La langue française

Dénaturé

Sommaire

  • Définitions du mot dénaturé
  • Phonétique de « dénaturé »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dénaturé »
  • Citations contenant le mot « dénaturé »
  • Traductions du mot « dénaturé »
  • Synonymes de « dénaturé »
  • Antonymes de « dénaturé »

Définitions du mot dénaturé

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉNATURÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dénaturer*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant d'une réalité matérielle] Dont la nature, les caractéristiques ont été profondément altérées. Dès les premiers jours de grosse chaleur, il est convenu que l'eau de la pompe devient imbuvable (...), et chacune apporte au fond du petit panier, (...) une bouteille pleine de boisson fraîche. C'est à qui réalisera le mélange le plus baroque, les liquides les plus dénaturés (Colette, Cl. école,1900, p. 250).
B.− [En parlant d'une entité abstr.] Les différens patois dont elle est mêlée [la langue des Chactas et des Chicachas] ne sont pas assez dénaturés pour ne pas se ressentir de la mère langue dont ils dérivent (Baudry des Loz., Voy. Louisiane,1802, p. 266).
C.− [Avec l'idée d'une modification en mal] Qui est le fait, qui procède d'une nature morale dépravée. Action, conduite, vérité dénaturée.
Spécialement
1. [En parlant d'une pers.] Péj. Qui a perdu tout sentiment naturel d'affection et de tendresse pour ses plus proches parents. Fille, fils, père dénaturé(e). « Alors tu es encore plus dénaturé, plus sournois, plus abject que j'imaginais Ferdinand? » (Céline, Mort à crédit,1936, p. 177).
Emploi subst. Personne dénaturée :
Seule, la Mouquette riait à belles dents, égayée par la façon dont la mère Brûlé traitait sa fille, une dénaturée qui la renvoyait pour se gaver de lapin, une vendue, engraissée des lâchetés de son homme. Zola, Germinal,1885, p. 1376.
2. [En parlant d'un membre du corps] Qui sert à commettre un acte contre nature. Monstre né des enfers! Dans ce cœur révéré De quel droit plongeais-tu ton bras dénaturé? (Constant, Wallstein,1809, V, 13, p. 173).
3. [Appliqué à un aspect de l'être humain, à un produit de l'activité humaine] Qui est contraire aux sentiments naturels d'affection, d'humanité, de tendresse. Crime dénaturé, mœurs dénaturées, sentiments dénaturés. Quelle chose dénaturée et dure est-ce donc que l'art, ou la science, pour que nous délaissions ainsi ceux qu'au fond nous aimons beaucoup! (Michelet, Journal,1839, p. 306).
Fréq. abs. littér. : 217. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 413, b) 301; xxes. : a) 360, b) 191.

Wiktionnaire

Adjectif

dénaturé \de.na.ty.ʁe\

  1. Qui a subi une dénaturation.
    • alcool dénaturé.
    • ADN dénaturé.
  2. Qui a été altéré dans sa nature ou dans ses qualités.
    • Romulus et Jupiter avaient donné des marques d’un cœur dénaturé ; l’un par le meurtre de son frère, et l’autre par celui de son père. — (Hugo Grotius, Traité de la vérité de la religion chrétienne, 1692)
  3. (Figuré) Qui n’a plus pour les siens l’affection naturelle qu’il devrait avoir.
    • Père dénaturé. - Mère dénaturée. - Fils dénaturé.

Forme de verbe

dénaturé \de.na.ty.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe dénaturer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉNATURER. v. tr.
Altérer une chose dans sa nature ou dans ses qualités, faire qu'elle ne soit plus ce qu'elle était ou ce qu'elle devrait être. Il dénatura les objets volés, pour qu'on ne pût les reconnaître. Il a dénaturé le fait, en changeant, en taisant plusieurs des circonstances principales. Dénaturer le sens d'une phrase. Dénaturer la pensée de quelqu'un par une fausse interprétation. Souvent les faits se dénaturent quand ils passent par plusieurs bouches. Alcool, sucre dénaturé, Alcool, sucre qui, par le mélange de certaines substances, sont rendus impropres à la consommation et destinés à des usages industriels. Fig., Père dénaturé. Mère dénaturée. Fils dénaturé, Qui n'a plus pour les siens l'affection naturelle qu'il devrait avoir.

Littré (1872-1877)

DÉNATURÉ (dé-na-tu-ré, rée) part. passé.
  • 1Dont on a changé la nature. De l'alcool dénaturé. Des biens dénaturés.
  • 2Dépravé. Enfant dénaturé. âme dénaturée. Et je pourrais aimer des fils dénaturés ! Corneille, Rodog. IV, 3. Serai-je sacrilége ou bien dénaturé ? Racine, Théb. III, 4. N'êtes-vous pas le plus dénaturé et le plus ingrat des pécheurs ? Massillon, Car. comm. ind. Elle vous avait appris à être dénaturé, vous le fûtes contre elle, Fénelon, Dial. des morts mod. 14. Ah ! cœur dénaturé qu'endurcit ma tendresse ! Voltaire, M. de Cés. II, 5.

    Se dit aussi en parlant des choses. Une action dénaturée. Immoler, égorger soi-même ses propres enfants et les jeter de sang-froid dans un brasier ardent ! des sentiments si dénaturés, si barbares, adoptés cependant par des nations entières et des nations très policées…, Rollin, Hist. anc. Œuvres, t. I, p. 195, dans POUGENS.

  • 3Substantivement, et par plaisanterie, celui qui a changé de nature. Je blâme Adhémar d'avoir changé de nom, c'est le petit dénaturé, Sévigné, Lett. 13 avril 1672.

    Celui qui est devenu dépravé et sans entrailles. Il fait bien pis, le dénaturé qu'il est, Lesage, Turc. IV, 12.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dénaturé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dénaturé denatyre

Évolution historique de l’usage du mot « dénaturé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dénaturé »

  • L'homme, ce singe dénaturé. De Jean Rostand / Pensées d'un biologiste
  • Et puisque les frontières demeurent fermées, même Les Twins auraient déclaré forfait. « Le visage de l’émission aurait changé du tout au tout, souligne Marie-Ève Dallaire. Ça aurait dénaturé le format. » Le Journal de Montréal, Dénaturer Révolution? Il n’en est pas question | JDM

Traductions du mot « dénaturé »

Langue Traduction
Anglais denatured
Espagnol desnaturalizado
Italien denaturato
Allemand denaturiert
Chinois 变性的
Arabe مشوه
Portugais desnaturado
Russe денатурированный
Japonais 変性した
Basque denatured
Corse denaturatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dénaturé »

Source : synonymes de dénaturé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dénaturé »

Partager