Délabré : définition de délabré


Délabré : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉLABRÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de délabrer*.
II.− Emploi adj.
A.− [En parlant d'une chose]
1. Vieilli. [Le déterminé désigne un tissu, un vêtement] Qui tombe en lambeaux, qui est réduit à l'état de haillons. Ses vêtements délabrés annonçaient qu'il venait d'un pays étranger (Balzac, Vendetta,1830, p. 140).Un homme assis devant une table, et couvert d'une soutane délabrée (Stendhal, Rouge et Noir,1830, p. 169).Elle [Jenny] fumait étendue sur le lit, enveloppée d'un manteau délabré (Arnoux, Écoute,1923, p. 150).
P. méton. [En parlant d'une pers.] Qui porte des vêtements délabrés. Passant en revue ces troupes délabrées, il [Napoléon] leur dit : « Soldats, vous êtes nus, mal nourris (Sainte-Beuve, Caus. lundi,t. 1, 1851-62, p. 184).
2. Plus usuel. [Le déterminé désigne une constr.] Qui est en très mauvais état, qui menace ruine. Chambre délabrée; pavillon délabré. Leurs palais vides et délabrés, rongés lentement par le temps (Viollet-le-Duc, Archit.,1872, p. 256).La crapule délabrée de ces rues (Lemaitre, Contemp.,1885, p. 317).Une vieille maison fort délabrée d'où sortaient des arbres (Green, Journal,1944, p. 103):
1. ... l'étonnement que les émigrés ont dû avoir quand ils sont rentrés dans leur château délabré : « Est-il possible que j'aie vécu là? ». Et on se dit que ces ruines n'ont pas toujours été ruines et que vous vous êtes chauffé à ce foyer délabré où la pluie coule et où la neige tombe. Flaubert, Correspondance,1846, p. 363.
P. anal., littér. [Le déterminé désigne un aspect du paysage] Qui donne une impression d'abandon, d'extrême usure, de délabrement. Synon. désolé.Le grand parc d'octobre délabré (Rodenbach, Règne silence,1891, p. 209).Ni mousse, ni herbe, ni buisson, mais seulement une terre délabrée (Giono, Eau vive,1943, p. 68).L'écho avare et délabré d'une rue nocturne qui se vide (Gracq, Syrtes,1951, p. 226).
3. Usuel. [Le déterminé désigne une chose concr.] Mal entretenu, abîmé. Piano délabré; livres, volumes délabrés. Tout le matériel était neuf, mais déjà, faute d'entretien, prodigieusement délabré (Tharaud, Relève,1919, p. 39).Le papier mural sale et délabré (Aragon, Beaux quart.,1936, p. 498).Un vieux bateau délabré et rapiécé (Claudel, Soulier,1944, 4ejournée, 7, p. 894):
2. Elle observait avec une curiosité vague le cintre immense des voûtes antiques, la majestueuse élévation des pilastres, le travail bizarre et recherché des ornements, et la multitude des portraits poudreux qui se suivaient dans des cadres délabrés sur les innombrables panneaux des boiseries. Nodier, Trilby,1822, p. 143.
Emploi subst. masc. à valeur de neutre. État d'une chose délabrée, délabrement. Las des église et chapelle : l'une avec ses colonnes romano-gothiques peintes à la détrempe, (...) l'autre et son chemin-de-croix signé (...) rue Saint-Sulpice, (...) le tout avec des prétentions confortables dans le délabré (Verlaine, Œuvres compl.,t. 5, Confess., 1895, p. 56).
B.− P. anal. [Le déterminé désigne des personnes ou ce qui les concerne]
1. [En parlant de personnes, des organes ou des états des personnes] Dans un état pitoyable; usé, amoindri (par l'âge, la maladie...). Cœur, estomac délabré. Je lui parle [à ma maîtresse] de ma santé délabrée, de maux d'estomac, incompatibles avec l'amour, de prescriptions médicales (Bourget, Physiol. de l'amour mod.,1890, p. 291).Il y a autre chose au ciel que des ermites poilus et des dévotes délabrées (Claudel, Poés. div.,1952, p. 830):
3. L'avarice prêtait à cette carcasse délabrée des forces inconnues : tous les muscles, tous les nerfs, toutes les fibres des bras, du cou, des épaules, tendus à rompre, soutenaient une masse de métal qui eût fait plier le plus robuste porteur de la race nahasi; ... Gautier, Le Roman de la momie,1858, p. 317.
Emploi subst. masc. Personne délabrée. On examine Ces délabrés Ayant la mine De déterrés (Pommier, Colifichets,1860, p. 132).MmeFiquet. − Ma foi, je vais en prendre un petit verre [de rhum] ... J'ai l'estomac d'un délabré! (Zola, Hérit. Rabourdin,1874, III, 6, p. 203).
2. Domaine des activités, des biens, des institutions humaines.
a) Domaine privé ou individuel.Elles [de grandes dames] alloient sans doute acquérir des habitations, réparer une fortune délabrée, et jeter les fondemens d'une vaste propriété? (Chateaubr., Génie,t. 2, 1803, p. 517).
b) Domaine public.Finances délabrées, gouvernement délabré. Nous retournons à une sorte de barbarie délabrée. Tout se décompose (Saint-Exup., Pilote guerre,1942, p. 315).Ce monde délabré où tout s'affaissait (Abellio, Pacifiques,1946, p. 184).
Fréq. abs. littér. : 355. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 493, b) 722; xxes. : a) 551, b) 370.

