Dénué : définition de dénué


Dénué : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉNUÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dénuer*.
II.− Adjectif
A.− Dépouillé de choses considérées comme essentielles.
1. Dépouillé des biens matériels, des choses nécessaires ou considérées comme nécessaires à la vie; privé de..., misérable.
a) [En parlant d'une pers.] Tu as le plus extraordinaire pouvoir de trouver riche l'être dénué (Giraudoux, Sodome,1943, II, 8, p. 153).
1. Ne sois donc pas si fier. Tout vient de roture et y retombe. Et la fidélité aux hommes, ce ne peut être, en définitive, et même pour le plus riche, ou le plus noble, ou le plus sage, que la fidélité aux plus pauvres, aux plus dénués, aux plus faibles, à toute cette obscure masse qui lance quelquefois des surgeons merveilleux. La fidélité humaine, ce ne peut être que la fidélité à la roture et la volonté de l'ennoblir. Guéhenno, Journal d'une« Révolution », 1937, p. 64.
Emploi subst. La lutte avec le morceau de bois, (...) que vous façonnerez, bravo! mais pas la lutte avec votre misère... Vous, les dénués, soyez soumis, mais soyez héroïques (Frapié, Maternelle,1904, p. 196).
b) P. ext. [En parlant d'une chose concr.] Le chariot de Thespis, si dénué naguère, était maintenant grassement ravitaillé (Gautier, Fracasse,1863, p. 182).
2. P. métaph.
a) [En parlant de l'aspect extérieur d'une pers. ou d'un animal] Dépouillé d'un élément physique nécessaire. Ses petits yeux verts dénués de cils et de sourcils (Balzac, Peau chagr.,1831, p. 29).Ses jambes aussi dénuées de mollets que les pattes échassières d'un héron (Gautier, Fracasse,1863p. 114).
Rem. Cuvier emploie dénué dans un sens proche de dénudé « dépouillé d'un élément superficiel » (cf. infra B). Dans l'animal vivant (...) les filets nerveux qui entrent dans la composition des papilles, dénués de leur membrane préservatrice, et exposés trop immédiatement à l'action des corps extérieurs (Anat. comp., t. 3, 1805, p. 354).
b) [En parlant d'une pers., d'une partie d'une pers. ou d'une caractéristique humaine, d'une chose abstr.] Dépouillé d'un bien moral, d'une valeur abstraite. Dénué de fondement, d'intelligence, d'intérêt, de sens (moral). Les yeux du prévenu, dénués de chaleur et de vie (Balzac, Splend. et mis.,1847, p. 510).Si le sel de la terre se perd, avec quoi salera-t-on? Grande foule, toute dénuée, ne sachant même pas ce qu'elle doit désirer, blasée sur tout, sur l'idée de patrie même (Michelet, Journal,1851, p. 147).Ce seigneur, si riche de bien, me semble terriblement dénué du côté de l'esprit, de la politesse et du bon goût (Gautier, Fracasse,1863p. 101).
B.− Dépouillé de certains éléments superficiels ou superflus, d'ornements. (Quasi-)synon. dénudé*.
1. Littér. [En parlant d'un élément de la nature] Dépouillé de ce qui recouvre, de la végétation. Un pays absolument brûlé, noir comme du charbon, dénué d'arbres et de toute verdure, et qui vraisemblablement aura été ravagé par des débordements de lave (Voy. Pérouse,t. 3, 1797, p. 250).
P. métaph. :
2. ... mon âme magnifie le Seigneur! (...) elle refuse d'être à sa sainte volonté aucun obstacle. Il le faut, ce n'est plus l'été! Et il n'y a plus de verdure, ni aucune chose qui passe, mais Dieu seul. (...) vois la campagne dépouillée; et la terre de toutes parts dénuée, comme un vieillard qui n'a point fait le mal! La voici solennellement à la ressemblance de la mort qui va recevoir pour le labeur d'une autre année ordination, ... Claudel, Cinq grandes odes,Magnificat, 1910, p. 256.
P. ext. [En parlant d'une chose concr.] Dépouillé de ce qui recouvre. La pierre de taille dénuée de son ciment (Dumas père, Monte-Cristo,t. 1, 1846, p. 176).
2. Au fig. Dépouillé des éléments superflus, des ornements; (trop) pauvre, sec, sans ampleur.
a) [En parlant d'une chose concr.] Quelques fenêtres dénuées, ainsi que la porte principale, de toute espèce d'ornemens (Jouy, Hermite,t. 3, 1813, p. 143).Cette chambre dénuée d'objets de valeur (Balzac, Illus. perdues,1843, p. 280).
b) [En parlant d'une chose abstr.] L'office eût été soporeux et interminable, dénué de rythme et d'élan, exonéré de toute beauté, émondé de tout art (Huysmans, Oblat, t. 1, 1903, p. 151). :
3. ... il ne faudrait pas trop aller plaindre ces vies mortifiées et en apparence dénuées; elles ont déjà eu le plus souvent, dès ici-bas (...), la très-bonne part, et des élancements qui résument le souverain bonheur. Sainte-Beuve, Port-Royal,t. 2, 1842, p. 349.
Fréq. abs. littér. : 648. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 936, b) 476; xxes. : a) 1 243, b) 952.

