Défends : définition de défends


Défends : définition du Trésor de la Langue Française informatisé

DÉFEN(D)S,(DÉFENS, DÉFENDS) subst. masc.

Rare. ,,Interdiction faite au concessionnaire d'une forêt d'y pratiquer des coupes; interdiction de parcours ou de pacage`` (Forest. 1946). Bois en défens (Ac.1835-1932).Mais dans cette région [l'ouest algérien], si l'alimentation reste un don de la nature, une mise en défens périodique, une rotation dans l'emploi des zones pâturées, peuvent permettre une amélioration systématique (Wolkowitsch, Élev.,1966, p. 97).
Prononc. et Orth. : [defɑ ̃]. Ds Ac. 1762 s.v. défends; ds Ac. 1835-1932 uniquement s.v. défens (cf. aussi ds Nod. 1844, Guérin 1892); ds Ac. 1798 s.v. défends ou défens comme ds la majorité des dict. Cf. Besch. 1845, Littré, Lar. 19e-Lar. Lang. fr. (qui donnent, en outre, la var. au sing. défend), DG, Rob. et Quillet 1965. Étymol. et Hist. 1. 1119 defens « interdiction, défense » (Ph. de Thaon, Comput, 535 ds T.-L.); 2. ca 1200 defoiz « terre, bois clôturé, dont l'entrée est interdite » (Renart, éd. Martin, IX, 1945); 1231 deffens (Ch. de Morv[ille]-sur-Seille, Arch. Meurthe ds Gdf.). Defens, empr. au lat. defensum, part. passé neutre subst. de defendere, v. défendre, 1 au sens de « chose défendue », 2 au sens de « terrain clôturé » (lat. médiév., 1023 ds Nierm.); defois, forme adaptée (usuelle aux sens 1 et 2 au xiies. ds T.-L.).

Défends : définition du Wiktionnaire

Forme de verbe

défends \de.fɑ̃\

  1. Première personne de l’indicatif présent du verbe défendre.
  2. Deuxième personne de l’indicatif présent du verbe défendre.
  3. Deuxième personne de l’impératif présent du verbe défendre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Défends : définition du Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉFENDRE. v. tr.
Protéger une personne contre une attaque. Défendre quelqu'un au péril de sa vie. Défendre ses concitoyens, sa patrie. Par extension, Défendre sa vie, son honneur, les intérêts de son ami. Prov. et fig., Bien attaqué, bien défendu. Voyez ATTAQUER. À son corps défendant. Voyez CORPS. Défendre une place, un poste, etc., Résister à ceux qui veulent s'en rendre maîtres, s'opposer aux ennemis qui l'attaquent. Il défendit ce passage à lui seul contre une vingtaine d'assaillants. Il signifie particulièrement, en termes de Guerre, Empêcher que l'ennemi ne puisse, sans risquer beaucoup, entrer dans un lieu ou en approcher. Une batterie défend l'entrée du port, en défend les approches. La frontière est défendue de ce côté par plusieurs places fortes.

SE DÉFENDRE signifie Repousser une attaque, une agression quelconque, y résister. Il se défendit vaillamment. Se défendre contre un ennemi, contre un assassin, contre un voleur. Il l'a tué en se défendant. Ils se défendirent dans ce poste pendant un jour et une nuit. Il signifie aussi Garantir, tant au propre qu'au figuré. La montagne défend cette maison du froid, des vents du nord. Qui le défendra des séductions du monde, contre les séductions du monde? Porter un manteau pour se défendre du froid. Il est difficile de se défendre de quelque partialité pour ses proches. On dit dans le même sens et familièrement Ce vieillard se défend, Il résiste aux atteintes de l'âge. Cette place se défend d'elle-même, Elle est facile à défendre et difficile à attaquer. On dit, dans le sens contraire, qu'Une place n'est pas en état de se défendre. Défendre quelqu'un signifie spécialement Soutenir son innocence contre ceux qui l'accusent. Cet avocat a très habilement défendu son client. Cet accusé a voulu se défendre lui-même. On ne lui a pas permis de se défendre. Par extension, Défendre une cause. En termes de Procédure, il s'emploie absolument dans le sens de Fournir des défenses aux demandes de la partie adverse. Il a été condamné faute de défendre.

SE DÉFENDRE signifie encore Se disculper, nier quelque chose qu'on vous reproche. On l'accuse de telle chose, mais il s'en défend. Il signifie encore S'excuser de faire quelque chose à quoi on voudrait vous obliger. On voulait le forcer d'aller dans cette maison, il s'en est défendu. On voulait lui donner cette mission, il s'est toujours défendu de l'accepter.

