La langue française

Dégoûté

Sommaire

  • Définitions du mot dégoûté
  • Phonétique de « dégoûté »
  • Évolution historique de l’usage du mot « dégoûté »
  • Citations contenant le mot « dégoûté »
  • Traductions du mot « dégoûté »
  • Synonymes de « dégoûté »
  • Antonymes de « dégoûté »

Définitions du mot dégoûté

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGOÛTÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dégoûter*.
II.− Adjectif
A.− Qui marque du dégoût à l'égard d'un aliment, d'une boisson. Faire une grimace, une moue dégoûtée :
1. Comme sa pompe est détraquée, il tire l'essence d'un fût en amorçant un tuyau de caoutchouc avec la bouche, ce qui la remplit de benzine. Il n'a pas l'air dégoûté de cette rasade et rit de toutes ses dents lorsque je lui dis : « À ta santé, ma vieille noix! » T'Serstevens, L'Itinéraire espagnol,1963, p. 250.
Qui manque d'appétit :
2. − Par Dieu, je leur ferais une cuisine de grande route, et je ne sache pas que parmi vous il soit un homme assez dégoûté pour refuser de manger de mon rôti assaisonné avec du piment. Janin, L'Âne mort et la femme guillotinée,1829, p. 110.
B.− P. ext. Qui marque de l'aversion, de la répugnance :
3. L'enthousiasme des femmes était tombé; et leur visage dégoûté disait : « Pouah! » Comme si l'amour n'eût dû frapper que des êtres fins et distingués, ... Maupassant, Contes et nouvelles,t. 1, La Rempailleuse, 1882, p. 650.
[Souvent en mauvaise part] Qui marque une répugnance excessive ou mal placée. Tes principes étalés, tes allusions, tes airs dégoûtés, ta bouche pincée n'auraient pu me donner le sens du mal (Mauriac, Nœud vip.,1932, p. 153):
4. Lorsque Desgenais sut cette histoire, il me dit : − Pourquoi n'avez-vous pas voulu d'elle? Vous êtes bien dégoûté; c'est une jolie femme. Musset, La Confession d'un enfant du siècle,1836, p. 37.
Emploi subst. :
5. ... il [Mouret] raillait les désespérés, les dégoûtés, les pessimistes, tous ces malades de nos sciences commençantes, qui prenaient des airs pleureurs de poètes ou des mines pincées de sceptiques, au milieu de l'immense chantier contemporain. Zola, Au Bonheur des dames,1883, p. 452.
Faire le dégoûté. Être trop exigeant, faire le difficile :
6. Après tout, puisqu'il s'arrangeait de la vérité, les autres n'avaient pas à faire les dégoûtés : ce qui était assez bon pour lui l'était aussi pour eux. Beauvoir, Les Mandarins,1954, p. 489.
N'être pas dégoûté. Ne pas être difficile, délicat; prendre n'importe quoi. C'est uniquement à cause des beaux yeux de la madame que tu vas te faire casser les os. Peste! Elle n'est pas dégoûtée (Stendhal, Chartreuse,1839, p. 36):
7. − Quand la fille n'y est pas, c'est la mère qui se fait tamponner, cria Chaval, va, montre-lui ta viande! Il n'est pas dégoûté, ton salaud de logeur! Zola, Germinal,1885, p. 1333.
Par antiphrase. Avoir bon goût :
8. lignières, bas, à Louis Soubrian. − Je préférerais la mère à la future belle-fille. louis, de même. − Tu n'es pas dégoûté! (...) Mais ce n'est qu'une supposition; rien à faire. Maman Colibri, oui (...) mais la vertu même par un grand V. H. Bataille, Maman Colibri,1904, p. 6.
C.− Au fig. Qui manifeste de la lassitude :
9. Il arrive, traînant ses semelles, tête basse, bras tombants, s'affale sur une chaise, et trace, du bout de sa canne, des demi-cercles sur la poussière du plancher. Parfois il se lève, s'en va à la fenêtre, fixe longuement la rue vide et revient à mon bureau brouiller mes papiers d'un doigt dégoûté et las. Vercel, Capitaine Conan,1934, p. 173.
Spéc. Dégoûté de.Lassé, fatigué de quelqu'un, de (faire) quelque chose. Un mort vaut mieux qu'un vivant dégoûté de vivre (Musset, Confess. enf. s.,1836, p. 150):
10. Je ne restai pas longtemps ce jour-là et je m'efforçai seulement de découvrir la couleur de sa misanthropie. Il me fit surtout l'effet d'un être fatigué des autres, las de tout, irrémédiablement désillusionné et dégoûté de lui-même comme du reste. Maupassant, Contes et nouvelles,t. 2, L'Ermite, 1886, p. 1054.
Fréq. abs. littér. : 712. Fréq. rel. littér. : xixes. : a) 817; b) 1 039; xxes. : a) 1 526, b) 855. Bbg. Quem. Fichier.