Délabré : définition du Wiktionnaire

Adjectif

délabré \de.lɑ.bʁe\ masculin

  1. En mauvais état, en parlant d’une chose, d’une construction.
    • Au cours des dernières années, les affaires avaient marché cahin-caha, avec une prédisposition romanesque à l’insécurité, dans une petite échoppe délabrée ouvrant sur la Grand’Rue. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 43 de l’éd. de 1921)
    • Rares et maigres, pauvres et silencieuses étaient les localités traversées et, dans celles-ci, nombreuses étaient les demeures manifestement abandonnées, les bicoques délabrées où tout en fait des ruines. — (Ludovic Naudeau, La France se regarde : le Problème de la natalité, Librairie Hachette, Paris, 1931)
    • Le couvent était un édifice trapu et délabré, dont le toit ressemblait plutôt à de la tôle ondulée qu’à un pinacle gothique. — (Terry Eagleton, The Gatekeeper: A Memoir, 2001)

Forme de verbe

délabré \de.lɑ.bʁe\

  1. Participe passé masculin singulier de délabrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Délabré : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉLABRER. v. tr.
Mettre en mauvais état, soit par un long usage, soit par vétusté, soit par manque de soin. Mobilier délabré. Le temps a délabré cette église. Une machine qui s'est délabrée à force de servir. Un domaine laissé à l'abandon ne tarde pas à se délabrer. Dans ce climat malsain, ma santé se délabre. Un estomac délabré. Ses affaires se délabrent.

Délabré : définition du Littré (1872-1877)

DÉLABRÉ (dé-la-bré, brée) part. passé.
  • Mis en mauvais état. Une maison délabrée. Des vêtements délabrés. Où était un joli potager avec une petite loge fort délabrée qu'on appelait l'ermitage, Rousseau, Confess. VIII. Six brins de paille délabrée Tressés sur de vieux échalas, Gresset, la Chartreuse. Au reste de mes vêtements délabrés et peut-être changés, il était difficile de me reconnaître, Marivaux, Marianne, 9e part. t. III, p. 284, dans POUGENS. De leur toit délabré j'écartai la misère, Saint-Lambert, Saisons, hiver. Si vous les tourmentez, ou les vexez, ou les gênez, ils s'enfuiront, et vous laisseront leurs terres en friche, leurs manufactures delabrées, leurs magasins déserts, Raynal, Hist. phil. XVIII, 6. Des deux côtés du canal on voit les palais des Vénitiens, grands et un peu délabrés comme la magnificence italienne, Staël, Corinne, XV, 7. Quand la goutte l'accable Sur un lit délabré, Béranger, Pet. h. gris.

    Familièrement. Être délabré, avoir des vêtements en lambeaux. Délabrés, s'il en est au monde, Transis de froid, mourants de faim, Scarron, Virg. trav. IV. De s'en retourner à Mycènes Tout délabrés et tous pieds nus, Scarron, ib. II. Comme le pauvre Poussatin était fort délabré, je n'eus pas le temps de le mettre en équipage à Perpignan, Hamilton, Gramm. 8.

    Un estomac délabré, un estomac qui opère péniblement et mal la digestion.

    Des affaires délabrées, un état de fortune où la ruine s'introduit. Vos affaires, avec votre permission, étaient fort délabrées, Molière, G. Dandin, I, 4. Quelque délabrées que soient les affaires, nous espérons tout de votre capacité, Maintenon, Lett. au Mar. de Tessé, 1er févr. 1706.

