La langue française

Dénudé

Définitions du mot « dénudé »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉNUDÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dénuder*.
II.− Adj. Mis à nu; dépouillé de son enveloppe (généralement naturelle), de ce qui recouvre.
A.− CHIRURGIE
1. [En parlant d'un organe, d'une partie du corps humain ou animal] Dépouillé des téguments, de la chair. Nerf, os, partie dénudé(e). (Quasi-)synon. décharné(v. ce mot A 1 a).Le bras dénudé montrait l'os et un triangle de chair d'environ quatre pouces de longueur retombait en manchette (Flaub., Champs et grèves,1848, p. 309).La tête, préparée à la manière indigène, vidée de sa cervelle et dénudée de tout épiderme (Verne, Enf. cap. Grant.,t. 3, 1868, p. 120).
2. P. anal.
a) [En parlant d'un élément de la nature] Dépouillé de ce qui recouvre. Arbres dénudés. (Quasi-)synon. décharné*, sec, stérile; (quasi-)anton. riche, luxuriant.L'endroit n'eût pas été choisi dénudé d'eux [des arbres] (Pesquidoux, Livre raison,1928, p. 129).Un terrain dénudé où il n'y a pas un brin d'herbe (T'Serstevens, Itinér. esp.,1933, p. 142).
Spéc., GÉOL. Qui a subi la dénudation*, dépouillé des couches les plus superficielles par l'érosion ou certaines conditions atmosphériques; mis à découvert. Ravin, terrain dénudé. Un coteau dénudé qui découvrait de toutes parts son ossature de granit (Châteaubriant, Lourdines,1911, p. 205).
b) [En parlant d'une chose concr.] Dépouillé de ce qui enveloppe (généralement une partie moins solide). Un grand mur de briques dénudées, déchaussées (Goncourt, MmeGervaisais,1869, p. 236).
Spéc., ÉLECTR. [En parlant d'un fil électrique] Dépouillé de son enveloppe protectrice. [Dans le télégraphe Marconi] La partie supérieure de l'antenne est terminée par (...) [des] spires de fil dénudé formant une spirale (Turpain, Applic. prat. ondes électr.,1902, pp. 114-115).
B.− [En parlant d'une pers. ou d'une partie de son corps]
1. Dépouillé de ses vêtements. (Quasi-)synon. déshabillé, dévêtu.Des corps dénudés jusqu'à la ceinture (Faral, Vie temps St Louis,1942, p. 223).Tout le monde se déshabillait en même temps (...) et des Allemands rigolards se promenaient au milieu de ces corps dénudés (Ambrière, Gdes vac.,1946, p. 304).
2. Dépouillé de ce qui cache à la vue. En partic. fam. [En parlant du crâne] Dégarni, dépouillé de cheveux. (Quasi-)synon. chauve.Son crâne, entièrement dénudé, brillait comme un os (Gautier, Rom. momie,1858, p. 154).
C.− Au fig.
1. [En parlant gén. d'une chose abstr.] Dépouillé d'éléments superflus, d'ornements; rendu (trop) simple, pauvre, sec; qui a perdu son ampleur. Que sera-ce donc quand elle [la vie] va être froide et dénudée! (Flaub., Corresp.,1870, p. 180).Le jansénisme, l'aspiration à une religion épurée, plus dénudée, plus austère (Barrès, Cahiers, t 10, 1913, p. 68).
De ce cœur, telle la plaine féconde, M'allez-vous faire un cœur plus dénudé Que le bois par l'hiver émondé, Et plus stérile que l'onde. Moréas, Le Pèlerin passionné,1891, p. 107.
2. [En parlant d'une chose concr. d'une pers.] Qui n'est pas/plus caché derrière des apparences trompeuses; mis à découvert, à nu. Ces larges artères, en trouant les quartiers tassés du vieux Paris, vont découvrir et aérer [au XIXesiècle] d'antiques monuments, tout surpris d'être ainsi dénudés (Hourticq, Hist., Art,1914, Fr. p. 385).La femme dénudée soudain de son Dieu, toute gauche encore dans cette liberté suprême? Quel dévêtement vaudra celui de ton enveloppe divine! (Giraudoux, Judith,1931, II, 4, p. 158).
Fréq. abs. littér. : 161.