DÉFENDRE signifie aussi Prohiber, interdire quelque chose. Défendre les duels. Défendre quelque chose sous peine de la vie. Défendre sa maison, sa porte à quelqu'un. La viande est défendue en carême deux jours par semaine. Il est défendu de passer en tel endroit. La raison nous défend de faire une injustice. On lui défendit le vin. J'ai défendu que vous fissiez telle chose. Livres défendus. Des marchandises défendues. Armes défendues. Adam mangea du fruit défendu.

Défends : définition du Littré (1872-1877)

DÉFENDS (dé-fan) s. m.
  • Terme d'eaux et forêts. Bois en défens, se dit d'un bois dont, à cause de sa jeunesse, l'entrée est défendue aux bestiaux.

HISTORIQUE

XIIe s. Mais n'amors li est aux deffans, Que por rien amer nel porroie, la Charrette, 1522.

XIIIe s. Defès, Du Cange, defesium.

XVIe s. Bois de deffens, Du Cange, defensa.

SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE

DÉFENDS. Ajoutez : - REM. On le trouve au singulier. En 1808, le sieur Sauge possédait, dans la commune d'Allauch (Bouches-du-Rhône), un domaine d'origine nationale, qui confrontait, du levant, au défend de la commune ; mais les limites n'étaient pas certaines, Lebon, Arr. du Conseil d'État, 1839, p. 358, affaire Cogordan.

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de « défends »

Étymologie de défends - Littré

Lat. defensus, part. passif de defendere (voy. DÉFENDRE).

Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Étymologie de défends - Wiktionnaire

→ voir défendre.
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Phonétique du mot « défends »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
défends defɑ̃d play_arrow

Évolution historique de l’usage du mot « défends »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « défends »

