à l’offre des vœux d’un amant dépité, Trouvez-vous, je vous prie, entière sûreté ? — (Molière, Les Femmes savantes I, 1)

Forme de verbe

dépité \de.pi.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe dépiter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPITER. v. tr.
Remplir de dépit. Cette rebuffade le dépita. Cette perte l'a dépité, il n'a plus joué depuis. Ne dépitez point cet enfant.

SE DÉPITER signifie Concevoir du dépit, se fâcher, se mutiner. Il s'est dépité de ce que vous lui avez dit.

Littré (1872-1877)

DÉPITÉ (dé-pi-té, tée) part. passé.
  • Qui éprouve du dépit. Tant je suis dépité contre ma destinée, Malherbe, V, 15. Mais à l'offre des vœux d'un amant dépité, Trouvez-vous, je vous prie, entière sûreté ? Molière, Femm. sav. I, 1.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dépité »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépité depite

Évolution historique de l’usage du mot « dépité »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépité »

  • Entré lors du temps additionnel du match entre le FC Barcelone et l’Atletico Madrid (2-2) mardi, Antoine Griezmann a quitté le banc catalan sous le regard dépité de son ancien entraîneur chez les Colchoneros, l’Argentin Diego Simeone. De 2014 à 2019, les deux hommes ont tissé un lien particulier et l'entraîneur madrilène a semblé effaré de constater que son ancien attaquant étzit réduit à un simple rôle de remplaçant dans sa nouvelle équipe. Utilisé comme joker au Camp Nou, Griezmann a provoqué une moue dubitative chez Simeone, qui a été captée par les caméras du diffuseur de la Liga, Movistar, avant d'être largement commentée en Espagne.  Sport24, La moue dépitée de Simeone devant le joker Griezmann (video) - Fil Info - Etranger - Football
  • Apparu pour la première fois sur une feuille de match en championnat pour l’équipe fanion de Virton un soir d’avril 1998 sur la pelouse de Roulers, Steve Gustin a passé 16 saisons dans le noyau A gaumais. Avec Virton, il aura connu deux titres de D3 et une relégation de D2. Parti pour Ethe après le titre décroché en 2013, il n’a jamais cessé de suivre le club, de le soutenir. Souvent présent en tribunes, il est, comme bon nombre de Virtonais, dépité de la situation dans laquelle se trouve l’Excel. « C’est vraiment du gâchis », peste l’ancien back gauche emblématique du matricule 200. « Ça me fait vraiment mal au cœur de voir ce qui arrive au club où j’ai fait l’essentiel de ma carrière. On se croirait revenu trois ans en arrière lorsque le club était en quête d’un repreneur pour éviter la faillite. » sudinfo.be, Virton: Gustin, Blaise et Leyder sont dépités de ce qui arrive au club
  • Le festival de la bande dessinée d’Angoulême est dépité. Spirou a été décapité ce soir en gare d’Angoulême. Le personnage aimé des enfants et de leurs parents a eu la tête coupée sans autre forme de procès. "Et manifestement sans le recours à la machine de Monsieur Guillotin, mais plutôt avec un instrument contendant du type masse où marteau. Une exécution sommaire qui a dû laisser la tête du plus célèbre des groom bien abîmée" est-il écrit sur la page facebook du festival. CharenteLibre.fr, Spirou décapité en gare d’Angoulême ce soir - Charente Libre.fr

Images d'illustration du mot « dépité »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dépité »

Langue Traduction
Anglais annoyed
Espagnol irritado
Italien infastidito
Allemand genervt
Chinois no恼
Arabe منزعج
Portugais irritado
Russe раздраженный
Japonais イライラする
Basque haserretu
Corse fastidiatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dépité »

Source : synonymes de dépité sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dépité »

Dépité

Retour au sommaire ➦

Partager