Wiktionnaire

Adjectif

dénudé \de.ny.de\

  1. Qui n’est pas couvert ; qui est nu.
    • La vérité est que je n’ai jamais vu de terrains si dénudés, si arides, à tel point réfractaires à la végétation, […]. — (Jules Verne, Claudius Bombarnac, ch. VI, J. Hetzel et Cie, Paris, 1892)

Forme de verbe

dénudé \de.ny.de\

  1. Participe passé masculin singulier de dénuder.
    • Sur le versant de l’Adriatique desséché et dénudé par les transhumants, les forêts, les chataigneraies ont disparu; les rivières se sont torrentialisées, autant que dans les Alpes Bergamasques et du Trentin; le boisement des hauteurs est le remède indiqué. — (revue La Houille Blanche, mars 1904)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉNUDER. v. tr.
Dépouiller une chose de ce qui la recouvre, l'enveloppe à l'état naturel. Un crâne dénudé, Qui est dégarni de cheveux. Os dénudé, Qui est dégarni de chair. Par extension, Arbre dénudé, Qui est dépouillé de son écorce ou de son feuillage. Sol dénudé, Qui est dépouillé de la couche de végétation qui le recouvrait.

Littré (1872-1877)

DÉNUDÉ (dé-nu-dé, dée) part. passé.
  • Un os dénudé.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dénudé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dénudé denyde

Évolution historique de l’usage du mot « dénudé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dénudé »

  • Un proverbe japonais dit: Jamais l'oiseau ne fait son nid sur l'arbre dénudé. De Ian Fleming / On ne vit que deux fois (1967)
  • Ivre et à moitié dénudé sur le trottoir, les parties génitales à l’air, c’est ainsi que le prévenu a été retrouvé par les gendarmes, le 11 août 2018, à Champagnole. , Faits-divers - Justice | Ivre et dénudé dans la rue à Champagnole: la spirale de l’alcoolisme devant la justice
  • Sur Instagram, Naike Rivelli fait grimper la température. La fille aînée d'Ornella Muti est une adepte des photos dénudées. Femme Actuelle, Naike Rivelli : la fille d'Ornella Muti ("Les Bronzés 3") se dénude sur Instagram : Femme Actuelle Le MAG
  • La petite Léa a perdu la vie le 21 mai 2018, noyée dans un ruisseau situé près du domicile de ses grand-parents, qui étaient famille d’accueil. Son corps avait été retrouvé dénudé et un adolescent de 14 ans, placé chez cette famille, avait au même moment pris la fuite. Radio Capitole, Meurtre de Léa : Quand les services sociaux du Nord jouent au roi du silence - Radio Capitole
  • Nous ne sommes plus émus par la seule vue d’un tibia dénudé, comme Fernandel en 1931, mais nous nous retrouvons dans tout ce que les artistes ont chanté en parlant du cinéma, génération après génération. Franceinfo, Ces chansons qui font l'actu. Enfin, retourner au cinéma
  • Dimanche 7 août 1983, des promeneurs qui empruntent le Chemin-de-la-voie-Renard en direction de l’Orge à Bruyères-le-Châtel, aperçoivent le corps dénudé d’une femme gisant en bordure d’un champ. Nous sommes à trois kilomètres de la RN20. Le Républicain, Les coulisses du crime en Essonne : l'ombre de Michel Fourniret

Images d'illustration du mot « dénudé »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « dénudé »

Langue Traduction
Anglais bare
Espagnol desnudo
Italien spoglio
Allemand nackt
Chinois
Arabe عارية
Portugais nu
Russe голый
Japonais
Basque biluzi
Corse nudu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dénudé »

Source : synonymes de dénudé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dénudé »

Dénudé

Retour au sommaire ➦

Partager