La langue française

Décrié

Sommaire

  • Définitions du mot décrié
  • Phonétique de « décrié »
  • Évolution historique de l’usage du mot « décrié »
  • Citations contenant le mot « décrié »
  • Traductions du mot « décrié »
  • Antonymes de « décrié »

Définitions du mot décrié

Trésor de la Langue Française informatisé

DÉCRIÉ, ÉE, part. passé et adj.

I.− Part. passé de décrier*.
II.− Adjectif
A.− Vx. [En parlant d'une chose] Dont l'usage, la vente ont été interdits. Du temps de Charles VII (...) les corporations qui dénoncent les supercheries et les dols, détruisent les marchandises décriées (Huysmans, Là-bas, t. 1, 1891, p. 189).
En partic. [En parlant d'une monnaie] Qui a été supprimé ou dévalué. Les forçant [les marchands étrangers] à recevoir en paiement sa monnaie décriée et en leur défendant de contracter en une monnaie qui leur inspirait plus de confiance (Say, Écon. pol.,1832, p. 266).
B.− [En parlant d'une pers. ou d'une chose] Qui a mauvaise réputation, qui n'inspire plus/pas confiance. L'ancien ministre de la guerre, trop décrié, s'est retiré (Robesp., Discours,Sur la guerre, t. 8, 1792, p. 102):
Une opinion publique s'est formée, favorable à l'emploi d'un combustible [le charbon] longtemps décrié. On sait que les médecins ne le bannissent plus des foyers domestiques, que l'industrie le réclame et que les chimistes ne le tiennent pas pour indigne d'une étude attentive. E. Schneider, Le Charbon,1945, p. 178.
Fréq. abs. littér. : 93. Bbg. Gottsch. Redens. 1930, p. 33, 333.

Wiktionnaire

Forme de verbe

décrié \de.kʁi.je\

  1. Participe passé masculin singulier de décrier.
    • Il y eut certes des juifs qui s’adonnèrent au commerce, et qui poursuivirent des négoces importants. Mais pendant de longs siècles le commerce n’est pas l’occupation principale des juifs. Le commerce de l’argent, si décrié par le Talmud, encore moins que les autres. — (Léon Berman, Histoire des Juifs de France des origines à nos jours, 1937)
Wiktionnaire - licence Creative Commons attribution partage à l’identique 3.0

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

DÉCRIER. v. tr.
Attaquer, atteindre quelqu'un dans sa réputation. Il en dit beaucoup de mal et le décrie partout. Cette femme s'est fort décriée par sa mauvaise conduite. Par extension, Une conduite décriée. Fig., Décrier sa marchandise, Se nuire dans ses affaires par la mauvaise opinion que l'on donne de soi.

Littré (1872-1877)

DÉCRIÉ (dé-kri-é, ée) part. passé.
  • 1Conduite décriée. Notre marchandise est décriée il y a longtemps, Guez de Balzac, liv. VI, lett. 3. À la ville M. de Cambrai est souverainement décrié, Bossuet, Lett. quiét. 283. Des auteurs décriés il prend en main la cause, Boileau, Ép. IX. Tu as été beau, mais décrié pour avoir fait de honteux usages de ta beauté, Fénelon, Dial. des morts anc. Socrate, Alcibiade. Un orateur décrié dans l'esprit des juges ou même suspect est un fâcheux préjugé pour la cause, Rollin, Traité des Ét. IV, 1. Des hommes décriés, sans talent, sans honneur, Gresset, Méchant, V, 4. Ce nouveau rédacteur fit si mal sa besogne, que le Mercure, décrié, tombait et n'allait plus être en état de payer les pensions dont il était chargé, Marmontel, Mémoires, VI.
  • 2Monnaie décriée.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Encyclopédie, 1re édition (1751)

DÉCRIÉ, adj. (Comm.) ce qui est défendu par autorité supérieure. Les toiles, étoffes & autres marchandises étrangeres qui sont décriées, sont sujettes à confiscation, quelques-unes même à être brûlées. Dict. du Comm.

Wikisource - licence Creative Commons attribution partage dans les mêmes conditions 3.0

Phonétique du mot « décrié »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
décrié dekrie

Évolution historique de l’usage du mot « décrié »

Source : Google Books Ngram Viewer, application linguistique permettant d’observer l’évolution au fil du temps du nombre d'occurrences d’un ou de plusieurs mots dans les textes publiés.

Citations contenant le mot « décrié »

  • Le mariage est trop décrié pour n'avoir pas beaucoup de bon. De Jean Rostand / Pages d'un moraliste
  • Le président du club, Marc Dubois, a rencontré mercredi le collectif de supporters « Sedanais à jamais » pour échanger autour du nouveau logo tant décrié qui sera floqué sur les maillots. Journal L'Ardennais abonné, Le CSSA veut apaiser les tensions autour du logo
  • Le film inspiré du roman du même nom de Blanka Lipinska, raconte l’histoire d’une “histoire d’amour” où le personnage masculin kidnappe une jeune fille et lui laisse un an (365 jours) pour qu’elle tombe amoureuse de lui. Le long-métrage, pourtant très décrié, reste en quatrième position des tendances après plus d’un mois après sa sortie. Le HuffPost, Duffy écrit à Netflix pour faire retirer le film "365 Dni" | Le HuffPost

Traductions du mot « décrié »

Langue Traduction
Anglais decried
Espagnol condenado
Italien denunciato
Allemand verurteilt
Chinois 责备
Arabe شجب
Portugais condenado
Russe порицал
Japonais 叫んだ
Basque gaitzetsiagoa
Corse decisu
Source : Google Translate API

Antonymes de « décrié »

Partager