  • « Si le propriétaire actuel est en guerre ouverte avec les partenaires, les supporters, et les salariés… Comment veux-tu que cela continue à fonctionner ? Une ville, son club de foot, c’est sa vitrine. Si ça va mal, ce n’est pas bon pour l’image de la ville […] Le point de non-retour est franchi. Si Messieurs Longuépée et Thiodet ne partent pas, j’ai peur que ce soit très compliqué… Déjà, il n’y aura plus grand monde au stade, alors qu’il n’y avait déjà plus grand monde… Là, il n’y aura plus personne. Vu le déficit, je ne sais pas comment ils vont pouvoir le combler au vu de la situation, si en plus ton stade est vide. Et puis je me suis engagé dans ce combat, ce n’est même pas sur le sportif. Ils ont recruté quand même un bon entraineur. Je n’ai été que deux ans dans ce club-là, mais Bordeaux c’est un club atypique où il est difficile d’y rentrer, mais quand tu es dedans, c’est un club spécial. Il y a énormément de gens qui travaillaient dans ce club qui avaient 25-30 ans voire plus de boite. Ces gens-là ont été mis dehors, virés comme des malpropres. Ce qui m’anime, c’est qu’il y a des gens dont je suis très proche, à qui on s’est attaqué, et de manière assez cruelle. Je m’engage là-dedans et je soutiens aussi les Ultras parce que j’ai toujours eu de très bons rapports avec eux. Ils défendent ce que je défends, l’identité, l’âme, et tout ce qui va avec ». Girondins4Ever, Ludovic Obraniak : "Je me suis engagé dans ce combat. Ce qui m'anime, ce sont les salariés virés comme des malpropres et les Ultras, je défends, l'identité, l'âme" | Girondins4Ever
  • Face à l’extrémisme, l'antisémitisme et le racisme, il ne doit y avoir aucune ambiguïté. Je désapprouve fermement ces propos indignes en totale contradiction avec les valeurs que je défends. En conséquence je me mets en retrait de la campagne municipale à #Mérignac. pic.twitter.com/cirm2tX8KX Rue89 Bordeaux, Municipales à Mérignac : après des tweets racistes, deux candidats exfiltrés de la liste Millet - Rue89 Bordeaux
  • Je maintiens ma position qui est de défendre une zone d’activité commerciale à Beauséjour. Cette zone est un juste rééquilibrage est-ouest. Le conseil municipal, lors de sa séance du 2 juillet 2020, a émis un vœu de soutien à ce permis d’aménager, estimant que cette zone est nécessaire pour l’offre commerciale et de services. Des commerces du Pays de Fougères désirant s’agrandir pourraient ainsi trouver l’espace nécessaire. Nous avons aussi besoin de locomotives avec des enseignes nationales attractives Je défends ce permis d’aménager face au recours déposé par la ville de Fougères. , Supermarché Grand Frais à Beaucé : le maire refuse le permis de construire. Sport - Redon.maville.com
  • Le Crous a bien fait un geste avec le versement d’une aide d’urgence de 200 euros. Mais elle reste insuffisante pour les sortir d’une telle situation. D’autant, précise le Comité de Lutte étudiant défends tes droits d’Aix, « que plusieurs d’entre eux se sont déjà vus refuser une bourse ou un logement ». www.lamarseillaise.fr, Les étudiants précaires à la rue
  • «Je vais m'agenouiller, a dit Murray, selon des propos rapportés par le quotidien "The Arizona Republic" mercredi. Je défends ce qui est juste. C’est ce qu’il faut retenir. Ce qui se passe est mal. Je vais certainement poser un genou.» TVA Sports, «Je défends ce qui est juste...» - TVA Sports
  • Je suis dans la logique des dividendes que je défends depuis toujours, je suis dans la logique de l’actionnariat populaire, je suis dans la logique de la défense des actionnaires, parce qu’il n’y a pas d’activité économique s’il n’y a pas, à un moment ou à un autre, des hommes et des femmes qui mobilisent de l’argent. C’est une rupture très forte avec les politiques du passé. Vous vous souvenez de ces discours sur l’argent de l’État oubliant que l’argent de l’État, c’est le nôtre, ceux qui travaillent et qui payent des taxes et des charges. Ce système finance la sur-administration. Il ne s’agit pas de supprimer des fonctionnaires. Tous ceux qui rendent des services sur le terrain, il faut les mobiliser. Mais tous ceux qui n’ont comme seule activité que d’emmerder le monde en créant des réglementations sont des freins. Quand on parle de distribuer des subventions, avec des baisses de charges, on oublie que c’est l’argent de tous ceux qui travaillent. Nous avons en France des gens qui sont en situation d’épargner, alors proposons-leur de se mobiliser, avec une rémunération, pour aider un secteur d’activité. Par exemple, quand on parle de culture, on voit bien que nous vivons avec des entreprises qui ne sont pas françaises, on a tous vécu avec Amazon, Facebook, Twitter et autres. Cette rupture est essentielle et je pense qu’il y a une prise de conscience. Je vois qu’il y a les plans convenus de relance qui sont annoncés par les partis politiques, avec les vieilles rengaines. On a l’impression qu’il n’y a pas d’imagination et que les gens n’ont pas compris qu’il s’était passé quelque chose. Je souhaite qu’il y ait un vrai débat. Avec Bernard Chaussegros, nous avons écrit ce livre en deux mois, ce qui est un temps extrêmement court. Si nous nous sommes mobilisés, ce n’est pas pour faire plaisir à tel ou tel parti politique, ce sont des idées que nous souhaitons mettre dans le débat aujourd’hui, parce que nous ne voulons pas que les choses se passent comme avant. Kernews, Frédéric Lefebvre : « Je suis dans la logique des dividendes que je défends depuis toujours, je suis dans la logique de l’actionnariat populaire, je suis dans la logique de la défense des actionnaires. » - Kernews
  • Quand on aide Montpellier, je remercie. Quand on tape sur Montpellier, je défends Montpellier. , Municipales 2020 à Montpellier : « Quand on attaque Montpellier, je défends Montpellier », prévient Philippe Saurel
  • J’ajoute, d’ailleurs, que les droits que je protège se situent au-delà de toute morale ou de toute idéologie. Et même au-delà de tout sentiment de compassion. Je ne défends pas les droits fondamentaux parce que je suis un type gentil – et ceux qui les attaquent ne sont d’ailleurs pas des affreux –, mais parce qu’il en va du respect inconditionnel de la dignité de chaque personne humaine. La Croix, Jacques Toubon : « Je ne défends pas les droits fondamentaux par gentillesse »
  • Je ne suis pas un homme de parti, mais je défends des causes. De Théodore Monod
  • Si tu défends une idée, il y aura toujours des gens pour et contre toi. Si tu ne défends rien, personne ne sera pour ou contre. De William Bernbach

Images d'illustration du mot « défends »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « défends »

Langue Traduction
Corse difende
Basque defendatzeko
Japonais 守る
Russe защищать
Portugais defender
Arabe الدفاع
Chinois 防守
Allemand verteidigen
Italien difendere
Espagnol defender
Anglais defend
Source : Google Translate API

Antonymes de « défends »


Mots similaires