Dénué : définition du Wiktionnaire

Adjectif

dénué

  1. Qui est dépourvu du nécessaire.
    • Il est dénué de tous biens.
    • (Par extension)Dénué d’esprit, de bon sens. - Dénué de grâce, d’agrément.
    • Il était très ennuyé car, pour lui, cette histoire était choquante au possible, dénuée de toute dignité. — (Georges Simenon, Le Blanc à lunettes, ch. VIII, Gallimard, 1937)

Forme de verbe

dénué \de.nɥe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe dénuer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dénué : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉNUER. v. tr.
Priver des choses nécessaires ou regardées comme nécessaires. Il ne s'emploie plus guère que pronominalement. Il s'est dénué de tout pour ses enfants. Son participe passé s'emploie souvent comme adjectif. Il est dénué de tous biens. Par extension, Dénué d'esprit, de bon sens. Dénué de grâce, d'agrément.

Dénué : définition du Littré (1872-1877)

DÉNUÉ (dé-nu-é, ée) part. passé.
  • Privé. Pluton est seul, entre les dieux, Dénué d'oreilles et d'yeux à quiconque le sollicite, Malherbe, VI, 16. Pauvres et dénués des secours de la terre, Mais riches en grâce et vertu, Corneille, Imit. I, 18. être dénué de toutes choses, Patru, Plaidoyer 4, dans RICHELET. Dénué d'un secours par lui-même détruit, Corneille, Hor. I, 3. Alexandre, dénué de ces avantages, n'eût pas marchandé pour passer le Rubicon, et c'est en partie cette hardiesse qui lui a fait attribuer le surnaturel et le merveilleux, La Fontaine, Lettres, XI. Il faut être bien dénué d'esprit, si l'amour, la malignité, la nécessité n'en font pas trouver, La Bruyère, IV. La valeur, dénuée de toutes les autres vertus, ne peut rendre un homme digne d'une véritable estime, Segrais, dans RICHELET. L'Espagne était alors incapable de se défendre elle-même, épuisée d'argent, dénuée de troupes et de vaisseaux, Torcy, Mém. t. I, p. 33. Dénuée de support et chargée d'un enfant, Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virg.

    Absolument. Les plus dénués furent secourus.

SYNONYME

DÉNUÉ, DÉPOURVU. Dépourvu est celui qui est sans provision ; dénué est celui qui est mis à nu. Dénué exprime donc une nuance plus forte que dépourvu.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dénué »

Étymologie de dénué - Wiktionnaire

→ voir dénuer
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dénué »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dénué denye play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « dénué »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dénué »

