La langue française

Démarque

Définitions du mot « démarque »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉMARQUER, verbe.

A.− Emploi trans.
1. Ôter une marque faite sur un objet.
a) Enlever à un objet la marque (chiffres, initiales...) qui indique le propriétaire. Démarquer de l'argenterie :
1. Ah! que je serais plus sage, se disait-il, de démarquer mon linge, et d'aller dans quelque forêt solitaire, à vingt lieues de Paris, finir cette exécrable vie! Inconnu dans le pays, ma mort serait cachée pendant quinze jours, et qui songerait à moi après quinze jours! Stendhal, Le Rouge et le Noir,1830, p. 414.
Spéc., COMM. Enlever le prix marqué sur un article pour le solder. Pendant les soldes actuels Articles de stock démarqués Réduction 50 % gaines − ceintures (Le Figaro,19-20 janv. 1952, p. 2, col. 2).
b) Enlever la marque servant de point de repère. Démarquer un livre. En retirer le signet ou tout autre marque destinée à attirer l'attention.
P. ext.
α) Dans un jeu.,,Retrancher les points qu'on a marqués`` (Ac. 1932).
En partic. Perdre tous ses points quand l'adversaire en prend un ou plusieurs (cf. Littré). Jouer à démarquer. Partie de billard à démarquer (DG). Monsieur, lui dis-je pendant qu'il me donnait des cartes, auriez-vous la complaisance de démarquer? (Balzac, Aub. rouge,1831, p. 307).
β) SP. (dans un sp. d'équipe). Libérer un partenaire marqué par un adversaire :
2. ... on feint de lancer la balle à un de ses équipiers, de façon à concentrer sur lui l'attention de l'adversaire, et, vivement, on sert à un autre qui est démarqué. Montherlant, Les Olympiques,1924, p. 295.
Emploi pronom. réfl. Se libérer du contrôle direct d'un ou de plusieurs joueurs adverses.
Rem. Attesté ds Lar. encyclop.-Lar. Lang. fr. et Quillet 1965.
c) Au fig., emploi pronom. réfl. Se démarquer (de qqc.).Prendre ses distances (par rapport à quelque chose). Byron (...) n'est pas Childe Harold. Il inventa ce personnage qui lui est inférieur pour se démarquer (Barrès, Cahiers,t. 6, 1908, p. 316).
2. Au fig. [L'obj. désigne un texte] Copier en apportant de légères modifications pour masquer l'emprunt :
3. Il y a des pages entières, des chapitres empruntés au Désespéré ou à la Femme pauvre et qu'il a démarqués en les trempant dans son ordure. Bloy, Journal,1905, p. 271.
B.− Emploi intrans., vx. [Le suj. désigne un cheval vieillissant] Ne plus présenter, en raison de l'usure, les marques (auparavant visibles dans la dentition) qui indiquent l'âge. Ce cheval démarquera bientôt (Ac.1835, 1878).
Rem. On rencontre ds la docum. le subst. fém. déverbal démarque. a) Comm. Diminution d'un prix de vente. On fait une démarque (...) pour faire une promotion (A. Wellhoff, Lex. du comm. mod., Paris, éd. d'organisation, 1977, p. 121). b) Jeu. Partie où l'on démarque. Jouer à la démarque (Besch. 1845).
Prononc. et Orth. : [demaʀke], (je) démarque [demaʀk]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. A. Verbe trans. 1. 1365 demerquier « ôter la marque d'un objet » (Reg. des argent., A. mun. Abbeville ds Gdf. Compl.), attest. isolée; 1553 démarquer « rayer, supprimer quelque chose ou quelqu'un » (Ronsard, Odes ds Œuvres complètes, éd. P. Laumonier, t. 5, p. 215, 251) − ca 1662, Colletet ds Littré; 1611 « ôter la marque » (Cotgr.); 2. 1669 jeux (Widerhold, Nouv. dict. fr.-all. et all.-fr.); 3. 1864 « copier, plagier » (Goncourt, Journal, p. 40); 4. 1908 se démarquer « se distinguer [de] » (Barrès, loc. cit.); 5. 1930 comm. « baisser le prix d'un article en changeant la marque » (Lar. comm.); 6. 1924 sp. (supra ex. 2). B. Verbe intrans. 1680 « ne plus présenter dans la dentition les marques indiquant l'âge (d'un cheval) » (Rich.). Dér. de marquer*; préf. dé-*. Fréq. abs. littér. : 28. Bbg. Quem. 2es. t. 2 1971. − Schmidt (H.). Fr. vivant. Rech. lexicol. Praxis. 1969, t. 16, no3, p. 332.

