La langue française

Délibéré

Sommaire

  • Définitions du mot délibéré
  • Phonétique de « délibéré »
  • Évolution historique de l’usage du mot « délibéré »
  • Citations contenant le mot « délibéré »
  • Traductions du mot « délibéré »
  • Synonymes de « délibéré »
  • Antonymes de « délibéré »

Définitions du mot délibéré

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLIBÉRÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de délibérer*.
II.− Emploi adj.
A.− Qui a été examiné avec soin, choisi après réflexion.
1. [On insiste sur le fait qu'il y a eu réflexion] Les amants qu'imposent le goût, la nécessité, le choix délibéré ou ce fatalisme aveugle qui préside souvent aux abandons du corps (Arnoux, Roi,1956, p. 49):
1. ... le plus ou moins d'inventivité de l'esprit peut revêtir des formes fulgurantes − facilité chez les uns, miracle chez les autres − ou suivre des voies plus lentes et plus délibérées. Mounier, Traité du caractère,1946, p. 656.
2. Le fiat est opposé aux autres formes d'action délibérée (celles-ci étant globalement opposées à l'action indélibérée ou idéo-réflexe dont elles ne sont d'ailleurs que la complication). Ricœur, Philos. de la volonté,1949, p. 167.
2. [On insiste sur l'aspect volontaire, intentionnel] Une ignorance délibérée n'est plus une ignorance (Blondel, Action,1893, p. 13).
Loc. De propos délibéré. Volontairement, exprès. Cf. délibérément.Je faisais manquer de propos délibéré toutes les parties de promenade que nous avions concertées la veille (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 240).J'ai de propos délibéré écrit un roman où il ne se passait rien et qui ne pouvait avoir de succès : « Épaves » (Green, Journal,1946, p. 48).
3. P. ext. Net, qui ne prête pas à hésitation. Je crains, par endroits [chez Claudel], de prendre pour faute quelque anomalie délibérée (Gide, Journal,1907, p. 244):
3. ... l'idée de séduction dans le sens délibéré où d'ordinaire on prend le mot, tel par exemple, pour recourir au cas classique, qu'il ressort des Liaisons dangereuses de Laclos, m'a toujours été (...) odieuse... Du Bos, Journal,1922, p. 123.
B.− P. méton. [En parlant d'une pers., de sa manière d'être] Qui est résolu, qui a de l'assurance, de l'aisance. Avis, ton délibéré. Elle avait ce petit air délibéré, finaud qui distingue les jeunes femmes après un mariage d'amour (Balzac, Vieille fille,1836, p. 396).Elle [Mmede Louvercy] s'est dirigée vers la porte du pas leste et délibéré d'une jeune fille (Feuillet, Journal d'une femme,1878, p. 190):
4. ... le Maître invincible quitta sa tente (...) précédé d'une force de licteurs et d'athlètes choisis, noirs et blancs, parmi les plus délibérés et les mieux faits. L. Daudet, Sylla et son destin,1922, p. 49.
III.− Emploi subst. masc.
A.− DR. Synon. de délibération.
1. Délibération des juges avant de rendre leur jugement. Chambre des délibérés.
2. Mode d'instruction particulier dans lequel, lorsqu'une affaire comporte des difficultés, le dossier est examiné par un juge qui fait ensuite un rapport au tribunal. Mettre une affaire en délibéré.
P. méton. Affaire mise en délibéré :
5. Dans les conjonctures délicates, le président et le vice-président consultaient leur juge-suppléant, ils lui confiaient les délibérés épineux et s'émerveillaient toujours de sa promptitude à leur apporter une besogne où le vieux Blondet ne trouvait rien à reprendre. Balzac, Le Cabinet des antiques,1839, p. 135.
P. anal. Dans le délibéré avec soi-même, il [Sylla] affectait parfois de tirer la détermination aux dés (L. Daudet, Sylla,1922, p. 39).
B.− Rare. [Par substantivation de II B] Assurance, résolution. Il fit son entrée dans la Compagnie par un compliment qu'il nous a conservé et qui avait tout le délibéré d'un mestre de camp de Cavalerie légère (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 3, 1851-62, p. 381).
Fréq. abs. littér. : 282. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 259, b) 246; xxes. : a) 289, b) 672.