  • Cependant, loin de plaire aux militants de la justice sociale, cette rumeur a été condamnée comme un geste dénué de sens face à des demandes concrètes. Un éminent activiste de #Resistance a même exigé que la chanson continue d’être jouée après la première semaine et que l’ancien joueur Colin Kaepernick – qui a lancé la tendance de s’agenouiller pour l’hymne national américain – doit être embauché par une équipe. News 24, Pas assez ou encore «ségrégation»? La cascade de la NFL selon la rumeur de l'hymne national noir ne convainc personne - News 24
  • Afficher la couleur, enfin ! Hier, lundi 29 juin, l’écurie Mercedes a annoncé repeindre en noir ses monoplaces pour la saison prochaine de Formule 1. Sans conteste, c’est un symbole de l’engagement du constructeur contre le racisme, - engagement non-dénué d’opportunisme, la F1 subissant un sérieux désintérêt du public - mais aussi de son soutien à son coureur vedette, le Britannique Lewis Hamilton. L'Obs, #BlackLivesMatter : comment le pilote Lewis Hamilton veut gagner contre le racisme
  • BNA Brand New Animal est une série de Yoh Yoshinari très sympathique montrant la gestion du coming out d’animaux humanoïdes et la façon dont ils essayent de survivre dans un monde où les humains ne leur laissent pas beaucoup de place. Avec une histoire bien menée, un design agréable et une bonne animation, les aventures de ce duo improbable sont très agréables à suivre et font passer un bon moment qui n’est d’ailleurs pas dénué d’un certain humour. Unification France, BNA Brand New Animal : Review de la saison 1 - Unification France
  • Dans ce contexte, le schéma tactique de Galtier en 442 est dénué de pointes. La refonte du front de l'attaque constitue un chantier de taille, le duo Osimhen-Rémy représente 20 buts soit 57% des buts lillois en Ligue 1 cette saison.  Foot National, Lille : Les deux priorités pour renforcer l'attaque
  • Sans suspense le budget primitif 2020 du conseil départemental de Lot-et-Garonne, présenté par la présidente Sophie Borderie pour un montant avoisinant les 440 millions d’euros, a été adopté ce vendredi matin. On notera même que l’opposition départementale a choisi la voie de l’abstention plutôt que celle du vote contre. "Par solidarité et responsabilité dans le contexte sanitaire, social et économique actuel, même si, à la vérité, nous avons bien des raisons d’être contre ce budget", a argué son chef de file, Guillaume Lepers. Il n’empêche, au-delà du vote du budget, cette session a donné lieu à un débat intense et non dénué d’intérêt entre majorité et opposition. ladepeche.fr, Lot-et-Garonne : l’agriculture est-elle la "grande oubliée" du plan de soutien du Département ? - ladepeche.fr
  • Dr Denis Mukwege a réagi aux messages appelant à la création d’une prétendue «République du Kivu». Dans un communiqué publié ce jeudi 2 juillet,  le prix Nobel de la paix dénonce  “un projet dénué de sens et qui ne rencontre ni les intérêts ni les aspirations de notre population”. Actualite.cd, Dr. Mukwege : « République du Kivu, un projet dénué de sens et qui ne rencontre ni les intérêts ni les aspirations de notre population » | Actualite.cd
  • Je ne suis pas pour les cadeaux luxueux dénués de sens, qui dénotent la vanité de celui qui offre mais ne prouvent pas qu’on a pensé à faire plaisir à celui qui les reçoit. De Helen Fielding / Bridget Jones, l’âge de raison
  • Autrefois, les écrivains dénués de métier voulaient passer pour en avoir ; aujourd’hui ceux qui en sont farcis veulent nous faire croire qu’ils ne savent même pas ce que c’est. Tel est le progrès. De Julien Benda
  • Quand vous rencontrez un homme vertueux, cherchez à l'égaler. Quand vous rencontrez un homme dénué de vertu, examinez vos propres manquements. De Confucius / Entretiens
  • La mort est affreuse quand on est dénué de tout ce qui peut nous consoler en cet état. De Madame de Sévigné / Lettres

Images d'illustration du mot « dénué »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dénué »

Langue Traduction
Corse strisciatu
Basque biluztu
Japonais 剥がした
Russe раздетый
Portugais despojado
Arabe جردت
Chinois 剥离
Allemand ausgezogen
Italien nudo
Espagnol despojado
Anglais stripped
Source : Google Translate API

Synonymes de « dénué »

Source : synonymes de dénué sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dénué »



mots du mois

Mots similaires