Wiktionnaire

Forme de verbe

dégoûté \de.ɡu.te\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe dégoûter.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉGOÛTER. v. tr.
Priver d'appétit. Si vous lui donnez tant à manger, vous le dégoûterez. Il signifie plus souvent Inspirer de la répugnance pour quelque aliment. Ils m'ont dégoûté du poisson, à force de m'en faire manger. Je ne tardai pas à me dégoûter de ce mets, de cette boisson. Il signifie au figuré Inspirer de l'aversion pour une personne, pour une chose; faire qu'on cesse de trouver une personne, une chose à son gré. Il voulait acquérir cette maison, mais le prix l'en a dégoûté. Cela est bien fait pour dégoûter du métier, ou, absolument, pour dégoûter. Il est dégoûté de l'étude, de la chasse, de la campagne. Faire le dégoûté signifie, au propre et au figuré, Faire le difficile, le délicat.

Littré (1872-1877)

DÉGOÛTÉ (dé-goû-té, tée) part. passé.
  • 1Qui n'a plus de goût pour certaines choses. Dégoûté de pâté à l'anguille.

    Absolument. Qui n'a aucun goût pour les aliments. Enfin vous dormez, vous mangez un peu, vous avez du repos ; vous n'êtes point accablée, épuisée, dégoûtée comme ces derniers jours, Sévigné, 333.

  • 2 Fig. Qui n'a plus de goût pour ; qui a de l'aversion, de la répugnance. Vous êtes, à vrai dire, un peu bien dégoûté, Corneille, Ment. III, 5. Son cœur était dégoûté de toute amitié, Fénelon, Tél. XX. Cette âme dégoûtée du monde, Bossuet, la Vallière. On est dégoûté du monde et des plaisirs, Massillon, Car. Respect hum. Je suis vieux, malade et dégoûtant, mais je ne suis point du tout dégoûté, Voltaire, Lett. Mme de St-Julien, 30 sept. 1768. Le luxe leur vend cher ses voluptés perfides, Et toujours dégoûtés, ils sont toujours avides, Chénier M. J. Gracques, I, 2.

    Familièrement, par litote ironique. N'être pas dégoûté, prétendre à une chose qu'il est fort difficile d'avoir.

    Aimer ce qui est très bon, excellent. Je mange avec plaisir une perdrix aux choux. - Vous n'êtes pas dégoûté. On lui offre une préfecture, il aimerait mieux une recette générale. - Il n'est pas dégoûté.

    Substantivement. Faire le dégoûté, faire le difficile. Le monarque irrité L'envoya chez Pluton faire le dégoûté, La Fontaine, Fabl. VII, 7. D'autres fois je fais l'indifférent et le dégoûté dans la bonne fortune, Pascal, Pens. part. I, art. 9. Chacun en veut tâter [de la noblesse] ; et ceux qui autrefois firent les dégoûtés, ont bien changé d'avis, Courier, I, 118.

    C'est un bon dégoûté, il aime la bonne chère, il mange de bon appétit.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « dégoûté »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégoûté degute

Évolution historique de l’usage du mot « dégoûté »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégoûté »

  • Autrefois, quand on était las et dégoûté du monde, on entrait au couvent ; et lorsqu'on avait du bon sens, on y restait. Aujourd'hui, quand on est las et dégoûté du monde, on entre dans la révolution, et lorsqu'on est intelligent, on en sort. De Georges Darien / Le Voleur
  • Nul n’est dégoûté de sa propre mauvaise odeur. De Proverbe grec antique
  • Quiconque jouit trop est bientôt dégoûté ; Il faut au bonheur du régime. De Jean-Pierre Florian / Le Cheval et le poulain
  • Consultant pour la radio RMC, Christophe Dugarry va très bientôt quitter son poste et compte prendre du recul par rapport au monde du football. L'ancien attaquant de Bordeaux a été véritablement dégoûté par l'évolution du ballon rond ces dernières années. , L1 : Dugarry dégoûté par le foot français ! - Football MAXIFOOT

Traductions du mot « dégoûté »

Langue Traduction
Anglais disgusted
Espagnol disgustado
Italien disgustato
Allemand angeekelt
Chinois 恶心的
Arabe مشمئز
Portugais com nojo
Russe отвращение
Japonais うんざり
Basque atsekabetu
Corse disgraziatu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégoûté »

Source : synonymes de dégoûté sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dégoûté »

Partager