Dégonflé : définition de dégonflé


Dégonflé : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGONFLÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dégonfler*.
II.− Adjectif
A.− [En parlant d'une chose concr.] Qui a perdu son gonflement, qui est vidé de son air. Une chambre à air dégonflée (Tinard, Automob.,1951, p. 347).
P. ext. Qui a perdu du volume :
... nous allons exhumer des entrailles du bissac, hélas! plus plat et dégonflé que la bourse d'un prodigue, quelques reliefs, restes des splendeurs d'autrefois... Gautier, Le Capitaine Fracasse,1863, p. 156.
B.− [En parlant d'une pers.] Au fig., pop. Qui manque de détermination, de courage ou d'audace au moment d'agir; qse retire ou s'est retiré lâchement d'une affaire. Il fallait pas le prendre pour aussi résigné et dégonflé qu'il en avait l'air (Céline, Voyage,1932, p. 380).
Emploi subst. Tu n'es pas un dégonflé, toi, dit Pinette. Tu ne peux pas vouloir que les Français déposent les armes avant de s'être battus jusqu'au bout (Sartre, Mort ds âme,1949, p. 49).
Fréq. abs. littér. : 56.

Dégonflé : définition du Wiktionnaire

Nom commun

dégonflé \de.ɡɔ̃.fle\ masculin (pour une femme on dit : dégonflée)

  1. (Familier) (Figuré) Personne lâche.
    • Arrives-tu à dire non même au risque de passer pour un dégonflé ? — (Dominique de Saint-Mars, Serge Bloche, Max et Lili ont volé des bonbons, Calligram 1995, ISBN 9782884451901, p.44)

Adjectif

dégonflé \de.ɡɔ̃.fle\

  1. Qui n’est plus gonflé.
    • Un ballon dégonflé.
  2. (Figuré) Dont le volume s’est amoindri.
  3. (Familier), Peureux, lâche.
    • À présent, soudain, l’envie le prenait de tout me raconter, pour me prouver peut-être en même temps qu’il fallait pas le prendre pour aussi résigné et dégonflé qu’il en avait l’air. — (Louis-Ferdinand Céline [Louis Ferdinand Destouches], Voyage au bout de la nuit, Denoël et Steele, Paris, 1932)

Forme de verbe

dégonflé \de.ɡɔ̃.fle\

  1. Participe passé masculin singulier du verbe dégonfler.
    • Mais le CIO répondait à cela que l’enveloppe hebdomadaire de l’ouvrier métallurgiste n’en était pas moins dégonflée de vingt dollars et que cela seul importait ! — (Roger Picard, La leçon des grèves américaines, 1945-1946, page 11, 1946, UNESCO)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dégonflé : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉGONFLER. v. tr.
Faire cesser d'être gonflé. Dégonfler un ballon en donnant issue à l'air, au gaz qu'il contient. Un ballon qui se dégonfle. Cet abcès commence à se dégonfler. Il signifie figurément Laisser échapper les sentiments qui remplissent le cœur. Il avait besoin de dégonfler son cœur, de se dégonfler.

Dégonflé : définition du Littré (1872-1877)

DÉGONFLÉ (dé-gon-flé, flée) part. passé.
  • Un ballon dégonflé.

    Fig. J'attends que mon cœur soit un peu dégonflé de la joie inexprimable…, Voltaire, Lett. Damilaville, 23 mars 1765.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégonflé »

Étymologie de dégonflé - Wiktionnaire

(Nom) Par substantivation de l’adjectif.
(Adjectif) Du participe passé du verbe dégonfler.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégonflé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégonflé degɔ̃fle play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « dégonflé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Traductions du mot « dégonflé »

Langue Traduction
Corse deflazione
Basque hustuta
Japonais しぼんだ
Russe спущенный
Portugais esvaziado
Arabe مفرغة
Chinois
Allemand entleert
Italien sgonfio
Espagnol desinflado
Anglais deflated
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégonflé »

Source : synonymes de dégonflé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dégonflé »



mots du mois

Mots similaires