    Par extension. Mon héros est doyen de notre délabrée Académie, Voltaire, Lett. Richelieu, 25 mai 1772.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « délabré »

Étymologie de délabré - Wiktionnaire

(Date à préciser) De délabrer.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « délabré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
délabré delabre play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « délabré »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « délabré »

  • Cinq jeunes âgés de 18 à 20 ans ont été arrêtées cette semaine pour des violences filmées sur un quinquagénaire et commises dans une habitation à Noyelles-sous-Lens. La vidéo a été diffusée sur les réseaux sociaux le 18 juin et la police a été alertée. Après analyse des images, la victime a été retrouvée par la police dans un appartement délabré. Agé de 58 ans, l’homme a subi de nombreux actes de violence et d’humiliation lors de cette soirée et était sous influence. horizonradio.fr, Une personne vulnérable ligotée, violentée et filmée par 5 jeunes adultes à Noyelles-sous-Lens - Horizon radio
  • Depuis quelques temps, il a orienté principalement ses actions vers la réhabilitation des routes de la Ville-province de Kinshasa. Pour preuve, samedi 27 juin dernier, Gentiny Ngobila, Gouverneur de la Capitale Congolaise, s’est rendu sur la grande avenue Nsuala, située dans la commune de Ngaliema, en visite d’inspection. Il s’est agi, en effet, de s’imprégner de l’état délabré dans lequel se retrouve cette artère débouchant jusqu’au quartier Mbudi CPA de la même commune. , [En état de délabrement depuis 10 ans] Avenue Nsuala : Gentiny Ngobila annonce une imminente réhabilitation
  • Le Bassin Decazevillois souffre depuis plusieurs années du problème récurrent de la gestion du bâti délabré. Très lourd chantier qui n’épargne aucune des communes urbaines de Decazeville Communauté, notamment sur les villes de Cransac, Aubin et Decazeville. ladepeche.fr, Cransac. Des drones, pour analyser les charpentes et toitures de l’habitat délabré - ladepeche.fr
  • Or, ces prélèvements, exercés par une pression fiscale très élevée sur les entreprises, génèrent des destructions d’emplois. Avec 66 % de taux d’emploi, la France est à plus de 10 points en dessous de l’Allemagne. En détruisant des emplois, les dépenses publiques appellent d’autres politiques redistributives qui, à leur tour, détruisent des emplois… C’est un cercle vicieux qu’il convient d’interrompre. Baisser la pression fiscale n’est pas une option immédiatement possible, sous peine d’une crise sociale. En revanche, il est possible de jouer sur l’autre variable du taux d’emploi : le niveau de compétences de la population. C’est ce que le gouvernement a commencé à faire en réformant l’apprentissage et la formation professionnelle. Il faut faire encore plus, en particulier en reconstruisant l’enseignement technique et professionnel, délabré.• Challenges, En France, plus d’Etat, c’est toujours moins de croissance - Challenges
  • Sous l’impulsion de la Maison de l’architecture de Haute-Savoie, un architecte et un cinéaste vont résider à partir du mois de septembre pour six semaines dans le quartier populaire des Îles à Bonneville, pour y réaliser un documentaire. Un projet culturel qui doit précéder la destruction et le réaménagement du quartier de plus en plus délabré. L’objectif pour le binôme sera de tourner un court-métrage qui retrace « une histoire intime et collective ». Cette expérimentation unique espère rendre la transformation du quartier plus facile à vivre pour ses habitants, qui pour certains y résident depuis quatre générations. , Culture - Loisirs | Un film documentaire en préparation avant la destruction de la cité
  • La crise du logement à New York autorise-t-elle tous les abus ? Une annonce publiée pour une maison dans la Grosse pomme fait froid dans le dos. Repérée par le site américain TwistedSifter, elle propose à la vente un bien totalement délabré et "pas vivable en l’état". Une maison de 250 m² située dans le quartier du Queens et affichée à 828.888 dollars, soit environ 738.000 euros. L’annonce, très succincte, est accompagnée de photos toutes plus inquiétantes les unes que les autres : elles montrent l’état déplorable de la maison, détaille Le New York Post. Capital.fr, 700.000 euros pour un taudis : l'incroyable annonce immobilière publiée à New York - Capital.fr

Images d'illustration du mot « délabré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « délabré »

Langue Traduction
Corse dilapidatu
Basque kalamastran
Japonais 老朽化した
Russe полуразрушенный
Portugais dilapidado
Arabe متداعية
Chinois 破旧的
Allemand baufällig
Italien cadente
Espagnol arruinado
Anglais dilapidated
Source : Google Translate API

Synonymes de « délabré »

Source : synonymes de délabré sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « délabré »



mots du mois

Mots similaires