La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « dégingandé »

Dégingandé

Variantes Singulier Pluriel
Masculin dégingandé dégingandés
Féminin dégingandée dégingandées

Définitions de « dégingandé »

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉGINGANDÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de dégingander*.
II.− Emploi adj. [En parlant d'une pers. ou d'un aspect de la pers., plus rarement d'un animal]
A.− Gén. péj.
1. Qui se dégingande, a une démarche irrégulière et sans assurance. ,,Comme si elle était toute disloquée`` (Ac. 1835). Détendue et dégingandée, l'aile humaine manquait spécialement du muscle tout-puissant qui lie l'épaule à la poitrine (Michelet, Oiseau,1856, p. 27).Ce ne sont qu'évêques dégingandés, au pas saltateur (Goncourt, Journal,1861, p. 953).Il [le caïd Belaïl] s'avance seul, dégingandé et dandinant, l'allure inquiétante, appuyé sur une énorme trique-assommoir (Loti, Maroc,1889, p. 167).
Emploi subst. sing. avec une valeur de neutre. Synon. dégingandement.La nervosité, le dégingandé de leur allure (Cendrars, Bourlinguer,1948, p. 97).
2. Qui se dégingande, se laisse aller, manque de tenue. La bonne roupillait devant nous, dégingandée à pleine chaise (Céline, Voyage,1932, p. 391).
Non péj. Détendu. Dans sa jolie figure, dans sa façon dégingandée de marcher, de saluer (Proust, Guermantes 1,1920, p. 93).Les domestiques passaient un à un, d'un grand pas dégingandé, pour se retirer du côté des étables (Malègue, Augustin,t. 1, 1933, p. 213).Je le regardais arpenter le jardin avec une grâce un peu dégingandée (Beauvoir, Mém. j. fille,1958, p. 313).
P. métaph. [En parlant d'une chose touchant à la pers. hum. et/ou personnifiée] Qui manque d'organisation et donc de solidité. Cette vie dégingandée, sans travail et décousue m'use et me pèse horriblement (Constant, Journaux,1804, p. 174):
1. ... les choses n'en iraient pas plus mal, si, au lieu de ce sujet dégingandé, ils [Meilhac et Halévy] avaient choisi quelque histoire solide, se tenant d'un bout à l'autre. Zola, Nos Auteurs dramatiques,1881, p. 219.
B.− En partic., usuel. Qui a des mouvements mal assurés, sautillants en raison de son corps ou de ses membres étirés ou trop longs. Elle riait et s'ébrouait avec la grâce dégingandée qu'ont les jeunes filles trop grandes (Alain-Fournier, Corresp.[avec J. Rivière], 1906, p. 327).D'abord deux troufions, tous deux très blonds, l'un dégingandé et maigre, l'autre carré, aux mains de carrier (Vercors, Silence mer,1942, p. 25):
2. Il [Hassler] dirigeait avec une souplesse capricieuse, de tout son grand corps dégingandé qui ondulait, comme sa musique, avec des gestes tour à tour caressants et cassants. Rolland, Jean-Christophe,L'Aube, 1904, p. 78.
[En parlant d'un animal] Des poulains (...) mêlés à leurs mères, dégingandés et gorgés d'herbe (Pesquidoux, Chez nous,1923, p. 53).
P. métaph. [En parlant d'une chose personnifiée] Il fallait traverser des figuiers gigantesques, dégingandés, étirant leurs branches comme des bras grisâtres las de sommeil (Zola, Faute Abbé Mouret,1875, p. 1363).
Prononc. et Orth. : [deʒ ε ̃gɑ ̃de]. Ds Ac. 1694 et 1718 sous l'anc. forme desgingandé; ds Ac. 1740-1932 sous la forme moderne. Fréq. abs. littér. : 91. Bbg. Mat. Louis-Philippe 1951, p. 286. − Sain. Sources t. 3 1972 [1930], p. 35.

Wiktionnaire

Adjectif - français

dégingandé \de.ʒɛ̃.ɡɑ̃.de\

  1. (Familier) Qui, dans ses mouvements et dans son attitude, paraît avoir quelque chose de mal ordonné, en parlant d’une personne de grande taille.
    • Elle trouva, planté devant le Bonheur des Dames un grand garçon, blême et dégingandé, qui, depuis un quart d’heure, semblait attendre comme elle. — (Émile Zola, Au Bonheur des Dames, 1883)
    • Le grand jeune homme dégingandé, qui s’appelait Laurier, s’était apparemment institué chef en raison de sa position sociale et de ses aptitudes naturelles. — (H. G. Wells, La Guerre dans les airs, 1908, traduction d’Henry-D. Davray et B. Kozakiewicz, Mercure de France, Paris, 1910, page 390 de l’édition de 1921)
    • Le marchand de mules […] coupe les poils garnissant l’origine de la queue, et fait le catogan pour élargir l’arrière train des bêtes dégingandées ; les brosse à contre-poil pour donner plus d’ampleur. — (Gabriel Maury, Des ruses employées dans le commerce des solipèdes, Jules Pailhès, 1877)
    • Il était très dégingandé
      Il fumait des camels parfumées
      Il marchait à pas combinés, boul’vard Raspail
      […] — (Charles Aznavour, Le Feutre taupé, (chanson))
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉGINGANDÉ, ÉE. adj.
Qui, dans ses mouvements et dans son attitude, paraît avoir quelque chose de mal ordonné, en parlant d'une Personne de haute taille. C'est un homme tout dégingandé. Elle est toute dégingandée. Il est familier.