Wiktionnaire

Nom commun 1

démarque \de.maʁk\ masculin

  1. (Antiquité) Chef de dème, tribun de la plèbe.
    • Une assemblée se réunissait dans chacun des dèmes de l’Attique. La liste civique était produite, l’appel fait par le démarque et les noms des inscrits étaient successivement soumis à un vote (διαψήφισις). En cas de contestation, il s’élevait un débat contradictoire dont l’assemblée était juge en premier ressort. Ceux dont la radiation était prononcée rentraient dans la classe des métèques. S’ils ne voulaient pas accepter la décision rendue contre eux (ἀποψήφισις), ils avaient un recours (ἔφεσις) devant le tribunal des Héliastes. Le démarque s’y présentait pour soutenir la décision attaquée et parlait le premier. L’appelant prenait ensuite la parole. — (Les Plaidoyers civls de Démosthène, tome second, E. Plon et Cie, Imprimeurs-Éditeurs, Paris, 1875, traduction de Rodolphe Dareste)

Nom commun 2

démarque \de.maʁk\ féminin

  1. Rabais, diminution d’un prix de vente.
    • Ce produit est disponible pour seulement 22,40€, soit une démarque de 60 %.
  2. Perte constatée lors de l’inventaire.
    • La démarque inconnue est définie comme : « La différence entre le stock réel existant à la clôture de l’exercice et le stock théorique comptable » — (Demory et Chevalier-Beaumel, 1986)

Forme de verbe

démarque \de.maʁk\

  1. Première personne du singulier du présent de l’indicatif de démarquer.
  2. Troisième personne du singulier du présent de l’indicatif de démarquer.
    • Comment la série se démarque-t-elle de films comme Scarface qui glamourisent les trafiquants ? — (journal 20 minutes, 16 novembre 2018, page 14)
  3. Première personne du singulier du présent du subjonctif de démarquer.
  4. Troisième personne du singulier du présent du subjonctif de démarquer.
  5. Deuxième personne du singulier de l’impératif présent de démarquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉMARQUER. v. tr.
Démunir une chose de sa marque. Démarquer du linge. Démarquer dans un livre l'endroit où le lecteur s'est arrêté. Il signifie aussi Dépouiller un objet de sa marque afin de s'en emparer frauduleusement. Il fut convaincu d'avoir démarqué toute l'argenterie. Il se dit surtout, en ce sens, des Choses de l'esprit. Démarquer un écrit, un article de journal. Par extension, en termes de Jeu, il signifie Retrancher les points qu'on a marqués.

Littré (1872-1877)

DÉMARQUE (dé-mar-k') s. f.
  • Terme de jeu. Se dit de la partie à démarquer. Jouer à la démarque.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉMARQUE, s. m. (Hist. anc.) c’étoit le nom du chef d’une région, ou d’un district de la province d’Attique. Les Athéniens divisoient leur pays en un certain nombre de régions, de quartiers, ou de districts ; & ils mettoient des magistrats à la tête de chacun de ces districts, sous le titre de δήμαρχος, demarchus : ce mot est formé de δῆμος, peuple, & d’ἀρχὴ, principe. (G)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Étymologie de « démarque »

(Nom 1) (Siècle à préciser) Du latin demarchus (« chef d’un dème »), emprunté au grec ancien δήμαρχος, dêmarkhos → voir démo- et -arque.
(Nom 2) (Siècle à préciser) Déverbal de démarquer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Voy. DÉMARQUER.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « démarque »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
démarque demark

Évolution historique de l’usage du mot « démarque »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « démarque »

  • Tous les voyages aujourd'hui sont polémiques, et se déplacer c'est avant tout se démarquer. De Pascal Bruckner et Alain Finkielkraut / Au coin de la rue, l'aventure
  • « Notre prototype se démarque des autres en vente sur le marché en raison de la possibilité de laver efficacement la tuyauterie interne (ballast). L’opération de vidange ou de déballastage peut dès lors se faire sans causer de problèmes écologiques », explique fièrement Maxime Guay, un étudiant en génie mécanique qui a choisi le volet entrepreneurial pour faire son baccalauréat à l’UdeS. Université de Sherbrooke, Entrepreneuriat et innovation, Ozero se démarque! - Actualités - Université de Sherbrooke
  • Alors que les Festivals devraient redémarrer pour la plupart à l’automne, il sera temps de découvrir ce que les photographes auteurs nous apprennent du voyage. La révélation assurée d’images, de représentations et d’histoires qui se démarquent des photographies de voyages que l’on peut désormais tous capturer à volonté. Phototrend.fr, Festival du Regard : quand la photographie de voyage se démarque du flux d'images

Images d'illustration du mot « démarque »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « démarque »

Langue Traduction
Anglais brand
Espagnol marca
Italien marca
Allemand marke
Chinois
Arabe علامة تجارية
Portugais marca
Russe марка
Japonais ブランド
Basque marka
Corse marca
Source : Google Translate API

Antonymes de « démarque »

Démarque

Retour au sommaire ➦

Partager