Wiktionnaire

Adjectif

délibéré \de.li.be.ʁe\ masculin

  1. Décidé, volontaire, réfléchi, en parlant d'une action.

Nom commun

délibéré \de.li.be.ʁe\ masculin

  1. (Justice) Discussion ou délibération qui a lieu à huis clos entre les juges d’un tribunal.
    • On a ordonné un délibéré. - Délibéré sur-le-champ. - Délibéré sur rapport, sans rapport.
    • D’ailleurs, les conclusions sont prononcées publiquement alors que le délibéré reste secret. — (Léon Goffin, Cahiers de droit européen, 2001)
  2. (Par extension) Examen des pièces fait hors de l’audience par un juge qui fait son rapport au jour désigné.
    • Mettre en délibéré.

Forme de verbe

délibéré \de.li.be.ʁe\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe délibérer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLIBÉRÉ. n. m.
T. de Procédure. Discussion ou délibération qui a lieu à huis clos entre les juges d'un tribunal. On a ordonné un délibéré. Délibéré sur-le-champ. Délibéré sur rapport, sans rapport. Par extension, il signifie Examen des pièces fait hors de l'audience par un juge qui fait son rapport au jour désigné. Mettre en délibéré.

Littré (1872-1877)

DÉLIBÉRÉ (dé-li-bé-ré, rée) part. passé de délibérer 1
  • Qui a été mis en délibération. Les rois de Rome ne portaient point d'affaires au peuple, qu'elles n'eussent été délibérées dans le sénat, Montesquieu, Esp. XI, 12.

    De propos délibéré, loc. adv. À dessein, exprès ; proprement, avec un propos, un dessein qui a été délibéré et qui, par conséquent, est bien arrêté. N'exposons point, de propos délibéré, nos amis à perdre quelque chose de l'estime que nous leur avons accordée, Diderot, Ess. s. Claude.

    C'est une chose délibérée, elle est arrêtée, conclue.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉLIBÉRÉ, adj. (Jurispr.) signifie ce qui a été résolu & arrêté, après y avoir tenu conseil.

Les avocats mettent à la fin de leurs consultations, délibéré en tel endroit le . . . . pour dire que la consultation a été faite en tel lieu.

Quand les juges trouvent de la difficulté à juger une cause sur le champ à l’audience, ils ordonnent qu’il en sera délibéré ; & ce jugement préparatoire s’appelle un délibéré, parce qu’il ordonne que l’on délibérera.

On appelle aussi délibéré, le jugement definitif qui intervient après qu’il a été délibéré. On rappelle ordinairement dans ce jugement définitif, celui qui a ordonné le délibéré ; ensuite on ajoûte ces mots : & après qu’il en a été délibéré, la cour ordonne, &c. ou si c’est un juge inférieur, nous disons, &c.

Un juge, quoique seul en son siége, peut ordonner un délibéré, pour avoir le tems de réfléchir sur l’affaire.

L’objet des délibérés est d’approfondir les affaires, & néanmoins d’éviter aux parties les frais d’un appointement ; c’est pourquoi les délibérés se jugent en l’état qu’ils se trouvent, c’est-à-dire que la cause se juge sur les pieces seulement dont on se servoit à l’audience : c’est pourquoi on fait ordinairement laisser sur le champ les sacs & pieces sur le bureau.

Quelquefois on donne aux parties le tems de faire, si bon leur semble, un mémoire pour joindre à leurs pieces & instruire les juges, & en ce cas on leur laisse quelquefois les pieces pour faire le mémoire.

Le délibéré se juge quelquefois sur le champ ; c’est-à-dire qu’après avoir fait retirer l’audience, on la fait rouvrir dans la même séance, pour prononcer le délibéré.

Quelquefois on remet le jugement délibéré à un autre jour, sans le fixer ; & alors on nomme un rapporteur du délibéré, devant lequel on joint les pieces de la cause & les mémoires ; mais on ne peut ni produire de nouvelles pieces, ni former de nouvelles demandes : c’est pourquoi l’on dit que les délibérés se jugent en l’état qu’ils se trouvent.