Littré (1872-1877)

DÉGINGANDÉ (dé-jin-gan-dé, dée) part. passé.
  • 1Qui a quelque chose comme disloqué dans sa démarche, dans son attitude, dans sa contenance. Cette femme est toute dégingandée. Jamais personne si peu soigneuse d'elle-même [que la duchesse de Lorge], si dégingandée, coiffure de travers, habits qui traînaient d'un côté, Saint-Simon, 357, 210.

    Par extension. L'habit dégingandé de galérien, Sévigné, 427.

  • 2 Fig. Esprit dégingandé. Style dégingandé. Pièce dégingandée. Avec la tristesse de voir notre commerce [correspondance] dégingandé, Sévigné, 213. Je vous prie de ne pas croire que j'aie fait Tancrède comme on le joue à Paris ; les comédiens m'ont cassé bras et jambes ; vous verrez que la pièce n'est pas si dégingandée, Voltaire, dans LAVEAUX.

    C'est un terme familier.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « dégingandé »

De dégingander.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « dégingandé »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
dégingandé deʒɛ̃gɑ̃de

Évolution historique de l’usage du mot « dégingandé »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « dégingandé »

  • Pourquoi on regarde : Aussi improbable que cela puisse paraître, ce reboot de la série old school des années 60 est une réussite. Transformant le fameux avocat du petit écran (qui plaida pendant 40 ans sur près de 300 épisodes) en détective dégingandé (campé ici par le génial Matthew Rhys), cette "origin story" n'a rien à voir avec son ancêtre judiciaire. Ambiance crépusculaire, ambiance jazzy et photographie somptueuse, ce Perry Mason nouvelle génération a du style et prend son temps pour reconstituer les pièces de son puzzle. Les fans de True Detective devraient adhérer à ce polar HBO aussi léché que sombre. , Séries de l'été 2020 : les 10 nouvelles séries les plus alléchantes - Terrafemina
  • Rendez-vous devant la comédie Les vacances de M. Hulot, en rediffusion sur Ciné+ Classic à 14h54. Un vieux célibataire dégingandé, véritable incarnation de la maladresse, sème la pagaille dans la station balnéaire bretonne où il passe ses vacances d'été. Elle a été réalisée en 1953. Télé 7 Jours, Le programme TV SFR de ce mercredi 1er juillet 2020
  • Ce vieillard dégingandé ne peut donc plus quitter la fermette où il est né, aujourd'hui délabrée et coincée entre des logements sociaux du quartier de San Cristobal, au pied des montagnes du sud-est de Bogota. L'Obs, En Colombie, la rébellion des têtes grises contre leur strict confinement pour le covid-19
  • Stephen Curry a déjà cimenté sa place de meilleur tireur à 3 points de l’histoire de la NBA, et ces bombes à longue portée constituent une bonne partie des meilleurs jeux de sa carrière. La superstar des Golden State Warriors, cependant, n’est pas seulement un poney à un tour. Curry possède une poignée folle qui lui permet de créer ses propres clichés, de maîtriser l’art de tirer sur le dribble et de finir astucieusement sur la jante malgré son cadre dégingandé de 6 pieds 3 pouces. Breakingnews.fr, Top 10 des pièces phares de la carrière de la superstar des Warriors
  • David Shrigley, artiste insituable, peintre, dessinateur et fantasque sujet de Sa Gracieuse Majesté, trompe son monde. Avec ses dessins enfantins, ses textes absurdes et son apparente candeur de dadais dégingandé, on pourrait le croire inoffensif. Ce serait déraisonnable. Il suffit de le regarder dans les yeux, qu’il a bleu glacier, et d’observer un peu mieux ses croquis de bonshommes rose malabar ou de bouteilles vert « prairie anglaise » en folie pour changer d’avis. Connaissance des Arts, Nouveau Talent : L'humour anglais de David Shrigley | Connaissance des Arts

Traductions du mot « dégingandé »

Langue Traduction
Anglais lanky
Espagnol larguirucho
Italien alto e dinoccolato
Allemand schlaksig
Chinois 瘦长的
Arabe نحيف
Portugais magro
Russe долговязый
Japonais ひどい
Basque lanky
Corse largu
Source : Google Translate API

Synonymes de « dégingandé »

Source : synonymes de dégingandé sur lebonsynonyme.fr

Antonymes de « dégingandé »

Dégingandé

Retour au sommaire ➦

Partager