La langue française

Dépeint

Définitions du mot « dépeint »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉPEINDRE1, verbe trans.

Rare. Faire disparaître la peinture de (quelque chose) :
Mais bosselée par la bourrasque qui à chaque bouffée la jette [l'enseigne] violemment contre le mur, dépeinte par les averses, elle ressemble assez aujourd'hui à ces bidons de fer-blanc dont on effraye les corneilles. Bernanos, Un crime,1935, p. 849.
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. dépeint, einte. Dont la peinture est enlevée; qui a perdu sa couleur. Il frappa à la porte dépeinte de la grande maison noire et triste (Van der Meersch, Invas. 14, 1935, p. 306). Tout près [des usines] moisit la petite fête foraine, entre deux hautes cheminées inégales, ses chevaux de bois dépeint sont trop coûteux pour ceux qui les désirent (Céline, Voyage, 1932, p. 119).
Prononc. et Orth. : [depε ̃:dʀ ̥], (je) dépeins [depε ̃], (nous) dépeignons [depε ɳ ɔ ̃], (vous) dépeignez [depε ɳe], (ils) dépeignent [depε ɳ]. Admis ds Ac. 1694-1932. À comparer avec contraindre, craindre et plaindre qui constituent les exceptions à la finale [-ε ̃:dʀ ̥] gén. écrite -eindre. Étymol. et Hist. Cf. dépeindre2.

DÉPEINDRE2, verbe trans.

A.− Vx, littér. Représenter (quelque chose) par des couleurs, de la peinture. Ces tendres nymphéas que le maître [Claude Monet] a dépeints dans des toiles sublimes (Proust, Chron.,1922, p. 185):
1. ... à l'instar des premiers architectes et maîtres verriers de l'âge gothique, elle [une lanterne] substituait à l'opacité des murs d'impalpables irisations, de surnaturelles apparitions multicolores, où des légendes étaient dépeintes comme dans un vitrail vacillant et momentané. Proust, Du côté de chez Swann,1913, p. 9.
B.− P. anal. Représenter, décrire (quelque chose) par le discours, l'écriture, plus rarement par le geste. La passion que Racine a dépeinte dans « Andromaque » ou dans « Phèdre » (Proust, J. filles en fleurs,1918, p. 763).Il y a aussi des pantomimes dépeignant les incidents de la vie quotidienne (Lowie, Anthropol. cult.,1936, p. 196).
En partic. Évoquer par des traits précis. Si la société est telle que vous la dépeignez, il faut qu'elle croule (Huysmans, Là-bas,t. 2, 1891, p. 198).
Emploi pronom.
Passif. L'étonnement de Paganel ne saurait se dépeindre (Verne, Enf. cap. Grant,1868, p. 56).
Réfl. :
2. Fénelon écrit à la comtesse De Montberon, le 20 novembre 1701, qu'il ne pouvait se dépeindre lui-même, ni jamais rien dire de lui « qui ne lui parût faux l'instant d'après ». Du Bos, Journal,1924, p. 209.
Rem. On rencontre ds la docum. un emploi région. au sens de « apercevoir, repérer ». On est trop découverts... du pailler de la ferme, ils [les gendarmes] nous dépeindraient vite et nous tomberaient dessus (Genevoix, Raboliot, 1925, p. 266).
Prononc. et Orth. Cf. dépeindre1. Étymol. et Hist. I. 1. 1erquart xiiies. « peindre, enduire de peinture » (Reclus de Molliens, Miserere, 86, 6 ds T.-L.); sens ,,à peine usité aujourd'hui`` (Littré); 2. av. 1216 « représenter par la couleur, la peinture » (Frère Angier, Vie St Gregoire, éd. P. Meyer, 2909 ds Romania t. 12, p. 191); 3. ca 1550 « décrire et représenter par le discours » (FEW t. 8, p. 524 b); cf. av. 1593 (Amyot, Epit. dédic. Moral., p. 10 ds Littré). II. 1erquart xiiies. descoloré ... et despaint part. passé adj. « qui a perdu sa peinture, au fig. » (Reclus de Molliens, op. cit., 207, 10 ds T.-L.). I empr., avec adaptation d'apr. peindre, au lat. class. depingere « peindre, représenter en peinture; dépeindre, décrire ». II part. passé adj. de despeindre (Reclus de Molliens, Carité, 46, 5 ds T.-L.), « effacer ce qui est peint », dér. de peindre*, préf. dé(s)-*.
STAT. − Fréq. abs. littér. Dépeindre1 et 2: 208. Dépeint : 210. Fréq. rel. littér. : Dépeindre1 et 2: xixes. : a) 284, b) 285; xxes. : a) 254, b) 331. Dépeint : xixes. : a) 294, b) 174; xxes. : a) 233, b) 408.

Wiktionnaire

Forme de verbe

dépeint \de.pɛ̃\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe dépeindre.
  2. Troisième personne du singulier du présent du verbe dépeindre.
    • Dans ce psaume le Prophète témoigne sa confiance en Dieu, puis, dans le suivant, il bondit d’allégresse à la nouvelle de son retour dans la grande cité de Jérusalem, dont il dépeint la magnificence, la concorde et la paix. — (Auguste Latouche, Psaumes de David, 1841)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉPEINDRE. v. tr.
Décrire et représenter par le discours. Il dépeint les choses si vivement, qu'on croit les voir. On m'a bien dépeint le personnage. Dépeindre le caractère d'un homme.

Littré (1872-1877)

DÉPEINT (dé-pin, pin-t') part. passé de dépeindre
  • Narbas leur est dépeint comme un traître, un transfuge, Voltaire, Mérope, I, 4.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dépeint »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dépeint depɛ̃

Évolution historique de l’usage du mot « dépeint »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dépeint »

  • POLITIQUE - Le récit de ses “200 mètres dans la ville d’Hidalgo” n’a sans doute pas eu l’effet escompté. L’ancien sénateur centriste Yves Pozzo di Borgo a dépeint, sur les réseaux sociaux, l’expérience douloureuse qu’il aurait vécue à la Gare de Lyon, à Paris.  Le HuffPost, Cet ex-sénateur dépeint une vision alarmiste de la Gare de Lyon, il n'aurait pas dû | Le HuffPost
  • Dans sa lettre, qui dépeint le Maroc comme «hub» pour le trafic de drogue, Mohamed Ammar rapporte que des membres du Polisario ont «intercepté et saisi 3 775 kilogrammes de cannabis produit au Maroc dans la région d'Agwanit», au Sahara. «Les drogues, qui étaient transportées à travers le mur militaire marocain (…) ont été détruites hier en présence des observateurs militaires des Nations Unies (OMNU) de la Mission des Nations Unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (MINURSO)», explique-t-on. , Le Polisario dépeint le Maroc comme «hub» pour le trafic de drogue
  • La cote ESRB pour Ghost of Tsushima est sortie, et dit que le blockbuster à venir de Sucker Punch « dépeint les fesses exposées d’un homme alors qu’il se baigne dans une source chaude. » Breakingnews.fr, Ghost of Tsushima "dépeint les fesses d'un homme alors qu'il se baigne dans une source chaude"

Traductions du mot « dépeint »

Langue Traduction
Anglais portrayed
Espagnol retratado
Italien raffigurato
Allemand porträtiert
Chinois 刻画
Arabe صورت
Portugais retratado
Russe изображенный
Japonais 描かれた
Basque erretratatu
Corse ritrattu
Source : Google Translate API

Dépeint

Retour au sommaire ➦

Partager