Lorsqu’une partie a quelque nouvelle demande à former depuis le délibéré, il faut la porter à l’audience ; & si on trouve qu’il y ait connexité, on ordonne sur cette nouvelle demande un délibéré, & joint au premier délibéré.

Le rapporteur ayant examiné l’affaire, en fait son rapport au conseil ; & quand on est d’accord du jugement, on fait avertir les procureurs de faire trouver les avocats de la cause à l’audience, pour reprendre leurs conclusions, ensuite on prononce le jugement : c’est ce que l’on appelle un délibéré sur pieces vûes.

A la cour des aides il y a certaines causes légeres, telles que les appels de sur-taux, où il est d’usage d’ordonner des délibérés. Il arrive quelquefois qu’au lieu de prononcer à l’audience le jugement qui intervient sur le délibéré, on le met tout-d’un-coup sur la feuille du greffier : c’est ce que l’on appelle un délibéré sur le registre. Un arrêt de la cour des aides de Paris, du 14 Décembre 1683, ordonne que les délibérés sur le registre dans les élections du ressort, seront jugés dans trois jours, & prononcés à l’audience suivante, à peine par les officiers des élections d’en répondre en leurs propres & privés noms.

Les délibérés ne produisent point d’épices. Voyez le mémorial alphabétique des tailles, au mot Délibéré. (A)

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « délibéré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délibéré delibere

Évolution historique de l’usage du mot « délibéré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délibéré »

  • Appétit. Instinct délibérément implanté par la Providence afin de servir la muse du travail. De Ambrose Bierce / Le dictionnaire du Diable
  • Au lieu d'une incapacité quelconque à communiquer, il y a en chacun de nous un mouvement intérieur qui cherche délibérément à esquiver la communication. De Harold Pinter
  • Il est très rare qu'on veuille délibérément être mauvais, mais il est très fréquent qu'on ne veuille pas être meilleur. De Paul Sédir
  • Grammaire. Système de pièges délibérément préparé pour faire trébucher l'autodidacte, tout au long du chemin sur lequel il progresse vers la distinction. De Ambrose Bierce / Le Dictionnaire du Diable
  • Il s’agissait de juger si les deux hommes avaient bénéficié de l’utilisation de quatre hangars situés dans l’emprise de l’aéroport international du Touquet. Les deux hommes ont été défendus par quatre avocats talentueux et connaîtront le délibéré le 6 août prochain. Les Echos du Touquet, L’affaire des hangars de l’aéroport du Touquet en délibéré
  • Malgré le fait que l’affaire ait été prise en délibéré depuis le 17 juin dernier, le Tribunal de Grande Instance de Kinshasa-Kalamu a décidé de réouvrir les débats ce vendredi 3 juillet 2020, dans l’affaire opposant Mamie Tshibola à l’Evêque Pascal Mukuna. Politico.cd, Affaire Mukuna-Tshibola : malgré que l'affaire a été prise en délibéré depuis le 17 juin, le TGI/Kalamu réouvre les débats | Politico.cd
  • Lors de cette séance effectuée via les réseaux numériques et retransmises en direct sur Internet, les élus ont approuvé le compte de gestion et le compte administratif 2019 de la collectivité. Ils ont également délibéré sur les taux d’imposition 2020. Le Républicain, Essonne : le Dourdannais-en-Hurepoix délibère sur la fiscalité
  • Il va encore falloir attendre pour le Toulouse Football Club. Le Conseil d'État a décidé ce jeudi 4 juin de mettre en délibéré les recours posés par les Violets, Amiens et Lyon, en ce qui concerne la décision de la Ligue de Football Professionnel (LFP) de mettre un terme à la Ligue 1, et d'établir un classement sur la base du quotient.  ladepeche.fr, Recours devant le Conseil d'État du Toulouse Football Club : la décision mise en délibéré - ladepeche.fr

Traductions du mot « délibéré »

Langue Traduction
Anglais deliberate
Espagnol deliberar
Italien deliberato
Allemand beraten
Chinois 商榷
Arabe متعمد
Portugais deliberar
Russe совещаться
Japonais 故意
Basque nahita
Corse deliberati
Source : Google Translate API

Synonymes de « délibéré »

Source : synonymes de délibéré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « délibéré »

Partager